Amitié douloureuse et remise en question...

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Sheyrine
Censor
Censor
Messages : 191
Inscription : lun. 15 août 2011, 18:10
Conviction : child of God
Localisation : 59

Amitié douloureuse et remise en question...

Message non lupar Sheyrine » sam. 29 juil. 2017, 1:18

Bonsoir à tous,

Je n'avais pas l'intention d'en faire tout un plat... Mais cette histoire me bouffe... Je ne fais qu'y penser et me stresse beaucoup...

En 2013, j'ai entamé un cours de danse et suis vite devenue accro à ce style... De fil en aiguille, je suis devenue amie avec la présidente de l'association, Nora, et d'autre filles. On formait un sacré groupe de copines. Toutes les occasions étaient bonne pour se retrouver et nous étions très proche. En particulier moi et Ludivine.

Nous partagions beaucoup de chose, en particulier notre passion pour la danse. Un jour, Nora, laissa, Ludivine, douée en danse, animée un cours de débutants. Un an plus tard, elle me confia un groupe enfants. J'étais ravie de voir wu'en si peu de temps, mes progrès étaient tels qu'on me laissait enseigner et créer des chorégraphie.

L'année s'est écoulée et des tensions ont commencé à s'installer entre Nora et Ludivine. Nora et le reste du groupe de copine reprochait à Ludivine de ne pas être assez humble et lui ont demandé de moins se mettre en avant, car ce n'était pas là l'esprit et les valeurs de l'association. Je n'ai pas pris partie de ce reproche. Avant notre spectacle de fin d'année, Ludivine s'est occupée des vidéos de présentation des professeurs. Pour elle, elle a choisi une vidéo de qualité que j'avais prise lors d'un de nos voyages à l'ëtranger. Pour ma part, elle a choisi une vidéo qui ëtait totalement deformée.... Rien de très grave, mais ëtant donné que celle-ci allait être projetter devant 300 personnes et publiée sur internet, je me suis permise de lui demander de ne pas publier cette vidéo mais une autre que j'allais lui fournir. Elle a pretexté un manque de temps... Bref, c'est la vidéo deformée qui resterait.... Bon tant pis, après tout ce n'est qu'une vidéo... quelques jours plus tard, elle explique au reste du groupe qu'elle a une idée pour créer une vidéo humour etc... Je me suis permise la reflexion qu'elle m'avait dit de ne pas avoir le temps de corriger ma vidéo mais avait le temps d'en créer une nouvelle. Elle en fut très vexée et a cesser de me parler... J'ai tenté plusieurs approche et n'avait le droit qu'a des réponse sèche ou même aucunes réponse. Je me suis beaucoup confiée à Nora à qui Ludivine ne parlait plus non plus. Lors d'une réunion pour l'association de danse, Nora m'a demandé de prendre la parole pour régler le conflit avec Ludivine qui était ma meilleure amie, attristée et intimidée, d'une voix tremblante, j'ai demandé à Ludivine, pourquoi elle cessait de me parler, et pourquoi avait-elle ces manières de m'envoyer promener et me parlait sechement dès que je m'adressait à elle. Ludivine s'est mise à rire... Un rire moqueur... Et a pretexté ne pas voir de quoi je voulais parlé.... Ce rire m'a profondément blessée...

Quelques jours plus tard, Ludivine avait cessé de parler aux groupes de filles... Elle publiait même certains messages sur les réseaux sociaux car elle recherchait quelqu'un pour partir en vacances avec elle car elle disait ne plus avoir de vraie copine (à l'époque, j'avais 22 ans, Lidivine, 26). Nora commencait à être remontée contre Ludivine et déçue de sa réaction... Sonia, une autre fille du groupe avait toujours contact avec Ludivine et m'avait avoué que cette dernière lui avait confié que je lui manquIt etc.

J'ai donc pris mon courage à 2 mains et ai envoyé un long message à Ludivine pour lui dire qu'il était dommage que notre amitié prenne fin pour une histoire si bête et que si j'avais fait ou dit quelque chose de mal, je le regrettait. Mon message est restée sans réponse... Ludivine a simplement dit à Sonia qu'elle ne souhaitait pas répondre car elle était encore aigrie... Je n'en revenait pas... Pour quelle raison m'en voulait-elle autant ?

Quelques mois plus tard, Nora a continué à inviter Ludivine à nos sortie (elle l'a même invitée à passer quelQues jours en bord de mer pour célébrer son mariage). elle a finit par se rapprocher de moi, nous avons recommencé à passer de bon moment. Mais, j'avoue que cette histoire me restait en travers de la gorge. Connaissant le tempérament de Ludivine, j'ai préféré prendre sur moi. Les tensions devenaient de plus en plus palpables entre Ludivine et Nora... Nous continuions toutes les 3 à enseigner la danse.

Etant au chômage à cette époque, j'ai voulu me changer les idées en partant à l'étranger pour un mois, un voyage bien tentant car c'était le pays dans lequel la danse que nous pratiquions était née... Nora m'a aidée à préparer ce voyage. J'ai mis du temps À en parler à Ludivine car quelques tensions étaient toujours présente et je voulais vivre l'expérience seule (un peu égoïste je l'avoue, mais j'aime telllement voyager seule, a oir un programme qui me plaît, faire comme bon me semble etc). J'en ai finalement parlé à Ludivine, elle m'a dit qu'elle pouvait planifier avec son travail et que ses horaires permetteraient de m'accompagner... C'est avec difficulté et en prenant des gants que je lui ai fait comprendre que Je souhaitais partir seule. Elle a tout à fait compris et m'a même accompagnée à la gare pour prendre le train qui m'amènerait à l'aéroport.

Pendant mon voyage, je n'ai quasiment pas eu de nouvelles de Nora et des autres filles qui commencaient à être distantes vu que mon amitié avec Kudivine s'arrangait et qu'elle était toujours en froid avec les autres filles. J'ai cependant beaucoup échangé avec Ludivine qui avait besoin de soutien car elle vivait un moment difficile avec son copain.

De retour en France, Ludivine est venue me chercher à l'aéroport. Nous étions contente de nous retrouver et avons commencer à beaucoup parler de la distance qui s'installait entre moi, Nora et le reste du groupe.

tout au long de l'année, Ludivine a créé des chorés dans lesquelles elle avait le rôle principal, ce qui n'a pas arrangé ses relations avec Nora étant donné la remarque qu'elle lui avait faite.

Lors de la préparation du spectacle, Ludivine ne pouvant ètre présente, Nora a revu tout le déroulement du spectacle alors que Ludive l'avait au préalablement défini. Nora était déçue de voir que Ludivine avait fait l'ordre des danses en fonction des nombreuses danses dans lesquelles elle dansait. Pour Nora, c'était priorité aux élèves. Ludivine ne pourrait donc pas tout danser. C'est à ce moment que j'ai du quitter la réunion ayant des impératifs ailleurs. Comme promis, j'envoie un message à Ludivine en lui disant "Tu ne pourras peut être pas tout danser, mais la réunion n'est pas terminée, rien n'est sûr". Quelques minutes plus tard, Virginie, une autre fille présente à la réunion, envoie un message à Ludivine pour lui dire "Nora et les filles ont décidé que tu n'effectueraient pas toutes tes chorés car c'est priorité aux élèves". Ludivine, triste et furieuse a incendié les filles de divers messages. Nora m'a tout de suite appelée en colère en crotant que ce second message venair de moi. Vu la colère de Nora, je suppose que Virginie n'a pas eu le cran d'avouer qu'elle était l'auteure du message annoncant la décision et la remarque de Nora... Depuis ce jour, Nora n'a plus souhaitée me parler... Se sentant trahie et étant déçue de voir que je finissais par être plus proche de Ludivine qu'elle.

Le soir du spectacle. ludivine avait déjà parler de son avis d'arrêter de donner des cours... Quand à moi, j'ai été virée :cry: )

Avec certaines de ses élèves, Ludivine a créé une autre assocoatiom de danse. Lorsqu'elle m'en A parlé, je lui ai dif que je serais recie d'enseigner dans son asso mais ne voulait pas faire partie du bureau car nos caractères ne sont pas comparible pour travailler dans la quiétude.

Ludivine et le reste du groupe nomment Olivia comme présidente de l'asso... Étrange, mais j'ai l'impression qu'Olivia ne m'aime pas beaucoup. Cependant, elle soutien énormément Ludivine et toutes ont beaucoup de rancoeur envers Nora qui desormais est une concurrente. Malgré les moments que nous passons enselble, certaines remarques, regards hAutains, ricanement moqueur de Ludivine à min egard lors de certains moment me blessent. Je prend sur moi... Après tout c'est ma meilleure amie, on sort souvent au restaurant, au cinéma, nous allons en stage de danse, elle m'invite à une fête avec la famille de son copain... Etc... D'ailleurs, je suis toujours autant présente lors qu'elle a des soucis avec lui... Malgré qu'elle n'est pas présente pour ma rupture,,, d'ailleurs, dès que je parlais de ce garçon elle n'écoutait pas, entamait une conversation avec qqn d'autre alors que je n'avais pas fini ma phrase, etc...

Avec Olivia ce n'est pas facile non plus, aucunes réponses à mes messages, à peine bonjour quand elle me croise... Etc. j'ai d'ailleurs quitté un groupe qu'elles avaient crée pour les membres du bureau de l'association. Je l'ai quitté car cetains messages restaient sans réponse et elles avaient crée un autre groupe en parallèle dans lequel toutes les infos importantes étaient diffusée, je n'étais donc pas au courant... J'ai preféré quitter le premier groupe ayant l'impression de gêner et puisque je ne faisais pas partie du bureau... On me l'a reproché... J'aurais du ne rien dire et prendre sur moi...

Du mal à comprendre que cette équipe soit si froide avec moi alors qu'elles ont créé cettes asso pour Ludivine. Ma meilleure amie.

Dans l'année, Ludivine m'envoit un message me disant qu'au gala je ne pourrais pas danser avec mes élèves... Et que la seule choré pour laquelle je pouvais danser, je ne devais absolument ne pas me mettre en avant.
Un peu rebelle et surprise, je me permet de lui faire remarquer que l'année précédenté, elle s'était donné tous les rôles principaux dans ses chorés.... Elle se vexe... Je lui fait comprendre que je me moque d'être sur le devant de la scène mais que je n'appréciais pas cette manière de m'interdire quelque chose qu'elle s'autorisait... J'ai finalement pris sur moi et accepté ses directives....

Le jour des répétitions, une élève me demande de me mettre au premier rang poour qu'elle puisse suivre. Je lui dit que malheureusement non, on préfère que je sois dans le fond. Le reflexe de cette élève est de d'aller voir Ludivine et lui demande "Pourquoi Sheyrine nous dit-elle qu'elle ne peut pas se mettre au premier rang ?" J'entends Ludivine qui de met à rire et à dire "Ah bon ? Il y a des interdictions maintenant ?".... Je me sentie ridicule devant mes élèves... Le jour du spectacle, j'ai vu que Ludivine était, une fois de plus, devant, au milieu...

Encore une dispute avec son copain, Ludivine me demande d'aller en week end à Londres avec ell, je décline l'invitation en lui disant que j'ai une réunion au soir. Elle s'agace et me dit qu'elle avait l'intention d'être rentrée avant l'heure de ma réunion. Et que c'est dommage que je ne veuilles pas l'accompagner... A aucun moment je n'ai dit que je ne voulais pas l'accompagner... J'ai même était surprise de sa réaction... Je pensais qu'e,le aurait rebondit en me disant que je peux l'accompagner puisque les horaires correspondait avec l'heure de ma réunion... Mais non, j'ai donc pensé qu'elle ne souhaitait pas tant que ça partir avec moi... Mon petit frère à l'hopital + un prêtre qui me préconise un psy... J'avais la tête ailleurs et n'ai pas fait plus d'histoire que ça.

Ludivine a cessé de me parler... Et je me rends compte petit a petit que je me sens plus libre et mieux sans cette amitié.

Ludivine me contacte finalement car elle m'en veut de ne pas avoir réagi au fait qu'elle me faisait la tête et qu'elle me faisait la tête car je n'avais pas été présente pour elle.
Je lui explique qu'il s'agit d'un malentendu etc et que j'avais toujours été présente et qu'il qurq fqllu d'une fois où je n'ai pas été là pour qu'on me le reproche (alors qu'il s'agit d'un malentendu et que j'avais beaucoup d'autre soucis à gérer) elle continue à s'énerver et à être hautaine... Je lui dis donc qu'elle était culottée de me reprocher ça car, elle, n'avait pas été là non plus lors de mes soucis, et étant tellement blessée, de fil en aiguille, je mes suis suis mise à vider mon sac, en lui disant que j'avais été blessée de notre dispute d'il y a deux ans auparavant... Elle finit donc par me dire que ce n'est pas la peine de parler de mes histoires' que ce n'est pas le sujet, que là, on était en train de parler du fait que je n'avais pas été présente pour elle...

Je me suis montrée distante à partir de ce jour... Elle a continué à me parler, je lui répondait car même si nous sommes en froid, nous sommes adultes, nous travaillons ensemble... Autant rester cordiales et tout se passera bien.

Elle m'a même acheté des petits objets qu'elles avaient trouvé dans une vente privée. Je l'ai remerciée... Mais j'avoue que je n'avais pas besoin de ces" cadeaux.".. J'avais besoin qu'elle s'excuse et reconnaisse ses torts, pour notre première dispute, j'avais pris sur moi... Mais une amitié qui se construit sur un problème non réglé reste fragile.

Finalement, du jour au lendemain. Elle cesse totalement de me parler. Lors des soirées, elle fait des selfies avec tout le monde sauf moi... Tout le monde me met à l'écart car les autres convives sont souvent les filles du bureau de l'asso.... :(

Elles ont d'ailleurs organisé une soirée pour fêter l'arrivée de la petite fille qu'Olivia avait adopté, deux jours auparavent, j'avais chaleureusement félicité Olivia, j'étais sincèrement ravie pour elle. Toutes les autres filles étaient là et m'écouter la féliciter. J'ignorais qu'à ce moment là , elle prenait soin de ne pas évoquer la soirée à laquelle je n'était pas conviée... Je me suis sentie très bête en tombant par hasard sur les photos de la soirée... Et vraiment blessée....

Ludivine et moi avions prévu de partir ensemble à l'étranger (là où j'étais partie pendant un mois.)
Mais je n'ai plus envie de paetager ça avec elle (dans tous les cas elle ne me parle plus)

Et j'avoue que le fait de ne pas partager ce voyage est tout simplement egoiste, je m'en veux pour ça :( je n'ai pas envie de partager les personnes chez qui j'ai vécut et qui sont comme ma famille. Je n'ai pas envie de partager mon groupe d'amis qui sont des danseurs pro et qu'elle souhaiterais rencontrer (peut être et surement par jalousie du fait qu'ils risqueraient de lui acccorder plus d'intention et qu'elle pourrait bénéficier d'opportunités que je n'aurais pas.... Je m'en veux d'etre aussi egoiste) et je me suis crée mon petit univers là bas, mon échappatoire que je ne veux partager avec personne.... C'est mal d'être egoiste et j'ai du mal à revenir sur cet état d'esprit...


En écrivant mon histoire, je me rend compte que c'est tellement puéril... Mais ça me stresse tellement et juste le fait de l'avoir écrite me fait du bien.
Merci à ceux qui auront lu.
"Plus grande est la souffrance... plus grande sera la consolation du Christ."

"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure" Saint Augustin

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3315
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Amitié douloureuse et remise en question...

Message non lupar Kerniou » sam. 29 juil. 2017, 10:40

Chère Sheyrine,
Vos amies se comportent comme des petites filles immatures et capricieuses et non comme des adultes.
Il est dommage que vous ne puissiez pas déménager car vous risquez, avec des filles pareilles, d'aller de déconvenues en déconvenues.
Vous êtes comme dans un nid de guêpes ! Ne pourriez-vous pas ouvrir un cours de danse dans une autre commune près de chez vous
ou même un peu plus loin ?
Vous aurez des frais de transport mais la liberté et la tranquillité n'ont pas de prix !
Il est temps pour vous de quitter cette maternelle empoisonnée ! Passez dans la classe des grands !
Sinon elles vous ferons avaler couleuvres après couleuvres ...
Vous méritez, vraiment, beaucoup mieux que tout cela. sautez le pas et vous vous sentirez mieux.
Bon courage à vous
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Sheyrine
Censor
Censor
Messages : 191
Inscription : lun. 15 août 2011, 18:10
Conviction : child of God
Localisation : 59

Re: Amitié douloureuse et remise en question...

Message non lupar Sheyrine » sam. 29 juil. 2017, 12:07

Je suis d'accord... Je me remet cependant beaucoup en questions car la majorité de ses femmes ont déjà atteint la quarantaine...

Cependant, je me suis déjà engagée pour une année... Mais ce sera la dernière.
"Plus grande est la souffrance... plus grande sera la consolation du Christ."

"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure" Saint Augustin

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1563
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Amitié douloureuse et remise en question...

Message non lupar axou » sam. 29 juil. 2017, 17:31

Chère Sheyrine,

vos romans sont toujours captivants, vous vivez tant de choses émotionnellement fortes ! Certes, c'est bien difficile vivre pour vous.

Ce que vous vivez n'a rien de puéril. L'amitié est une chose capitale, c'est peut-être LA chose le plus importante, LE plus grand soutien dans notre vie.

Essayons de démêler l'affaire. Commençons pas décrypter le caractère des personnages du film !
(d'après les infos que vous nous donnez)

Vous d'abord : hypersensible, ultra affective, généreuse, ayant (trop) tendance à prendre en compte les besoins des autres avant vos propres besoins, ayant (trop) tendance à prendre sur soi pour éviter les conflits, humble, voulant valoriser les autres, cherchant désespérement à être aimée.
Ayant comme but premier l'Amour, avec un grand A, dans tous les domaines.

Nora : mâture, humble, cherchant aussi à mettre en valeur ses élèves, défendant des valeurs fortes et voulant que ses valeurs soient partagées par tous dans son école. Ayant comme but premier la mise en valeur de ses élèves et le respect des autres.

Ludivine : égocentrée, peu à l'écoute des autres (et même si vous avez un problème à lui confier), peu généreuse même si elle a certainement beaucoup de charme et un abord sympathique, capable de nuire à autrui pour se mettre en valeur, même si c'est une amie (histoire de la vidéo), ayant pour but premier que sa petite personne soit au centre de l'attention. Fondamentalement habitée par le profit, à son avantage, s'il le faut aux dépends des autres.

Votre premier devoir envers vous même chère Sheyrine, c'est de regarder les choses en face. Cette amie ludivine, elle est toxique pour vous. les faits sont là, elle manque de coeur, d'honnêteté , de loyauté, d'écoute, de ... gentillesse et ses sentiments pour les autres sont pollués par son centrage sur elle -même. Ne vous étonnez pas d'avoir une telle personne pour amie, si vous avez subi des personnes toxiques dans votre famille, vous êtes attirée naturellement par des personnes toxiques en amour et (ou) en amitié. D'ou le grand intérêt de voir un psy pour sortir de ce scénario familial. Passons.

Même dans la distance, vous pouvez continuer à l'aimer, à prier pour elle, mais en connaissance de cause et sans espoir de la changer (elle évoluera peut-être, dans des années, à la suite de quelque drame qui peut ouvrir le coeur...) et sans rien lui demander puis qu'elle ne peut rien donner!
C'est cela qui est épuisant psychiquement et émotionnellement ! S'escrimer à attendre de l'écoute d'une personne incapable d'écoute, de la compassion de la part d'une personne incapable de compassion, de l'amour réciproque et de la compréhension à une personne incapable de réciprocité et de compréhension...
Les personnes comme vous Sheyrine, très sensibles et bonnes s'imaginent que les autres sont comme elles et qu'ils vont bien finir par comprendre, évoluer.... Non ! Vous attendez trop d'elle comme vous avez attendu (légitimement) de personnes de votre famille.
cela c'est stressant, ne pas recevoir quelque chose dont on a besoin et qui est juste.
Demandez à Dieu de vous faire rencontrer des personnes bonnes pour vous, qui vont vous donner des choses dont vous avez légitimement besoin et demandez Lui la grâce d'accepter la réalité telle qu'elle est (Ludivine EST comme cela, elle ne va pas changer)

Je pense que vous avez raison de mettre de la distance avec elle. elle a quand même réussi à bousiller votre belle collaboration avec Nora, M.......!

Si je peux me permettre un conseil : demander un entretien à Nora. d'abord pour vous, pour vous expliquer, dire que c'est virginie qui a envoyé ce texto, dire que vous partagez ses valeurs sur la mise en avant artistique des élèves, que vous vous êtes sentie en porte à faux entre vous deux, dire votre malaise, expliquer le coup de la vidéo...
Pour Nora aussi qui vous a mis le pied à l'étrier et qui s'est sentie trahie à tort ! Elle a eu de la peine, c'est top bête de rester sur un quiproquo.

Un point portant que je rajoute : Nora a une responsabilité importante dans ce gâchis : elle aurait du virer ludivine depuis longtemps, après avoir constaté qu'elle ne tenait pas compte de ses remarques et posait des problèmes avec toute l'équipe. Important manque de réactivité...

Concernant votre groupe de danseurs pro que vous ne voulez pas présenter à ludivine : mais non vous n'êtes pas égoiste !!! vous avez un éclair de lucidité et Dieu merci, vous n'êtes pas totalement masochiste ! un instinct de protection en vous vous dit qu'elle essayera de profiterde cette situation pour pousser ses pions et se mettre en valeur éventuellement à vos dépends, comme elle l'a déja fait !!!
Cette personne n'est pas dans le RELATION comme vous l'êtes, elle es dans le PROFIT et pour ce genre de personnes, RIEN n'est désintéressé.

Nom d'une pipe Sheyrine : se protéger ce n'est pas de l"égoisme !
Et ne pas se protéger c'est un manque d'estime de soi !

Heureusement qu'il y a en vous quelques gardes-fous. Prenez soin de vous et soyez bien à l'écoute de vous même : dès qu'une voix en vous dit que vous êtes "égoiste", c'est probablement que vous en êtes en train d'écouter un besoin important en vous. cette voix interne est à rééduquer, c'est un juge intérieur impitoyable qui ne dit pas la vérité, il faut lui clouer le bec et bien écouter ce que dit la petite voix derrière, la petite Sheyrine qui veut être aimée, qui est très intelligente, de très grand coeur et qui sait très bien ce dont elle a besoin.

c'est très douloureux les blessures d'amitié. Je suis de tout coeur avec vous et vous êtes dans mes prières,

Axou
Dernière édition par Teano le sam. 29 juil. 2017, 17:39, édité 1 fois.
Raison : coquilles

Avatar de l’utilisateur
Tomate joviale
Ædilis
Ædilis
Messages : 24
Inscription : sam. 30 janv. 2010, 14:37

Re: Amitié douloureuse et remise en question...

Message non lupar Tomate joviale » sam. 29 juil. 2017, 22:24

Bonsoir Sheyrine,

J'ai lu attentivement votre histoire et je compatis. J'ai l'impression que vous allez encore devoir passer par une phase douloureuse où vous vous rendrez compte qu'une telle amitié est nocive (Ludivine a fait preuve d'un comportement moqueur et indifférent depuis le début). J'imagine que la phase suivante est d'accepter qu'il n'y a plus rien à faire pour réparer cette amitié, et de transformer la rancœur en compassion.

A des degrés bien différents (et heureusement bien moins hauts dans mon cas), nous avons tous vécu des amitiés très fortes qui se sont finalement avérées nocives, et le pire moment est celui où on s'aperçoit que les bons souvenirs passés et nos propres sentiments nous ont piégés dans ces relations.

Il y aura une petite prière pour vous demain à l'église : sursum corda ! :)
"De même que le soleil éclaire en même temps les cèdres et chaque petite fleur comme si elle était seule sur la terre, de même Notre-Seigneur s'occupe aussi particulièrement de chaque âme que si elle n'avait pas de semblables ; et comme dans la nature les saisons sont arrangées de manière à faire éclore au jour marqué la plus humble pâquerette, de même tout correspond au bien de chaque âme."
Sainte Thérèse de Lisieux

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8370
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Amitié douloureuse et remise en question...

Message non lupar PaxetBonum » lun. 31 juil. 2017, 9:29

Chère Sheyrine,

Comme Axou je dirais que même si le thème peut-être futile, il s'agit d'une histoire d'amitié et que l'amitié est essentielle ! Le Seigneur nous dit : "Je ne vous appelle plus esclaves, car l'esclave ne sait pas ce que son maitre fait; mais je vous ai appeles amis" Et là c'est précisément le grand absent de votre histoire : Notre Seigneur… Nulle part il apparaît.

Vos amies savent-elles que vous êtes catholique ? Partagent-elles votre Foi en Notre Seigneur ?

Comme Axou encore je trouve que la grande perdante est Nora qui avait cette valeur indispensable à tout bon enseignant : mettre en avant ses élèves et s'effacer dans leur service. Vous auriez dû affirmer que vous n'étiez pas à l'origine du message déclencheur de votre renvoi. Ne pas dénoncer la coupable, mais lui demander d'avoir l'honnêteté de le faire elle-même. Mais je ne juge personne car je n'ai que votre témoignage et il faudrait celui de toutes les autres pour être un tant soit peu impartial.

Que le Seigneur qui nous appelle amis, vous accorde sa Paix et sa Joie !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Sheyrine
Censor
Censor
Messages : 191
Inscription : lun. 15 août 2011, 18:10
Conviction : child of God
Localisation : 59

Re: Amitié douloureuse et remise en question...

Message non lupar Sheyrine » lun. 04 sept. 2017, 11:49

J'ai recemment eu des nouvelles de Ludivine... une de ses amies a dit à l'une de mes amies que Ludivine s'était effondrée en larme suite à une soirée à laquelle nous étions invitées. D'après elle, je parlais fort et riait fortement pour la narguer... la seule chose dont je me souviens et de l'avoir vu prendre tout le monde en photo à l'exeption de moi... j'ai également eu une petite altercation avec la présidente suite à une remarque pas sympa. .. bref... suite à cette crise de larmes sur le chemin du retour (je n'étais pas là à ce moment là) beaucoup de gens me prennent à présent pour quelqu'un de méchant.

J'ai donc supprimé des réseaux sociaux les personnes qui parlaient négagivement de moi dans mon dos. Ce sera surement très mal interprété. J'empire mon cas. Mais je suis fatiguée de ces enfantillages. Je me suis malheureusement engagée une année de plus. Mais je n'en ferais pas plus malgré que j'adore mes élèves.

L'un de mes défauts, est que je suis très timide et reservée. Mais mon physique me fait plutôt passé pour quelqu'un de froid... peu souriante, regard méchant... alors que malheureusement, il s'agit de mon visage, ce n'est pas volontaire. Il est donc facile pour Ludivine de me faire passer pour une personne mauvaise auprès des gens qui ne me connaissent pas. Certaines elèves m'ont même dit que je les intimidaient au tout début... mais quelques mots échangés avec laissaient percevoir que je suis tout ne contraire de cette image que je reflète...

Bref, cette histoire de Ludivine qui pleure m'a fait me remettre en question... et si j'étais finalement une mauvaise personne ? Malgré tout ce que j'ai pu vous raconter plus haut, il y avait quand même de bon moment dans notre amitié. Des échanges de cadeaux, elle m'invitait souvent chez elle, dans sa famille, ses amis. Elle s'était proposée pour venir me chercher à l'aéroport lors d'un voyage etc...

D'ailleurs, je ne suis pas en reste non plus niveau enfantillage... l'année dernière, j'ai voyagé seule. Je me suis créé un cercle d'amis (qu'elle rêve de rencontrer puisqu'ils sont danseurs pro comme dit lors de mon précédent message), je vivais chez l'habitant qui sont rapidement devenu une deuxième famille... ce voyage m'a donné le goût de voyager seule et surtout, ce pays est comme une bulle que je me serais créé... mon univers que je ne veux partager avec personne... je m'en veux de cette égoïsme... avec Ludivine, il était prévu qu'on y retourne à 2... mais plus le temps passait, plus mon envie de ne pas y aller avec elle s'intensifiait... elle n'a pas le même rythme de voyage, peu se montrer desagréable quand elle ne trouve pas son confort, n'est pas aventurière... etc... puis nos discordes ne me donnait plus envie de partir avec elle... mais surtout, je n' avais pas envie de partager mes amis, ma famille, cet environnement, mon univers avec elle... j'avoue... c'est très égoïste... c'est d'ailleurs l'une des raisons qui fait que cette dispute était une bonne opportunité pour ne plus réaliser ce voyage à 2... et que je n'ai pas cherché à faire le premier pas, une fois de plus, pour désenvenimer la situation...


J'en dors mal la nuit... suis je vraiment une mauvaise personne... pourquoi tant d'égoïsme de ma part... :(
"Plus grande est la souffrance... plus grande sera la consolation du Christ."

"La mesure de l'amour, c'est d'aimer sans mesure" Saint Augustin

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1563
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Amitié douloureuse et remise en question...

Message non lupar axou » mar. 05 sept. 2017, 12:57

Ecoutez Sheyrine,

je vais être brutale : si vous voulez faire votre malheur, vous en avez le droit. Si vous voulez cultiver une vision fausse et masochiste de vous-même en vous taclant d'égoiste, vous en avez le droit. Si vous voulez continuer à passer de mauvaises nuits en cultivant une culpabilité hors de propos, vous en avez la possibilité. Si vous voulez vous gâcher la vie en continuant à penser à une personne qui a prouvé sa capacité de manipulation à votre égard, continuez comme cela. Si vous voulez chercher les problèmes en continuant à collaborer avec une personnalité narcissique et donc toxique, poursuivez. Nos avons le choix entre la mort et la vie et Dieu nous laisse libre de nous diriger vers la destruction plutôt que vers la construction.

Cette auto-accusation d'égoisme vous appartient, elle ne dépend pas de Ludivine, elle vous a été inculquée bien avant dans votre éducation. On vous a appris à ne pas vous aimer et à vous juger "mauvaise" et cela est source de malheur, pas de bonheur.

je pense que ce serait bien pour vous d'aller travailler cette question avec un psy, je crains sinon que vous ne tourniez en rond.
Et peut-être aussi en reparler au prêtre que vous avez vu récemment, pour discerner avec lui ce qui est péché de ce qui ne l'est pas.

Bien à vous,

Axou


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Yahoo [Bot] et 2 invités