Page 1 sur 1

En colère contre Dieu

Publié : dim. 20 août 2017, 19:21
par ClarisseGranger
Il y a quelques semaines ma mère est partie. Sans prévenir, du jour au lendemain Dieu nous l'a enlevé. Nous pensions qu'elle partait simplement chercher mon petit frère à son cours de piano, mais elle n'est jamais arrivée là-bas. Comment le Seigneur a t-il pu laisser les choses déraper à ce point? Pourquoi a t-il fait en sorte que cette femme aussi charmante et aussi aimante, qui priait tous les jours puissent disparaitre à cause d'un homme alcoolisé qui conduisait trop vite? Je ne comprends pas et je n'arrive pas à ne pas lui en vouloir. Il est le créateur de ce monde et en tant que tel il est responsable de chacun de nous, comme nous sommes responsables de nos propres enfants. Nul doute que ma mère trouvera sa place à Ses côtés, mais ce réconfort ne semble que minime comparé à la douleur que nous ressentons tous.
Il n'y a pas de question, pas d'interrogation, juste un besoin de partage.
Je m'excuse si j'ai offensé.

Re: En colère contre Dieu

Publié : dim. 20 août 2017, 20:16
par Nanimo
Vous serez dans mes prières, Clarisse.

Re: En colère contre Dieu

Publié : dim. 20 août 2017, 22:06
par Foxy
Bonsoir Clarisse

C'est toujours bon de mettre des mots sur les maux... Je compatis, je n'ai rien à vous offrir, sauf que je prierai pour vous ce soir. Dieu peut apaiser votre rancœur...

Mon mari l'a encore après... près de 40 ans depuis le décès de son père dans à peu près les mêmes conditions que vous. Rien ne peut lui faire oublier, alors je comprends bien.

Re: En colère contre Dieu

Publié : dim. 20 août 2017, 23:07
par Amandina
Il y a quelques semaines ma mère est partie. Sans prévenir, du jour au lendemain Dieu nous l'a enlevé. Nous pensions qu'elle partait simplement chercher mon petit frère à son cours de piano, mais elle n'est jamais arrivée là-bas. Comment le Seigneur a t-il pu laisser les choses déraper à ce point? Pourquoi a t-il fait en sorte que cette femme aussi charmante et aussi aimante, qui priait tous les jours puissent disparaitre à cause d'un homme alcoolisé qui conduisait trop vite? Je ne comprends pas et je n'arrive pas à ne pas lui en vouloir. Il est le créateur de ce monde et en tant que tel il est responsable de chacun de nous, comme nous sommes responsables de nos propres enfants. Nul doute que ma mère trouvera sa place à Ses côtés, mais ce réconfort ne semble que minime comparé à la douleur que nous ressentons tous.
Il n'y a pas de question, pas d'interrogation, juste un besoin de partage.
Je m'excuse si j'ai offensé.
Votre questionnement Clarisse est légitime ,ces mots que vous mettez sur vos terribles maux , douleurs , peines, accablement , sont l'expression de votre désarroi compréhensible .

Vous ne comprenez ...qui peut comprendre ? Qui peut connaître la pensée de Dieu ? Mais sachez que pas un seul cheveu de notre tête ne tombe sans que Dieu s'en préoccupe .

Saint Matthieu 10 …
29 ne vend-on pas deux passereaux pour un sou? Cependant, il n'en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père. 30 Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. 31 Ne craignez donc point: vous valez plus que beaucoup de passereaux.

J'ai vécu une situation similaire , jadis, j'avais les mêmes interrogations que vous , les mêmes douleurs , la même peine . Mon curé alors m'a donné la solution , la prière , la Foi , l'Espérance et l'Amour . Je l'ai fait avec Foi , avec douleur , avec des pleurs . Et Dieu et le temps font le reste, la blessure sans se fermer est moins vive , moins douloureuse mais sachez qu'il y a UN avant et UN après dans le déroulement de notre vie apres de tels drames .

Re: En colère contre Dieu

Publié : lun. 21 août 2017, 1:52
par Kerniou
Chère Clarisse,
Il est, en effet, bien douloureux de perdre sa mère prématurément. Elle est ravie à votre affection, c'est vrai mais elle est , aussi, soustraite à
la violence de son mari et d'un conducteur imprudent.
Dites-vous que, désormais, elle ne souffrira plus. Elle va continuer à vous aimer, l'amour ne meurt jamais.
Lors de la mort de ma fille, c'est ce que j'ai pensé. Le fait qu'elle ne souffre plus m'a aidée à accepter sa mort.
Mais Dieu, en rappelant à Lui une mère aimante, a peur-être voulu, aussi, mettre fin à ses souffrances. Même si c'est au prix de votre souffrance filiale...
Vous garderez en vous, pour toujours, l'amour que vous avez reçu de votre mère. Cet amour vous accompagnera toute votre vie pour affronter les épreuves tout comme l'exemple de son courage vous rendra plus forte dans les difficultés.
Et puis, vous pouvez toujours lui parler, lui confier vos soucis et vos joies.
Elle n'est plus avec vous mais EN vous pour toujours. Vous n'êtes pas seule. Votre mère continue à vous aimer ...

Vous pouvez peut-être contacter la communauté de Notre-Dame de Montligeon (dans l'Orne) qui a vocation à soutenir les familles endeuillées.
Il existe aussi dans les diocèses des rencontres de partage pour les familles en deuil.
N'hésitez pas à nous écrire dès que vous en aurez besoin.
Vous savez, Clarisse, la profondeur du chagrin n'a d'égale que la force de l'amour qui nous en fait renaître ...
Union de prière.

Re: En colère contre Dieu

Publié : lun. 21 août 2017, 8:54
par ClarisseGranger
elle est , aussi, soustraite à
la violence de son mari et d'un conducteur imprudent.
Mon père n'a jamais fait preuve d'aucune violence envers ma mère. Nous vivions en paix et dans un harmonie absolue. Je ne vois vraiment pas de quelle souffrance elle pourrait avoir été soustraite en ayant été si tôt rappelée aux côtés de Dieu.

Re: En colère contre Dieu

Publié : lun. 21 août 2017, 11:29
par Kerniou
Excusez-moi, Clarissse, j'ai relu votre intervention, j'avais mal compris.
Les décisions de Dieu nous surprennent mais nous avons à faire avec, voire les accepter et les assumer.
Nous n'avons pas de réponses à nos pourquoi quant à la mort prématurée de nos êtres chers. Il n'y a pas d'autre réponse que " parce que c'est ainsi", "C'est la volonté de Dieu".
La révolte est une étape du processus de deuil pour lequel, le temps est un allié précieux.
Sans doute devriez-vous prendre contact avec la communauté de Montligeon.

Re: En colère contre Dieu

Publié : mar. 22 août 2017, 17:11
par axou
Chère Clarisse,

ce qui vous arrive est bien injuste et semble absurde. Vous ne pouvez que crier votre sentiment d'injustice à Dieu, comme le fait souvent l'auteur des Psaumes.
C'est soudain et si violent, nous ne pouvons que prier avec vous et pour vous.
Jésus a pleuré sur la mort de lazare et Marthe lui a crié son sentiment d'injustice et lui a reproché avec virulence son absence.

Votre mère est passé sur l'autre rive et désormais veille sur vous.

De tout coeur avec vous,

Axou

Re: En colère contre Dieu

Publié : lun. 04 sept. 2017, 19:40
par Vianney 61
Lamartine disait : Un seul être vous manque et tout est dépeuplé, c'est évocateur du vide immense qui se crée lorsque nous perdons une personne qui nous est chère, telle une maman.

On ne sait que dire devant la mort de nos proches ou de nos amis, sauf gardez espoir de les revoir un jour, et la vie continue.
On dit aussi que la nature a horreur du vide, et que le vide se comblera par autre chose avec le temps, car la vie continue.
Le temps est facteur de guérison.

On peut se consoler en disant que votre mère a terminé de porter sa croix.
Nous, nous continuons de la porter...

Toutes mes sincères condoléances Clarisse !!!!! et surtout gardez courage.
Vianney