L'ingratitude humaine

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
papillon
Persona
Persona
Messages : 1830
Inscription : sam. 25 juil. 2009, 3:21
Conviction : L'Amour sans conditions
Localisation : Les belles Laurentides, Province de Québec

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar papillon » mar. 04 juin 2013, 16:55

Le mal est omniprésent. Et je crois. d'ailleurs. qu' il passe inaperçu. la part du temps....
C' est que beaucoup. de facteurs. le véhiculent....par des choses insignifiantes. au début....de la musique...un film voté etc.....cherchez bien..
?
:-@
Si vous cherchez bien le mal, vous allez très certainement le trouver.
Ça vous dirait de chercher autre chose ? Vous allez le trouver aussi. :oui:

Se complaire dans l'observation du mal, que ce soit par une lecture trop assidue de ce forum ou autrement, peut conduire à un état dépressif propre à faire peur aux corneilles...
"Puissé-je aimer le meilleur des hommes aussi tendrement que Dieu aime le pire."
Mendel de Rimanov

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Géraldine » mar. 04 juin 2013, 22:52

Je viens de vous répondre.!
Je ne me complais nullement. ....
Regardez les infos,les films....il y a longtemps que j' ai tourné la page. Et celle du journal. Aussi.
Merci.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Belin » mer. 05 juin 2013, 11:47

Ben dis donc!
On dirait que c'est maintenant que certain découvre qu'il y a le mal sur terre! d'ailleurs c'est relativement mieux maintenant qu'à une certaine époque où il y avait des guerres, la peste et d'autres horreurs. Vous vous plaignez de la situation actuelle, mais que feriez vous si vous aviez vécu dans un camp de concentration? Comparez les droits de l'homme et surtout les droits de la femme actuellement avec ce qui se passait il y a 100 ans.
Vous ne connaissez pas les béatitudes? "heureux les affligés", "heureux ceux qui ont faim et soif de la justice", "heureux ceux qui sont persécutés à cause de Jésus", "heureux ceux qui sont persécutés pour la justice" etc.
Bref toutes ces souffrances c'est pour le bonheur des âmes prédestinées, elles nous permettent de "mériter" le ciel et c'est à juste titre que st Paul dit "soyez toujours dans la joie".
Donc je crois que le véritable problème c'est notre difficulté de voir la vie avec l'intelligence de la Foi et le principal combat qui doit être mené c'est un combat en nous même afin de vivre effectivement avec l'assurance de la Foi et la joie de l'espérance.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Géraldine » mer. 05 juin 2013, 16:51

Non seulement. Je connais les Béatitudes mais je traverse quelque chose de très éprouvant, deux grosses épreuves...je fais partie d' un Institut.....alors,ce que vous dites.
Je ne suis pas ici pour polémiquer,vous savez.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Belin » mer. 05 juin 2013, 19:09

J'ai pleuré, hier, car ma sœur aînée n'a pas téléphoné pour me souhaiter bon anniversaire. Or j'étais dans la chambre de la maison de repos où reste ma mère. Celle-ci non plus ne compose plus de numéros de téléphone, à cause de son arthrose des doigts. Et puis, tout d'un coup cela m'est venu: j'ai composé le numéro de téléphone de ma sœur aînée et j'ai transmis le cornet à ma mère en lui disant : "C'est pour toi, maman ! C'est elle qui t'appelle !"... Je suis resté vingt minutes dans le couloir en attendant que leur conversation soit finie. Le visage de ma mère rayonnait.

Et moi j'ai remercié le Seigneur pour le plus bel acte de miséricorde accompli cette année !

.
je vais me faire l'avocat du diable en disant qu'il ne faut pas trop donner d'importance au "sentimentalisme humain", les philanthropes païens sont aussi animé de telle sentiment. Ce sont des joies éphémères qui ne produiront rien de bon dans notre éternité. Seul la joie fruit de l'Espérance théologale et l'Amour fruit de notre Foi ont une valeur éternelles. Et c'est l'Amour fruit de notre Foi qui fait qu'on aime plus nos persécuteurs que nos proches, qu'on est plus heureux dans les afflictions que dans les commodités.
Par rapport à tout ce qui n'est pas lié a notre Foi en Dieu, on doit avoir avoir dans le meilleur des cas une indifférence et normalement de la "haine".

Avatar de l’utilisateur
Johnny
Senator
Senator
Messages : 751
Inscription : mar. 26 mars 2013, 16:44
Localisation : Ile-de-France

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Johnny » mer. 05 juin 2013, 19:13

Je ne suis pas certain que le monde soit plus "mauvais" aujourd'hui (ni meilleur d'ailleurs).

La seule différence, c'est que nous avons connaissance en temps réel et en boucle de ce qui se passe partout dans le monde, surtout des mauvaises nouvelles.

Psychologiquement, nous sommes peut-être plus sensibles, parce que l'époque actuelle refuse l'idée de la souffrance, alors qu'autrefois, un certain fatalisme la faisait accepter car il n'y avait pas moyen d'y échapper.

Regardons l'Histoire, cela fait 2000 ans que des prophètes autoproclamés annoncent la fin du monde, et pourtant l'humanité survit.

La conscience du mal est peut-être la première étape nécessaire pour le faire reculer.
Se croire soi-même imparfait et trouver les autres parfaits, voilà le bonheur. (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Ce qui attire le plus de grâces du bon Dieu, c'est la reconnaissance, car si nous le remercions d'un bienfait, il est touché et s'empresse de nous en faire dix autres et si nous le remercions encore avec la même effusion, quelle multiplication incalculable de grâces ! (idem)

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Géraldine » mer. 05 juin 2013, 23:18

Merci Johnny et Étienne pour ce témoignage, Étienne.
Mon message disait que en aucune façon,je ne voulais polémiquer.... Mais mon message. n'a pas paru.....Johnny,je me souviens de vous,nous avons. déjà. parlé un jour mais. Je ne me rappelle plus le sujet.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7361
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Cinci » jeu. 06 juin 2013, 1:34

Ça fait plaisir de retrouver un papillon par ici, dites donc ! Un papillon échappé d'une volière des Laurentides.

:)


C'est le Père Boulad qu'il vous aurait fallu pour vous remonter le moral, Papillon ! Rien de moins pour chasser les oiseaux noir.

Un moment donné, il disait aussi que tout ce qui va contre la vie est appelé à disparaître, tout ce qui est contre-nature en terme de système de pensée, tout ce qui fait violence à l'Homme ... En même temps, un peu paradoxalement, il rappelait aussi une idée d'Olivier Clément selon laquelle toute conception du monde qui n'intégrerait pas la mort (pour se tenir dans le déni, le refus) conduirait à une illusion mortifère. J'ai trouvé que ce n'était pas bête comme réflexion.

Avatar de l’utilisateur
papillon
Persona
Persona
Messages : 1830
Inscription : sam. 25 juil. 2009, 3:21
Conviction : L'Amour sans conditions
Localisation : Les belles Laurentides, Province de Québec

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar papillon » ven. 07 juin 2013, 3:24

Ça fait plaisir de retrouver un papillon par ici, dites donc ! Un papillon échappé d'une volière des Laurentides.
Bonjour Cinci,

ça me fait doublement plaisir de retrouver quelqu'un qui est content de me retrouver. :)

J'aime bien ce que dit le père Boulad . Je suis assez réceptive à cette façon de voir les choses.
Et ne vous en faites surtout pas pour mon moral, il se porte très bien !
C'est plutôt le moral du forum, qui à mon avis, bénéficierait de la contribution de tous les Père Boulad de ce monde. C'est parfois d'un mélo...

Qu'on me comprenne bien, je ne veux pas sousestimer la souffrance ou banaliser les problèmes personnels que vivent les uns et les autres, et je ne veux blesser personne, ni Géraldine ni Ina ou qui que ce soit.

Simplement, d'une façon générale, j'ai souvent remarqué sur ce forum par le passé, et j'en ai déjà parlé, que le monde religieux semble habité par l'obsession du mal. Ce qu'on en parle, du mal ! Sur certains fils, on ne parle que de ça.
Bien sûr le mal existe, et on le voit partout. Est-ce nécessaire de le nourrir ? Par l'importance qu'on lui accorde en temps, en énergie, en paroles, en pensée, en épanchements, il ne reste plus grand espace pour les choses plus importantes...comme le bien. Ce qu'il doit être content, le mal, qu'on lui laisse ainsi toute la scène, après lui avoir déroulé le tapis rouge ! Je trouve cela malsain, et il y a à cela un effet pervers sur le moral des troupes.

Tous les jours pourtant, je vois des gens qui ont des vies riches, des gens qui se donnent, qui aiment, des témoignages de courage, de générosité, de droiture, de sincérité et d'honnêteté. Des gens qui aiment la vie, avec ses défis, ses difficultés et ses bonheurs, et qui aiment les autres. De ça aussi, on en voit partout. Mais ça ne remplit pas les salles de spectacles, ni les fils de forums. Dommage.

Je me souviens du jour où j'ai lu sur ce forum le post d'une forumeuse déclarant de façon un peu théâtrale qu'elle supportait péniblement la médiocrité de ce monde (j'utilise mes mots, ne me souvenant pas exactement des siens), et qu'elle attendait impatiemment le jour où enfin elle se retrouverait devant le Seigneur. D'une tristesse !
J'en ai été sidérée, moi qui aime tant ce monde et sa beauté qui ,rappelons-le, sont l'oeuvre de Dieu...

Enfin bref, pour ce qui est d'olivier Clément et de la mort, je ne sais pas dans quel contexte il a écrit cela, mais en ce qui me concerne, il n'y a aucun paradoxe. La mort fait partie de la vie tout simplement. La mort mérite le respect, c'est la fin d'un cycle et le début d'autre chose, quelles que soient nos croyances. On le constate dans tout ce qui vit autour de nous, pourquoi en serait-il autrement pour nous-mêmes ? Nous faisons partie du même monde, de la même création, des mêmes cycles. La vie n'est pas à notre service, nous sommes au service de la vie, dans tout ce qu'elle implique et elle mérite notre respect et notre amour.

Sur ce, je retourne dans ma volière ;) .

Bonne nuit à vous.
"Puissé-je aimer le meilleur des hommes aussi tendrement que Dieu aime le pire."
Mendel de Rimanov

Ina
Barbarus
Barbarus

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Ina » ven. 07 juin 2013, 17:12

Un petit mot en passant,

Je n'imaginais pas que l'on puisse m'évoquer à une heure à laquelle je dors. Croyez-bien que j'en suis honorée :)

Au plaisir d'échanger avec vous papillon.

Fraternellement.

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Belin » sam. 08 juin 2013, 12:15

Je ne suis pas certain que le monde soit plus "mauvais" aujourd'hui (ni meilleur d'ailleurs).

La seule différence, c'est que nous avons connaissance en temps réel et en boucle de ce qui se passe partout dans le monde, surtout des mauvaises nouvelles.

Psychologiquement, nous sommes peut-être plus sensibles, parce que l'époque actuelle refuse l'idée de la souffrance, alors qu'autrefois, un certain fatalisme la faisait accepter car il n'y avait pas moyen d'y échapper.

Regardons l'Histoire, cela fait 2000 ans que des prophètes autoproclamés annoncent la fin du monde, et pourtant l'humanité survit.

La conscience du mal est peut-être la première étape nécessaire pour le faire reculer.
Je pense qu'il faut être un peu plus prudent quand vous évoquez le contexte psychologique d'une époque comme pour dire que les gens de cette époque étaient naturellement plus armés à vivre des situation plus difficiles et que en quelque sorte c'est pour cela que Dieu aurait permis que ces malheurs s'abattent sur eux, et nous en préserve aujourd'hui.
je vous rappelle que en Bosnie et au Rwanda dans les années 90 des gens ont vécus des situations presque similaires. Des bourreaux sadiques peuvent vous prendre en otage et vous traiter pire que dans les camps de concentration. Dutroux en Belgique avait laissé mourir de faim des enfants, après les avoir violés! Donc dites vous bien que vous pouvez aussi vivre des situations pires, et vous verrez que vous allez beaucoup relativiser les malheurs qui vous accablent

Belin
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1878
Inscription : lun. 16 juin 2008, 18:28

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Belin » sam. 08 juin 2013, 12:31

J'ai vraiment soif des témoignages de ceux qui vivent dans la joie dans des tribulations, un peu comme nos premiers martyrs qui se précipitaient presque au devant de leur bourreau, et dont les corps avaient le sourire aux lèvres. Ô que ces témoignages sont rares de nos jours.
Le principal combat du chrétien selon moi c'est de se sentir heureux dans la situation où il se trouve. Si on se place dans la perspective où il faut que la situation change pour se sentir heureux, on ne sera jamais heureux car l'homme est un éternel insatisfait. Et quand on a Dieu on est heureux même dans des conditions les plus épouvantables qu'on puisse imaginer et pour être plus précis on est plus heureux dans les tribulations que dans des commodités.
Donc selon moi, on doit se plaindre de nous même et non du monde qui est mauvais. C'est normal que le monde soit mauvais. Quelqu'un te persécute? tu devrais normalement l'aimer plus que ton bienfaiteur, car c'est lui qui t'aide en réalité à aller plus vite au Ciel. L'amour de l'ennemie est une conséquence logique pour celui qui mène vraiment une vie de Foi.
le mal dans le monde nous donne l'occasion de "mériter" le ciel.
Frères et sœurs faisons un effort pour vivre vraiment en chrétien, et plaignons nous de la difficulté qu'on a à vivre comme chrétien et non du mal qui nous accable.

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3176
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Griffon » sam. 08 juin 2013, 16:49

... J'en ai été sidérée, moi qui aime tant ce monde et sa beauté qui ,rappelons-le, sont l'oeuvre de Dieu...
Très chère Papillon,

Ah pour le coup, voilà qui fait plaisir !
Je me joins à Cinci.

Et je n'oublie pas ces belles photos qui nous ont montré combien la création reflète la gloire et la beauté du Créateur.
Je n'oublie pas non plus votre bon sens dont je vois que vous ne vous êtes pas départie.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.
[/color]

Chipsy
Quæstor
Quæstor
Messages : 271
Inscription : mar. 09 oct. 2012, 17:51
Localisation : Paris

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Chipsy » lun. 10 juin 2013, 16:48

Au sujet des descendants d’Abraham, Dieu a dit: “A la quatrième génération, ils reviendront ici; car l’iniquité des Amoréens n’est pas encore à son comble.” Genèse 15:16.
Dieu a patienté. Les Amoréens devaient voir se manifester sa puissance afin qu’ils n’aient pas d’excuse à invoquer. S'ils ne se repentaient pas, alors ses jugements tomberaient sur eux.
Je pense qu'il en est de même aujourd'hui, même si on a l'impression que l'iniquité est parvenue à son comble, tellement le monde est mauvais !... Mais le Seigneur patiente pour laisser aux hommes le temps de se repentir et de se convertir...

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2260
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar poche » jeu. 04 juil. 2013, 12:27

Qui sait pourquoi parfois? Nous avons juste à notre meilleur et laisser le reste dans les mains de Dieu.
Je recommande que vous preniez le temps de prière avec Dieu. Je prierai pour vous.
:ange: :ange: :ange:


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités