Il m'insulte tous les jours

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
MarieLaure
Barbarus
Barbarus

Il m'insulte tous les jours

Message non lupar MarieLaure » mar. 11 juil. 2017, 20:33

Bonjour à tous,
Je m'appelle Marie j'ai 27 ans. Je suis catholique, baptisée petite. J'ai toujours cru en Dieu mais n'était pas très pratiquante. Je priais surtout dans mon coin et ne connaissais pas trop les textes. J'ai repris le chemin de l'église il y a 3 ans. J'ai reçu le sacrement de l'eucharistie et la confirmation cette année. Je vais à la messe tous les dimanches.
Cependant, ma situation personnelle me dérange. Je vis en concubinage depuis presque 7 ans. Je comprends maintenant l'importance du mariage, mon compagnon aussi. Au départ, il ne voulait pas, ensuite c'était surtout un problème de finance, mais aujourd'hui je crois que je n'ai plus vraiment envie de me marier. En fait, je suis complètement perdue. Peut être est ce simplement de la peur ? Peur d'être lié à un homme qui m'insulte tous les jours ...?
Je vous explique.....j'ai l'impression d'avoir toujours eu un rôle de mère pour lui, et de devoir le tirer vers le haut. Je dois tout gérer : les démarches administratives, la maison etc. Et nous n'avons pas encore d'enfants....
C'est un peu ma faute aussi...j'aime quand les choses sont faites correctement, dans les temps...je réfléchis tout le temps, je gère tout pour éviter les problèmes. Lui est un peu tête en l'air, je m'enfoutiste...Du coup je me sens obligée de repasser derrière lui sinon il a toujours oublié quelque chose qui implique des frais ou que tel ou tel dossier nous soit retourné par exemple. Donc j'ai pris l'habitude de tout gérer. Je dois toujours prendre les décisions importantes, le conseiller, le raisonner... C'est quelqu'un d'impatient, impulsif, il dit souvent les choses sans tact, il dit tout ce qui lui passe par la tête sans mesurer les conséquences. Il est très dépensié aussi. Quand moi je calcule tout et me prive pour que l'on joigne les deux bouts, lui va plutôt dépenser dans des choses dont on pourrait se passer (macdo, etc). Je me sens vraiment comme une mère qui doit toujours être responsable, se priver, prendre les décisions difficiles, assumer.... Bref j'essaie toujours qu'il aille bien, qu'il réussisse... Je fais toujours passer ses besoins avant les miens, j'ai envie qu'il soit heureux. Je suis toujours là pour lui quand il a besoin. Dernièrement il s'est fait agressé (peut être un peu à cause de sa langue trop pendue et de son impulsivité), j'ai pris soins de lui, je suis restée la nuit aux urgences avec lui même s'il n'avait rien de grave, vraiment pas grand chose, alors que je travaillais le lendemain, mais parce que pour moi c'est normal d'être présente pour lui, de le soutenir.
Aujourd'hui j'écris sur ce forum parce que j'ai vraiment besoin d'avis extérieurs.
Depuis que je le connais, je crois n'avoir jamais été vraiment heureuse. Généralement, au début c'est la passion dans un couple, le bonheur, tout est parfait. Nous c'était l'inverse. Il me mentait, il avait encore des sentiments pour une autre, faisais passer ses amis avant moi, restais avec moi parce qu'il vivait chez moi... Les choses ont commencé assez mal mais se sont améliorées ensuite. Je crois que l'on s' aimait vraiment au bout d'un ou 2 ans de relation, on se connaissait vraiment. Les choses se passaient mieux. Ca n'a jamais été tout rose mais on s' aimait. Je lui ai toujours reproché d'être égoïste, il pensait toujours à lui, ses besoins. Et il a fait des efforts.
Mais je me rends.compte qu'aujourd'hui il ne pense toujours qu'à lui. J'ai l'impression que mes besoins ne comptent pas pour lui, il ne me conseille pas, il n'aime pas discuter, il me tire vers le bas. Et ce que je ne supporte plus, c'est qu'il m'insulte tous les jours. Du matin au coucher.
Du fait qu'il n'arrête pas de dépenser, j'ai pris une deuxième activité très aléatoire (1h par mois parfois plus) d'aller chez des personnes âgées, donner à manger à leurs animaux. Pas de chance pour moi, je me suis cassée le pied en allant chez un particulier. Je l'ai appelé pour qu'il vienne me chercher...et la mon calvere à commencer. Il ne voulait pas vraiment venir, et malheureusement pour moi, impossible de contacter les pompiers. Finalement il est venu me chercher mais s'est garé assez loin, il ne comprenait pas où j'étais, dans quelle rue...il hurlait au téléphone de me dépêcher de le rejoindre sinon il me laissait là...J'ai traîné mon pied cassé sur plusieurs kilomètres en pleurant de souffrance...jusqu'à ce que je le vois enfin. Il ne m'a même pas aidé en me voyant. Il a continué à s'énerver, crier sur moi devant tout le monde que je "l'emmerdais", qu'il travaillait demain, que si je voulais gagner de l'argent j'avais qu'à me "fourre des trucs dans.... Et me prostituer", il m'a dit que je lui gachais la vie etc. Bref je ne vous en dis pas plus. Et ca a continué comme ca jusqu'à l'hôpital et même à l'intérieur dans la salle d'attente des urgences. Et il m'a finalement laissé toute seule là bas. Le lendemain matin je suis rentrée en taxi avec mon plâtre. Heureusement que ma voisine était là pour m'aider à monter mes escaliers (pas d'ascenseur chez moi).
Chez moi, c'est le même calvere. Je n'ose rien lui demander parce que ca l'enerve. Je gère tous les papiers. Je lui ai juste demandé d'aller à la poste quand il a le temps, et il s'est énervé. J'ai des analyses à faire...le labo est un peu loin, surtout en béquilles. Je lui ai demandé de me déposer et que je me debrouillerais pour le retour. Et il m'a encore insulté, il s'est énervé car "il n'est pas un taxi et n'a pas que ça à faire". Tous les jours j'ai au moins droit à un "ni...ta mère".
Et pourtant, il y a des moments où il est très gentil.
Ce qui me blesse le plus, c'est qu'il me dit m'aimer, s'excuse parfois de son comportement, mais il continue et j'en souffre. Tout le monde l'apprécie, même à l'église, il est très serviable. Et pourtant dans notre intimité, ou quand on le connaît mieux, la on voit qu'il est finalement très égoïste.
Je n'arrive pas à comprendre comment on peut aimer quelqu'un et ne pas vouloir le rendre heureux. Et je ne peux pas en parler à mon prêtre parce qu'ils s'apprécient beaucoup et nous devons commencer la prepa mariage. J'en avais parlé à un prêtre d'une autre paroisse et m'a dit d'arrêter d'être la bonne poire trop gentille.
Mais je l'aime malgré tout. Et surtout, j'ai peur d'être seule, de ne pas trouver quelqu'un de bien ensuite, j'aimerais me marier, fonder une famille. J'ai peur de tout recommencer alors que je m'approche de la trentaine. On a acheté une maison etc. Je me dis que je peux toujours la revendre mais j'ai peur d'être seule, je suis très réservée, un peu têtue, j'ai les défauts aussi du coup j'ai.peur de ne trouver personne qui saura m'aimer et me rendre heureuse. Alors qu'avec mon compagnon on passe parfois de bons moments ensemble même si parfois ce n'est pas facile entre nous.
Je ne sais plus vraiment quoi faire. Est ce que je dois continuer et espérer que ca s'arrange? Est ce que je dois partir?
Svp eclairez moi.

Désolée pour ce roman...j'avais besoin de vider mon sac je crois.

Merci d'avance pour vos retours.

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 267
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique de rite romain

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar Cendrine » mer. 12 juil. 2017, 8:56

Marie Laure,

Bonjour et bienvenue. :)

En lisant votre témoignage, il me semble que vous devriez réfléchir davantage avant de prendre cet engagement définitif du mariage. Si après la fête le "calvaire" (c'est le mot que vous employez à juste titre) recommence et que vous vous sépariez, vous serez de toutes façons dans l'impossibilité de nouer une autre relation, donc ce que vous redoutez maintenant (être seule) se passera bel et bien puisque vous avez dit "oui" à Dieu et à votre époux et que vous vous engagez dans une relation indissoluble et non partageable.

J'allais presque dire que vu l'état de votre relation avec cet homme et surtout compte tenu de ses manquements multiples, le fait de ne pas être mariée et d'avoir des enfants avec lui vous est une "chance". Excusez-moi d'être un peu abrupte. Si vous l'étiez nous ne pourrions que prier pour que vous viviez saintement le reste de vos jours avec lui, ou pour qu'il reçoive la grâce de la foi, ou pour que vous ayez le courage de vivre en conjointe séparée fidèle comme font bon nombre de catholiques séparés de leur époux-épouse.

Le côté financier du mariage n'a pas à rentrer en ligne de compte, non plus que son aspect "fête" et apparat pour la famille et les amis. Dans ce sacrement seule compte votre foi et votre amour mis en commun en vue de Dieu. Inutile de préciser que cet amour doit être partagé en union avec votre époux, et pas de cette façon que vous vivez actuellement. Votre façon de vivre dans votre couple montre à quel point vous ressentez ce désir de fonder une famille aimante selon la grâce du sacrement chrétien : vous êtes admirable de douceur et de patience, de force et d'amour, et ce don que Dieu vous a fait, vous devez veiller à ne pas prendre le risque de le voir mis en danger par un homme qui n'a pas la même vision et le même amour pour Dieu et pour vous sa femme.

Vous avez un trésor dans votre cœur.

Tout ce que je pourrais vous conseiller là c'est de ne pas poursuivre votre préparation au mariage tant que vous n'êtes pas certaine que la foi de votre futur n'est pas assez forte pour supporter les exigences du mariage chrétien et celles d'un cœur beau comme le vôtre. Les embûches humaines ne manquent pas au sein d'un couple authentiquement lié devant Dieu, alors imaginez ce que ça peut être avec quelqu'un qui ne semble pas partager votre désir de joie en Dieu !

Courage, nous sommes là si vous avez besoin de notre pauvre appui.

En union de prière avec vous. :fleur:

Altior
Senator
Senator
Messages : 877
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar Altior » mer. 12 juil. 2017, 11:28

Bonjour,

Vous dites que vous avez peur de rester seule. Mais vous êtes seule, car, selon votre témoignage, on ne pourrait pas dire que vous avez un homme près de vous. Vous êtes bien loin du rapport qui doit régner entre un homme et une femme, qui est le rapport entre Christ et l'Église.

Je me rejoigne à l'avis de Cendrine: il pourrait être une chance le fait que vous n'êtes pas encore marié, cela vous donne la possibilité d'ouvrir les yeux pendant que vous avez encore le temps de la faire, ne ratez pas cette occasion.

Que faire ? Tout d'abord, cesser les rapports avec cet homme. Les rapports sexuels hors mariage ou avant le mariage sont de la fornication. C'est drôle de se dire touché par Dieu depuis 3 ans et continuer de vivre dans le péché. Vous n'avez pas même le droit de cohabiter ensemble, sous le même toit. Comment est-ce que vos confesseurs (ou votre, car j'ai compris que c'est le même) peut vous conseiller de continuer dans cet état ? Devant vous, il y a toujours deux chemins: le chemin de Jésus, de la foi vivante, de la vie éternelle et l'autre. Le chemin du péché, le chemin de la mort. Non, on ne peut pas suivre les deux, car elle sont divergentes, elle mènent dans deux directions différentes. C'est à vous de faire le choix.

Mais votre relation va-t-elle résister à ce sévrage ? Est-ce que vous ne risquez pas de le perdre de cette manière ? Eh bien, cette possibilité existe. Il arrive et il arrive souvent que le monsieur s'en aille après le «non» ou, dans votre cas, après le «ça suffit. Nous arrêtons jusqu'au mariage». Dans ce cas, dont vous avez une peur injustifiée, vous avez la chance d'apprendre avant qu'il soit trop tard qu'il ne vous mérite pas.

Par contre, il pourrait se remettre en cause et accepter de vivre en chasteté jusqu'au mariage. Dans ce cas, vous aurez la preuve de son amour, preuve qui vous manque cruellement. Dans ce cas, il a aussi la chance pas seulement de prouver l'amour qu'il prétend de sentir pour vous, mais la chance de la transformation en Christ qui est la vraie conversion. Alors vous verrez qu'il ne vous insultera plus tout le jours, car insulter, et surtout insulter sa femme, est une chose que Jésus n'aime pas et il n'a jamais insulté la Sainte Église. Alors vous verrez qu'il ne dira plus qu'il n'est pas votre taxi, car il comprendra que être homme c'est d'avoir l'esprit de sacrifice pour sa femme. Alors, votre relation sera sauvée, car elle sera refondée complètement sur d'autres bases: sur la base de pierre qui est Notre Seigneur.

Une chose est sûre: vous ne pouvez pas continuer comme ça. Arrêtez de continuer comme ça. Et n'arrêtez pas l'année prochaine, ni le mois prochain, ni la semaine prochaine, ni demain. Vous voulez Dieu ? Arrêtez immédiatement de continuer ce chemin et choisissez le chemin de la Vie. Dans ce cas, même si la relation avec votre conjoint sera rompue, vous ne serez pas seule, car Jésus accompagne ceux qui s'engage sur Sa voie, mais vomit ceux qui sont tièdes.

Bon courage, ma sœur! Que Notre Seigneur vous accompagne!

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3427
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar Kerniou » mer. 12 juil. 2017, 11:31

Chère Marie-Laure,
Votre relation avec votre ami, ou du moins les éléments que vous nous en donnez, ne me semblent pas convenir avec les valeurs qui prévalent à l'engagement du mariage: un engagement entre deux êtres adultes qui partagent la responsabilité du foyer.
Je vais être dure avec vous, je m'en excuse, mais ce que vous décrivez de votre relation ressemble davantage à une relation entre une femme -mère se son conjoint- adolescent ...
Vous semblez prendre votre ami en charge comme une mère le ferait pour son fils un peu inconscient ...
La relation conjugale est basée sur un partage "équitable" entre adultes matûres. Votre ami, tel que vous nous le présentez, semble immature et se laisse prendre en charge par vous. Il sait que vous réparerez ses imprévisions voire "ses bêtises". Il peut compter sur vous comme sur une mère et ne semble pas vous percevoir non comme une épouse sur la quelle il doit veiller ...
Ce que vous dites de votre relation ne me semble pas relever d'une relation amoureuse équilibrée et solide sur laquelle baser un mariage pour le meilleur et pour le pire ... où chacun doit pouvoir compter sur le soutien indéfectible de l'autre pour affronter les épreuves qui jalonnent la vie.
Le "maternage" n'a rien à voir avec la relation de couple basée sur l'aide, le soutien mutuel, la réciprocité, le partage et l'échange ... et non les insultes et le manque de respect ... La violence des insultes précède trop souvent celle des gestes ...
Ce que vous nous décrivez de votre relation évoque pour moi, une relation de prise en charge, voire de dépendance implicitement consentie et acceptée qui me parait peu favorable à la construction à deux d'un mariage pour la vie, avec les responsabilités qui en découlent. Si nous avons à veiller sur notre conjoint(e), nous n'avons pas à prévenir ni à réparer ses manquements éventuels, sinon prévisibles ... Nous avons encore moins à subir les insultes qui sont des humiliations consciemment infligées qui entravent le respect de l'autre. Alors que le respect de l'autre prévaut dans la relation amoureuse et conjugale.
Sachant que le mariage ne peut se limiter à une fuite de la solitude, se pose, alors, à vous, une douloureuse question:
- Est-il mieux de vivre mal accompagnée que de vivre seule ... dans l'espoir d'une nouvelle rencontre ?
Vous seule avez la réponse.
Bon courage à vous.
Union de prière.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

JCNDA
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Contact :

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar JCNDA » mer. 12 juil. 2017, 14:52

Bonjour Marie Laure,
J'ai vécu 2 ans en concubinage, puis je me suis marié. A l'époque, j'étais sûr d'épouser la bonne personne. Maintenant, notre relation dure depuis 1996 et nous avons deux garçons.
Kerniou a tout à fait raison. Vous aurez des difficultés dans votre vie. Votre conjoint doit vous apporter de l'amour et du soutien.
Dans un couple, les personnes doivent se compléter. La fidélité, le respect et l'entre aide sont également des valeurs importantes pour une union solide.
D'après la description de votre situation,
réfléchissez bien avant de vous engager et pensez aux conséquences avec le choix d'un mauvais père toujours en colère et injurieux envers vous et les enfants.
Vous êtes encore jeune.
Bon courage

Avatar de l’utilisateur
Relief
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1984
Inscription : jeu. 06 déc. 2007, 8:44
Localisation : France

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar Relief » mer. 12 juil. 2017, 20:46

Il a continué à s'énerver, crier sur moi devant tout le monde que je "l'emmerdais", qu'il travaillait demain, que si je voulais gagner de l'argent j'avais qu'à me "fourre des trucs dans.... Et me prostituer", il m'a dit que je lui gachais la vie etc.
Bonjour Marie Laure,

Je me permets de vous donner mon avis d'homme : un inconnu dans la rue aurait été capable de vous apporter davantage d'aide et de bienveillance que votre conjoint. Son comportement est inqualifiable et n'a aucune excuse.
Je vais être direct : à moins que la grâce de Dieu ne le touche, il ne changera pas. Avec les années, les choses ne vont faire qu'empirer, la naissance d'un enfant n'y changera rien non plus.
Votre conjoint vous insulte alors que vous faites tout pour lui. Un jour c'est peut-être les coups qui viendront.
Vous dites que tout le monde l'aime. Eh bien c'est le portrait type de l'homme violent physiquement et/ou verbalement avec les siens mais qui est charmant avec les autres.
Je n'arrive pas à comprendre comment on peut aimer quelqu'un et ne pas vouloir le rendre heureux.
Quand on aime, on veut forcément rendre l'autre heureux, SI les actes d'amour ne sont pas là, c'est qu'il n'y a pas d'amour tout simplement.

A vous lire, vous êtes avec votre conjoint par dépit, et vous allez vous marier par dépit.
Vous avez 27 ans, c'est jeune, réfléchissez-bien avant de risquer de longues années de souffrance pour finir peut-être malgré tout seule mais avec 10 ou 20 ans de plus.

Des hommes catholiques pratiquants de votre âge qui rêvent de rendre une femme heureuse, il y en a des tas rien que sur le site de rencontre chrétien Théotokos. L’inscription est gratuite si l'on souhaite juste consulter les profils.
Il existe également des groupes de rencontres entre jeunes catholiques célibataires.
J'ai moi-même un ami catholique pratiquant bon comme le bon pain, la petite trentaine, qui cherche l'âme sœur.

Quoi qu'il en soit, n'acceptez pas que l'on vous insulte ou que l'on vous manque de respect alors que vous êtes vous-même respectueuse des autres.
N'acceptez pas de servir de paillasson à votre conjoint dans ses colères alors que vous n'êtes fautive de rien. S'il est incapable de se maitriser, eh bien qu'il fasse du sport, prenne des tranquillisants ou fasse une psychothérapie.

Une chose primordiale à faire, et qui a déjà été abordée dans d'autres réponses, c'est de supprimer le sexe. A la prochaine insulte, dites-lui : je n'ai plus envie de faire l'amour avec quelqu'un qui m'insulte et me manque de respect.
Attention ! après une éventuelle crise de colère, il va redevenir doux comme un agneau pour avoir sa dose de sexe. Lorsqu'il aura eu ce qu'il a voulu, les insultes et le reste recommenceront.
Avec l'abstinence dans votre couple, vous verrez les choses se décanter d'elle même dans les semaines et les mois à venir.
Enfin, n'oubliez pas le plus important : prier le Seigneur afin qu'il vous guide dans vos décisions.

MarieLaure
Barbarus
Barbarus

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar MarieLaure » jeu. 13 juil. 2017, 1:36

Merci beaucoup pour vos reponses et votre soutien.

Je vous avoue que la décision de partir n'est pas facile. Je crois que j'ai toujours espoir qu'il change...ou que Dieu le fasse changer sur ses aspects négatifs. Je me demande pourquoi nous nous sommes rencontrés, pourquoi notre Seigneur l'aurait mis sur mon chemin si c'etait pour que ça finisse comme ça apres tant d'années de patience et d'espoir. N'y aurait-il pas une priere qui l'aiderait à être un homme meilleur et à réellement changer, me respecter ?
Ou peut-être que je dois vraiment cesser d'espérer avant que tout ça n'empire.
Comme vous le dites, il vaut mieux etre seule que mal accompagnée. Et c'est vrai que si nous venions à avoir des enfants, je ne voudrais pas leur infliger tout ça.

Sauriez-vous me conseiller une priere qui m'aiderait dans ma situation ?
Ou qui pourrait m'aider à affronter ma peur de la solitude et m'aider à prendre la bonne décision...de le quitter peut etre ?

Merci à vous pour vos réponses

Avatar de l’utilisateur
Xavi
Prætor
Prætor
Messages : 1203
Inscription : mar. 28 juil. 2009, 14:50

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar Xavi » jeu. 13 juil. 2017, 11:26

Bonjour MarieLaure

Comme il est douloureux de lire, dans votre récit, une perception si négative de votre homme qui y paraît pire qu’un ennemi étranger car il est votre compagnon de chaque jour.

Et pourtant, après 7 ans de vie commune, vous résumez votre cœur en ces mots qui disent tout : je l’aime.

Qui peut décrire la souffrance que peut causer un être manquant de sensibilité aux besoins, aux espoirs ou aux souffrances d’un proche ?

Et la situation est fréquente ! Et elle subsiste alors même que cette personne insensible peut exprimer une immense affection à d’autres moments.

Votre homme sait vous aimer de manière sincère et affectueuse pour partager avec vous des moments de bonheur.

Ce même homme peut aussi manifester une profonde faiblesse affective et montrer, à d’autres moments, une difficulté à sortir de lui-même et à être sensible à un autre, à sa compagne, de manière constante.

Le mot « égoïste » n’exprime que la surface du problème qui est bien réel.

Le problème serait exactement le même si, au lieu de vivre avec lui dans une cohabitation informelle stable, vous étiez unis par un mariage civil ou même par un mariage sacramentel.

Mais, pour ce qui est du négatif, vous avez raison d’exprimer votre rejet. Ce n’est pas en cachant, en niant ou en minimisant le mal que le bien pourra augmenter.

La violence verbale, de même que la violence physique, est un chemin sans issue. Mais, elle exprime souvent, voire toujours, une souffrance du violent qui ne trouve pas d’autre manière de réagir à une situation parfois banale, une profonde incapacité à communiquer autrement un ressenti intérieur ou à percevoir le ressenti de l’autre.

Et là, le mot « égoïste » peut être injuste dans la mesure où ce mot porte un jugement moral qui reproche à un « pauvre » intérieur une pauvreté dont il est la première victime.

La sensibilité à l’autre, la confiance dans l’autre, est une grâce que Dieu cherche sans cesse à nous inspirer. Il faut souvent beaucoup d’amour et de temps pour en récolter des fruits mûrs. Parfois, les racines de cette sensibilité à l’autre ont été blessées profondément dès l’enfance.

J’admire et je me réjouis de votre amour pour votre homme.

C’est certainement le fondement le plus solide pour construire et cela vous permet d’apporter le meilleur de vous-même.

On a toujours les défauts de ses qualités et inversement. Votre homme n’est pas moins bon que vous-même. Comme lui, vous avez certainement aussi des défauts, des faiblesses et des fautes à vous reprocher.

Il est autre que vous-même et, dans votre description nécessairement résumée, il vous est difficile d’expliquer mieux tout le positif qui existe certainement dans votre vie commune qui subsiste depuis sept ans.

J’espère que votre amour vous fera avancer l’un et l’autre. L’amour vient de Dieu. Il nous crée et nous façonne pour nous rendre capable de partager la vie d’amour de Dieu à partir de là où nous sommes chacun.

Alizee
Quæstor
Quæstor
Messages : 236
Inscription : lun. 09 mai 2016, 12:19

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar Alizee » jeu. 13 juil. 2017, 11:51

Chère MarieLaure,

vous êtes jeune et vous vous êtes mise en ménage très jeune. Aujourd'hui, vous vivez une conversion qui vous amène à remettre votre couple en question. Et si le Seigneur vous a fait revenir vers Lui pour vous amener ailleurs que là où vous êtes ? On n'a pas toutes la vocation de Ste Rita ! Que veut-Il vous dire ? Etes-vous vraiment là où Il vous veut ?
Je pense que nous sommes nombreuses et nombreux de douter, à un moment donné, si on est capable de tenir l'engagement qu'on s'apprête à prendre. Tout donner ou bien tout arrêter ? C'est l'appréhension du définitif, l'engagement de sa vie pour la vie et c'est normal. Mais dans certains cas, et le vôtre me semble clairement en faire partie, il n'y a pas que cela. Il y a des raisons extérieures, objectives qui font douter.
Faites-vous accompagner. Vous avez été préparée aux sacrements cette année, n'avez-vous pas croisé quelqu'un sur votre route en qui vous avez confiance et à qui vous pourrez vous ouvrir de vos doutes ?

JCNDA
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Contact :

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar JCNDA » jeu. 13 juil. 2017, 12:51

Bonjour Marie Laure,

Il deviendra un homme, le jour où il vous dira la raison de cette colère. Si vous restez dans l'ignorance, il ne changera pas. Parlez-lui de ce que vous ressentez et observez sa réaction.

A bientôt

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8512
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 13 juil. 2017, 17:25

Chère Marielaure,

J'ai lu votre récit qui est particulièrement douloureux.
J'ai lu aussi les réponses que l'on vous a apportées.
Il résonne dans mon esprit 4 remarques : Cendrine qui vous dit de réfléchir avant de poursuivre et que le fait de n'être pas engagé est une chance (pas de mariage, pas d'enfant), Kerniou qui parle de relation homme-ado/mère, Relief qui souligne qu'un étranger se comporterait mieux que lui vis à vis de vous et Xavi qui analyse le mot égoïste.

Je vais être direct. Je partage ce travers avec votre concubin. Mais je cherche à témoigner de ce qui me semble vrai et juste.
Faite un petit travail : imaginez que vous êtes témoin du mariage de votre meilleure amie. Un mois avant la date de la célébration elle vous appelle, vous demande de la rencontrer car elle a un problème. Elle vous raconte mot à mot le récit que vous avez donné de votre relation avec votre concubin. Que lui conseilleriez-vous ?

Comme Cendrine je pense que votre liberté est une chance.
Comme Kerniou je pense que votre relation est celle d'une mère pour un homme/adolescent. Mais cela a souvent été le cas et plus encore actuellement. Vous aviez vous-même analysé cette situation. Cette relation n'est pas obligatoirement rédhibitoire, si elle touchait l'administratif, l'organisation, les dépenses (dans l'ordre du raisonnable), mais dans votre cas l'ado n'a pas fini sa crise.
C'est un ado égoïste et là je m'oppose un peu à Xavi : clairement il est égoïste ce n'est pas un jugement c'est un fait. L'épisode de votre fracture du pied en est un exemple qui confine à la parabole de l'égoïste. Vous ne lui importez pas, vous le dérangez quand vous ne lui rendez pas service…
Personnellement, à en juger par votre description (il serait préférable d'avoir celui de l'autre parti pour être impartial), cet individu n'a pas une once d'amour pour vous. Il se fait aimer, il n'aime pas. De plus il est violent dans ses paroles et ses attitudes, demain il le sera dans ses actions contre vous. Il est grand temps de cesser de vous détruire avec ce personnage sans intérêt aucun. Vous avez été la bouée lancée par le Seigneur à ce jeune homme, il l'a crevée… s'il veut continuer à couler laisser le faire mais ne coulez pas avec lui. Passez ce chemin et retrouvez Le Chemin, la Vérité et la Vie !

Pendant ce temps vous vous opposez au Seigneur pour cet égoïste.
Vous vivez en état d'adultère permanent.
Vous vous coupez ainsi de l'eucharistie.
Il est important de prendre la mesure de tout cela : soit renoncer à vivre maritalement dans le péché et ainsi après vous en être confessé pouvoir recevoir à nouveau l'eucharistie, soit renoncer à recevoir Notre Seigneur et continuer votre vie dans le péché.
Un choix qui peut être orienté par Notre Seigneur Jésus le Christ :
"Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.
C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande."

Bref je vous livre les paroles de Mgr Escriva de Balaguer que j'ai mis des années à comprendre ; 'Soit courageux, fuis !…'

Je prie le Seigneur de vous accorder Paix et Joie dans votre retour à son Amour.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3427
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar Kerniou » jeu. 13 juil. 2017, 20:13

Presque toutes les femmes qui vivent avec un homme violent vivent dans l'espoir qu'il change ... pourtant, elles sont nombreuses: 1 tous les 3 jours en France à mourir des suites de violences conjugales ... en attendant un changement hypothétique, elles subissent la violence au quotidien ...
Pourquoi votre ami changerait-il puisque vous restez ?
C'est à vous de partir pour lui signifier que cela n'est plus supportable !
Ou il se fait "réellemment" soigner ou vous partez, telle est la solution.
Comme il vous l'a été dit il existe des hommes charmants qui cherchent des épouses ...
Pour le partage des biens, me semble-t-il, même si vous n'êtes pas mariés, vous pouvez consulter le "J.A.F" (le Juge aux Affaires Familiales)
Bon courage à vous.
Avez-vous des amis qui pourraient vous soutenir lors de la séparation ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

MarieLaure
Barbarus
Barbarus

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar MarieLaure » jeu. 13 juil. 2017, 22:29

Des amis...je n'en ai que très peu...et un peu partout sur la planète. Et je suis assez pudique, réservée. J'ai du.mal à me confier par peur d'être jugée, que l'on me plaigne, ou que l'on ait une mauvaise image de mon concubin. Je me dis que s'il change un jour et que je me suis confiée à une amie, elle ne l'apprecierait plus jamais. Je prefere que les personnes qui nous entourent gardent une bonne image de lui. C'est pour cette raison egalement que j'evite ce sujet avec des personnes de ma paroisse.
J'ai vraiment le sentiment, et encore plus maintenant après lecture de vos messages, de me voiler la face. Je me sens finalement idiote de continuer ainsi, et prisonniere de mes sentiments et de mes craintes. Je ne sais pas ce que j'attends pour m'aider à prendre une décision. Et pourtant je suis plutot une "fonceuse" dans la vie. Mais la...je me sens ... "nulle". J'ai toujours eu un gros manque de confiance en moi..et c'est certainement la raison pour laquelle je ne pense pas pouvoir trouver mieux.
Concernant le sexe...je vous avoue que nos relations deviennent très occasionnelles (tous les 2-3mois). Je n'y arrive plus. Le fait de me sentir ...aimer mais dénigrer à la fois, le sentiment d'etre avec un enfant et non un homme...et de vivre dans le péché... J'ai comme un blocage. Je sais que parfois il est frustré de cette situation et en meme temps il l'accepte. Je me dis alors qu'il m'aime sinon il serait allé voir ailleurs...
J'essaie de discuter avec lui, de lui expliquer ce que je ressens...généralement nos véritables discussions commencent après des cris et des pleurs lorsque je n'en peux plus. Et j'ai l'illusion ensuite que les choses iront en s'améliorant. Mais comme vous dites, il ne changera certainement jamais. Je vais suivre vos conseils et demander à Dieu mon chemin. Peut-être m'a t-il déjà donné la réponse sans que je veuille l'écouter...Peut-être que ma reponse se traduit deja par ma venue sur ce forum et toutes vos reponses.
Je vous remercie sincèrement pour vos messages, et votre sincérité. Je crois que vous m'avez guidé un peu plus vers la bonne decision. J'aurai aimé que notre amour soit suffisant pour continuer. Mais ne mériterais-je pas d'être heureuse ?
Je ne voyais pas les choses sous l'angle que vous m'avez exposé : de la violence conjugale, bien qu'uniquement verbale aujourd'hui. Mais vous avez raison. C'est bien de la violence finalement.
Je vais essayer de sortir de cette situation...je veux etre heureuse aussi.
Mais je me demande...Vous pensez que les mariages "heureux" existent de nos jours ? Je doute souvent, j'ai toujours l'idée que le conjoint (bien que catholique) reste un homme et qu'à tout moment, il me fera souffrir. Je ne vous cache pas ne pas avoir une vision parfaite du mariage : mes parents ont divorcé et je ne les ai pas vraiment vu heureux ensemble. Aujourd'hui ils sont seuls tout deux et ne sont pas particulièrement heureux...d'où ma peur de la séparation et de la solitude certainement.

Merci à tous. Je vous trouve vraiment bienveillants et vos messages me touchent profondément.

JCNDA
Censor
Censor
Messages : 64
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé
Contact :

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar JCNDA » sam. 15 juil. 2017, 7:24

Bonjour Marie Laure
C'est à vous de construire votre image du bonheur.
A bientôt

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4422
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Il m'insulte tous les jours

Message non lupar gerardh » sam. 15 juil. 2017, 11:20

______

Bonjour,

Une chrétienne que l'on interrogeait sur le même thème a dit : quand mon mari crie, moi je prie.


______


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités