Ami gay, que faire ?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
corentin25
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 07 avr. 2015, 14:44

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar corentin25 » ven. 10 avr. 2015, 19:41

Est-il capable d'en dire autant : qu'il sera votre ami même si vos croyances vous poussent à condamner les pratiques homosexuelles ? Peut-il comprendre votre amitié malgré vos divergences sur ce point qui le touche ?
Je lui ai dit que je ne condamnais pas les pratiques homosexuelles. Je ne lui ai pas menti car je ne les condamne plus (avant oui, mais plus maintenant). Est-ce que je suis en train de commettre un péché en pensant et en disant cela? Est-ce grave d'être catholique mais de ne pas penser que l'homosexualité est un péché?
Je crois en Dieu très fort, j'aimerais concilier cet amour et l'amitié que j'ai pour mon meilleur ami. J'ai besoin de votre réponse là dessus, je ne sais pas quoi penser, je suis complètement perdu.
La religion catholique ne persécute personne, mais elle annonce la Vérité du message de Dieu : c'est son rôle.
L'islam persécute les homosexuels, c'est bien différent.
Personnellement je n'ai pas vu de dérive homophobe lors des manifs pour tous et de nombreux homosexuels étaient avec nous (mais il n'y avait aucun gay).
Vous devez témoigner de votre Foi, rien de plus.
Comme le Christ, montrez que si vous condamnez le péché, le pécheur trouve grâce à vos yeux.
Mais le pécheur a un choix : suivre son penchant pour le péché ou obéir au Christ : 'Va, ne pèche plus'
C'est le combat de chacun tout au long de sa vie.
Il a entendu les dérives homophobes à la télé, dans les interviews des opposants au mariage gay. Mais il m'a dit que pour lui, "une dérive homophobe est le simple fait de rejeter une personne homosexuelle, en n'approuvant pas ce qu'elle est ou ce qu'elle fait, comme c'est écrit dans le dictionnaire...".
Vous établissez une différence entre être homosexuel et gay? Je ne la comprends pas, pouvez vous me l'expliquer?

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1674
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar axou » ven. 10 avr. 2015, 23:10

Je lui ai dit que je ne condamnais pas les pratiques homosexuelles. Je ne lui ai pas menti car je ne les condamne plus (avant oui, mais plus maintenant). Est-ce que je suis en train de commettre un péché en pensant et en disant cela?
Mais Corentin, vous lui dites sincèrement ce que vous pensez, vous n'allez pas vous forcer à penser et à dire ce que vous ne pensez pas ! Vous vous positionnez comme vous pouvez sur un sujet très délicat, dont personne ne comprend ni ne connait l'origine, sur lequel les cardinaux eux même sont en débat actuellement, même si l'Eglise considère les actes homosexuels comme des péchés... Nous ne sommes pas dans le péché quand nous disons ce que nous pensons (sauf si c'est trop blessant). Nous pouvons être éventuellement dans l'erreur, mais pas dans le péché.
Je crois en Dieu très fort, j'aimerais concilier cet amour et l'amitié que j'ai pour mon meilleur ami.
Dieu lui même bénit votre amitié, Dieu aime l'amitié. La nouvelle de l'homosexualité de votre ami vous perturbe : priez donc le Christ pour qu'Il vous donne sa paix.
Il a entendu les dérives homophobes à la télé, dans les interviews des opposants au mariage gay. Mais il m'a dit que pour lui, "une dérive homophobe est le simple fait de rejeter une personne homosexuelle, en n'approuvant pas ce qu'elle est ou ce qu'elle fait, comme c'est écrit dans le dictionnaire...".
Vous devez comprendre qu'il est à vif, en grande souffrance, vous n'êtes pas "à égalité" quand vous parlez de ce sujet, lui est concerné, se sent blessé à la moindre remarque, vit tout cela comme un tourment permanent (ce n'est pas anodin que de songer au suicide !!!). Entre son tourment et son jeune âge, il n'a probablement pas la maturité émotionnelle pour nuancer, séparer le bon grain de l'ivraie... Il le fera plus tard. Une fois que vous avez dit ce que vous pensez, ne cherchez pas à le convaincre de rien et vivez des choses plaisantes et légères ensemble...

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1014
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar katolik » sam. 11 avr. 2015, 7:02

Je lui ai dit que je ne condamnais pas les pratiques homosexuelles. Je ne lui ai pas menti car je ne les condamne plus (avant oui, mais plus maintenant). Est-ce que je suis en train de commettre un péché en pensant et en disant cela?
corentin, je pense à tous les papas et mamans catholiques qui, comme moi, ont un enfant homosexuel. Notre rôle n'est évidemment pas de condamner, synonyme de jugement. Nous devons surtout les accompagner, leur montrer notre amour, sans nécessairement approuver leurs idées comme le mariage gay, ou l'adoption par 2 personnes de même sexe, ... Il n'y a pas d'idée de "péché" en accompagnant, sans jugement, une personne.... Au contraire, montrer son Amour à cette personne répond exactement à ce que nous demande Jésus de nous "aimer les uns les autres" .
Vous établissez une différence entre être homosexuel et gay? Je ne la comprends pas, pouvez vous me l'expliquer?
Je ne suis pas sûr qu'il y ait une différence entre ces 2 mots. Mais, pour moi, être homosexuel se limite à une attirance pour une personne de même sexe. Je connais des croyants qui se disent homosexuels mais qui respectent, par Amour en Dieu, l'abstinence par, essentiellement, la prière. Au contraire, une personne gay ne s’arrête pas à l'attirance mais va jusqu'à vivre avec une personne de même sexe....
J'ai regroupé plus de 2500 discours du Pape François sur www.papefrancois.fr ...

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8499
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar PaxetBonum » sam. 11 avr. 2015, 8:23

Je lui ai dit que je ne condamnais pas les pratiques homosexuelles. Je ne lui ai pas menti car je ne les condamne plus (avant oui, mais plus maintenant). Est-ce que je suis en train de commettre un péché en pensant et en disant cela? Est-ce grave d'être catholique mais de ne pas penser que l'homosexualité est un péché?
Je crois en Dieu très fort, j'aimerais concilier cet amour et l'amitié que j'ai pour mon meilleur ami. J'ai besoin de votre réponse là dessus, je ne sais pas quoi penser, je suis complètement perdu.
Dieu a établi le monde selon un ordre divin.
S'opposer à cet ordre c'est péché (cf Adam et Eve)
L'Eglise enseigne que les pratiques homosexuelles sont des péchés car elles s'opposent à l'ordre divin.
Vouloir contredire Dieu sur ce point, même par amitié, vous oppose à Dieu comme Adam et Eve le firent en refusant d'obéir.
Votre amitié vous amène à trahir l'amour de Dieu, c'est un péché que l'on appelle le respect humain, qui place l'homme avant Dieu.
Le chemin inverse est le seul possible : aimer Dieu et conserver votre amitié pour votre ami.
Personnellement j'ai des amis homosexuels et ils connaissent ma pensée et cela n'altère en rien notre amitié.
L'intolérance n'est pas toujours ce que l'on croit : si votre ami ne voudrait plus être votre ami parce que vous n'êtes pas d'accord sur ce point, ce n'est pas vous qui seriez intolérant.


Il a entendu les dérives homophobes à la télé, dans les interviews des opposants au mariage gay. Mais il m'a dit que pour lui, "une dérive homophobe est le simple fait de rejeter une personne homosexuelle, en n'approuvant pas ce qu'elle est ou ce qu'elle fait, comme c'est écrit dans le dictionnaire...".
Et bien le dictionnaire se trompe.
On peut rejeter une théorie, une pratique sans en être phobique (phobique : avoir peur de ).
Je rejette et condamne le divorce mais je ne suis pas divorçophobe.
Cette théorie du "phobisme" est une fumisterie inventée ces 5 dernières années pour créer une police de la pensée qui vous interdit certaines opinions.
Je n'approuve pas les pratiques homosexuelles et je les condamne mais je n'en ai pas peur, et je ne condamne pas l'homosexuel.
Je suis pécheur moi-même…
Vous établissez une différence entre être homosexuel et gay? Je ne la comprends pas, pouvez vous me l'expliquer?
Il y a une énorme différence : l'homosexuel est une personne qui a un penchant sexuel contre nature.
Le gay a un penchant homosexuel dont il est fier et veut imposer à tous sa vie et ses goûts comme une normalité.
Le gay s'inscrit à la LGBT et participe à des provocations haineuses comme par exemple les Femen.[inutile]
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

corentin25
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 07 avr. 2015, 14:44

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar corentin25 » sam. 11 avr. 2015, 13:55

corentin, je pense à tous les papas et mamans catholiques qui, comme moi, ont un enfant homosexuel. Notre rôle n'est évidemment pas de condamner, synonyme de jugement. Nous devons surtout les accompagner, leur montrer notre amour, sans nécessairement approuver leurs idées comme le mariage gay, ou l'adoption par 2 personnes de même sexe, ... Il n'y a pas d'idée de "péché" en accompagnant, sans jugement, une personne....Au contraire, montrer son Amour à cette personne répond exactement à ce que nous demande Jésus de nous "aimer les uns les autres" .
Ma question ne portait pas sur cela. J'ai compris qu'il ne fallait pas juger les personnes, que ce qui arrive à mon meilleur ami n'est pas un choix et que c'est la première "victime" dans l'histoire. Grâce aux membres de ce forum qui m'ont gentiment éclairci, j'ai appris à l'accompagner dans cette épreuve et mon opinion sur l'homosexualité a changé. Je me suis ouvert d'esprit et suis devenu plus tolérant, tellement tolérant que je n'arrive plus à condamner les pratiques homosexuelles. Croyant peut-être d'avantage à l'amour que peuvent avoir des personnes homosexuelles, cela ne me dégoûte plus du tout. Quand il m'a demandé si cela me faisait quelque chose (il a déjà fait avec un homme) je lui ai dit clairement "non" sans mentir puisque c'est vraiment mon avis. Or, la Bible dit clairement que c'est un péché : je voulais donc savoir si ce n'était pas grave d'être complètement en désaccord sur un point de la Bible.

Vous établissez une différence entre être homosexuel et gay? Je ne la comprends pas, pouvez vous me l'expliquer?
Je ne suis pas sur qu'il y ait une différence entre ces 2 mots. Mais, pour moi, être homosexuel se limite à une attirance pour une personne de même sexe. Je connais des croyants qui se disent homosexuels mais qui respectent, par Amour en Dieu, l' abstinence par, essentiellement, la prière. Au contraire, une personne gay ne s’arrête pas à l'attirance mais va jusqu'à vivre avec une personne de même sexe....
Il semble donc être "gay" puisqu'il a été en couple avec quelqu'un (ce que j'ignorais au passage) et qu'il rêve de s'installer avec un homme et même fonder une famille. Je ne l'ai pas jugé là non plus et je lui ai dit de vivre sa vie comme il l'entend. Je l'ai donc en quelque sorte encouragé à vivre cette vie là. Ne suis-je pas allé trop loin? Mes parents, quand je leur ai appris, m'ont dit de ne pas l'encourager dans le péché. Je ne veux surtout pas faire ça mais quand je lui ai dit, il avait l'air très heureux et m'a remercié. C'est ce que je voulais finalement, le rendre heureux car il en a besoin, surtout maintenant. Mais est-ce que j'ai mal agi par rapport à Dieu? Je suis si soucieux de bien faire...

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9687
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar Fée Violine » sam. 11 avr. 2015, 14:13

Cher Corentin,

PaxetBonum fait une distinction nette entre homosexuel et gay, mais pour moi la seule différence est que gay est un mot américain et l'autre un mot français. Mais peu importe.

Je suis toujours très mal à l'aise quand je vois ce genre de débats sur le forum, ou ailleurs. Quelles que soient les opinions des uns et des autres, j'estime que la vie privée des gens ne regarde personne. Jamais je ne me permettrais de me mêler de la vie sexuelle de quelqu'un, je n'en aurais même pas l'idée.
Je ne suis certes pas pour l'homosexualité. Mais il est bien inutile d'expliquer à un homosexuel qu'il a tort et que c'est pas naturel. En général, il le sait très bien, et il aimerait mieux faire comme tout le monde s'il pouvait. Déjà il souffre, alors si en plus on le menace de l'enfer, ça ne va pas l'aider beaucoup.
Mais je ne dirais pas non plus à un homosexuel: "c'est très bien, continue".

Bref, c'est très délicat, et s'il y avait une solution miracle, ça se saurait.
A part l'amitié, bien sûr, et la prière.
la Bible dit clairement que c'est un péché : je voulais donc savoir si ce n'était pas grave d'être complètement en désaccord sur un point de la Bible.
Oui, c'est un péché, parmi beaucoup d'autres sortes de péchés. Si vous n'en êtes pas convaincu, vous avez toute la vie pour y réfléchir, pour mûrir, pour comprendre...

corentin25
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 07 avr. 2015, 14:44

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar corentin25 » sam. 11 avr. 2015, 14:49

C'est vrai que la sexualité est intime. Mais là, c'est mon meilleur ami qui s'est livré sur la sienne et qui m'a en plus, demandé mon avis... Donc ça ne me dérange pas d'aborder avec lui ce sujet. Et je crois que la meilleure solution de se sortir d'un mal-être est de se livrer et parler avec une personne en qui on a confiance.
J'ai cherché des réponses ici pour mieux pouvoir réagir, je ne cache pas qu'elle m'ont beaucoup aidé et que c'est grâce a elles que mon coeur s'est ouvert.

En lui disant de vivre sa vie comme il l'entend, mon but était de l'aider à être heureux. Mais je ne veux pas l'encourager dans le péché.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8499
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar PaxetBonum » dim. 12 avr. 2015, 10:31


En lui disant de vivre sa vie comme il l'entend, mon but était de l'aider à être heureux. Mais je ne veux pas l'encourager dans le péché.
Vous avez mis le doigt sur l'essentiel.
C'est votre ami, et vous voulez qu'il soit heureux, c'est naturel.
Mais qu'est-ce qu'être heureux ?
Le bonheur est ce à quoi Dieu nous appelle et ce pourquoi il nous a créés.
Dieu est Amour en ce sens qu'il a créé le monde pour le bien.
Si l'on comprend cela, on comprend que le vrai bonheur nous est accordé par notre adéquation à Dieu.
Voyez les saints comme ils sont des reflets de bonheur malgré parfois des conditions que nous ne voudrions pas, des apparences de souffrance, privation… Non seulement ils vivent dans la Paix et la Joie mais ils la transmettent.
Celui qui veut chercher son bonheur hors de Dieu, contre Dieu, ne le trouvera pas. Il aura des satisfactions des sens mais finira dans le pire malheur et désespoir. Car qui n'est pas avec le Christ est contre le Christ et se fait donc allié des anges rebelles à vouloir décider de ce qui est bien contre la volonté de Dieu.

C'est le propre de tout pécheur, à commencer par moi, pauvre pécheur.
C'est pourquoi vous ne pouvez encourager votre ami dans une voie de perdition.
Votre franchise le sauvera même si elle peut être blessante en apparence.
Etre un ami ne signifie pas tout accepter de l'autre, pour l'autre, mais vouloir le vrai bonheur de l'autre et pour cela il n'y a qu'un seul Chemin de Vérité et de Vie.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

corentin25
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 07 avr. 2015, 14:44

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar corentin25 » dim. 12 avr. 2015, 14:28

Dieu a établi le monde selon un ordre divin.
S'opposer à cet ordre c'est péché (cf Adam et Eve)
L'Eglise enseigne que les pratiques homosexuelles sont des péchés car elles s'opposent à l'ordre divin.
Vouloir contredire Dieu sur ce point, même par amitié, vous oppose à Dieu comme Adam et Eve le firent en refusant d'obéir.
Votre amitié vous amène à trahir l'amour de Dieu, c'est un péché que l'on appelle le respect humain, qui place l'homme avant Dieu.
Le chemin inverse est le seul possible : aimer Dieu et conserver votre amitié pour votre ami.
Personnellement j'ai des amis homosexuels et ils connaissent ma pensée et cela n'altère en rien notre amitié.
L'intolérance n'est pas toujours ce que l'on croit : si votre ami ne voudrait plus être votre ami parce que vous n'êtes pas d'accord sur ce point, ce n'est pas vous qui seriez intolérant.
Je comprends ce que vous voulez dire. Je ne veux pas aller à l'encontre de cet ordre même si, comme me l'a témoigné mon meilleur ami, je considère que l'amour entre les personnes homosexuelles existe.
Le gay s'inscrit à la LGBT et participe à des provocations haineuses comme par exemple les Femen.
Mon ami est loin d'être comme ça. Il se dit gay pourtant il a vécu caché et n'a jamais osé parler de sa sexualité avant de m'en parler à moi. Il est d'ailleurs gêné quand il aborde ce sujet même si je le sens désireux d'en parler et de connaître mon avis. Il n'irait jamais manifester pour les droits des homosexuels, ni même pour des provocations haineuses ... Il ne se considère même pas comme "normal" et a toujours peur du regard des autres. C'est une des raisons pour lesquelles je l'aide à prendre confiance en lui.
Cependant, il serait tenté de rencontrer d'autres personnes homosexuelles, mais juste pour parler avec d'autres personnes comme lui, qui pourraient sans doute mieux le comprendre.
Vous avez mis le doigt sur l'essentiel.
C'est votre ami, et vous voulez qu'il soit heureux, c'est naturel.
Mais qu'est-ce qu'être heureux ?
Le bonheur est ce à quoi Dieu nous appelle et ce pourquoi il nous a créé.
Dieu est Amour en ce sens qu'il a créé le monde pour le bien.
Si l'on comprend cela, on comprend que le vrai bonheur nous est accordé par notre adéquation à Dieu.
Voyez les saints comme ils sont des reflets de bonheur malgré parfois des conditions que nous ne voudrions pas, des apparences de souffrance, privation… Non seulement ils vivent dans la Paix et la Joie mais ils la transmettent.
Celui qui veut chercher son bonheur hors de Dieu, contre Dieu ne le trouvera pas. Il aura des satisfactions des sens mais finira dans le pire malheur et désespoir. Car qui n'est pas avec le Christ est contre le Christ et se fait donc allié des anges rebelles à vouloir décider de ce qui est bien contre la volonté de Dieu.

C'est le propre de tout pécheur à commencé par moi, pauvre pécheur.
C'est pourquoi vous ne pouvez encourager votre ami dans une voie de perdition.
Votre franchise le sauvera même si elle peut être blessante en apparence.
Etre un ami ne signifie pas tout accepter de l'autre, pour l'autre, mais vouloir le vrai bonheur de l'autre et pour cela il n'y a qu'un seul Chemin de Vérité et de Vie.
Je ne peux pas l'encourager dans la continence non plus, je ne pense pas qu'il sera plus heureux, déjà qu'il est assez fragile depuis qu'il a découvert qu'il était homo, je ne crois pas que la solitude contribuera à son bonheur. Et puis, s'il se retournait vers la religion (ce qui est tout à fait possible), serait il obligé de renoncer à son homosexualité? Il y a beaucoup de personnes qui vivent leur foi tout en étant homosexuelles, celles-ci sont-elles vouées à l'enfer?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8499
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar PaxetBonum » lun. 13 avr. 2015, 8:00

Il n'irait jamais manifester pour les droits des homosexuels, ni même pour des provocations haineuses ... Il ne se considère même pas comme "normal" et a toujours peur du regard des autres. C'est une des raisons pour lesquelles je l'aide à prendre confiance en lui.
Cependant, il serait tenté de rencontrer d'autres personnes homosexuelles, mais juste pour parler avec d'autres personnes comme lui, qui pourraient sans doute mieux le comprendre.
Alors votre ami est ce que j'appelle un homosexuel.
Mais mettez le en garde contre certains homosexuels qu'il pourrait rencontré, si il se met à parler avec des gays il tournera mal.


Et puis, s'il se retournait vers la religion (ce qui est tout à fait possible), serait il obligé de renoncer à son homosexualité? Il y a beaucoup de personnes qui vivent leur foi tout en étant homosexuelles, celles-ci sont-elles vouées à l'enfer?
La conversion vrai implique pour tout homme de vouloir se conformer à la volonté divine.
Nous avons tous à lutter contre notre nature pécheresse, personne n'y fait exception.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

corentin25
Civis
Civis
Messages : 8
Inscription : mar. 07 avr. 2015, 14:44

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar corentin25 » lun. 13 avr. 2015, 12:17

Alors votre ami est ce que j'appelle un homosexuel.
Mais mettez le en garde contre certains homosexuels qu'il pourrait rencontrer, s'il se met à parler avec des gays il tournera mal.
Il n'est de toute façon pas un provocateur mais je le ferai, soyez-en sûr.
La conversion vrai implique pour tout homme de vouloir se conformer à la volonté divine.
Nous avons tous à lutter contre notre nature pécheresse, personne n'y fait exception.
Je suis tout à fait d'accord avec vous et je vous rejoins totalement quand vous dites qu'il faut combattre le péché, quel qu'il soit.
Mais Dieu ne nous veut-il pas vivants d'abord? Je pense que ce serait très difficile pour mon meilleur ami d'engager un combat à vie contre lui-même pour trouver le bonheur. Par ailleurs, n'existe-il pas des associations ou des organismes chrétiens vers qui il pourrait se tourner pour demander des renseignements ? Nous habitons dans la capitale, il doit bien en exister.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1674
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar axou » mer. 15 avr. 2015, 0:37

Cher Corentin,

Votre ami peut se tourner vers l'association chrétienne "devenir un en Christ", spécialisée dans l'accompagnement des personnes homosexuelles et de leurs proches.

Bien à vous,

Axou

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2260
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar poche » mer. 15 avr. 2015, 9:06

Ca me parait difficile d'aimer quelqu'un très fort mais de condamner clairement ce qu'il fait... C'est un peu comme si je n'aimais pas mon ami comme il est, non? Je m'interroge sur ça aussi car je ne sais pas trop quoi penser.

Personne n'est parfait. Nous avons tous des défauts. Et nous ne savons pas toujours où nous en sommes devant Dieu. Rappelez-vous le pharisien dans la Bible. Il n'a jamais rien fait de mal encore quand il priait dans le Temple avec le publicain c'était la prière du publicain que Dieu a entendu.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8499
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar PaxetBonum » mer. 15 avr. 2015, 14:49

Ca me parait difficile d'aimer quelqu'un très fort mais de condamner clairement ce qu'il fait... C'est un peu comme si je n'aimais pas mon ami comme il est, non? Je m'interroge sur ça aussi car je ne sais pas trop quoi penser.
J'ai bien des amis qui ne sont soit pas catholiques, soit ont mis Dieu encore plus de côté que moi-même.
Leur vie n'est donc visiblement pas conforme à la volonté de Dieu (divorce, adultère, homosexualité…).
Mais mon amitié leur reste pleine et entière.
Je suis blessé pour eux, et mon devoir est de leur dire la position de l'Eglise, il en va de leur salut.
Cela a conduit à des heurts car ils ont parfois pris cela pour un jugement.
Finalement je pense qu'ils ont compris mon intention amicale, une amitié ne vit pas sans franchise.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Seb-
Barbarus
Barbarus

Re: Ami gay, que faire ?

Message non lupar Seb- » mer. 13 sept. 2017, 17:08

Si vous avez vraiment la foi, le fait que lui ne soit pas catholique ne devrait pas vous poser de problèmes, à moins que vous ne manquiez de foi... Ne pas être d'accord sur tous les sujets ne signifie pas ne pas être amis. Nous sommes tous différents et tous pêcheurs et c'est à Dieu qu'il appartient de nous juger.


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités