Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
Pacem
Censor
Censor
Messages : 172
Inscription : dim. 08 avr. 2012, 19:43
Localisation : France hexagone

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Pacem » mar. 11 févr. 2014, 15:03

Bonjour Mathieu, Julien et Florentin,

Je viens apporter mes réponses aux questions de Mathieu, en espérant que cela vous aide.
Que pensez-vous : de l'homosexualité en général et de ma position ?
Je pense d'abord que les mots sont trop vagues et provoquent des amalgames malheureux :
L'adjectif "homosexuel" désigne trois choses :
- Les relations entre personnes de même sexe. N'importe quelle relation entre personne ou animal de même sexe peut être qualifié d'homosexuel au sens scientifique du terme.
- La pratique sexuelle entre personne de même sexe.
- La sensibilité plus ou moins exclusive envers les personnes de même sexe.

Or, peut-on qualifier d'homosexuel un homme qui est d'avantage sensible au charme masculin qu'à celui de l'autre sexe, tout en éprouvant du dégoût pour les relations sexuelles ?

Il existe un mot, très peu connu, qui désigne justement la sensibilité plus ou moins exclusive envers les personnes de même sexe : "homophile" (pas d'équivalent féminin malheureusement).
Ce qui me fait dire que le terme "homosexuel" désigne plus particulièrement la pratique sexuelle.
C'est, je pense, la même différence qui sépare le terme "pédocriminel" de "pédophile".

Ensuite, j'estime que l'homophilie (ou son équivalent féminin) n'est pas un choix de vie, mais une sensibilité construite avec l'individu.
Ça n'est pas non-plus une maladie : c'est une sensibilité.
Pour moi, même si les cures de dés-homosexualisation qui peuvent exister peuvent conduire à une certaine désensibilisation partielle, elles sont toutes utopiques.
Je ne crois pas que l'on puisse "guérir" de son homophilie.

Enfin, contrairement à l'homophilie, l'homosexualité est pour moi, un choix de vie. L'orientation sexuelle n'est jamais déterminée à la naissance : c'est un choix.
Que je sache, tous les ecclésiastiques qui ont fait vœux d'abstinence ne sont pas des asexuels.
Le fait de s'engager à telle ou telle pratique sexuelle est un choix qui implique notre responsabilité.

Voilà pour les mots.

Quant à la morale :

Même en dehors de toute raison religieuse, je pense qu'une pratique sexuelle régulière ayant pour but de satisfaire une recherche de plaisir personnel est amorale.
Individuellement, c'est risquer une dépendance rapide. Pas besoin de vous faire un cours de neuro-psycho d’addictologue pour comprendre...
Du fait, ça n'est pas respecter son corps, et c'est aussi se dés-éduquer à la maitrise de soi.
A deux, c'est encore pire, puisqu'on ne respecte plus non-seulement son propre corps, mais aussi celui de l'autre (autre qu'on est sensé aimer).
(Ceci est autant valable pour l'homosexualité que pour l'hétérosexualité.)

Maintenant, au sujet de votre position :

Si la pratique sexuelle est un choix qui implique notre responsabilité, nous baignons dans une société érotique qui ignore sa tendance.
Aussi, la société à elle aussi une part dans cette responsabilité.
C'est la société toute entière qui ne respecte plus le corps des gens : on semble vivre dans un monde de drogués n'ayant pour but que les plaisirs de la vie. No futur, on se la fait courte, mais intense.
La maîtrise de soi, le sacrifice, et tous les bénéfices qui en découlent sont ridiculisés, diabolisés, vus comme des originalités douteuses.
Même dans les choses les plus simples : qui peut prétendre se priver de sucre ou de sel aujourd’hui ? Apprends-t-on à réussir ses régimes, ses privations ? Apprends-t-on la maîtrise de soi ?
En fait, c'est tout le contraire : on exige un droit au plaisir, jusqu'à vouloir faire passer le bénéfice de la prostitution comme un "soin remboursé" pour personnes handicapées...

En fait, les homophiles ne sont pas "un cas à part" dans la chrétienté : ils ont le même combat que chacun pour le salut de leur âme et pour celui des autres.
Vous avez autant de mérite si ce n'est plus, qu'un homme marié qui cherche à rester chaste.
Comment m'aider à ne jamais être tenté ? J'aurais toujours de l'attirance pour la beauté des autres garçons ...
En effet.
La tentation n'est pas mauvaise en soi :
L'Église nous enseigne que Notre Seigneur ne permet aucune tentation que nous ne puissions vaincre. Dieu ne peut pas nous laisser démunis devant la tentation.
Aussi, si nous avons les moyens de vaincre la tentation, il ne manque plus que notre décision de faire la Volonté de Dieu.
Et cet effort d'obéissance, c'est tout ce qui fait le mérite du chrétien. C'est comme cela que l'on gagne son paradis.
(Ça n'est pas pour rien que l'Église est revenue sur la traduction du Notre Père pour accuser la version qui dit à tort "ne nous soumets pas à la tentation".)

D'un autre côté, il faut être fou pour la rechercher, tout simplement parce que c'est inutile et même suicidaire de s'y frotter. Il faut fuir la tentation.
Côté porno, il existe des solutions de filtrage : de nombreux logiciels dits "de contrôle parental" sont équipés d'une section "pour adulte" justement à cet effet.
Dans cette logique, il faut aussi fuir l'oisiveté, et s'occuper à ses devoirs d'état (devoirs découlant de notre état : de ce qu'on est) : son métier, ses responsabilités, les services qu'on peut rendre... Il faut décider quoi faire de sa vie au lieu de subir le sort.
En devenant totalement abstinent, mes péchés vont-ils êtres vraiment pardonnés ?
Oui ! Bien évidemment que oui ! Et même avant : même entre les rechutes.
Mais pour obtenir un pardon, il faut le demander !
Il faut aussi demander de l'aide à Dieu : la prière est une aide dont on ne soupçonne pas la force.
Demandez une confession auprès d'un prêtre qui saura vous y préparer. Cela vous apportera beaucoup, croyez-moi !
La confession en elle même ne demande qu'un effort ridicule. C'est notre opposition psychologique qui constitue le plus gros obstacle.
Même moi, qui me confesse régulièrement, je procrastine avant chaque confession, je m'en fait des montagnes pour au final, ressortir du confessionnal en me disant : "c'était pas plus dur que ça". Et je peux repartir serein, pour lutter de plus belle.

Voilà ! Désolé pour la longueur. Espérant que cela vous aide. Bon courage à vous. :coeur:
“Pone, Domine, custodiam ori meo, et óstium circumstántiæ lábiis meis: ut non declinet cor meum in verba malítiæ, ad excusándas excusatiónes in peccátis.”
Placez, Seigneur, une garde à ma bouche et une barrière tout autour de mes lèvres. Que mon coeur ne se porte pas à des paroles mauvaises qui servent de prétexte au péché.

bidouilleurs
Ædilis
Ædilis
Messages : 34
Inscription : mar. 28 janv. 2014, 14:38
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar bidouilleurs » mer. 12 févr. 2014, 13:54

Bonjour,

Long mais limide est clair, replace le débat dans le bon sens et surtout remet le sujet de la sexualité à sa juste place.

Avatar de l’utilisateur
Pacem
Censor
Censor
Messages : 172
Inscription : dim. 08 avr. 2012, 19:43
Localisation : France hexagone

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Pacem » mer. 12 févr. 2014, 15:30

Bonjour,
Long mais limpide et clair, replace le débat dans le bon sens et surtout remet le sujet de la sexualité à sa juste place.
Merci. Je crois qu'il y en a grand besoin.
Il me semble qu'à l'époque où l'on lynchait les homosexuels, les hommes pouvaient s'enlacer en public (au vu des photos). Aujourd'hui, rien que poser un bras sur un dos ami est l'objet de soupçons. Et je ne parle même pas des gestes d'affection entre adultes et enfants...
“Pone, Domine, custodiam ori meo, et óstium circumstántiæ lábiis meis: ut non declinet cor meum in verba malítiæ, ad excusándas excusatiónes in peccátis.”
Placez, Seigneur, une garde à ma bouche et une barrière tout autour de mes lèvres. Que mon coeur ne se porte pas à des paroles mauvaises qui servent de prétexte au péché.

Avatar de l’utilisateur
juliendu08000
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : jeu. 30 janv. 2014, 18:33
Localisation : Charleville-Mézières

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar juliendu08000 » sam. 12 avr. 2014, 18:31

Bonjour à tous,

J'ai enfin franchit le pas : j'ai été me confesser aujourd'hui...

Depuis le temps que je voulais franchir le pas.

Mais... ce ne fut pas avec le prêtre que j'aurais voulu mais ce n'est pas grave...


J'ai beaucoup stresser mais ce ne fût pas si dur à avouer mon homosexualité mais j'ai précédé ce mot par "j'ai commis des péchés trés graves", il m'a rassuré que le plus grave n'est pas l'homosexualité.

Il m'a dit qu'il faut réfléchir aux rapports aux autres et à moi.

Et il m'a bien préciser que les copains aller me relancer... j'ai répondu que j'avais conscience que je sais que ça sera un sacrifice de tous les jours et que beaucoup de choses aller me rappeler mon ancienne vie.

Et il m'a conseillé de prier... et il m'a parler du pape François.


Mais je suis un peu déçu parce que ce fût trop bref mais au moins mes péchés sont pardonnés et je pourrais communier demain aprés des semaines sans communier.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9460
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Fée Violine » sam. 12 avr. 2014, 19:06

Quelle bonne nouvelle, Julien !
Ce fut bref car ce prêtre est sans doute très occupé. Mais vous pourrez retourner le voir, et peut-être parler plus longtemps avec lui. Maintenant que vous avez fait le premier pas, la suite sera plus facile, sans doute !

Avatar de l’utilisateur
juliendu08000
Ædilis
Ædilis
Messages : 49
Inscription : jeu. 30 janv. 2014, 18:33
Localisation : Charleville-Mézières

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar juliendu08000 » sam. 12 avr. 2014, 19:49

Quelle bonne nouvelle, Julien !
Ce fut bref car ce prêtre est sans doute très occupé. Mais vous pourrez retourner le voir, et peut-être parler plus longtemps avec lui. Maintenant que vous avez fait le premier pas, la suite sera plus facile, sans doute !
C'est surtout que y avais beaucoup de monde.

C'est un premier pas la confession (pas si terrible que ça) mais la suite sera une lutte et tout me fera repenser aux choses qui faisait de mon coeur une prison.

Ça sera dur de lutter, j'ai supprimer des numéros de téléphones, des amis sur Facebook..... c'est un début !

Avatar de l’utilisateur
katolik
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 954
Inscription : ven. 29 avr. 2011, 12:54
Conviction : catholique
Localisation : France
Contact :

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar katolik » sam. 12 avr. 2014, 21:37

Ça sera dur de lutter
Oui, la vie est un combat de tous les jours....mais avec l'aide du Seigneur je ne doute pas que vous arriverez à avancer ! :clap:
J'ai regroupé plus de 2200 discours du Pape François sur www.papefrancois.fr ... N'hésitez pas à visiter ce site !

Avatar de l’utilisateur
LaForceDAimer
Ædilis
Ædilis
Messages : 17
Inscription : jeu. 24 avr. 2014, 18:25

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar LaForceDAimer » sam. 26 avr. 2014, 23:12

Julien, il est très difficile de lutter contre ce qu'on ne comprend pas pleinement.
Et presque impossible de gagner quand ce qui nous motive a changer est la culpabilité. La culpabilité est de l'ego +++ (= bien loin de l'Amour de Dieu) et ne peut donc jamais mener a de bonnes choses. Seul ce qui est motivé par l'Amour peut mener a de bonnes choses.

Alors, avant de vouloir "arrêter d’être homosexuel", il faudrait savoir "pourquoi" vous l’êtes, comment vous le vivez intrinsèquement, en dehors de toute question de morale et de culpabilité.

Votre amour des hommes est-il purement sexuel ou aussi affectif?
Que ressentez-vous pour les femmes?
Avez-vous déjà été attire/êtes vous déjà tombé amoureux d'une femme/fille lorsque vous étiez enfant ou même plus tard ou pas du tout?

J'ai longtemps cru que l’homosexualité était tout a fait normale et saine malgré ce que dit la Bible a ce sujet (parce-que faut se rappeler que c'est dans l'Ancien Testament et que depuis Jésus a débarqué et nous a rappelé que tout ce qui compte c'est l'AMOUR hein !) mais a travers mes recherches il m'a finalement semblé que les personnes homosexuelles avaient souvent un conflit profond et pas toujours explicité, avec le parent du même sexe, et donc un problème pour construire leur propre identité, perdues en fait inconsciemment/indirectement dans une sorte de quête de parent idéal, d’identité de son propre sexe idéal. En gros, un homme homosexuel chercherait en fait en l'autre homme, l'homme qu'il aimerait lui-même être ou qu'il aurait aimé que son père soit. Il n'arrive pas a compléter sa propre identité tout seul alors il cherche un autre "pareil" pour le compléter. Tant qu'il n'a pas résolu cela, sa propre identité, il ne peut naturellement pas être attiré par l'autre sexe. :oui:

Donc bon maintenant je suis plus prête a admettre que peut-être l’homosexualité est signe d'un "désordre" mais au même titre ceci dit que les femmes qui ne sortent qu'avec des hommes plus âgés pour trouver un père témoignent d'un désordre sans que ce soit répréhensible, ou au même titre que n'importe quel comportement de n'importe qui qui fait suite a une blessure d'enfance, témoigne d'un désordre ! Et ça, ça concerne tout le monde !
Donc il faut raison garder par rapport a l’homosexualité. Si c'est un péché c'est pas un péché plus grave que les péchés ordinaires...

Par contre, un truc a noter important: il semble que l’homosexualité masculine, en plus d’être témoin éventuelle d'un désordre soit elle même la source de désordres bien plus importants que l'homosexualité a proprement parler et qui mène la personne vraiment a des péchés plus graves (= qui éloignent plus fortement de Dieu). Ces désordres dont je parle viennent du fait que les hommes en général ont une obsession au sexe très importante, généralement extrêmement pulsionnelle et "peu regardante" (= on le voit bien chez les hétéros, la plupart des hétéros sont prêts a coucher avec n'importe quelle fille qui voudra bien écarter les jambes... :zut: ). Du coup, entre hommes, bin c'est encore plus "la fête du slip". :siffle: Et la, ça craint ! Parce-que ça, ça fait du mal ! Ça, que l'on soit homo et bien dans sa peau comme tel ou non, ça fait du mal parce-que le sexe-consommation fait toujours du mal. Il divise le corps et l’âme. Et chaque homme, hétéro ou homo le sait même s'il se refuse a l'admettre vu qu'il préfère se laisser le droit de céder toujours a ses pulsions, croyant que c'est cela sa liberté, mais chaque homme sait qu'il fait et se fait du mal lorsqu'il couche avec le/la première venue parce-qu'une fois l'acte fait.... il ressent du dégoût pour son/sa partenaire... pas vrai? C'est la preuve que la sexualité non dirigée par, pour et vers l'Amour est un péché... C'est pareil quand on fait l'amour en pensant s'aimer mais qu'en fait on est juste amoureux et donc quand le sentiment s'en va, le couple se brise, ce qui fait largement plus souffrir du fait de l'intimité totale partagée que s'il n'y avait pas eu cette intimité totale partagée... Le sexe sans Amour véritable, c'est un plaisir superficiel et intense temporaire pour une souffrance profonde et latente durable...

Donc s'il y a une chose sur laquelle vous devez travailler en priorité messieurs les homosexuels du forum, c'est ça : commencez par accepter d’être homosexuel mais pas d’être un objet sexuel et de vous servir de l'autre comme d'un objet sexuel. Refusez de faire l'amour avec un homme que vous n'aimez pas profondément et qui ne vous aime pas profondément en retour (et cet amour n'est pas seulement un "sentiment" hein, mais une DECISION qui prend du temps pour être murie !). C'est un premier pas et c'est un premier pas qui concerne toutes les orientations sexuelles !!

Dites-vous bien que c'est aussi difficile pour un hétéro que pour vous et que donc la frustration que vous ressentez ce n'est pas du tout une "punition" du fait de votre homosexualité! Ah bin non c'est vrai que c'est quand même un peu plus difficile pour vous car vous avez généralement plus de tentations/avances de potentiels partenaires. :wow:

Ensuite, si vous voulez "dépasser" complétement votre homosexualité et aimer l'autre sexe (si cela est possible, je n'en sais rien !!), il va falloir la encore commencer par l'accepter en tout premier lieu et a vous aimer comme tel. C'est indispensable pour pouvoir l'analyser et la comprendre votre homosexualité, comprendre de quels MANQUES elle témoigne. Comprendre de quelle blessure très secrète et très cachée elle témoigne. Remontez a votre relation a votre père bien entendu...
Ce n'est qu'en comprenant ce qui se joue vraiment en vous a travers cette homosexualité que vous pourrez la dépasser !

Et surtout, surtout, surtout, ne doutez jamais de l'Amour de Dieu pour vous, tel que vous êtes, maintenant et tel que vous serez demain !
Vous étés aimés inconditionnellement.

Lukasz
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 29 avr. 2014, 8:24
Localisation : Pologne

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Lukasz » mar. 29 avr. 2014, 8:48

Bonjour,

Je suis Lukasz, j'ai 27 ans. J'écris ici pour dire que ce sujet me touche personnellement. Je suis croyant et élevé dans une famille catholique, j'ai me posé beaucoup de questions, pourquoi moi?, pourquoi je ne suis pas hétéro, comme la plupart? J'ai choisi l'abstinence sexuelle totale. Tout le temps, je sens l'attirance pour la beauté des autres garçons, c'est un peu difficile.... Mais je suis sur: je veux vivre pour Dieu, il est ma vie, il me comprend, il aide quand je tombe, c'est la nature de l'homme

J'ai lu vos confessions Mathieu et Julien. Si vous voulez parler avec moi, je serais ravi de pouvoir discuter avec vous !
Et je vous prie de m'excuser pour mes fautes:)

Cordialement
Bonne journée!
Lukasz

Lukasz
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 29 avr. 2014, 8:24
Localisation : Pologne

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Lukasz » mar. 29 avr. 2014, 9:21

Bonjour,

Je m'appelle Lukasz, j'ai 27 ans. J'écris ici, parce que ce sujet me touche personnellement. Je suis croyant et élevé dans une famille catholique et j'ai choisi l’abstinence sexuelle totale.

Je suis convaincu que les personnes homosexuelles peuvent vraiment croire et être aimés par Dieu. Il faut seulement un peu d'effort de notre part. J'essaie de "porter la croix avec la faiblesse" citant Saint-Thérèse de l'Enfant Jésus. Selon moi, ce n'est pas possible de se distraire de sentiments, désirs, émotions.. Mais Dieu est au-delà de mes désirs, parce qu'il sait ce que est dans mon cœur, ce que me donne la douleur. Il semble que le chemin de notre vie soit [le subjonctif?:)] long, difficile ... Nous pouvons d'avoir l'impression que Jésus nous a laissé. Cependant, il est toujours avec nous.

J'ai lu vos confessions: Mathieu et Julien. Je serais heureux de pouvoir discuter avec vous ou quelqu'un... qui est une personne homosexuelle mais je veux vivre pour Dieu:)

Cordialement
Bonne journée
Greetings from Poland
Lukasz

Lukasz
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 29 avr. 2014, 8:24
Localisation : Pologne

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Lukasz » jeu. 01 mai 2014, 10:28

Selon Aelred de Rievaulx dans L'amitié spirituelle (J'ai lu mais je cherche la version rédigée en langue française) parmi les réalités humaines, il n’y a rien de plus saint à désirer, rien de plus avantageux à rechercher, rien de plus difficile à trouver, rien de plus doux à connaître par expérience, rien de plus fructueux à entretenir que l’amitié. L'amitié avec quelqu'un. J'aimerais trouver et rencontrer un garçon pour une relation sérieuse mais pure... Je suis fort parce que je sais que Dieu est au premier plan, il me donne la force, il m'aime. Je vis pour Lui.

Et j'ai une question.... Est-ce que la relation sans sexe, quand deux personnes veulent lutter contre ses désirs ensemble, veulent se renforcer spirituellement, se serrer contre l'autre mais sans contexte sexuelle et passer beaucoup de temps ensemble. Je sais qu'une telle relation peut etre difficile mais c'etait mon rêve de toujours. Trouver quelqu'un qui est pour moi le plus important et à l'envers.. Je vous remercie pour vos commentaires. J'espère que je sois un peu compréhensible, mon français n'est pas bon.:)
Bonjour à vous tous,
Je suis nouveau sur ce forum et découvre ce topic avec un grand intérêt. Il faut dire que je me suis inscrit dans l'espoir de trouver ce genre de témoignages...

Je suis également dans le même cas de Mathieu, ou de Julien : j'ai 25 ans, suis croyant (même si je ne pratique pas en revanche) ai depuis toujours des attirances pour les garçons, je cède à la tentation, puis regrette ensuite...

La question de l'acte sexuel est un vrai dilemme pour moi, et je salue Mathieu qui a réussi à s'abstenir de toute pratique. Serait-il éventuellement possible d'en parler par MP?
J'y ai certes songé, mais me suis toujours dit que jamais je ne pourrais y arriver...
Au contraire, en m'abstenant, j'aurais l'impression d'accumuler une frustration qui ne demandera qu'à ressortir d'autant plus fort que j'ai refréné ces désirs. La peur que la frustration engendre une obsession voir des perversions, et par conséquent m'éloigne davantage du chemin que Dieu m'indique, fait que je n'ai jamais voulu songé à l'abstinence. Mais je suis tout à fait disposé à en discuter.

Idéalement, j'aimerais avoir la force de ne plus succomber à des tentations éphémères, et rencontrer un garçon pour une relation sérieuse pourquoi pas dépourvue de pratiques sexuelles... (Mais j'ai l'impression que ces garçons là ne sont pas légion à Paris...)

Je vous remercie d'avance pour vos commentaires et éventuelles réactions.

amernerba@yahoo.fr
Barbarus
Barbarus

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar amernerba@yahoo.fr » ven. 09 mai 2014, 12:42

CONSEILS:
1- NUL NE SAURAIT TE PRODIGUER QUELQUE CONSEIL MIEUX QUE TA PROPRE CONSCIENCE. TE PARLE-T-ELLE, L'ECOUTES-TU, SOUVENT, UN PEU, BEAUCOUP, PASSIONNEMENT, A LA FOLIE ?
3- FAIS-TOI UNE AMITIE VRAIMENT CHRETIENNE ET EVITE CELLE QUI NE FAIT VERITABLEMENT PAS HONNEUR A CHRIST.
4- LIS LA BIBLE, VA A LA MESSE AINSI QU'A L'ADORATION, FREQUENTE LES SACREMENTS CAR ILS SONT RECONFORT DE L'AME ET FORCE.
5- PASSE DU TEMPS A CONTEMPLER UNE STATUE DE LA VIERGE MARIE REGULIEREMENT, ICI, SI RIEN NE CHANGE INTERROGE TA SINCERITE
MARIE, MERE DE L'ENFANT JESUS T'EMBRASSE ET TE SERRE DANS SON COEUR CAR TU N'ES PAS PERDU, MAIS COUVERT DE SON AMOUR ET DE LA MISERICORDE DE SON COEUR DE MERE

Aquero
Barbarus
Barbarus

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Aquero » lun. 26 mai 2014, 13:28

Bonjour mes frères, mes soeurs. Je ne me sens pas très bien en ce moment, j'ai récité un chapelet pour me confier à la Sainte Vierge Marie... Je souffre et je me suis triste... Priez pour moi et que le Seigneur vous le rende au centuple !

Lukasz
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : mar. 29 avr. 2014, 8:24
Localisation : Pologne

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Lukasz » mar. 27 mai 2014, 12:31

Bonjour mes frères, mes soeurs. Je ne me sens pas très bien en ce moment, j'ai récité un chapelet pour me confier à la Sainte Vierge Marie... Je souffre et je me suis triste... Priez pour moi et que le Seigneur vous le rende au centuple !

Bonjour Aquero,

Je prie pour toi depuis aujourd'hui. Et je serais heureux de pouvoir discuter avec toi !

Lukasz

Aquero
Barbarus
Barbarus

Re: Jeune homosexuel et croyant. Besoin de vos conseils !

Message non lupar Aquero » mer. 04 juin 2014, 1:39

Merci beaucoup Lukasz ! avez-vous une adresse ?


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités