Homosexuel et chrétien

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2200
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar poche » mer. 11 févr. 2015, 8:07

Je pense que vous connaissez la réponse à tout cela et vous avez une décision difficile à prendre. Avoir une attirance homosexuelle ou des sentiments n'est pas le péché. Le péché vient dans les actes. Je sais que c'est difficile quand il y a un attachement émotionnel profond. La meilleure réponse que je recommande est de vivre une vie de prière. Nous devons prier chaque jour. Une bonne prière pourrait être, "Oh Jésus, Fils de Dieu, aie pitié de moi."
Je prierai pour vous
:ange: :ange: :ange:

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 966
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar katolik » mer. 11 févr. 2015, 8:32

Lucas, vous aimez un homme, et vous ressentez la présence du Seigneur dans votre cœur ... Sachez que Dieu vous aime !! Tel que vous êtes, avec vos faiblesses, mais aussi vos qualités et dons qu'il vous a permis d'avoir... Mais comprenez aussi que Dieu aime la famille homme-femme, et le don de la vie qu'ils ont l'un, l'autre....

Oui le Seigneur vous accepte dans sa communauté des croyants, et il attend que vous vous y engagiez... mais le Seigneur vous demande également de réfléchir sur la vie que vous avez. Priez et communiquez avec Jésus : je ne doute pas que vous aurez des réponses aux questions que vous vous posez aujourd'hui ! :)
J'ai regroupé plus de 2200 discours du Pape François sur www.papefrancois.fr ...

Avatar de l’utilisateur
francismichel
Quæstor
Quæstor
Messages : 319
Inscription : sam. 28 juin 2014, 10:03
Conviction : Chrétien orthodoxe
Localisation : Orleans
Contact :

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar francismichel » jeu. 12 févr. 2015, 10:12

Bonjour,

pour tout chrétien, il nous faut bien comprendre et accepter que Dieu aime tout être humain, mais il n'aime pas le péché.

Pour rester simple, le péché c'est se tromper de cible, se tromper de direction. Qu'est-ce qui nous donne la bonne direction, c'est-à-dire la direction vers Dieu, vers notre sanctification, notre déification, ce sont les « commandements divins ». Car l'homme n'est vraiment Homme qu'uni à Dieu, en Christ. L'homme véritable est une « homme déifié », un homme en communion avec Dieu, par Sa Grâce divine. Hors de cette union avec Dieu, il n'est qu'un « animal démocratisé ».

Que cela soit à l'époque de Moïse, de Jésus ou aujourd'hui, l'homosexualité est un péché, en tant qu'il dévie l'homme de sa cible, qui est Dieu Lui-même, qui est une vie en Christ, en Esprit et en vérité. Mais Dieu continue à vous aimer et, vous aimant, voulant vous sauver avec l'accord de votre volonté et liberté, il vous laisse errer au gré de vos envies et de nos pulsions, de nos passions mauvaises qui sont la conséquence de notre nature déchue.

Le Père Marc Antoine Costa de Beauregard dit que « l'homosexualité » est, d'une certaine façon, une passion mauvaise, un penchant mauvais, comme peut l'être la colère, la cupidité, l'avarice, etc.

En d'autres termes, lorsque quelqu'un est touché par cette passion mauvaise, qui n'est qu'une tendance mauvaise potentielle dans son origine, il faut lutter avec les armes que l'Eglise, c'est-à-dire que le Christ nous donne.

L'homosexualité, comme toutes les autres passions mauvaises, peut être vaincue, elle demande une lutte surhumaine, c'est pourquoi par nos propres forces c'est impossible, nous avons besoin de la puissance de l'Esprit Saint que nous donne le Christ.

Personnellement, j'ai ressenti des pulsions homosexuelles entre l'âge de 20 et 25 ans. Grâce à Dieu, je ne suis pas passé à l'acte, et ces pensées, car ce sont d'abord des pensées, m'ont quitté progressivement.

Il faut acquérir la haine (spirituelle) de cette passion, lutter avec le Christ dans la prière, se confesser souvent de ces élans charnels contre-natures.

Mais rappelez-vous bien que, comme personne, Dieu vous aime et veut vous faire participer à Sa vie éternelle, veut vous faire entrer dans son Royaume, mais seul les purs d'esprits et de coeur peuvent y entrer.

Dans le sacrement de confession, l'aveu de vos péchés et l'absolution reçue vous rend apte à ce moment à entrer dans Son Royaume, mais il faut ensuite lutter spirituellement pour garder cette pureté durement acquise, ne pas retomber dans nos mauvais penchants. Si cela se reproduit, ne pas désespérer et à nouveau aller vers le Seigneur comme un pécheur repentant. Progressivement, par une sanctification croissante de votre coeur et de votre corps, cette passion disparaîtra. La passion de Dieu aura pris la place de la passion de la créature.

Que Dieu vous bénisse

Francis
Saint Séraphin de Sarov : « Acquiers la paix intérieure (sauve ton âme, acquiers l'Esprit Saint), et alors des âmes par milliers trouveront auprès de toi le Salut ».

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1320
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar axou » ven. 13 févr. 2015, 17:50

Cher Lucas,

je vous recommande de découvrir l'association "tous un dans le Christ" et le site du même nom. Ce sont des chrétiens spécialisés dans l'accompagnement des personnes homosexuelles (seules ou en couple) et de leur famille. Édit : Je me suis trompée dans le nom de l'association : il s'agit de "Devenir un en Christ".

Pour ma part, je vous écris le mot du Pape François aux journalistes dans l'avion l'été dernier : "si une personne est homosexuelle et qu'elle cherche le Seigneur, qui suis-je moi, pour la juger ?".

Je suis très choquée par les "humiliations et brimades"que vous subissez de la part de collègues et "amis". Ce n'est pas tolérable, je vous invite à mettre de la distance avec des relations qui peuvent être toxiques et avec les collègues, vous pouvez contacter le site sos-homophobie qui saura vous conseiller car je crois que la loi interdit les brimades homophobes.

Soyez assuré de notre prière, et de l'amour de Dieu pour vous, sensible certainement, aux efforts que vous faîtes pour vous rapprocher de Lui.

Bien à vous,

Axou

Mathieu31
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : lun. 25 nov. 2013, 17:16

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar Mathieu31 » jeu. 19 févr. 2015, 16:56

Bonjour cher Lucas,

Je suis heureux de lire votre témoignage, j'espère pouvoir vous aider.

Je suis comme vous ; chrétien croyant et pratiquant et je ressens malheureusement un désir homosexuel.

Plus jeune, j'ai aussi fréquenté des garçons mais, contrairement à vous, je ne suis heureusement jamais passé à l'acte : je suis vierge.

C'est une chance et une fierté pour moi, de ne jamais avoir "péché" !


Depuis 2013 (pour mes 25 ans), j'ai fait un choix encore plus radical : La continence totale. (Ni relation sexuelle, ni masturbation, pour être concret).

Même si la tentation est toujours là, et si je sais que c'est dur de me dire que je n'aurais jamais de relation sexuelle, que je ne pourrai jamais vivre mes désirs "impurs", je pense que c'est le mieux pour vivre en chrétien homosexuel ; être 100% chaste.

Il faut avoir des amis et une vie bien remplie pour vivre ainsi et ne pas avoir de mauvaises pensées. Mais je me sens bien comme cela !

Je vous conseille donc de faire la même chose, vous abstenir et ne plus coucher avec des hommes.
Cela implique malheureusement de rompre avec votre copain.


Je suis persuadé que vous devez choisir ce chemin pour vraiment trouver Dieu et être en paix avec vous-même.

Il faut prier et devenir plus saint !

N'hésitez pas à me contacter si vous voulez de l'aide.

Bon courage.

Mathieu.

La suite de cette discussion, qui a dévié, est maintenant disponible dans "Vie de l'Église" sous ce titre :

Homosexualité et catholicisme
Dernière édition par Anne le ven. 20 févr. 2015, 23:40, édité 2 fois.
Raison : Le vouvoiement est de rigueur dans la Cité

Avatar de l’utilisateur
francismichel
Quæstor
Quæstor
Messages : 319
Inscription : sam. 28 juin 2014, 10:03
Conviction : Chrétien orthodoxe
Localisation : Orleans
Contact :

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar francismichel » ven. 20 févr. 2015, 21:22

Bonjour,

j'invite les « chrétiens » à bien écouter et à méditer les paroles du Christ suivantes : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant que ciel et la terre ne passeront pas, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui supprimera l'un de ces petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le Royaume des Cieux; et celui qui enseignera à les observer, celui-là sera grand dans le royaume des Cieux....» (Matt 5, 19-21).

Autrement dit, tous les préceptes de l'Ancien Testament restent d'actualité, ne sont pas caducs; certes ils nous faut les entendre à la Lumière de l'Esprit, c'est-à-dire de l'amour, comme la question de l'homosexualité.

Je redis que l'homosexualité est une « passion mauvaise » qui n'appartient pas à notre nature originelle, elle est comme une « sur-nature », qui tient pour une bonne part de notre nature déchue, et qui ne peut donc être dissoute ou transfigurée que par le feu de l'Esprit Saint, dans une lutte spirituelle, par les sacrements et la prière, et une vie ascétique longue et difficile.

Accepter l'homosexualité comme une fatalité ou comme appartenant à notre nature humaine n'est pas une pensée chrétienne!

Que Dieu vous bénisse.

Francis
Saint Séraphin de Sarov : « Acquiers la paix intérieure (sauve ton âme, acquiers l'Esprit Saint), et alors des âmes par milliers trouveront auprès de toi le Salut ».

lucas2100
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mar. 10 févr. 2015, 20:42

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar lucas2100 » dim. 01 mars 2015, 16:34

Bonjour,

Pardonnez moi pour le retard de ma réponse, je vous remercie pour tous vos messages de soutien. Pour mieux que vous me compreniez, j'aimerais vous parler de moi.

J'ai vécu une enfance très heureuse avec des parents et une famille qui m'aimaient. Je me suis renfermé sur moi-même à 14 ans, quand j'ai ressenti pour la première fois des pulsions homosexuelles. Au début, je pensais que ce n'étais pas grave, que ça allait passer avec le temps. Mais mes doutes se sont confirmés quand j'ai rencontré à 18 ans un jeune homme que j'ai tout de suite aimé.
Pendant des mois, nous vivions notre amour caché, à l'abri du regard des autres puis un jour que nous avons su que c'était vraiment sérieux, nous avons décidé de vivre au grand jour. Dés lors, nous avons reçu de nombreuses attaques très personnelles et homophobes de personnes qui étaient avant nos amis et de notre propre famille. Mes parents m'ont traité dans un premier temps comme si j'avais une maladie et que c'était contagieux, il ne voulait pas que je contamine mes frères et sœurs, ils ont tout fait pour que je devienne hétéro : ils m'ont complètement rejeté, ont vu des médecins, parlaient de moi à tout le monde ... Ils m'ont interdit de revoir mon copain. Quand je leur expliquais que j'avais beau essayer de changer, que je n'y parvenais pas, il me disaient que j'allais "crever en enfer". Je ne vous parle pas des jugements de mes collègues de travail, certains m'ont même frappé. J'ai fait plusieurs tentatives de suicide, dont une très grave mais personne n'est allé me voir à l'hôpital excepté mon copain qui a toujours été là pour moi. Malgré tout cela, je n'arrive à en vouloir à personne car j'ai toujours cette impression d'être fautif. A 20 ans, j'ai décidé de m'installer avec lui, chez lui.
La manif pour tous et les dérives de celle-ci sur les homosexuels nous ont beaucoup touchés. Nous avons du déménager plusieurs fois à cause de nombreuses autres attaques homophobes.
Aujourd'hui à 22 ans, je vis encore avec lui et nous sommes plus heureux.
Nous sommes juste deux hommes qui s'aiment simplement, nous ne faisons de mal à personne, nous ne voulons pas nous exposer, ni même dire que notre sexualité est normale. Nous vivons juste notre amour avec passion et fidèlement. Mais il y a quelques semaines, j'ai décidé d'aller prier dans une église, ce que je n'avais pas fait depuis des années. J'ai ressenti beaucoup de bien-être et de sérénité, j'ai décidé d'entamer la lecture de la Bible et de me tourner vers Dieu. Seulement, je n'ai plus de contact avec les personnes chrétiennes que je côtoyais dans le passé, je me sentirais honteux d'aller voir un prêtre, j'aurais peur qu'il me rejette. Je ne sais pas comment m'y prendre pour aimer Dieu. Je ressens pourtant cette envie de me tourner vers lui, mais je ne sais pas s'il est capable de m'accepter, s'il faut que je change pour le satisfaire ... Je suis vraiment perdu, et j'ai vraiment besoin de vous.

Lucas
Bonjour,

pour tout chrétien, il nous faut bien comprendre et accepter que Dieu aime tout être humain, mais il n'aime pas le péché.
Donc, en aimant mon amoureux, je commets un péché ?
(je veux simplement vous comprendre)
Je pense que vous connaissez la réponse à tout cela et vous avez une décision difficile à prendre. Avoir une attirance homosexuelle ou des sentiments n'est pas le péché. Le péché vient dans les actes.
Pourtant non, je ne sais rien de ce que Dieu attend vraiment de moi, c'est pour cela que vos réponses me sont utiles.
Je suis alors un grave pécheur, car je l'ai souvent fait avec mon copain. Malgré cela, Dieu peut-il me pardonner ?
Une chose est certaine je ne suis pas accro au sexe, ces actes n'étaient que des preuves d'amour, avec un respect mutuel et de la passion partagée.
Lucas, vous aimez un homme, et vous ressentez la présence du Seigneur dans votre cœur ... Sachez que Dieu vous aime !! Tel que vous êtes, avec vos faiblesses, mais aussi vos qualités et dons qu'il vous a permis d'avoir... Mais comprenez aussi que Dieu aime la famille homme-femme, et le don de la vie qu'ils ont l'un, l'autre....
Bien sûr, je comprends cela ! Je sais bien que Dieu a créé l'homme pour la femme et la femme pour l'homme. C'est une chose que je respecte. Mais si je ne ressens rien pour les femmes, je ne vois pas ce que je peux faire à part vivre malheureux et seul : expérience que j'ai déjà tentée et que je ne recommande à personne.
Cher Lucas,

je vous recommande de découvrir l'association "tous un dans le Christ" et le site du même nom. Ce sont des chrétiens spécialisés dans l'accompagnement des personnes homosexuelles (seules ou en couple) et de leur famille. Édit : Je me suis trompée dans le nom de l'association : il s'agit de "Devenir un en Christ".

Pour ma part, je vous écris le mot du Pape François aux journalistes dans l'avion l'été dernier : "si une personne est homosexuelle et qu'elle cherche le Seigneur, qui suis-je moi, pour la juger ?".

Je suis très choquée par les "humiliations et brimades"que vous subissez de la part de collègues et "amis". Ce n'est pas tolérable, je vous invite à mettre de la distance avec des relations qui peuvent être toxiques et avec les collègues, vous pouvez contacter le site sos-homophobie qui saura vous conseiller car je crois que la loi interdit les brimades homophobes.

Soyez assuré de notre prière, et de l'amour de Dieu pour vous, sensible certainement, aux efforts que vous faites pour vous rapprocher de Lui.

Bien à vous,

Axou
Je vous remercie pour votre doux message. J'aime beaucoup le pape et ce qu'il dit dans les interviews.
J'ai contacté beaucoup de services comme celui que vous avez indiqué. Ils m'ont aidé à avoir confiance en moi et à taire toutes ces moqueries mais au final, ces paroles restent dans mon cœur, je suis triste chaque jour, je crois que je ne pourrais jamais les effacer.
Bonjour cher Lucas,

Je suis heureux de lire votre témoignage, j'espère pouvoir vous aider.

Je suis comme vous ; chrétien croyant et pratiquant et je ressens malheureusement un désir homosexuel.

Plus jeune, j'ai aussi fréquenté des garçons mais, contrairement à vous, je ne suis heureusement jamais passé à l'acte : je suis vierge.

C'est une chance et une fierté pour moi, de ne jamais avoir "péché" !


Depuis 2013 (pour mes 25 ans), j'ai fait un choix encore plus radical : La continence totale. (Ni relation sexuelle, ni masturbation, pour être concret).

Même si la tentation est toujours là, et si je sais que c'est dur de me dire que je n'aurai jamais de relation sexuelle, que je ne pourrai jamais vivre mes désirs "impurs", je pense que c'est le mieux pour vivre en chrétien homosexuel ; être 100% chaste.

Il faut avoir des amis et une vie bien remplie pour vivre ainsi et ne pas avoir de mauvaises pensées. Mais je me sens bien comme cela !

Je vous conseille donc de faire la même chose, vous abstenir et ne plus coucher avec des hommes.
Cela implique malheureusement de rompre avec votre copain.


Je suis persuadé que vous devez choisir ce chemin pour vraiment trouver Dieu et être en paix avec vous-même.

Il faut prier et devenir plus saint !

N'hésitez pas à me contacter si vous voulez de l'aide.

Bon courage.

Mathieu.
Merci beaucoup pour votre message de soutien.
Je prie chaque jour depuis que j'ai rencontré Dieu, j'espère qu'il m'entend.

Vous me demandez de quitter mon copain, mais je l'aime tellement.
C'est la seule personne qui m'aide chaque jour à traverser les pires chemins... Il a toujours été là, il m'a aidé à ne pas tenir compte de toutes les paroles méchantes qu'on a dites sur moi, il a pris des coups à ma place, faisait des heures supplémentaires quand j'ai perdu mon travail, m'a logé, m'a nourri, s'est occupé de moi, il me fait des compliments chaque jour, m'aide à vivre ou plutôt à survivre dans ce monde de brutes. Et j'en suis tellement amoureux, dés le premier jour que je l'ai vu il y a quatre ans. J'ai tant besoin de lui encore, sans lui je ne suis plus rien. Je ne pourrai jamais le remercier pour tout ce qu'il a fait pour moi, il a été le meilleur des compagnons. Et si j'en parle ainsi ici, c'est aussi pour lui rendre hommage, montrer que c'est un homme extraordinaire.

Comment puis-je envisager le quitter après tout cela ?

En même temps, je recherche Dieu de toutes mes forces, je prie Jésus pour me sentir un jour heureux... Que dois-je faire ? Le quitter ? Rester tout en aimant Dieu ?

Merci en tout cas de votre réponse.

axou
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1320
Inscription : lun. 15 sept. 2014, 3:23
Conviction : catholique
Localisation : Région parisienne et Bretagne

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar axou » dim. 01 mars 2015, 19:10

Cher Lucas,

il y a 2 questions dans vos propos : la relation à Dieu et la relation à votre ami.

Vous avez vécu l'immense douleur de vivre le rejet de vos proches après avoir été aimé, vous avez connu les humiliations dans votre milieu professionnel, vous vivez la douleur de la culpabilité et de tout cela vous avez failli mourir; et de toutes ces blessures vous n'êtes pas encore guéri.

Vous vivez une relation forte et sérieuse avec une personne remarquable qui vous aime et qui est aujourd'hui votre seul soutien. Le quitter au jour d'aujourd'hui serait vous mettre en grave danger. Prenez soin de vous Lucas, et n'imaginez pas que Dieu, votre Père et Créateur qui vous aime, veut vous arracher votre unique soutien. Dieu, avant tout, vous veut vivant ! Et notre Dieu n'est pas un Dieu fouettard qui réclame qu'on montre patte blanche avant d'oser poser son regard sur Lui, comme si il fallait être blanc comme neige pour adorer Dieu...

En revanche, il est évident à vous lire que Dieu vous appelle à plus d'intimité avec Lui ("je recherche Dieu de toutes mes forces") et c'est cette intimité qui doit être votre première préoccupation. Il vous aime et veut par cette intimité guérir vos graves blessures, je n'ai pas de doutes là dessus. Dieu s'invite en vous tel que vous êtes et dans votre vie telle qu'elle est. Etes-vous appelé à d'autres choix de vie plus tard ? C'est possible mais qui peut savoir, si c'est le cas, cet appel ne sera que le fruit de votre intimité renouvelée avec Dieu et son Fils bien-aimé. Concernant le péché, seule l'intimité avec Dieu peut l'éclairer. Dieu est merveilleux, il nous donne d'abord son amour qui guérit et ensuite nous éclaire sur notre péché, qui parfois n'a rien à voir avec ce qu'on supposait, et cela arrive au moment où on est capable de supporter de se voir en face parce qu'on est établi et affirmé dans notre identité d'enfant de Dieu. Vous préoccuper du péché, ce n'est pas le moment pour vous. Vous serez éclairé plus tard et personne ne sait ce que l'Esprit vous dira.

Vous préoccuper de l'amour de Dieu, vous laisser aimer ça c'est urgent ! Accueillir le Christ en vous, prier, communier, aller prier devant le Saint-sacrement, vous confier totalement en Dieu en toute chose, confier votre ami et votre relation à Dieu, vous faire accompagner spirituellement : ça c'est important. Si cela vous parle, je vous recommande les Pères Jésuites spécialisés dans l'accompagnement spirituel, et l'association "Devenir Un en Christ" a certainement des adresses à ce sujet.

Cher Lucas, je vous confie au coeur de Jésus,

Axou

Avatar de l’utilisateur
francismichel
Quæstor
Quæstor
Messages : 319
Inscription : sam. 28 juin 2014, 10:03
Conviction : Chrétien orthodoxe
Localisation : Orleans
Contact :

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar francismichel » dim. 01 mars 2015, 19:19

Bonjour Jeune Homme,

Dieu vous aime « Lucas2100 », il voit et entend votre détresse et vous soutien dans votre combat. Il n'aime pas la manière dont vous usez de votre puissance d'amour, mais il vous aime, de manière inconditionnelle, comme personne, en dépit de tout !

La sexualité homosexuelle est une « maladie », dans le sens où elle est contre-nature, dans le sens où elle consiste à user de notre puissance de désir d'une manière qui n'est pas conforme à ce que Dieu attend et veut de nous.

Il est presque impossible de pouvoir s'en sortir par ses propres forces face à de telle situation.

Dieu vous attend pour vous accorder Sa miséricorde, Son pardon, Son aide auprès d'un prêtre. Non le prêtre ne vous rejettera pas, il est serviteur du Seigneur, il est là pour vous accueillir, vous accompagner, vous aider, vous donner les Sacrements de l'Eglise qui sont les armes du Seigneur pour guérir toute maladie.

Nous vous invitons à découvrir ce que Dieu veut pour vous, en lisant, tous les jours, au moins un chapitre entier des Evangiles du Christ, toute votre vie durant.

C'est seulement en devenant chrétien, en marchant progressivement, sans s'impatienter, dans les pas du Seigneur Jésus Christ, que votre vie personnelle se normalisera. Devenir chrétien est impossible sans vivre dans l'Eglise, avec l'Eglise, par les sacrements de l'Eglise.

Dans le sacrement de la confession, tout particulièrement vous recevrez aide et conseils du prêtre. Il faut lui demander conseils.

Bien sûr que le Christ voit vos actes, mais il vous invite volontairement et librement à aller trouver un prêtre, que vous lui dites ce que vous vivez. Et alors il se fera connaître à vous dans Son pardon, Son amour et Son aide!

C'est un très long combat, mais avec le Christ, il n'y a nul doute que son combat vous le gagnerez !

Rappelez-vous bien que l'on ne redresse pas un arbre tordu par la force, mais progressivement avec des tuteurs qui vont progressivement aider à le redresser. Mais il faut vouloir s'inscrire dans cette dynamique de changement de vie, passer d'une vie contre-nature à une vie selon la nature, et Dieu vous aidera avec certitude!

Que Dieu vous bénisse.

En Christ

Francis.
Saint Séraphin de Sarov : « Acquiers la paix intérieure (sauve ton âme, acquiers l'Esprit Saint), et alors des âmes par milliers trouveront auprès de toi le Salut ».

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8004
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar PaxetBonum » mar. 03 mars 2015, 9:27

Bien cher Lucas2100,

Comme le pape je m'interroge : 'qui suis-je pour vous juger' ?
Je ne vous juge pas, et même je compatis à votre situation terrible.
Mais Dieu est clair : les actes homosexuels s'opposent à sa volonté.
Vous ne pouvez faire le grand écart entre votre appel de Dieu et votre vie.
Il va falloir choisir et ce sera douloureux au moins pour un temps.
Pourquoi ne pas envisager votre vie avec cet homme remarquable comme une union amicale ?
Lui avez-vous parlé de votre chemin vers Dieu ?

Je prie pour vous.
Que Dieu vous accorde Paix et Joie !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

lucas2100
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mar. 10 févr. 2015, 20:42

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar lucas2100 » mar. 03 mars 2015, 15:00

Merci pour votre réponse PaxetBonum,
Mais Dieu est clair : les actes homosexuels s'opposent à sa volonté.
Va-t-il pouvoir me pardonner alors ? Même si je continue ?
Vous ne pouvez faire le grand écart entre votre appel de Dieu et votre vie.
Il va falloir choisir et ce sera douloureux au moins pour un temps.
Alors que me suggérez-vous concrètement ?

Pensez vous que l'amour que j'ai pour Dieu est incompatible avec l'amour que j'ai pour mon ami ?
Pourquoi ne pas envisager votre vie avec cet homme remarquable comme une union amicale ?
Parce que je ne ressens pas que de l'amitié pour cette personne : j'éprouve des sentiments pour lui comme un homme qui aime sa femme. Je pense qu'avec l'expérience que nous avons vécue tous les deux, nous savons qu'il y a bien plus que de l'amitié entre nous.


Je vous ai posé ces questions pour mieux vous comprendre,

En paix,
Lucas

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8004
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar PaxetBonum » mar. 03 mars 2015, 18:00

Va-t-il pouvoir me pardonner alors ? Même si je continue ?
Dieu pardonne tout à celui qui se repent.
Le fils prodigue était attendu par le père chaque jour.
Mais tant qu'il n'avait pas quitté sa vie de péché, tant qu'il n'avait pas fait le chemin de retour vers le père, il ne pouvait recevoir son pardon.
Alors que me suggérez-vous concrètement ?
Pensez vous que l'amour que j'ai pour Dieu est incompatible avec l'amour que j'ai pour mon ami ?
Votre amour de votre ami est compatible avec l'amour de Dieu tant qu'il respecte les voies de Dieu.
L'amour d'un jeune homme pour une jeune fille est compatible avec l'amour de Dieu puisque c'est l'ordre naturel voulu par Dieu.
La consommation sexuelle de cet amour avant le sacrement du mariage, lui, s'oppose à l'ordre établi par Dieu dans ses sacrements.
Dès lors, un amour légitime prend une expression peccamineuse et s'oppose à Dieu.

C'est un peu le même cas pour vous sauf que dans votre situation aucun sacrement ne pourra valider votre union.
En l'état vous pouvez aimer cet homme, vivre avec lui mais l'acte sexuel est proscrit entre vous, faute de quoi cet amour devient incompatible avec la volonté de Dieu.
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Le croisé
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : lun. 11 août 2014, 18:46
Conviction : Catholique romain

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar Le croisé » mer. 04 mars 2015, 19:31

Bonjour :-D ,

Je ne sais pas si mes propos sont acceptables (modération, je m'en remets à vous :-D ) ou vous seront d'un grand soutien mais je ne peux pas rester muet, étant moi aussi homosexuel comme Lucas.

Lucas, je vous comprends. J'ai moi même ressenti un "amour" qui semblait véritable et irréprochable et il est difficile de se séparer de ce sentiment d'apparence bonne et incontrôlable... mais je vous invite, en votre esprit, à délaisser votre affectif et votre attachement pour votre compagnon (prenez cela comme un pur exercice :-D ) et à vous rapprocher de l'Eglise, de son enseignement (dans la paroisse la plus proche de chez vous, ne serait-ce que d'aller à la Messe en mode incognito :-D ); pour discerner que l'homosexualité et tout ce qu'elle implique (donc une vie avec un compagnon) n'a pas à être vécue.

Le "discernement" est une réelle voie de libération et de paix (pour ma part en tout cas :-D ) car on est face à la Vérité à laquelle on ne peut qu'acquiescer sereinement et on vit alors automatiquement et sans aucune frustration une nouvelle vie .

"Ouais, bon, d'accord, mais ça ce sont des mots et moi je suis toujours avec mon copain que j'aime vraiment", vous devez penser. :clown:

A mes yeux (de pécheur comme nous tous) , il ne me semble pas bon de changer de vie d'un coup de tonnerre et brutalement, de rompre avec votre compagnon en deux temps trois mouvements. Pour moi, vous devriez entamer une construction, graduelle et patiente, qui s'étend dans le long terme et... j'ai envie de dire que c'est le cas de tout le monde :rire: .

Pierre après pierre on se construit et on se rapproche de Dieu, mais il ne faut pas se précipiter. C'est au bout d'un enchaînement de petits "ouis" à Dieu que l'on pourra dire LE grand Oui à Dieu. Il est clair que si vous voulez directement passer au grand Oui, vous serez confus et angoissé (et vous direz peut-être non). Donc, posez-vous, soufflez, acceptez votre situation actuelle sans vous torturer dans des considérations de "permis/défendu" (auxquelles on doit suivre à la fin) et rapprochez-vous d'une paroisse, comme un touriste curieux qui visite, sans angoisse de péché et dans l'anonymat, pour découvrir, discerner la Vérité et se laisser rencontrer par Dieu (par sa Parole, les enseignements de l'Eglise, la prière, les livres, les groupes, les rencontres... ce forum :clown: etc).

Pour moi vous êtes dans une période de transition et non pas d'accomplissement.

Soyez curieux et serein !

Sur le long terme, si vous l'acceptez et le discernez, tout cela aboutira à une vie conforme à la volonté de Dieu, qui est celle d'orienter votre puissance d'amour vers Lui et non vers votre (désormais) ami (et frère s'il est baptisé :-D ) et votre construction sera une splendide et magnifique cathédrale "bâtie sur le roc" ;) !

Mais pour l'heure, découvrez progressivement (ne vous dites pas : "je veux discerner, je veux discerner tout de suite !!!" :p ), allez à la Messe (si vous ne savez pas comment faire, mimez les autres :p ) et laissez-vous toucher (par Dieu, je précise :clown: ) dans un geste d'abandon total de toute votre personne avec vos caractéristiques et votre situation actuelle.

Je suis certain que dès lors votre vie changera.

De même, ce geste d'abandon se concrétise dans un sacrement essentiel : la Confession. Exposez votre situation au prêtre (qui sera ravi de vous recevoir) et écoutez/suivez ses conseils. Je vous assure que c'est une étape libératrice et un prêtre est prêt à tout entendre et... à tout pardonner. C'est cela qui est important ! Dans mon cas personnel, si ça peut vous aider, j'ai dû batailler dur avec moi-même pour me confesser mais c'est le pardon accordé à la fin qui compte, tellement plus que l'aveu (le prêtre s'en moquait que j'étais homosexuel et maintenant je suis engagé dans sa paroisse c'est dire :clown:!).

Voilà, j'espère que ce message vous a aidé ! :-D

Je vous souhaite une très bonne continuation,
Bien cordialement,
Le croisé
Ad majorem Dei gloriam.
« Pour la plus grande gloire de Dieu »

lucas2100
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mar. 10 févr. 2015, 20:42

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar lucas2100 » mer. 04 mars 2015, 20:37

Merci pour votre réponse PaxetBonum,

Si je vous ai bien compris, Dieu condamne les actes homosexuels. Et si un homme ne fait qu'aimer un autre homme (sans les actes) : c'est un péché ?

Je ne sais pas exactement ce qu'on met dans les actes homosexuels : quand un homme ne fait qu'embrasser un homme, est-ce vraiment considéré comme un acte homosexuel : comme la sodomie ou autre ? Si oui, est-ce que Dieu fait une différence entre les actes ?

Je suis embarrassé parce que j'aime cet homme, et je ne veux pas lui faire de la peine en le quittant, il ne s'en remettrait jamais ... Mais je recherche Dieu.
Je ne sais pas quelle décision prendre mais je veux la prendre vite, je ne veux pas me faire du mal encore en réfléchissant longtemps.
Aidez-moi je vous en prie.

Lucas

Avatar de l’utilisateur
Le croisé
Censor
Censor
Messages : 119
Inscription : lun. 11 août 2014, 18:46
Conviction : Catholique romain

Re: Homosexuel et chrétien

Message non lupar Le croisé » sam. 07 mars 2015, 23:01

Bonjour, :-D
Je ne sais pas quelle décision prendre mais je veux la prendre vite, je ne veux pas me faire du mal encore en réfléchissant longtemps.
Alors courrez voir un prêtre et parlez-lui de votre situation et de toutes vos questions ou dilemmes (ne prenez pas de gants, soyez franc). Vous aurez des réponses "en live", c'est le summum de la rapidité ;) !
Je ne sais pas exactement ce qu'on met dans les actes homosexuels : quand un homme ne fait qu'embrasser un homme, est-ce vraiment considéré comme un acte homosexuel : comme la sodomie ou autre ? Si oui, est-ce que Dieu fait une différence entre les actes ?
Je ne suis pas un expert et je ne sais pas si ma réponse est conforme à ce que dit l'Eglise (d'autres vous répondront de manière satisfaisante et "officielle" :p ) mais pour moi , tous les actes (même un simple bisou) tendant à expliciter, concrétiser un amour conjugal homosexuel sont péchés de fait car ils sont non seulement une invitation à aller plus loin mais ils exaltent cette attirance non voulue par Dieu.
Je suis embarrassé parce que j'aime cet homme, et je ne veux pas lui faire de la peine en le quittant, il ne s'en remettrait jamais ... Mais je recherche Dieu.
Cette recherche, si elle est sincère, implique un choix de vie, que vous connaissez et que vous ne devrez pas prendre dans la précipitation ou dans la brutalité mais en vérité. Se préoccuper de votre compagnon est noble de votre part mais, en matière de salut et de vérité de vie, vous rendrez plus service à vous-même comme à lui en étant conforme à la Volonté du Dieu qui ne souhaite pour vous que le bonheur, la paix et que vous recherchez. Il me revient en mémoire les paroles d'un prêtre qui avait parlé de la notion "d'indifférence" c'est à dire que, partant du constat que Dieu veut notre bonheur et notre salut, nous devons suivre sa Volonté, même si elle nous parait difficile ou contradictoire avec nos sentiments, car elle nous mène forcément à la paix.

Mais ne prenez aucune décision tant que vous n'avez pas parlé à un prêtre !

Bon courage à vous,
Le croisé
Ad majorem Dei gloriam.
« Pour la plus grande gloire de Dieu »


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités