La déchéance totale

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Nissi
Barbarus
Barbarus

La déchéance totale

Message non lupar Nissi » jeu. 23 mars 2017, 10:38

Bonjour à tous,

Je suis une femme de 31 ans. Je viens de subir une énième rupture amoureuse qui m'a fait tomber dans une dépression. Je ne peux plus travailler pour le moment, je m'alimente difficilement, je suis sous antidépresseurs (qui mettent du temps pour agir). De plus, je viens d'apprendre que j'ai une (grave) maladie gynécologique qui pourrait me rendre stérile. Je dois encore passer des examens pour éventuellement tenter de limiter la casse. Mais aujourd'hui je suis complètement épuisée physiquement et surtout moralement. Mes amis et ma famille essaient de me motiver pour ne pas sombrer définitivement mais tous les jours c'est plus difficile. Je précise que je suis très croyante et pratiquante. Je sais que ce sont ceux qui sont "plus proches" du coeur de Dieu qui sont plus sévèrement attaqués mais là c'est trop pour mes frêles épaules. En plus du traitement médicamenteux, je persévère dans la prière quand j'en trouve la force mais je vous avoue que pas un jour ne passe sans que je pense à la mort. J'ai connu des épisodes difficiles dans ma vie mais le martyr psychologique que je subis actuellement est pire que tout. Je ne sais plus quoi faire pour ne pas sombrer définitivement. Je compte sur vos prières si vous le voulez bien.
Que Dieu vous bénisse tous et vous garde.

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1001
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: La déchéance totale

Message non lupar katolik » jeu. 23 mars 2017, 18:48

Bonjour Nissi !

Quel message émouvant ....

Sachez que je vous porte dans mes prières !

Courage !

katolik, votre frère en Christ
J'ai regroupé plus de 2500 discours du Pape François sur www.papefrancois.fr ...

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1500
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: La déchéance totale

Message non lupar axou » jeu. 23 mars 2017, 22:09

Ma chère Nissi,

oui, vous vivez un temps de martyre. Appuyez vous sur nos prières et pensez, quand vous ne pouvez pas prier que d'autres prient pour vous.
C'est normal dans cet état que vous pensiez à la mort, vous avez envie d'être délivrée de la souffrance. Et c''est le signe que vous êtes crucifiée par vos souffrances.
C'est un passage, ce ne sera pas toujours ainsi, cela va passer ailleurs, vers une vie nouvelle. Voyez ce qui peut vous donner de la vie et de l'espérance, quels amis vous font vraiment du bien, vous accueillent telle que vous êtes sans vous mettre la pression pour vous sortir de là (défaut courant des proches).
Quels sont les passages de la Bible qui peuvent vous habiter, vous parler et vous soulager ?
Pouvez vous vous accrocher au Christ comme une bernique à son rocher, Lui qui est descendu aux enfers et ressuscité des morts ?
Voulez-vous vous blottir dans les bras tendres de le vierge Marie, elle si consolante et si présente ?
Voulez vous que votre souffrance devienne elle-même une prière, comme un simple cri, ("un pauvre crie, le Seigneur entend"), crier quelque chose de simple, "Seigneur, sauve - moi" ?

Normalement, les médicaments doivent vous soulager, vous devez être suivie par un bon médecin qui peut vous changer d'antidépresseur le cas échéant et même vous hospitaliser si c'est trop dur. J'ai un ami qui a été hospitalisé un mois pour cause de dépression, il dit que c'est ce qui l'a sauvé et il garde un souvenir merveilleux de ce mois ou il s'est enfin reposé. Parce que c'est compliqué de se reposer vraiment quand on est en dépression.

Il serait bon également de rencontrer un psy toutes les semaines afin de faire un travail thérapeutique sérieux qui va vous aider aussi bien pour la souffrance psychique que pour la maladie physique, vous aider à prendre soin de vous.

Ensuite : je vais vous dire ce qui suit parce que vous avez une foi profonde, cela peut choquer des personnes qui n'ont pas la foi :
voyez si cela fait sens pour vous de prier pour d'autres personnes dans la souffrance ou la difficulté, voyez si vous pouvez offrir vos souffrances en union avec la croix du Christ pour une ou des personnes, ou une cause, ou un projet saint... Je vous dis ceci parce que je sais par expérience que cela "ouvre", cela donne du sens et du souffle au coeur même de ce passage dans le trou noir, cela nous fait du bien en fait...
si ce que je viens de dire vous révolte ou vous épuise, zappez tout de suite la chose, c'est que ce n'est pas pour vous.

Très important : vous n'êtes pas dans la déchéance !!!! Vous êtes dans la pauvreté, une grande pauvreté, précisément le passage par la Croix que vivent tôt ou tard tous ceux qui ont choisi de suivre le Christ.

A l'instant, j'ouvre mon psautier au hasard en demandant au Seigneur un psaume pour vous et je tombe sur le paume 138 :

De David.

Je veux te célébrer de tout mon cœur, Te psalmodier devant les dieux ;

Je veux me prosterner dans le palais de ta sainteté

Et célébrer ton nom à cause de ta grâce et de ta vérité

Car tu as magnifié ta parole Au-dessus de toute ta renommée.

Au jour où j’ai crié, tu m’as répondu

Tu m’as enhardi, donnant force à mon âme.

Tous les rois de la terre te célébreront, Yahweh, Quand ils auront entendu les paroles de ta bouche

Ils chanteront les voies de Yahweh, Car grande est la gloire de Yahweh.

Car Yahweh est élevé, et il voit les humbles, Et de loin il connaît l’orgueilleux.

Si je marche au milieu de l’adversité, tu me vivifies,

Tu avances ta main contre la fureur de mes ennemis, Et ta droite me délivre.

Yahweh achèvera en ma faveur ce qu’il a commencé. Yahweh ! Ta grâce est à toujours ; N’abandonne pas l’œuvre de tes mains !


De tout mon coeur avec vous Nissi,

Axou

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1356
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: La déchéance totale

Message non lupar Trinité » ven. 24 mars 2017, 1:50

Bonjour Nissi!
Je ne voudrais pas vous dire des banalités ,mais 31 ans ,vous êtes toute jeune ,les déceptions amoureuses paraissent insurmontables.
Et pourtant! Mais lorsque cela nous arrive l'on croit que tout s'écroule ...
Par contre,votre état de santé est à prendre au sérieux.
j'ai une de mes grandes filles qui est dans le même état que vous depuis 2 ans ,mais elle ne cherche pas à s'en sortir et s'enferme dans son malheur.
Pour l'instant ,il vous faut vivre au jour le jour et surtout avoir des activités ,même si vous n'en avez pas envie ,voir du monde ,bouger.
Je vais faire une petite prière pour vous ce soir! :) :)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 6788
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: La déchéance totale

Message non lupar Cinci » ven. 24 mars 2017, 2:38

Nissi,

Vous pouvez compter sur ma prière. On dit que le Seigneur se fait plus proche encore de ceux qui sont durement éprouvés. Je pense que c'est vrai. Mais je sais que ce n'est pas trop consolant à entendre non plus. Faut garder espoir.

Il faut limiter la casse!


Mère de l'Église, intercède pour nous.

Que notre prière unie à celle de toute l'Église,
apporte ici-bas réconfort et consolation à tous ceux de nos frères et soeurs qui sont éprouvés ou désemparés.
Aide-nous à mieux vivre chaque jour notre passage vers la résurrection.

Guéris-nous de toutes blessures du coeur et de l'âme.
Amen!

... du coeur et du corps également, pour Nissi.

:fleur:

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3278
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La déchéance totale

Message non lupar Kerniou » ven. 24 mars 2017, 2:39

En union de prière.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: La déchéance totale

Message non lupar Belin » dim. 26 mars 2017, 18:19

Salut bien aimé dans le seigneur
Priez beaucoup pour votre conversion véritable,, demandez au Christ de remplir votre coeur de son amour, quand on est amoureux du Christ c'est la totale, on n'a plus besoins de rien, il est fidèle, on a dans cette vie l'assurance d'avoir le centuple du bonheur qu'on pourrait espérer obtenir auprès d'un humain et ce bonheur ira au delà de cette vie
Du courage.

Nissi
Barbarus
Barbarus

Re: La déchéance totale

Message non lupar Nissi » lun. 27 mars 2017, 14:29

Bonjour,

Je vous remercie tous beaucoup de votre soutien et de vos prières. Concernant ma dernière déception, c'est très dur car nous avions beaucoup de projets comme tout couple (mariage, enfants, vacances etc..) et du jour au lendemain monsieur me fait comprendre qu'il n'est pas prêt. Ensuite, j'apprends ma maladie et me retrouve seule pour l'affronter. À chaque jour suffit sa peine comme on dit, c'est dur mais je suis encore là (malgré moi). Mais du fond du coeur merci encore pour vos pensées et prières bienveillantes.

Bien à vous, dans l'amour du Christ
Nissi

ElisabethTrinité
Barbarus
Barbarus

Re: La déchéance totale

Message non lupar ElisabethTrinité » mar. 11 avr. 2017, 11:26

Bonjour madame,

Tenez-bon, je sais que c'est facile à dire car je souffre des mêmes maux psychologiques que vous, j'appelle cela le "martyr de la tête", celui qui n'est pas passé par là, peut difficilement comprendre.... Je suis dans cet état depuis plusieurs mois et c'est vrai que l'antidépresseur peut mettre un peu de temps à agir mais il faut tenir avec l'aide du Seigneur, de la Sainte Vierge et des Saints... Le témoignage de Sainte Thérèse de Lisieux me console lorsque je ne me sens pas bien (comme vous, plus d'appétit, idée de mort en boucle, insomnie etc.) car cette grande sainte a traversé une épreuve similaire lorsqu'elle était enfant suite au décès de sa mère et au départ de sa grande soeur pour le Carmel. Elle n'a pas supporté la séparation... Je suis actuellement une TCC (Thérapie Comportementale et Cognitive) et je remarque qu'il y a du progrès dans la gestion du mal être. Essayez de ne pas rester seule lorsque les idées noires sont en boucle, faite un peu de sport si vous en avez la force et si vous réussissez à manger un peu car il ne faudrait pas vous épuiser, prier (si vous n'y arrivez pas, suivez le conseil de Sainte Elisabeth de la Trinité, contempler un crucifix, votre regard est déjà prière), manger en fractionné (dès qu'un peu d'appétit vous revient, essayer de manger un fruit etc...), essayez aussi les exercices de relaxation (au début, j'avoue que je n'y croyais pas trop mais à force d'exercice, cela apaise, vous pouvez trouver des enregistrements sur internet)... Dans tous les cas, je vais prier pour vous si vous le voulez bien, prions pour les personnes qui, comme nous, traversent ces moments douloureux en union avec le Christ du Jardin des Oliviers.

Nissi
Barbarus
Barbarus

Re: La déchéance totale

Message non lupar Nissi » lun. 31 juil. 2017, 3:03

Bonjour,

Je reviens ici pour vous dire que je suis au plus mal. Étant donné que je fais l'un de ces métiers où l'on porte une arme, je n'aurai pas de mal à m'oter la vie. J'ai décidé de partir car je suis dégoûtée de strictement tout. Je n'ai plus ce qu'on appelle l'essence de vie. Tout ce que j'aimais le sport, les voyages, les loisirs en tout genre, tout ce qui constitue la vie, plus rien ne m'intéresse. Si vous remonter plus haut, vous vous rappellerez de mon histoire. Depuis tous ces mois, strictement rien ne s'est arrangé. Tout à empiré. Je suis obsédée par mon ex qui ne veut strictement rien savoir de moi. J'ai tenté n'importe quoi pour m'approcher de lui, notamment le mensonge alors que je prône l'honneteté et que je sais que le mensonge est pire qu'un poison. J'ai par ailleurs appris qu'il m'a menti dès le début, me faisant croire qu'il voulait rapidement fonder une famille avec moi alors qu'il m'a avoué qques temps après la rupture avoir un problème qui le rend stérile à 99%. Et qu'il le savait déjà plusieurs mois avant notre rencontre. Bien que je ne sais pas s'il m'a menti sur ça non plus. Malgré tout ça, je reste maladivement obsédée. Tout le monde me dit qu'il n'en vaut pas la peine mais rien n'y fait. Ajouté à cela le fait que j'ai perdu quasiment tous mes amis, embrouillée avec presque tout le monde, mes parents etc. Ceux que je pensais être mes amis en ont marre de mes "crises". J'ai un profond mal être qui est là depuis mon enfance, peut-être même depuis ma naissance car mes parents étaient exécrables dans leur couple, notamment mon père. Des disputes à longueur de temps, beaucoup de manquements moraux et affectifs vis à vis de leurs enfants. Tout ça m'a profondément traumatisé. J'ai une dépendance affective dû à tout ça qui fait que j'en demande trop aux hommes et ils finissent par fuir. Sans compter tous les connards (pardonnez-moi l'expression) que j'ai connu et qui ne voulaient qu'une seule chose s'amuser. Même si je sais tout ça, je n'arrive pas à apprendre de mes erreurs et retombe inexorablement dans mes vieux travers à chaque nouvelle rencontre. J'ai demandé de l'aide à mes amis car je suffoque depuis trop longtemps. Mais tout le monde est forcément accaparé par sa vie, son foyer etc. Il y en a qui pensent que je refais toujours le même "cirque" (dépression) à cause d'un homme. Celle que je considérais comme ma meilleure amie m'a dit qu'elle "lâche l'affaire" car c'est pénible de me soutenir. Tout ça alors que j'ai prévenu les plus proches que j'ai vraiment envie de mourir. Il y en a une autre qui m'a proposé de m'aider à nettoyer chez moi, faire les courses etc (car il y a longtemps que je ne peux plus faire ça) et le jour venu, il n'y a personne. Ma famille, mes cousins, personne ne prend de mes nouvelles, sachant au moins que rien n'est rose pour moi. Je suis dégoûtée de tout ça. J'ai une endometriose sévère qui fait que ce sera difficile pour moi d'avoir un enfant. Je l'ai appris juste après la rupture et toute seule pour affronter tout ça. Aujourd'hui il ne me reste que mon compte en banque comme satisfaction mais je m'en fous du matériel, si je n'ai rien ni personne avec qui partager. Comme j'ai dit à quelqu'un, ce n'est pas à ma voiture que j'ai envie de raconter mes joies et mes peines de la journée en rentrant du travail le soir. Même mon boulot, alors que j'ai travaillé durement pour l'acquérir, je ne l'aime pas, il me fatigue au plus haut point. De plus je n'arrive plus à y cacher ma "dépression", je prends des arrêts maladie tous les quatre matins. Je suis complètement usée. Je suis toujours croyante mais pour les autres uniquement car j'ai passé 31 ans à essayer de me conformer à la loi de Dieu, malgré mes nombreux péchés comme tout le monde et aujourd'hui Dieu ne m'exauce pas quand je lui demande ne serait-ce que m'enlever mon ex de la tête ou encore me redonner la joie de vivre. Pleurer quasiment h24, passer mes journées dans le noir ou bien mes nuits sur la route car je ne sais plus quoi faire pour m'occuper. Et personne pour tenter de me consoler bien sûr. Voilà à quoi se résume ma vie actuellement. Dernière chose, je soupçonne fortement quelqu'un de mal intentionné (un ex ou autre) de me faire du mal à distance (sorcellerie peut-être), sûrement par jalousie. Car j'ai bien remarqué que c'est depuis deux ans que j'ai réussi mon concours et ai acquis un très bon travail que tous mes gros problèmes ont commencé. Ma dépression etc. J'attendais ma titularisation pour mettre mon projet immobilier en route, et ce, même si j'étais célibataire. J'étais heureuse et pleine de vie, toujours la première à rigoler, à déconner. J'ai bien failli louper ma titularisation et projet immobilier au point mort bien sûr. Quand je fais une rétrospective, je trouve beaucoup de choses louches. Tout ce à quoi j'aspirais auparavant, je déteste tout et ne suis plus que l'ombre de moi-meme. J'en ai parlé à quelques uns de mes proches et même à un prêtre exorciste, ils m'ont tous dit que si c'est effectivement ce que je subis (l'attaque de quelqu'un), que je ne devrais pas laisser la personne gagner. Mais c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Tant que la personne ne sera pas arrivée à ses fins, elle m'attaquera encore et encore. Et c'est d'autant plus difficile quand on se sent seule et démunie face à l'adversité. Aujourd'hui je veux réellement m'en aller. Ce qui me fait le plus peur c'est que je sais qu'au fond, j'en veux énormément à mes proches et à mes "amis" de s'en foutre de moi, de mon état. Je crains que Dieu, au delà de mon geste, ne me pardonne pas de ne pas avoir pardonné à mes proches et que ce soit l'enfer qui m'attende, malgré toutes les neuvaines à la miséricorde divine, toutes les prières pour les âmes du purgatoire que j'ai faites dans ma vie. Ma vie, il y a un moment que je la nomme l'errance. Je suis à bout. Je suis désolée pour ce long roman. Je ne souhaite à strictement personne, pas même à la personne que j'apprécie le moins dans ce monde, de connaitre cet état de mal être qu'est le mien actuellement. C'est pire que toutes les douleurs physiques réunies que j'ai connu dans toute ma vie et dieu sait que j'en ai connu.
Je souhaite que Dieu vous comble de grâces, vous qui avez pris le temps de me lire.
Bien à vous.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3278
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La déchéance totale

Message non lupar Kerniou » lun. 31 juil. 2017, 11:08

Chère Nissy,
Vous devriez aller consulter un psy pour vous libérer de votre passé douloureux et envisager l'avenir sous un jour meilleur.
Il existe des consultations gratuites dans les CMP. (Centre-Medico-Psychologique) Même si vous habitez la campagne, il existe une antenne près de votre domicile. Si vous me donnez votre adresse, en MP, et si vous le souhaitez, je pourrai me renseigner pour vous.
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Cendrine
Censor
Censor
Messages : 163
Inscription : mar. 04 avr. 2017, 19:50
Conviction : Catholique romaine

Re: La déchéance totale

Message non lupar Cendrine » lun. 31 juil. 2017, 11:31

Nissi,

Souhaiteriez-vous vous inscrire sur le forum ? Nous pourrions échanger des messages privés les uns avec les autres, nous donner nos coordonnées, nous rencontrer, se parler au téléphone, nous entraider. C'est à dire vivre ensemble du corps du Christ en nous aimant et nous aidant. Si vous venez ici pour trouver de l'aide auprès de chrétiens comme vous, il faut que vous nous donniez les moyens de le faire autrement que via Internet, aidez-nous à vous aider, ne restez pas avec ces pensées terribles.

Il faut que vous vous accrochiez au Christ. Quand tout va bien il est là mais nous l'oublions, et quand tout s'effondre il faut réaliser qu'il est encore là à attendre inlassablement, peut-être que ce moment est venu pour vous de vous rendre compte que ce qui constitue la vie c'est Lui. Si vous n'étiez pas croyante je ne vous dirais pas ces paroles dures à comprendre mais si vous venez ici c'est peut-être que vous sentez la soif de la source vive.

Je suis avec vous dans la prière quoi qu'il en soit.

Nissi
Barbarus
Barbarus

Re: La déchéance totale

Message non lupar Nissi » lun. 31 juil. 2017, 13:01

Bonjour

Merci kerniou de votre conseil. Malheureusement j'ai déjà essayé tout ça. J'ai consulté un psy pendant quelques semaines mais même de ça, je suis fatiguée. Quelqu'un m'a dit récemment qu'il sait que j'ai besoin de quelqu'un avec moi en permanence car c'est quand je me retrouve seule (ce qui arrive trop souvent) que je pense au pire. Malheureusement je n'ai aucun proche assez disponible et assez altruiste pour me consacrer le maximum de temps et m'aider. Comme une autre m'a dit, l'être humain est foncièrement égoïste et pense d'abord à son propre bien avant de penser à celui des autres (et moi je rajoute) "quite à laisser crever quelqu'un qui nous est soi disant cher". Il n'y a rien à faire, plus je retourne la question dans tous les sens et plus je ne vois qu'une seule issue possible. Surtout que quand on n'est plus aimé par personne, on finit par perdre toute estime de soi. C'est bien mon cas. Désolée encore.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3278
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: La déchéance totale

Message non lupar Kerniou » lun. 31 juil. 2017, 15:53

Je sais que le travail psychologique est très long et quelques semaines ce n'est pas suffisant ... mais ne laissez pas tomber !
Il y va de votre équilibre et de votre mieux être pour le reste de votre vie. Vous avez besoin d'aide et de soutien. Plusieurs mois, un an d'entretiens réguliers pour vous écouter et vous aider à aller mieux ... Après tout, cela vaut le coup d'être tenté, vous ne croyez pas ... On n'a rien sans rien ... Il serait dommage que vous sombriez dans la dépression profonde.
Vous parlez d'une présence auprès de vous, certes, mais vous avez aussi besoin d'un suivi thérapeutique. La dépression est une maladie qui doit être soignée pour ne pas s'aggraver.
Dieu nous donne la vie et nous devons en prendre soin; vous avez à vous faire aider et soigner.
Dans un premier temps, je dirais que l'idée de Cendrine est excellente. Vous pourriez vous inscrire sur le forum.
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

JCNDA
Ædilis
Ædilis
Messages : 33
Inscription : lun. 15 mai 2017, 17:43
Conviction : baptisé

Re: La déchéance totale

Message non lupar JCNDA » lun. 31 juil. 2017, 15:55

Bonjour Nissi,
Autour de 30 ans, c'est un âge difficile pour beaucoup de personnes.
Quelle est la nature de vos "crises" avec vos parents?
Sont-ils éloignés de chez vous?
En ce moment, vous avez besoin de vivre un séjour chez eux, en attendant que l'antidépresseur fasse effet, tout en consultant un psychologue.
La dépression n'est pas quelque chose d'insurmontable, il faut persévérer dans vos activités.
En effet, le confort matériel n'est pas nécessaire dans une vie, mais il est important pour son épanouissement avec des personnes auprès de soi.
Vous n'êtes pas seule.
Bon courage


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : axou et 1 invité