Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Elise88
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : jeu. 20 févr. 2014, 14:45

Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar Elise88 » jeu. 20 févr. 2014, 15:22

Bonjour,
J'ai 25 ans, c'est la première fois que j'écris sur un forum, j'ai pensé que cela pouvait m'apporter des éléments de réponse autres que ceux que j'ai déjà entendus.
Mes parents sont catholiques, mais seule ma mère est pratiquante, je suis pour ma part très pratiquante ; je me suis en outre mariée il y a quatre mois.
Il y a trois ans, j'ai eu la confirmation, par ma mère, dont j'ai un peu forcé l'aveu, que mon père l'avait trompée il y a dix ans. J'avais soupçonné la chose, mais je ne pensais pas que sa liaison avait duré deux ans, qu'il avait pu nous mentir pendant autant de temps. La vision que j'avais de mon père s'est effondrée, il me dégoûtait, je lui en voulais de faire souffrir ma mère, d'avoir rompu son engagement, d'avoir souillé une union sacrée, et de ne s'être repenti ni envers elle, ni envers Dieu : il a dit le regretter, mais a continué de vivre de manière très égoïste, il est accro aux jeux d'ordinateur et rien d'autre ne l'intéresse... Comme je ne suis pas censée être au courant, j'ai donc fait comme si de rien n'était, jugeant que si ma mère essayait de le pardonner pour sauvegarder la famille, alors que le tort lui était fait surtout à elle, moi je pouvais au moins faire cet effort.
J'ai l'espoir, lorsque mon père a paru touché par ma propre préparation au mariage, que cela change quelque chose en lui. Il s'est confessé, il semblait tenir à être plus "propre" pour m'accompagner le jour J.
Je viens d'apprendre que peu avant l'annonce de notre mariage, il l'avait trompée à nouveau. Et qu'il recommence.
Ma mère est en dépression, mais ne se résout pas à lui demander de partir. Pour elle un mariage ne se rompt pas, et elle ne sera heureuse que si leur relation s'améliore. De son côté, mon père n'a plus de sentiments pour elle et voudrait qu'ils vivent sous le même toît en "vivant chacun leur vie" (sorties, aventures extra-conjugales). Je suis tiraillée entre l'envie de voir ma mère retrouver la paix sans lui (mais elle en doute), l'amour que j'ai encore pour lui qui est si affectueux avec ses enfants et ce que me dicte la foi: la nécessité du pardon, le caractère inaliénable du mariage.
Mais s'il a été infidèle, par plusieurs fois, à une épouse qu'il n'aime plus et qui est "coincée" par son respect, courageux et admirable, de l'engagement contracté, cette union a-t-elle encore lieu d'être? Que faire? Dois-je en parler à mon père, qui a un grand respect pour moi, et tient à son "image de marque" (il voudrait, même en cas de séparation, que ma mère ne fasse jamais savoir qu'il l'a trompée), pour que cela lui fasse un choc, qu'il prenne conscience de la gravité de la chose, dans un regard autre que celui de son épouse? Conseiller à ma mère une séparation de corps? Il faudrait lui pardonner, mais il me déçoit tellement, j'ai honte qu'il m'ait menée à l'autel, après ce qu'il avait fait à ma mère...
Toute remarque ou conseil de la part d'un éventuel lecteur sera la bienvenue. D'avance, merci.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3835
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar Kerniou » ven. 21 févr. 2014, 12:26

Chère Elise, votre désarroi est tout à fait compréhensible.
Nous souhaitons tous avoir des parents irréprochables, des modèles parfaits. Ce n'est pas toujours le cas, vous en faites la douloureuse expérience. Si pénible qu'il soit, pour la jeune mariée que vous êtes, de voir votre père faire souffrir votre mère, les relations de couples restent respectivement celle de vos parents entre eux et celle de votre mari et vous entre vous.
Malgré la peine légitime que vous ressentez, il ne s'agit pas de la relation parentale de vos parents à votre égard et sur laquelle vous pourriez intervenir mais de la relation conjugale entre vos parents et qu'ils ont à gérer entre eux.
Par exemple, quand un père infidèle à son épouse s'absente souvent du domicile, les enfants peuvent lui dire que sa présence en tant que père leur manque. Mais l'infidélité reste une question qui ne regarde que le couple, bien que les enfants désapprouvent l'infidélité et en souffrent. Des parents doivent pouvoir répondre à leurs enfants que ceci ne les regarde pas, c'est une affaire entre eux.
Nos parents sont nos parents et ils sont des adultes responsables de leurs actes positifs comme négatifs et nous ne pouvons pas les changer ni intervenir sur le couple qu'ils forment.
Ce que je dis peut vous paraît dur mais vous ne ferez pas de votre mère une épouse qui va quitter son mari ni de votre père un mari fidèle, quoi que vous entrepreniez. Ces décisions leur appartiennent et l'un et l'autre paraissent tout à fait conscients de ce qu'ils font. Il semble que votre mère ait choisi sa conduite. C'est son choix que vous devez respecter et vous ne pouvez lui demander de quitter son mari.
Même mariée, vous restez la fille de votre père, pas l'avocate de votre mère et encore moins son directeur de conscience. Vous êtes l'épouse de votre mari et votre mère celle de votre père. C'est une question de place au sein de la famille. Même si voir sa mère malheureuse est insupportable pour des enfants, la relation conjugale des parents ne regarde que les parents.
Ce que je vous ai dit va sans doute vous choquer ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1015
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar Altior » ven. 21 févr. 2014, 20:31

Il faudrait lui pardonner, mais il me déçoit tellement, j'ai honte qu'il m'ait menée à l'autel,
Ce que vous devez avoir comme sentiment envers votre père ce n'est pas le pardon, car ce n'est pas à vous de pardonner. Ni la déception, car il n'a en rien blessé le rapport filial. Ni la honte. Car c'est à lui d'avoir honte de ses péchés et a vous d'avoir honte des vôtres. Mais bien la pitié. On doit toujours avoir pitié d'un malade qui a fait le choix de ne pas chercher la guérison. Surtout quand ce malade est exactement notre père.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8743
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar PaxetBonum » ven. 21 févr. 2014, 21:19

Chère Elise88,

Kerniou vous a parfaitement répondu
Mais comme je ne suis pas totalement d'accord avec Kerniou je vous donne mon point de vue ce qui ne vous facilitera peut-être pas la tâche pour savoir que faire.
Kerniou le dit justement : l'infidélité du couple touche le lien sacré du couple et n'intéresse personne d'autre.
Personne d'autre ? Bien sûr que si : Dieu Lui-même qui a donné le sacrement du mariage à l'homme et la femme.
Vous indiquez que votre père est catholique mais que seule votre mère est pratiquante…
J'avais un saint curé qui disait : "les catholiques non pratiquants c'est comme les alcooliques adhérant à la ligue antialcoolique mais non pratiquant…" comprend qui peut dirait Bobby Lapointe.
Votre père ne semble pas prendre la mesure de sa faute et même être prêt à être officiellement volage et pour cela attendrait presque la bénédiction de votre mère !
Et là je m'oppose un peu à Kerniou : dés lors que le péché devient public.
C'est une chose que vous ne dites pas (et vous n'avez pas à le dire) : comment votre mère l'a-t-elle appris ? Et vous même comment l'avez-vous suspecté ?
Car là intervient une autre notion : la notion de péché public c'est à dire connu de tous car non caché (le pécheur ne voit même pas qu'il pêche pourquoi se cacherait-il ?)
Dans ce cadre vous êtes aussi touchée car votre famille est touchée par ce péché "officiellement".
Et dans ce cas vous avez votre mot à dire (il faudra prier pour trouver les mots pour l'exprimer sans rentre en conflit) pour rappeler le devoir de sanctification de votre père et le scandale que cela apporte sur votre famille.
Le Seigneur nous demande d'être « rusés comme les serpents, et simples comme les colombes » pourquoi ne pas aborder le sujet de manière détourné en évoquant l'infidélité de quelqu'un d'autre en exprimant comme cela vous choque. Notre président actuel vous offre une possibilité incomparable de parler de l'infidélité !
Mais avant toute chose il faudrait en parler avec votre mère qui ne doit pas se retrouver une nouvelle fois victime de cette affaire.

"Malheur au monde à cause des scandales! Car il est nécessaire qu'il arrive des scandales; mais malheur à l'homme par qui le scandale arrive!"
"Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Eglise; et s'il refuse aussi d'écouter l'Eglise, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain. Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel."

Dieu bénisse votre mère fidèle à son engagement dans de douloureuses circonstances.
Et pour répondre à votre interrogation : Jésus a pardonné à ses bourreaux dans d'atroces souffrances, comment ne pourriez-vous pas pardonner votre père 77 fois 7 fois si il le demandait ? (votre cœur doit donc déjà être prêt à ce pardon)
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Elise88
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : jeu. 20 févr. 2014, 14:45

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar Elise88 » ven. 25 avr. 2014, 14:36

Merci pour vos réponses rapides, bien plus que la mienne!
Après réflexion, je suis tout à fait d'accord quant à au fait que ce n'est pas à moi de lui pardonner et que leur décision de rester ou non ensemble ne revient qu'à eux.
Je crois que j'hésitais (et hésite toujours) à parler à mon père autant par volonté d'aider ma mère que par souci chrétien. Comme le rappelait Paxet Bonum:

"Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Eglise; et s'il refuse aussi d'écouter l'Eglise, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain. Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel."

L'idée que tout près de moi un frère, pire, mon père, que je chéris, fait fausse route, et que je n'aurai rien tenté, pas un mot, pas un geste pour l'aider me ronge. J'ignore qui sera sauvé au dernier jour. Nul n'est assuré de l'être. Mais on m'a toujours appris que commettre un péché mortel n'aidait pas.

En outre, depuis mon dernier message, j'ai appris que même mon petit frère (il a 19 ans, et vit encore chez nos parents) était au courant, et en souffrait plus que nous encore. Ma soeur et moi le savons depuis le début pour la première infidélité (notre mère était allée voir sa première maîtresse, et nous a ensuite fait quelques confidences) et c'est ensuite notre mère qui nous en a parlé. Je crois que c'était trop lourd pour elle, même si elle s'en veut. Ses parents le savent aussi, sont furieux, mais respectent son choix de ne rien dire pour l'instant. La situation est donc la suivante: beaucoup le savent, en souffrent, et personne ne fait rien. Et mon père sauvegarde son image de marque. Il a avoué à ma mère que si mon mari me faisait pareille chose, il aurait envie de l'étrangler, mais que ce n'était pas pareil, que notre engagement n'était pas le même. Erreur! On me dit que c'est humain, de savoir ce qui est bien mais de ne pouvoir l'appliquer à soi.
Quoique inquiètes, avec ma soeur, nous avions finalement décidé de ne pas en parler, jugeant que ce n'était pas à nous de créer un bouleversement dont notre petit frère subirait en premier lieu les conséquences. Or depuis plus d'un an (il ne m'en a rien dit, pour ne pas me déprimer pendant ma préparation au mariage), c'est lui qui "ramasse" ma mère, selon son expression, à chaque nouvelle infidélité, à chaque découverte de trahison (2ème téléphone portable pour communiquer avec ses maîtresses, repas préparé par sa femme et jeté pour aller déjeuner avec une autre et j'en passe). Quand mon père part après une dispute, il console ma mère en pleurs, il la remotive...ce n'est pas à lui de le faire, et je m'en veux de ne pas l'avoir su. Ma mère le déplore, mais ne peux se contrôler dans de tels cas. Mon frère a beaucoup changé, il est en parallèle devenu très agressif, il lâche complètement ses études (il est en prépa), se livre à tous les excès (alcool, sexe) et surtout ne laisse plus mon père lui faire la moindre remarque sur ce chapitre.

C'est là que je repense à l'argument de Kerniou: tout cela ne concerne que vos parents. J'ai un peu de mal avec cette idée. Je trouve que dès lors que le mariage est fragilisé, que la fidélité à l'époux est brisée, c'est toute la famille (fondée sur ce mariage) qui en pâtit. Je crois que c'est aussi une des erreurs de mon père, penser que ce qu'il fait n'a d'impact "que" sur ma mère. Or cela concerne Dieu au premier chef, et ses enfants ensuite, qui voient leur confiance en lui ébranlée.

Son péché n'est donc pas encore complètement public. J'aimerais l'éviter, mais je crois que je préférerais qu'il le devienne, que mon père prenne ses responsabilités et fasse un choix. Il a peur que nous l'apprenions, que nous le rejetions. Je ne voudrais pas qu'il reste et fasse souffrir ma mère seulement pour ça . Aussi je me dis que lui dire que nous savons, ne cautionnons pas, surtout parce que cela compromet aussi la santé de notre mère (il lui a transmis une MST...) mais qu'il restera notre père quoi qu'il décide, pourrait l'aider à y voir plus clair. Qu'en pensez-vous?

Elise

Avatar de l’utilisateur
Teano
Prætor
Prætor
Messages : 2279
Inscription : sam. 30 avr. 2011, 18:07
Conviction : Catholique romaine

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar Teano » dim. 27 avr. 2014, 17:46

Bonjour Elise,

Il semble en effet que la situation tourne à une hypocrisie détestable : tout le monde sait, souffre et ne dit rien pendant votre père continue sa vie en feignant d'ignorer les dégâts qu'il cause à sa famille.

Peut-être pourriez-vous parler de votre frère avec votre père ? C'est lui qui souffre le plus de cette situation et votre père y sera sensible.

Je pense que renoncer à sa vie présente demande à votre père une véritable conversion. Il ne prend pas exactement la mesure de ce qu'il fait, il se croit libre et heureux sans doute alors qu'il est en train de détruire ses proches et en particulier son fils qui lui renvoie une bien triste image de lui-même. Veut-il saccager sa vie d'homme qui commence à peine ? Quel genre d'homme votre père veut-il être ?

Il sera extrêmement difficile d'aborder la vie de votre père sans jugement mais en lui présentant une réalité qu'il nie, à savoir les conséquences désastreuses de ses actes alors qu'il croit tenir tout cela bien caché.

Dans la paix du Christ,

Teano
"« Sous l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières quand nous sommes dans l’épreuve, mais de tous les dangers, délivre-nous, Vierge glorieuse et bénie »"


Messages dans cette couleur (ou à peu près...) : modération du forum

Avatar de l’utilisateur
LaForceDAimer
Ædilis
Ædilis
Messages : 45
Inscription : jeu. 24 avr. 2014, 18:25

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar LaForceDAimer » dim. 27 avr. 2014, 22:46

Bonjour Elise,

Quelles douleurs :-@

Je crois que les dégâts collatéraux deviennent trop importants.
Bien sur dans l'absolu votre père devrait changer de comportement mais il est un être libre avec ses propres pensées et sentiments, pas un robot, donc on ne peut pas le programmer pour agir comme ceci ou comme cela ;) ! On ne peut pas changer les gens on ne peut que se changer soi-même et son propre rapport a la situation en espérant au mieux que ce changement de notre part, incitera l'autre a changer a son tour.

Votre mère fait porter a votre frère et vous-même un poids dont elle n'a pas conscience...Il y a quelque chose de malsain dans le fait qu'elle se confie a vous a ce sujet ou pleure sur l’épaule de votre frère. Bien sur, elle ne le fait pas exprès, c'est le désespoir qui parle. Mais il va falloir qu'elle cesse de "subir", de s'accrocher a des valeurs (le mariage) qui sont certes très belles et importantes mais qui perdent tout leur sens dans le contexte tel qu'il est. Ces valeurs a l'heure actuelle sont plutôt un prétexte de sa part je pense, pour continuer a s'accrocher et ne pas être abandonnée...Le fait qu'elle s'accroche comme ça, participe presque autant au caractère destructeur de la situation que des actes même de votre père... Je suis dure mais c'est les faits qui le sont...

Je pense donc qu'il faudrait qu'elle se décide a faire au moins un break avec votre père.
"La maison brule". Pour l'instant l'important c'est de "sauver les meubles". C'est a dire les enfants en l’occurrence (désolée pour la comparaison :mal: ).
Donc pour plus d'apaisement et faire le tri autant dans sa tête a elle, que celle de votre père, il faudrait qu'elle le laisse partir de la maison.

Chacun sa maison et lorsqu'ils ont besoin de se voir pour parler et mettre des choses au clair et bien ils le font chez lui ou en terrain neutre mais pas la ou vit votre frère...Elle a le droit de craquer, de pleurer, d’être malheureuse mais il faut qu'elle trouve des amies, des proches qui ne soient pas ses enfants, et la solitude pour exprimer tout cela. C'est trop destructeur pour les enfants, ça peut leur handicaper une vie d'adulte a tout jamais.

Son devoir de mère et sa dignité de femme adulte, impliquent selon moi qu'elle doive se remplir de l'Amour de Dieu auquel elle croit tellement et recadrer la relation d'une manière que cette dernière soit respectueuse de sa dignité et du bien-être des enfants.
Pour des enfants, il y a pire que des parents qui se séparent : il y a des parents qui se déchirent sans cesse.

Votre père et votre mère ne parviennent plus a voir dans la même direction et votre père n'a aucune envie de chercher a regarder dans une direction partageable avec votre mère. A partir de la...
Peut-être que ça reviendra, mais ça ne pourra revenir qu’après du recul et avoir expérimenté le manque de l'autre (= donc séparation temporaire indispensable dans l’état actuel des choses).

Si vous voulez aider votre mère et votre frère, il va donc je pense falloir vous montrer compréhensive mais ferme avec votre mère en lui disant qu'elle ne peut pas rester dans cette situation, qu'elle ne peut pas forcer son mari a quoi que ce soit et qu'en attendant elle doit prendre soin d'elle, de sa dignité et de son fils...En espérant qu'elle ait le "déclic"...

Oui, je parle de votre mère et non des péchés de votre père car je souhaite rendre son pouvoir sur sa vie a votre mère au lieu de la laisser s'enfoncer encore et encore dans la spirale des péchés initiés par votre père et qui naturellement contaminent tout, même votre famille toute entière... Il faut surtout que votre mère cesse de se complaire la-dedans, qu'elle cesse de se laisser entrainer par ces péchés...

Ne soyez pas dans la haine de votre père en tout cas. Vous ne savez pas ce qui se joue vraiment. Dans une relation entre deux personnes, on ne sait jamais ce qui se joue vraiment et peut-être ce qui se jouait entre votre mère et votre père ne permettait pas a ce dernier de s’épanouir et votre mère ne s'en souciait pas tant que ses besoins a elle étaient remplis suffisamment. Ou peut-être votre père est-il dépressif (ne fait que jouer aux jeux vidéos...) et ses relations extra-conjugales ont été une façon pour lui de survivre en se sentant "vivre". Dans tous les cas, c'est l'Amour de Dieu qui manque dans les cœurs et j’espère que votre maman retournera a cet Amour de Dieu pour enfin voir clairement et prendre les bonnes décisions...


Vous faites preuve de grand courage en tout cas.
:fleur:

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8743
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar PaxetBonum » lun. 28 avr. 2014, 8:16

Aussi je me dis que lui dire que nous savons, ne cautionnons pas, surtout parce que cela compromet aussi la santé de notre mère (il lui a transmis une MST...) mais qu'il restera notre père quoi qu'il décide, pourrait l'aider à y voir plus clair. Qu'en pensez-vous?
Chère Elise88,

C'est la meilleure démarche à mon avis car il y va aussi de la santé de votre mère et de l'avenir de votre frère.
Mais il faudra prier l'Esprit Saint pour avoir les mots justes et faire en sorte que cela ne tourne pas en condamnation ni en règlement de compte, ce doit être dans l'esprit de sauver la brebis perdue pas de la sacrifier parce que sa laine est actuellement parasitée.

Que Dieu vous vienne en aide dans cette tâche difficile.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Elise88
Civis
Civis
Messages : 3
Inscription : jeu. 20 févr. 2014, 14:45

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar Elise88 » ven. 23 mai 2014, 7:32

Merci infiniment pour toutes vos réponses. Ma soeur et moi les méditons depuis quelques semaines, chacune portant avec elle une part de vérité qui nous a à la fois apaisées et raffermies dans notre décision. Nous allons profiter de ce week-end, où nous rentrons chez nos parents sans nos maris, pour en parler avec lui, le plus posément et doucement possible. Sans cesser de lui dire que nous l'aimons, mais que certaines choses nous inquiètent, et que nous ne voulons plus les voir souffrir ainsi, même si cela implique qu'il prenne un peu de temps et de distance pour réfléchir. Et il faudra aussi parler à notre mère, car il est tout à fait juste qu'elle doit reprendre sa vie en main. Ma soeur attend un petit bout de chou, ce qui a déjà été l'occasion pour nos parents d'apaiser leurs tensions, de se rapprocher un peu, mais c'est encore tellement fragile...
Vos prières nous portent déjà; que l'Esprit Saint nous aide en effet à le toucher sans le blesser.

Elise

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1128
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar astre » ven. 23 mai 2014, 9:33

Bonjour Elise,

Je n'ai pas eu la force de répondre à votre appel concernant vos parents... et qui concerne inévitablement les enfants... Je vous prie de m'excuser.

Je sais que c'est très douloureux aussi bien pour les uns que les autres...

Je vais accentuer mes prières pour vous tous, afin que Dieu vous guide dans votre démarche si difficile, et qu'Il vous aide à trouver les mots justes lui permettant de retrouver la voie de la lumière.

Union de prières

Astre
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3835
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar Kerniou » ven. 23 mai 2014, 10:37

Chère Elise,
Ce que vous nous dites-là de la situation familiale est préoccupant, surtout pour votre jeune frère.
Si vous n'avez pas à lui pardonner ses aventures, à la lumière de ces éléments nouveaux, peut-être devriez-vous dire à votre père que, tous, vous savez et l'alerter sur les conséquences vécues par votre jeune frère en vous référant à son rôle de père et non à celui de conjoint. En tant que père, il est responsable de l'image et du modèle d'homme qu'il propose à son fils. De toute évidence, votre frère est en souffrance et son père doit en être informé. Si vous n'avez pas à intervenir sur son inconduite vis à vis de votre mère, vous pouvez l'interpeller quant aux conséquences de ses actes à l'égard de son fils qui ne peut s'identifier à lui: mensonges, tromperies, duplicité ...
Le désintérêt pour les études, les aventures sexuelles et l'alcool sont des symptômes évidents qu'il faut prendre en compte à un moment où votre frère construit sa vie d'adulte.
Votre père doit assumer ses responsabilités et non vivre selon son bon plaisir en préservant les apparences et sans se soucier de son entourage. Il est possible qu'il prenne très mal et/ou de très haut, le fait qu'on l'interpelle sur son rôle de père comme il est possible qu'il prenne conscience des conséquences de son attitude sur son entourage.
Par ailleurs, il vaudrait mieux que votre mère puisse se confier à une amie plutôt qu'à ses enfants.
Bon courage à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8743
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar PaxetBonum » ven. 23 mai 2014, 14:38

Comptez sur mes pauvres prières.
Que le Seigneur accorde Paix et Joie à votre famille.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Eva1988
Barbarus
Barbarus

Re: Mon père a trompé ma mère plusieurs fois: lui pardonner?

Message non lupar Eva1988 » mar. 29 mai 2018, 0:17

Chère Elise88,

Je découvre votre message 4 ans plus tard, ayant été amenée à réfléchir moi aussi au pardon d'un père infidèle.

Je ne sais pas quelle est votre situation aujourd'hui, mais je prie et j'espère que vous, vos frère et soeurs et votre mère avez pu trouver la paix à ce sujet.

Contrairement à certains commentaires passés, je pense qu'il vous appartient aussi de pardonner. Certes, ce n'est pas vous que votre père a trompé directement, mais en choisissant de taire la vérité, il cherche à tromper le monde, et à se tromper lui-même. Le mensonge et la tromperie ne sont jamais des actes isolés entre deux personnes. En premier lieu, c'est une offense envers Dieu, et l'on sait que Dieu pardonne si on le lui demande. Ensuite, c'est aussi une offense envers vous car votre père est une autorité morale pour ses enfants. C'est quelqu'un qui, toute votre vie, vous a guidé sur le chemin du bien et du mal, en servant de modèle mais aussi de "force de l'ordre". Bien sûr, il arrive à tout moment dans la vie d'un enfant, où il faut accepter que nos parents ne sont pas parfaits et qu'ils font des erreurs. Et ce moment s'ancre dans l'amour, le respect et le pardon.

Je comprend l'égarement de votre frère, car cela m'est arrivé à moi aussi il y a des années, justement sous la découverte de l'infidélité de mon père. Grace à Dieu, j'ai pu retrouver mes esprits et la clarté sur mon chemin. Cela a été très difficile, mais ce qui nous a permis à moi et à mon frère d'avancer, a été de confronter notre père dans son mensonge. Et paradoxalement, cela a aussi aidé notre père, en lui montrant les limites de son autorité, et les conséquences de ses actions.

Cela a a été très difficile pour lui et pour nous de faire face à son erreur, mais ça lui a permis de changer, de demander pardon à DIeu et à nous. Lorsque l'entourage ne dit rien, c'est comme se regarder tous les jours dans un miroir déformant. On a beau manger des cochonneries ou oublier de se laver, le miroir nous transmet une image immuable d'une personne svelte, jeune et propre. Sans être accusateur, c'est essentiel d'être honnête sur nos sentiments et nos craintes auprès de nos parents quand leurs comportements sont difficiles (c'est vrai pour l'infidélité, mais aussi pour des questions de santé, ou de mauvais comportements en général). Le silence sur des choses aussi importantes est très destructeur. Faire face aux situations inconfortables permet de les dépasser au lieu de les laisser pourrir.

Jésus est le premier à voir dans nos coeurs et à nous en renvoyer l'image exacte. Il le faisait pour tous les pêcheurs, et leur pardonnait ensuite, mais ça commençait toujours par l'honnêteté sur la situation. Etre honnête c'est laisser entrer la lumière là où il y avait de l'ombre.

Je prie pour vous et votre famille, et vous souhaite à tous de vivre dans la confiance protectrice de l'amour du Christ


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bassmeg et 3 invités