Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
cheyenne77
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : ven. 18 août 2017, 15:05
Conviction : Catholique

Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar cheyenne77 » ven. 18 août 2017, 15:43

Bonjour à tous,

J'ai vécu toute ma vie dans une énorme souffrance morale.Je n'ai pas toujours fait les bons choix. J'arrive à un point de non retour. Je n'en peux plus d'être seul, alors que j'aime les gens .

Ma famille me rend responsable de tous nos problèmes. Et tous ceux que j'ai cru avoir comme amis m'ont tous laissé tomber. Mon frère me fait passer pour quelqu'un de mauvais et je finis par croire qu'il a raison. Je n'en peux plus. Depuis l'adolescence je ne pense qu'à me suicider. La seule personne sur qui j'ai toujours pu compter nous a quitté depuis très longtemps, mon père, pourtant je n'ai pas toujours été un bon fils, j'étais toujours été en révolte parce que je souffrais. Je sais que je le retrouverai pas au paradis, je ne le mérite pas.

Les psychiatres ne m'apportent aucune aide. Je me laisse complètement aller, mettant chaque jour un peu plus ma santé en danger, espérant que ce sera de maladie qui me prendra, pour m'éviter de passer à l'acte. Mon frère me fait sentir constamment que c'est ce que je devrais faire. J'encaisse,j'essaie de me rebeller,mais c'est encore pire. Pourquoi je ne pars pas loin de son influence ? Parce qu'il y a ma mère au milieu de nos querelles. Il me reproche des choses, dont il refuse de parler ! Je lui ai "pourri son enfance". De quoi parle t'il ? J'étais un enfant très solitaire et à l'école, j'appréhendais les récréations, et les sorties. Il y avait toujours quelqu'un pour venir me tyranniser. Toute cette souffrance accumulée, je n'en peux plus.

Que je disparaisse et tout le monde s'en portera mieux. Désolé, d'étaler ma souffrance, je sais c'est indécent, mais je ne peux me confier à personne.

Beaucoup de bonheur à tout le monde.
Que notre Seigneur me pardonne, je n'en peux plus.

cheyenne77

Altior
Senator
Senator
Messages : 747
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar Altior » ven. 18 août 2017, 21:28

Cheyenne,

Il y a une seule façon de perdre un match à coup sûr: refuser le jeu. Sortir, tout simplement, du terrain avant que le sifflet de l'arbitre annonce la fin du match.

Fraternellement en Christ,
A.

saperlipopette
Censor
Censor
Messages : 165
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar saperlipopette » ven. 18 août 2017, 21:45

Bonsoir,

Votre seule méprise:
Je sais que je le retrouverai pas au paradis, je ne le mérite pas.
Ayez confiance en la Providence qui nourrit les pigeons et les coléoptères. Courage! Je tente de prier pour vous.
Que je disparaisse et tout le monde s'en portera mieux.
Si votre entourage sera peut-être naïvement scandalisé, il portera en lui une profonde blessure par la suite. Epargnez-lui cette douleur en vous épargnant.
Un seul s'en portera mieux, celui qui a déjà perdu et qui vous tente. Soyez plus fort que lui, résistez-lui!

Que Dieu vous garde,

UDP
Ad Majorem Dei Gloriam

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1564
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar axou » ven. 18 août 2017, 22:09

Cher Cheyenne,

vous pouvez mettre de la distance avec votre frère et votre famille. Nous sommes nombreux à vivre une ou des périodes de distance avec des membres de notre famille parce que la relation est trop toxique. Visiblement, votre frère lui-même va très mal et a son propre chemin de guérison à faire.

Voyez des personnes bienveillantes qui vous soutiennent, pas des personnes qu vous enfoncent.
Lorsque l'on souffre, consulter et être suivi par un psychiâtre est bien mais il est important également de faire une thérapie sérieuse : consulter un psychothérapeute toutes les semaines. Vous pouvez voir un prêtre également tous les mois en accompagnent spirituel.

Diférez votre projet de disparaître, vous n'avez certainement pas tout tenté. Il s'agit de libérer en vous les sources de joie et de créativité qui sont embourbées.

Toute cette souffrance que vous exprimez, cette plaie qui saigne, que c'est injuste et douloureux à vivre pour vous ! Je prie pour vous et avec vous cher Cheyenne.

Axou

cheyenne77
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : ven. 18 août 2017, 15:05
Conviction : Catholique

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar cheyenne77 » mar. 22 août 2017, 15:03

Bonjour,

Un grand merci à vous, merci d'être bons et généreux.

Je souhaite absolument résister a la tentation ,de rechercher encore a recoller les morceaux.Je sais que ces rapports sont seulement destructeurs.Pour tous. Pas seulement moi. Je suis certain d'avoir tout tenté et je sais que si je veux reprendre gout à la vie il faut que je tire un trait. Peut-être qu'un jour il me comprendra et qu'il se rendra compte que lui aussi m'a fait souffrir d'une manière trop excessive, je pense, (peut-être que je me trompe ?) être plus fragile que lui.

Mais la réconciliation, qui viendrait de sa propre initiative, pourrait peut-être marcher ?? Dieu seul le sait. Je dois tenir bon et ne plus rien tenter.

Merci infiniment pour vos prières. Et de mon côté, je continue à prier, surtout pour les plus malheureux. Prenez soin de vous et de vos proches.

Très chaleureusement.

cheyenne77

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1564
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar axou » mar. 22 août 2017, 16:55

merci Cheyenne pour votre si belle réponse !

Vous êtes une belle âme.
Je vous recommande un de mes livres de chevet que je viens de relire : "Découvrir un sens à sa vie" de Victor Frankl.

Bien à vous,

Axou

cheyenne77
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : ven. 18 août 2017, 15:05
Conviction : Catholique

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar cheyenne77 » jeu. 24 août 2017, 14:50

Bonjour à tous,

Je voulais comprendre . J'ai fait ressurgir des souvenirs ,que j'avais essayé d'occulter.
Je suis dévasté .
Il s'agit d'une pitoyable histoire de gosses !!
Lorsque nous étions enfants,mon frère avait des problèmes de santé et nos parents s'inquiétaient beaucoup pour lui .Je me sentais invisible et ne comprenais pas. Je demandais un peu plus d'attention et d'amour,et déjà j'ai fait le mauvais choix ! Pour l'obtenir, j'ai commencé par provoquer mes parents, jusqu'à ce qu'ils perdent patience ! Au lieu d'amour j'ai reçu mon premier coup ! Je ne parlerai pas du "martinet",que ma mère avait toujours a portée de mains.
Nous étions à table et mon père excédé a attrapé le pain et m'a frappé au visage, j'avais la joue lacérée. A l'école le lendemain,j'ai dit,c'est le chat qui m'a griffé. L'institutrice ne me croyait pas. Une autre fois un superbe "cocard", je suis tombé. Et le dernier qui m'a marqué : ma mère repassait, j'étais assis à coté d'elle, sagement et derrière elle,mon frère me provoquait ! Je "l'engueulais" pour qu'il me laisse tranquille . Ma mère a posé le fer à repasser et a pris un des fusils en bois que notre père nous avait fabriqué et a tapé de toutes ses forces, elle a raté l'oeil de peu ! J'aimais mes parents ! Je ne voulais qu'ils aient des problèmes. De toutes façons c'était moi qui engendrait tout ça!! J'ai essayé d'oublier et je n'avais rien à leur pardonner, puisque tout était de ma faute !! J'avais tourné la page pour moi il ne s'était rien passé !! Mais je croyais que la page était tournée!! Et j'ai compris que mes parents n'étaient pas les seuls a vivre un calvaire et maintenant je comprends qu'il en ait souffert aussi !!! Et depuis j'ai continué a faire les mauvais choix pour vivre avec ces blessures .

Je suis désolé qu'il en ai souffert aussi . Mais puisqu'il ne voulait pas en discuter ,je sais maintenant que je n'ai aucune excuse !!!
J'étais un gosse moi aussi. Les gosses sont parfois méchants entre eux.Si j'avais compris plus tôt !!!!
Je veux le laisser vivre tranquille loin de celui qui l'a fait souffrir.
C'est trop tard !!!!
Désolé de vous avoir ennuyé.
Je continue à prier,mais pour les autres seulement.
Dans ma chambre j'ai grande statue de le Vierge Marie et des crucifix.Mais je n'ose plus les regarder ......
Si j'ai souffert durant aussi longtemps,je continuerai jusqu'au bout !! A chacun sa croix !!
Désolé ..................................................................
Dernière édition par Teano le jeu. 24 août 2017, 14:57, édité 1 fois.
Raison : ponctuation

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1564
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar axou » jeu. 24 août 2017, 18:16

Cheyenne,
votre dernier post est empreint à tort de culpabilité.
Vous n"avez rien à vous reprocher dans votre enfance car un enfant n'est responsable de rien, ce sont ses parents qui sont responsables et ce sont vos parents qui ne savaient pas vous aimer et vous témoigner de l'amour. vous les provoquiez de manière très classique pour mendier un amour qu'ils auraient du vous donner.
Vous n'avez rien à vous reprocher, vous avez à apprendre à vous aimer, à vous donner à vous même l'amour que vous n'avez pas reçu, ce qui est difficile car on ne vous a pas appris à vous aimer. Mais Dieu est notre vrai Père et le Christ nous a donné Marie comme vraie Mère et vous pouvez par la confiance en Dieu et la prière recevoir l'Amour infini du Père et cet Amour là va vous apprendre à vous aimer.

Chassez toute pensée de culpabilité en la considérant comme une minable attaque de Satan et réfugiez vous dans les bras de Dieu et demeurez dans la Présence si douce et bienveillante de Marie.

Ces souvenirs qui remontent sont très douloureux et parfois se sentir coupable est une manière de fuir la souffrance : si c'est de ma faute, mes parents sont moins coupables et me manquent moins d'amour. Assumez la réalité en face, aussi douloureuse soit-elle, regardez les manques de vos parents en face même si cela dévaste car la vérité seule libère et votre libération en dépend.
La culpabilité est un grand frein à la guérison psychique et spirituelle.

Respirez, acceptez de souffrir mais pas seul, en Christ, dans les bras du Père, en la Présence de Marie. C'est un passage douloureux mais vous n'êtes pas seul.

Et nous, nous prions pour vous, appuyez vous sur nous et sur notre prière.

Axou
Dernière édition par Teano le jeu. 24 août 2017, 18:45, édité 1 fois.
Raison : coquille

ange2B
Barbarus
Barbarus

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar ange2B » ven. 25 août 2017, 23:19

Personne ne mérite de disparaître. Donnez le meilleur de vous sans rien attendre en retour. Vous verrez qu'un jour la vie basculera dans la bonne direction pour vous. Le désir des méchants périra.
Bien à vous,

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8376
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar PaxetBonum » sam. 26 août 2017, 9:19

Comme Saperlipopette, je m'appuierai sur ces passages :
Je sais que je le retrouverai pas au paradis, je ne le mérite pas.
Comment savez-vous cela ?
Etes vous plus omniscient que le Seigneur ? Plus Juste que Lui ?
Alors cessez de vous plaindre, posez votre fardeau et allez vers le Seigneur, regardez le Crucifix que vous n'osez plus regarder et voyez Celui qui a souffert et qui souffre encore pour vous. Dites Lui : 'Seigneur je ne pense pas mériter le paradis, mais par amour pour vous et si vous m'aidez je vais faire tout ce qui est nécessaire pour vous y rejoindre'.
Que je disparaisse et tout le monde s'en portera mieux.
Le Seigneur se serait trompé en vous accordant la vie et la Vie ?
Non, le Seigneur ne peut ni se tromper, ni nous tromper.
Donc si vous êtes là c'est que vous êtes un outils dont il a besoin. Reste à vous rendre disponible pour servir à ce à quoi il vous destine.

Où en êtes-vous de votre situation professionnelle ?
Avez-vous pensé à rejoindre des associations de bénévoles ?
Levez-vous et allez de l'avant, abandonnant votre passé à la Miséricorde divine, votre présent à son Amour et votre avenir à sa Providence.

"Mon passé, ô Seigneur, à ta Miséricorde, mon présent à ton Amour, mon avenir à ta Providence". St Padre Pio
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Maxime62
Censor
Censor
Messages : 128
Inscription : mar. 29 janv. 2013, 22:10
Contact :

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar Maxime62 » sam. 26 août 2017, 23:34

Si vous ne trouvez pas de sens à votre vie, donnez-la à Jésus. Il fera de vous son instrument et vous guidera vers la sainteté. Vous avez un travail à mener sur vous qui sera peut-être difficile, mais une seule chose est certaine: "Qui sème dans les larmes moissonne dans la joie". Répétez vous sans cesse cette promesse des écritures.

Et allez vers votre "vraie" famille ("là sont mes frères" a dit le Seigneur) qui a tant à vous donner et n'attend que votre retour à la maison. Jésus est partout et en tous, il est le fil qui nous relie. Si vous souffrez nous souffrons avec vous, soyez-en sûr.

Soyez vainqueur de tout ce mal que vous avez subi par le bien, l'entraide et la contemplation. Devenez l'alchimiste de votre vie, vous en avez la force comme chacun des enfants de Dieu.

Que Dieu vous bénisse, et vous remplisse de son amour et de sa paix.

Fraternellement,

Maxime
"Et quand je serai allé et que je vous aurai préparé une place,
à nouveau je viendrai et je vous prendrai près de moi,
afin que, là où je suis,
vous aussi, vous soyez.
Et du lieu où je vais, vous savez le chemin."
(Jean, XIV, 3 & 4)

cheyenne77
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : ven. 18 août 2017, 15:05
Conviction : Catholique

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar cheyenne77 » mer. 30 août 2017, 15:26

Bonjour à tous,

Je sais qu'il y a encore énormément de personnes pleines d'amour. De grandes âmes fort généreuses. Je sais que tout ce que je recherche, je le trouverai ici.

J'essaie d'avoir toujours confiance en notre Seigneur,et maintenant, je vais le laisser diriger ma vie pour continuer. Lui donner toute ma vie. Cela me permettra de faire ce que je sais faire de mieux,continuer a aider mon prochain. Aider les autres,continuer a les écouter,les entendre,les comprendre,essayer de les réconforter,leur apporter de la chaleur humaine et leur donner tout mon amour. En espérant que cela leur redonne un peu d'apaisement,pour surmonter leur souffrance.

Lorsque j'étais enfant,je voulais devenir prêtre. De toutes façons quoi que je puisse faire maintenant pour les miens ,il est beaucoup trop tard. Tout cela tourne en boucle dans ma tête et m'empêche de me concentrer sur ce que je fais. Evidemment,j'ai beaucoup de mal pour taper ce message.Vérifier tout le temps les mots non tapés, les fautes d'orthographes etc. Je le fais en prenant beaucoup de temps. Et surtout je veux aussi, vous dire que je vous serai toujours reconnaissant et que je ne pourrai plus jamais vous oublier. Soyez en sûr.

J'espère que j'ai pu au moins vous faire comprendre ce que je souhaitais vous dire.J'espère que tout cela n'est pas trop confus. Je vais pouvoir faire encore un bout de chemin,grâce a vous tous.

Je lis ,aussi les autres messages de personnes en détresse,et souvent beaucoup plus profonde que la mienne. Je pense aussi à eux.Et j'essaierai à mon tours,de les aider. Je souhaite très sincèrement consacrer ma vie aux autres ,guidé par notre Seigneur.

Beaucoup de bonheur à tous.
Je reviendrai,et j'espère pouvoir vous dire combien je me sens mieux .
Encore un immense MERCI
Que notre Seigneur veille aussi sur vous et tous ceux que vous entourent.
Je vais essayer d'ajouter à ce message le bon "smiley", j'espère....
:ciao:
Je relis,je relis,je relis....j'espère que ce message est compréhensif...

saperlipopette
Censor
Censor
Messages : 165
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar saperlipopette » mer. 30 août 2017, 21:58

Merci pour votre beau message :sun: :girl_angel:
Ad Majorem Dei Gloriam

cheyenne77
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : ven. 18 août 2017, 15:05
Conviction : Catholique

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar cheyenne77 » jeu. 14 sept. 2017, 15:38

Bonjour à tous,
Merci beaucoup.
Aujourd'hui,je souhaite vous dire a quel point vous êtes tous très importants pour moi,aussi.
Vous êtes tous dans mon coeur,déjà et l'avenir est merveilleux,je souhaite,vraiment pouvoir aider tous ceux qui souffrent.De mon mieux,à ma manière,c'est je pense,très important.
Je souhaite,apporter tout mon amour à tous ceux qui en ont vraiment besoin. Je veux tenir ma promesse,offrir ma vie à notre Seigneur ...
Penser toujours aux plus malheureux,où qu'ils soient...
Tous ces enfants,tous nos frères,Toutes ces différences,que tout le monde "montre du doigt"...
Maintenant,je peux avancer vers encore mieux,toujours guidé par notre Seigneur et le servir à ma manière...Donner beaucoup d'amour,entre autres...
Merci encore à tous Et que notre Seigneur veille toujours sur tous ses enfants et bien sûr sur vous,ici.
A très bientôt...
cheyenne77

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8376
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Est-ce que je ferais bien de disparaître ?

Message non lupar PaxetBonum » ven. 15 sept. 2017, 8:53

Cher Cheyene77,

Je vous prend au mot, si vous voulez aider un misérable, un miséreux du Seigneur, ayez la bonté de prier pour moi !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité