Ami gay, que faire ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
apatride
Censor
Censor
Messages : 98
Inscription : lun. 06 juin 2016, 1:24

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar apatride » jeu. 14 sept. 2017, 2:34

Ca me parait difficile d'aimer quelqu'un très fort mais de condamner clairement ce qu'il fait... C'est un peu comme si je n'aimais pas mon ami comme il est, non? Je m'interroge sur ça aussi car je ne sais pas trop quoi penser.
Je me suis posé les mêmes questions face à un ami très proche qui pratique un hédonisme assumé, il entretient des relations avec plusieurs femmes, avec le mérite (relatif) d'être très respectueux et complètement transparent vis-à-vis de ses conquêtes. Il remet en cause le paradigme monogame, ne souhaite pas d'attachement sentimental, etc.

Il connaît mon avis sur la question, nous arrivons à en discuter avec franchise et sans animosité, ce n'est pas pour autant que j'arrive à le faire changer d'avis, mais au moins il est ouvert à la critique et à la réflexion sur ses agissements ce qui est déjà quelque chose d'assez rare pour être souligné.

Il ne considère pas ce qu'il fait comme "mal" mais pour autant il est ouvert à la discussion sur le sujet, et je sais que certains arguments que je lui ai avancés le font réfléchir.

Il y a des arguments rationnels (spirituels, psychologiques, biologiques, etc.) qui peuvent permettre d'aborder le sujet sans pour autant qu'il ne se sente jugé. C'est à vous de sentir sa sensibilité sur la question, peut-être est-il aujourd'hui un peu tôt pour attaquer la chose de front, mais une fois qu'il sera assuré de votre soutien et de l'indéfectibilité de votre amitié, il sera temps d'en parler de manière plus rationnelle et dépassionnée.

Philon
Barbarus
Barbarus

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar Philon » ven. 15 sept. 2017, 9:29

Bonjour,
je viens de prendre ce fil en cours.
Si cet ami n'a que vous et si il porte des valises lourdes, le mieux est de ne pas vous éloigner de lui. Car alors il risquera de se dire que les cathos sont des intolérants et se sentira rejeté par eux ce qui risque de le dégouter et ce serait dommage.
L'Eglise sépare la personne de ses tendances et de ses actes, elle ne l' y réduit pas. Autrement dit elle ne définit pas quelqu'un par une tendance sexuelle.
La tendance en elle_même n'est pas le péché, le péché est le passage à l'acte qui est désordre.
Ce qui fait que si vous aimez beaucoup cet ami il est presque "logique" que vous ne lui souhaitiez pas certains comportements . De même vous n'aimeriez pas qu'il se drogue.
Vous lui souhaitez sans doute le Bien suprême, la foi ! Vous souhaitez qu'il voie combien Jésus l'aime.

Mariedusud
Barbarus
Barbarus

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar Mariedusud » sam. 27 janv. 2018, 23:55

Bonsoir à tous,
Merci pour ce sujet. Je crois que nous sommes nombreux dans une sorte de détresse face à l'homosexualité. De ce fait il me semble important d'en parler. En tant que chrétiens nous avons besoin de témoignages éclairés sur comment agir en toute charité face à ce phénomène qui nous touche parfois de très près.

Ma question ce soir est claire et concrète: que faire lorsque nous voulons inviter un ami à notre mariage qui est homosexuel notoire vivant avec son partenaire ?

Que le Seigneur éclaire vos réponses !
En Jésus
M

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar axou » dim. 28 janv. 2018, 7:52

Bonjour Marie,

personnellement, j'inviterais mon ami et son compagnon sans me poser de questions.
Pour votre ami, vous l'invitez lui et son compagnon, et aux yeux des autres invités, vous invitez deux personnes qui sont chacune votre ami, ce n'est pas écrit sur leur front qu'ils sont en couple.
En France, les couples homosexuels sont très discrets, ce qui fait que deux "amis" peuvent aller partout sans être objet de scandale : ils peuvent être des amis ou ils peuvent être en couple, cela n'est pas visible et cela ne regarde personne.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6898
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar Anne » dim. 28 janv. 2018, 8:07

Perso, je commencerais par me (ou leur) demander si l'ami et son partenaire sont à l'aise d'assister à une messe de mariage et s'ils peuvent être respectueux ce faisant. (J'en ai déjà vu qui en profitaient pour "militer" en s'enlaçant et en s'embrassant à bouche que veux-tu pendant la messe de minuit. Je ne me rappelle pas si ils étaient allés communier... Oups!).

Advenant le cas où vos amis désirent effectivement assister au mariage dans le respect de la cérémonie catholique, ainsi que des us et coutumes ;) en vigueur à l'église, je ne vois pas pourquoi vous ne pourriez pas les inviter. Si ils ne sont pas trop à l'aise avec la situation, pour diverses raisons, l'invitation pourrait être pour la réception qui suit, si vous en avez planifiée une...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

pierre_
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 07 janv. 2018, 0:05

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar pierre_ » sam. 03 févr. 2018, 0:03

En France, les couples homosexuels sont très discrets, ce qui fait que deux "amis" peuvent aller partout sans être objet de scandale : ils peuvent être des amis ou ils peuvent être en couple, cela n'est pas visible et cela ne regarde personne.

Bien à vous,

Axou
Bonjour Axou,

Pourrais-je vous demander de développer votre propos ?
"deux amis peuvent aller partout sans être objet de scandale...", si je vous suis : deux hommes homosexuels choisissant de marcher dans la rue librement ne peuvent le faire qu'en jouant le rôle de simples "amis" ? Si jamais ils montraient en public des effusions de leur amour, ils mériteraient ainsi le scandale qu'on leur ferait subir ? L'homophobie serait dans ce cas là justifiée?

De mon point de vue, je pense qu'il est dangereux de lire cela sachant que Jésus lui-même nous rappelait à notre condition de pécheur quand il disait "Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première première" en parlant à ceux qui calomniaient une femme adultère

Pierre_

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3519
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar Kerniou » sam. 03 févr. 2018, 10:56

Je crois, Pierre, que vous comprenez mal les propos d'Axou qui constate que tous les homosexuels ne sont pas des militants.
Elle constate que la plupart d'entre eux n'éprouvent pas le besoin d'afficher la nature leur relation qu'ils considèrent comme privée et restent discrets dans leur comportement en société. C'est comme les amoureux, certains ne cessent de s'embrasser où qu'ils soient et d'autres sont moins démonstratifs.
Dernière édition par Kerniou le jeu. 22 févr. 2018, 12:35, édité 1 fois.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

axou
Barbarus
Barbarus

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar axou » jeu. 08 févr. 2018, 15:21


Pourrais-je vous demander de développer votre propos ?
"deux amis peuvent aller partout sans être objet de scandale...", si je vous suis : deux hommes homosexuels choisissant de marcher dans la rue librement ne peuvent le faire qu'en jouant le rôle de simples "amis" ? Si jamais ils montraient en public des effusions de leur amour, ils mériteraient ainsi le scandale qu'on leur ferait subir ? L'homophobie serait dans ce cas là justifiée?
Pierre_
Bonjour Pierre,
l'homophobie, c'est à dire le rejet (voir l'agression) des personnes en raison de l'homosexualité des personnes est inexcusable, en toute situation. Je réagissais ici par rapport à la situation précise de Marie. Personnellement, si je me mariais,, j'inviterais les couples homos pacsés que je connais bien (à commencer par celui de ma soeur et de sa compagne) sans me poser la moindre question mais j'évolue dans un milieu très ouvert : mes amis, même si des gestes tendres montraient une affection plus qu'amicale ne s'offusqueraient de rien (enfin pas pendant la mese quand même, mais là c'est de la provoc !).
Quant à ma famille élargie, au départ bien plus "classique", elle a évolué, contrainte et forcée de le faire comme toutes les familles qui comprennent un ou des personnes homosexuelles. Celles-ci nous éduquent à la tolérance qu'on le veuille ou non et nous amènent à une mentalité normalisante de la question. On les reçoit avec leur compagnon ou leur compagne, SINON, elles coupent les ponts avec leurs familles. A prendre ou à laisser, et la plupart des familles obtempèrent avec plus ou moins de bonne grâce, et c'est très bien comme cela. Je trouve cette stratégie bonne, aucune raison de raser les murs. (stratégie qui est explicite parfois mais le plus souvent implicite)

Dans sa manière de formuler les choses, Marie nous dit clairement qu'elle évolue dans un milieu moins ouvert, qu'elle craint que la venue de ce couple ne provoque une gène. Une gène chez elle d'abord (si elle moralise l'homosexualité, (ce qui n'est pas mon cas) elle a peut-être peur de donner un contre témoignage chrétien) et une gène pour ses invités qui ne s'attendent pas à cela chez elle ("à cela", c'est à dire une situation "non normalisée", incongrue, voir choquante pour certaines personnes très peu ouvertes d'esprit).
Elle veut que les choses se passent bien à ce mariage ET elle ne veut pas non plus blesser son ami en n'invitant pas son compagnon. A cela j'ai donc répondu que la question ne se posait pas puisque les personnes homosexuelles sont discrètes et que ce n'est pas marqué sur notre front si on est hétéros ou homos, donc on peut inviter tout le monde.

Bien à vous !

Axou

pierre_
Ædilis
Ædilis
Messages : 11
Inscription : dim. 07 janv. 2018, 0:05

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar pierre_ » jeu. 22 févr. 2018, 0:17

l'homophobie, c'est à dire le rejet (voir l'agression) des personnes en raison de l'homosexualité des personnes est inexcusable, en toute situation.
Veuillez m'excuser alors Axou, j'avais mal compris vos propos.
Et après la lecture de votre raisonnement dans lequel vous développez le fond de votre pensée, insinuer que vous manifestez de l'homophobie serait injuste.
Que Dieu vous garde, vous et votre soeur,

Pierre_


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités