Souffrances dans les relations de couple

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Astya
Censor
Censor
Messages : 190
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Astya » lun. 27 nov. 2017, 2:03

Cher Frareca, ne soyez pas trop négatif !

Est-ce que votre femme est une bonne catholique ? Dans ce cas, elle devrait comprendre votre détresse et certainement ne pas vous dire de mauvaises choses. Dans le mariage les deux époux s'obligent l'un envers l'autre, si l'un d'entre eux rejette ses obligations, le mariage est invalide. Le mariage est un sacrement ET un contrat. En aucun cas l'un des époux ne peut se soustraire à sa part du contrat : c'est simplement malhonnête par rapport à l'autre.

C'est comme si un prêtre disait : je continue à être votre prêtre mais je vous dirai plus la messe parce que ça m'embête : c'est pas possible !
Mon père s'est retrouvé dans votre situation ; j'avais 4 ou 5 ans. Je comprenais juste que quelque chose clochait. Trente ans plus tard ma mère a commencé à voir un psy et à se soigner.

Amitiés

Avatar de l’utilisateur
Marc Oh
Quæstor
Quæstor
Messages : 281
Inscription : ven. 01 avr. 2016, 16:05
Conviction : chrétien catholique
Localisation : Région centre

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Marc Oh » lun. 27 nov. 2017, 11:05

Aujourd'hui je me dis que peut-être je dois me résoudre à l'accepter : je ne ferai plus jamais l'amour de ma vie :-@
Bonjour Fraréca, permettez moi d'être franc: Vous ne pouvez pas savoir de quoi sera fait demain et à quel "pire" vous réchappez. Franchement un "coït" n'est pas une fin en soit (même si lorsque c'est "à propos" c'est une grande et belle et sainte action)! C'est un moyen certainement. Cette lourde épreuve et je le pense pour vous une opportunité. Vous étiez et peut-être encore vous êtes dans la révolte et je le comprend très bien car je l'ai vécu. Mais je suis sur que vous saurais en tirer avantage (mais pas seul) mais cela vous échappe en grande partie et vous ne pouvez pas tout controler. Vous n'avez d'autre choix de faire ce qu'il faut et de vous en remettre à Dieu.

J'ai vu des couples se retrouver après des dizaines d'années de froid! Comme quoi c'est possible.
Je vais continuer à prier pour vous deux.
Marc Oh!
"... sans l'amour je ne suis rien..."

Avatar de l’utilisateur
Fraréca
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : lun. 16 nov. 2015, 12:10
Conviction : Catholique

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Fraréca » mer. 29 nov. 2017, 14:21

Je ne pense pas qu'elle soit une bonne catholique. Croyante, je ne sais même pas...c'est pas très clair Elle a eu une éducation religieuse, il lui reste certaines valeurs, mais elle a tendance à considérer tout cela comme quelque chose de totalement dépassé. Et sur ce point, comme sur bien d'autres...elle refuse d'en parler!

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar axou » mer. 29 nov. 2017, 17:20

Je ne pense pas qu'elle soit une bonne catholique. Croyante, je ne sais même pas...c'est pas très clair Elle a eu une éducation religieuse, il lui reste certaines valeurs, mais elle a tendance à considérer tout cela comme quelque chose de totalement dépassé. Et sur ce point, comme sur bien d'autres...elle refuse d'en parler!
Bonjour Fraréca,

avez-vous essayé de consulter ensemble un(e) conseiller conjugal ?
leu but est justement d'autoriser une parole et une communication qui ne pouvait plus se vivre dans le couple.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Marc Oh
Quæstor
Quæstor
Messages : 281
Inscription : ven. 01 avr. 2016, 16:05
Conviction : chrétien catholique
Localisation : Région centre

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Marc Oh » jeu. 30 nov. 2017, 0:28

Cher Frareca, ne soyez pas trop négatif !

Est-ce que votre femme est une bonne catholique ? Dans ce cas, elle devrait comprendre votre détresse et certainement ne pas vous dire de mauvaises choses. Dans le mariage les deux époux s'obligent l'un envers l'autre, si l'un d'entre eux rejette ses obligations, le mariage est invalide. Le mariage est un sacrement ET un contrat. En aucun cas l'un des époux ne peut se soustraire à sa part du contrat : c'est simplement malhonnête par rapport à l'autre.

C'est comme si un prêtre disait : je continue à être votre prêtre mais je vous dirai plus la messe parce que ça m'embête : c'est pas possible !
Mon père s'est retrouvé dans votre situation ; j'avais 4 ou 5 ans. Je comprenais juste que quelque chose clochait. Trente ans plus tard ma mère a commencé à voir un psy et à se soigner.

Amitiés
Bonsoir. Je ne comprend pas "Dans le mariage les deux époux s'obligent l'un envers l'autre, si l'un d'entre eux rejette ses obligations, le mariage est invalide. "
Merci de m'expliquer.
Marc Oh!
"... sans l'amour je ne suis rien..."

Astya
Censor
Censor
Messages : 190
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Astya » jeu. 30 nov. 2017, 21:39

Vous avez raison, MarcO : je me suis mal exprimée : c'est le consentement qui est invalide ; lorsque le consentement est non libre , soit sous contrainte soit que l'une des personnes souffre d'un trouble , le tribunal ecclésiastique peut déclarer la nullité du mariage.

https://www.cairn.info/revue-dialogue-2 ... age-21.htm

Avatar de l’utilisateur
Fraréca
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : lun. 16 nov. 2015, 12:10
Conviction : Catholique

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Fraréca » lun. 23 avr. 2018, 15:07

Et voilà mon épouse a demandé le divorce
La séparation est effective
Maintenant elle veut tout pour elle, me dépouiller...en fait elle ne m'aimait pas
C'est d'une grande violence
Il me faudra des siècles pour me reconstruire....

Chipsy
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : mar. 09 oct. 2012, 17:51
Localisation : Paris

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Chipsy » lun. 23 avr. 2018, 20:13

Cher Fraréca,
Je ne sais que vous dire, mais sachez que je prie pour vous, que le Seigneur vous soutienne dans cette terrible épreuve et vous donne de la force pour y faire face. Faites vous conseiller un bon avocat pour obtenir un partage équitable.
Que le Seigneur vous guide dans vos démarches et vous apporte le réconfort de sa présence !
In Christo

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1969
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Trinité » lun. 23 avr. 2018, 21:53

Et voilà mon épouse a demandé le divorce
La séparation est effective
Maintenant elle veut tout pour elle, me dépouiller...en fait elle ne m'aimait pas
C'est d'une grande violence
Il me faudra des siècles pour me reconstruire....
J'ai connu cela! :(
Je suis de tout coeur avec vous! :coeur:

Avatar de l’utilisateur
Fraréca
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : lun. 16 nov. 2015, 12:10
Conviction : Catholique

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Fraréca » mar. 24 avr. 2018, 10:59

Merci pour vos messages de soutien.

Effectivement il me reste à lutter pour un partage équitable. J'ai l'impression de faire les choses de façon juste, mes proches me disent que je suis trop gentil. Et mon ex m'insulte dès que je m'oppose à ses velléités de possession et d'appropriation excessive qu'elle justifie par le fait "qu'elle gagne moins". Bref j'ai du mal à me sentir très serein dans ce genre de situation. Surtout je me dis que même si j'obtiens gain de cause pour certaines choses, quelle futilité !!! je n'aurais que sauver les meubles sachant que j'ai de toute façon perdu l'essentiel

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1969
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Trinité » mar. 24 avr. 2018, 12:05

Merci pour vos messages de soutien.

Effectivement il me reste à lutter pour un partage équitable. J'ai l'impression de faire les choses de façon juste, mes proches me disent que je suis trop gentil. Et mon ex m'insulte dès que je m'oppose à ses velléités de possession et d'appropriation excessive qu'elle justifie par le fait "qu'elle gagne moins". Bref j'ai du mal à me sentir très serein dans ce genre de situation. Surtout je me dis que même si j'obtiens gain de cause pour certaines choses, quelle futilité !!! je n'aurais que sauver les meubles sachant que j'ai de toute façon perdu l'essentiel
j'ai réagi exactement comme vous!
Lorsque ma femme a demandé le divorce me laissant mes 3 filles (13 ans - 12 ans et 10 ans 1/2 ) pour partir avec quelqu'un qui avait une grosse situation, mon avocat n'était pas content car il estimait que je laissais tout aller du côté financier.
Je trouvais cela tellement secondaire et futile ces connotations de'fric" par rapport au drame que je vivais.
Mais mon ex femme n'en a pas profité outre mesure.
J'ai retrouvé plus tard une personne avec qui j'ai vécu 2 ou 3 ans et acheté un bien commun, cela c'est mal passé et nous nous sommes séparés.
Cette fois lorsqu'elle m'a racheté ma part du bien, je me suis fait avoir au grand désespoir de mes filles qui estimaient que je m'était fait grugé.
Lorsque je suis en peine dans l'affectif je délaisse complètement le côté matériel mais je dois avoir tort! :)

Courage!

Astya
Censor
Censor
Messages : 190
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Astya » mer. 25 avr. 2018, 18:46

Bref j'ai du mal à me sentir très serein dans ce genre de situation. Surtout je me dis que même si j'obtiens gain de cause pour certaines choses, quelle futilité !!! je n'aurais que sauver les meubles sachant que j'ai de toute façon perdu l'essentiel
Pauvre Fraréca ! quelle tristesse !

Mais je rejoins ce qu'ont dit les filles de Trinité : comme elles, mes parents ont divorcé et mon père n'avait pas souci de protéger ses avoirs, ni avec ma mère, ni avec sa nouvelle épouse : il a été plumé !

Vous avez une fille : même si c'est avec sa mère que vous êtes en concurrence, il faut penser à elle : il n'est pas du tout certain que votre ex-épouse exige de l'argent pour le bénéfice de votre fille, donc ce n'est pas futile de se protéger financièrement : vous protégez aussi votre fille, et votre futur à tous les deux : un jour votre fille aura besoin de cet argent pour faire ses études et démarrer dans la vie.

Amitiés

Avatar de l’utilisateur
Marc Oh
Quæstor
Quæstor
Messages : 281
Inscription : ven. 01 avr. 2016, 16:05
Conviction : chrétien catholique
Localisation : Région centre

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Marc Oh » mer. 30 mai 2018, 15:21

Merci pour vos messages de soutien.

Effectivement il me reste à lutter pour un partage équitable. J'ai l'impression de faire les choses de façon juste, mes proches me disent que je suis trop gentil. Et mon ex m'insulte dès que je m'oppose à ses velléités de possession et d'appropriation excessive qu'elle justifie par le fait "qu'elle gagne moins". Bref j'ai du mal à me sentir très serein dans ce genre de situation. Surtout je me dis que même si j'obtiens gain de cause pour certaines choses, quelle futilité !!! je n'aurais que sauver les meubles sachant que j'ai de toute façon perdu l'essentiel
Bonjour Fraréca,

Je comprends votre affliction pour l’avoir vécu comme beaucoup. Permettez-moi de vous faire remarquer une chose, nous qui ne sommes pas Dieu, nous ignorons le pire auquel nous échappons. Il y certainement pire que se faire quitter par un conjoint qui se comporte mal avec vous, ce conjoint pourrait vous faire vivre une situation encore plus terrible. Le mieux est l'ennemi du bien et donc le moins pire n'est pas une bonne chose. Si ce n'est pas vous qui décidez de cette séparation ce n'est pas à vous de vous poser cette question. Si après avoir pris des avis éclairés, des conseils solides qui vous disent que c'est de votre devoir de vous protéger il faut y aller même si c'est à contrecœur.
Pour les insultes qui sont probablement pour elle un moyen d’avoir au moins en apparence le contrôle, j'ai trouvé une solution que l'on m'a conseiller: le silence et l'évitement.

N'oublions pas que de situations d d'apparence angoissante, Dieu (et lui seul) peut faire de bien belles choses. Si cela peu vous rassurer dans mon cas, j'en arrive après plus de cinq ans de déchirement à estimer être bien plus heureux maintenant qu'elle est partie qu'à l'époque ou nous avions une pseudo-vie conjugale (sexuelle pour être précis).

En union de prière
Marc Oh!
"... sans l'amour je ne suis rien..."

Avatar de l’utilisateur
Fraréca
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : lun. 16 nov. 2015, 12:10
Conviction : Catholique

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Fraréca » lun. 11 juin 2018, 15:49

Merci Marc Oh pour vos conseils très éclairés
Je reconnais que je me sens déjà moins sous pression que lors de cette pseudo vie commune
Les souvenirs lointains d'une vie que l'on croyait avoir construit à deux, puis avec notre fille, remontent parfois à la surface.
On m'a dit que c'était normal mais qu'il vaut mieux penser à l'avenir qu'au passé

Chipsy
Quæstor
Quæstor
Messages : 349
Inscription : mar. 09 oct. 2012, 17:51
Localisation : Paris

Re: Souffrances dans les relations de couple

Message non lupar Chipsy » mer. 13 juin 2018, 10:40

Cher Frareca,
Je prie que le seigneur vous soutienne dans ce chemin vers le divorce, vous restaure et vous permette de trouver un nouvel équilibre.
In Christo.


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité