L'ingratitude humaine

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

L'ingratitude humaine

Message non lupar MariaMagdala » jeu. 07 juin 2012, 22:20

Bonjour à toutes et à tous,

Mon sujet de ce jour est un vrai coup de gueule.... et un cri de desespoir!
C'est probablement un péché aussi :(

Pourquoi Dieu nous laisse vivre? Pourquoi ne pas faire cesser tout cela?

Dieu nous aime, mais les hommes aiment-ils Dieu?
Je crois qu'une majorité non. Ils n'y pensent que quand un malheur leur tombe dessus et considère le bien qui leur arrive comme un du. Toute religion confondue, ou est la Foi? Souvent ce ne sont que des belles traditions pour montrer aux autres nos richesses en faisant de beaux mariages par exemple.

Le monde me révolte, toute cette violence, cette cruauté envers l'autre, toute cette destruction.... J'ai l'impression qu'il n'y aura bientôt plus rien a sauvé ici bas. C'est Sodome et Gomorrhe à tous les étages.

On tue son voisin pour Dieu, on massacre pour du pétrole, on détruit des écosystèmes entiers, notre propre voisin voyage peut être jusqu'en Thailande ou autre pays pour violer des petites filles.....Et ce n'est probablement même pas le pire.
C'est insupportable!

Même travailler à l'hôpital devient un métier à risque: qui sait si un jour on ne va pas me frapper ou me tuer parce que le mari d'une patiente en a marre d'attendre en salle d'attente ou parce que "untel" n'a pas sa chambre seule. Pas de loi et pas de morale!

Même les êtres, qu'on prenait pour les plus pures (les enfants), sont capables d'une violence incroyable; la famille est le lieu de tout les drames. La violence banale <:

Il y a des jours ou je me demande pourquoi Dieu nous laisse continuer. Comment fait-il pour nous supporter? Pourquoi nous supporter? Nous avons la chance incroyable d'avoir notre espérance : a quoi espère-t-Il? En grande partie grâce à Lui, j'ai la force de me lever le matin, qu'est ce qui Lui donne de la force pour continuer?
Dieu est amour, il nous abreuve de Son amour presque toujours sans retour....


D'habitude, je signe par "God bless you", mais je doute qu'on le mérite :(
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar jeanbaptiste » jeu. 07 juin 2012, 22:27

Non, en effet, nous ne méritons pas la Grâce de Dieu. Mais voilà, Il s'est donné à nous malgré tout, et je crois que ce serait infiniment grave de le refuser au motif que nous en sommes indigne. Ce serait refuser ce qu'Il a voulu par-dessus tout : venir à nous malgré notre indignité.

Alors que dire ? Oui, tout cela est horrible et scandaleux, mais reconnaissons que la vie est également pleine de très belles choses, et surtout, surtout, que malgré tout le mal que nous puissions faire, Il nous aime.

God bless you.

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Petit Matthieu » jeu. 07 juin 2012, 22:38

Ce que je viens de lire est exactement ce que je ressens de temps à autre ! Exactement.

Parfois, je ne sais pas si c'est une grâce divine, mais l'on a tout d'un coup une sensibilité aigüe et une vision plus profonde de la puissance du mal sur le monde entier. Dans ces moments précis, et je vous assure que je parle en connaissance de cause, on est accablé comme vous le décrivez.

Accablé de tous ces affronts gratuits contre le Seigneur, accablé de voir le silence de Dieu face à ce qui est intolérable et qui donne des hauts le coeur. On est accablé par cette frénésie du mal qu'on ressent alors tout autour de nous. Cette angoisse est très forte, je la connais bien. On oscille entre rage et volonté que tout cela cesse, et très vite.

"Que ton règne vienne, que ton règne vienne, que ton règne vienne, que ton règne vienne..." Voilà ce que je me répète les dents serrées dans ces moments là. "Hâte-toi de venir, mon Dieu, car jusqu'où le mal te profanera ?"

Alors quoi ? Ces moments sont-ils des enseignements ? Je le crois, car il nous est permis de voir la puissance du mal, son horreur et cet océan où nous sommes engloutis. Et c'est tout ? Non ! Car, voyez-vous chère Mariamagdala, ce que l'on constate aussi...c'est que l'on souffre pour Dieu. On compatit avec Dieu. On enrage de voir ce Dieu Saint si injustement outragé : cela nous est intolérable, on en suffoquerait presque.

Voilà sans doute la chose à retenir : en vivant ces moments, nous savons que nous aimons Dieu. Alors, dans ces moments, purifions nous avec cette puissante compassion et rangeons-nous de plus en plus solidement aux côtés de l'affligé, de l'innocent parfait : le Christ, notre Seigneur. Voilà l'Eglise que nous devons former : une assemblée compatissante aux outrages infligés à notre saint Dieu.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Isabelle47
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1949
Inscription : mer. 22 juin 2011, 22:49

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Isabelle47 » jeu. 07 juin 2012, 23:01

Merci.
Il est vrai que nous nous aveuglons par égoïsme et souci de protection mais par moment, tout ce mal nous vient en pleine figure.
Ce qui est terrible, c'est cela va en s'aggravant, semble-t-il.
Nous sommes comme hypnotisés, anesthésiés: massacres, guerres et violences à tous les niveaux sont devenus, à cause des informations permanentes, un spectacle devant lequel nous nous sentons désarmés. Et nous nous débattons avec un sentiment d'impuissance.
Et cette question: ce mal entrerait-il dans le plan de Dieu pour l'homme?
Et cette autre question que je me permets de poser: Il y a-t-il une punition divine?
Je sais que c'est assez mal vu de parler de punition divine puisque Dieu est amour; il n'empêche: avant Vatican II, lorsque j'étais enfant, on nous parlait de cette punition :-@

God bless you.
"Aussi, croyez-moi, vous pratiquerez beaucoup mieux la vertu en considérant les perfections divines, qu'en tenant le regard fixé sur votre propre limon"
(Thérèse d'Avila)

René
Barbarus
Barbarus

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar René » ven. 08 juin 2012, 5:47

Bonjour MariaMagdala
oui, certes, vous avez raison de pousser ce coup de gueule, il y en a des choses à dire....et à faire !!
Se contenter de faire éloge de la progression du mal ne suffit plus.Je suis convaincu qu'il est nécessaire de prendre, reprendre notre bâton de pèlerin pour aller de l'avant .
Nous connaissons la voie à suivre et il il nous reste à remettre les personnes que nous rencontrons , du moins essayer, sur la bonne route.
Maintenant, juste un mot sur cette société qui n'est pas l’œuvre de tous mais de certain, certes, qui ont les clés.
Je crois qu'il y a avant tout, une immense détresse et de nombreux appels au secours; même parmi ceux qui ne semblent plus vouloir rien entendre.
Vous parlez d’hôpital; je suis un "grand consommateur" de services médicaux depuis de nombreuses années et je demeure interpelle par le contraste entre l’attitude, l'apparence et le cœur des hommes et son contenu réel.
Ce sont des enfants ma élevés, exigeants clamant haut et fort leur bon droit, leur désir et autre billevesées.
Mais cela reste des enfants !Leur cœur n'est pas forcément mauvais !
Une société de consommation a dressé des modèles de comportement à tout égard et la réalité rappelle constamment leurs inexactitude; alors, il y a conflit permanent pour certains
Les esprits sont exacerbés de façons multiples et diverses , tous n'ont pas le bon sens de faire la part des choses, et optent pour des comportements qui sont choquants , pour le moins...
Dans le personnel hospitalier, ou la police, ou l'administration, on peut voir des membres de ces "corps" afficher parfois de l'indifférence, du mépris, de la lassitude etc...et le consommateur, "bien intentionné, se dira ""quelle accueil"....
Les paroles sont faciles, certes; mais je crois qu'il faut de mobiliser pour aller au devant de toute cette folie et se mobiliser comme des chrétiens .
Il m'arrive de prier dans une salle d'attente, au milieu d'autres de fréres qui ne sont pas forcément patients...L'abord avec ces gens là , n'est pas facile, mais il demeure possible et doit être tenté.Il y a derrière de la souffrance qu’aucune structure hospitalière ne peut prendre en charge.C'est la souffrance du cœur et de l'âme que je comprends. Le personnel médical n'a pas les moyens d'intervenir sur cet aspect des choses, il n'en a pas les moyens .Je suis souvent surpris de trouver dans une personne à priori pas sympathique, une cause sous-jacente qui explique son attitude.
MarieMagdala il faut creuser l'humain comme on cultive un champ, il faut désherber, bêcher, sarcler, entretenir et récolter selon ce que l'on a planté en terme de quantité et de qualité.C'est à chacun de nous d' aller aux champs !!!
Ce n'est pas par une action individuelle que nous y arriverons, mais par un collectif si l'on peut dire !
Chaque chrétien a une parcelle de champ à travailler, sa famille, ses voisins, ses amis, ses collègues de travail etc...la tache est immense et alors !!
Il y a de nombreux éléments qui sont inquiétants de par le monde mais il y a aussi des éléments très motivants !
Le message délivré par Christ ne doit pas rester une "théorie" mais une réalité d'amour et d'espérance pour chacun d'entre nous .Nous nous devons que de faire "passer" ce message d'espoir parce que c'est notre devoir, notre raison d'être sur ce radeau au milieu de cet océan de folie !! Il faut se battre et tenter de changer les choses et le cœur des hommes !
Je ne suis pas dans l'utopie mais dans la foi , nuance ....A moi de tout faire pour partager cette foi ! Cela se nomme l'évangélisation !
Ce forum et ce qu'il exprime en est un petit exemple !
Allez, MariaMagdala, prenez vos outils et filons ensemble dans les prairies....
Je prierai pour vous afin que le Seigneur adoucisse votre sentiment de révolte et vous montre votre voie..
Bien à vous
René

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar MariaMagdala » ven. 08 juin 2012, 22:26

Bonjour à toutes et à tous!

Tout d'abord, ça va mieux! Mon démon qui criait révolte ne parle pas aujourd"hui. :diable:


Je vois qu'heureusement mon sentiment est partagé.
Je suis tout à fait d'accord avec vous Isabelle, les infos doivent être en grande part responsables de la surmédiatisation du mal: je suis toujours étonnée que le journal ne parle que rarement des évènements positifs qui se passent dans le monde.
Nous sommes comme hypnotisés, anesthésiés: massacres, guerres et violences à tous les niveaux sont devenus, à cause des informations permanentes, un spectacle devant lequel nous nous sentons désarmés. Et nous nous débattons avec un sentiment d'impuissance.
L'impuissance.... Le "malin" est bien malin de nous faire nous sentir si petit face à lui.


Je suis vraiment touchée par votre message René.
Ne vous inquiétez pas, j'ai déjà pu remarquer que bien souvent l'agressivité était non pas un signe de méchanceté, mais bien de peur et de détresse. Malheureusement, je les vois tous les jours à l'hôpital dans les yeux des "consommateurs" comme vous dites. La peur, la douleur, les deuils...mais aussi les femmes battues, violées et autres joyeusetés.
C'est pourquoi, je veux quand même prendre la défense des personnes qui parfois sont méprisantes ou glaciales. La souffrance est malheureusement contagieuse. Voir une personne souffrir, ça fait mal. En voir deux, c'est encore pire... En voir plein, tous les jours, ça peut être un enfer si on n'a pas quelque chose qui fait tenir... Parce qu'on ne les voit pas uniquement au travail, ces "consommateurs" rentrent avec nous et bien souvent nous empêchent de dormir. Je suis d'un naturel très avenant et optimiste (on ne croirait pas avec mon message précédent :-D ) mais je comprends que des collègues se blindent totalement. Et c'est sans parler des conditions de travail, mais c'est un autre sujet.
Je trouve intolérable par contre la violence gratuite que certain/es collègues ont subie et que j'ai déjà failli subir. Les agressions sur le parking par exemple, une fois que la blouse blanche est rangée, des bandes de petits jeunes qui trouvent rien de mieux à faire que d'attendre les personnels soignants qui quittent l'hôpital et se prennent des jets de pierre ou des barres en fer. Et cela gratuitement..... Bref!

Comme vous dites, il ne faut pas s'arrêter aux mots. Et j'agis! C'est d'ailleurs pour ça que c'est insupportable: l'idée de ne servir à rien, ou d'être une goutte d'eau dans un océan. J'essaie en règle générale de ne pas y penser, mais ce n'est pas toujours possible: notre sentiment d'impuissance.

Mais votre idée du "jardinage" est très belle et je vais sérieusement la méditer.

De connaitre ce forum me fait vraiment réaliser qu'il y a du bon dans l'homme! Merci à vous tous! :coeur:


God bless you!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12627
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar etienne lorant » ven. 08 juin 2012, 22:58

Le monde me révolte, toute cette violence, cette cruauté envers l'autre, toute cette destruction.... J'ai l'impression qu'il n'y aura bientôt plus rien a sauvé ici bas. C'est Sodome et Gomorrhe à tous les étages.
Oui, de plus en plus. Violences, cruautés, destructions... mais tout est à sauver ici bas ! Le Seigneur en est-il capable ? Bien sûr que oui, bien sûr ! Mais le fils de l'homme, lorsqu'il reviendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? Je vais prier pour cela cette nuit, et demain et encore après demain. On recommence chaque jour.

Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Vincent01
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : ven. 10 juil. 2009, 21:45

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Vincent01 » sam. 09 juin 2012, 16:19

Ne soyez pas abattu Maria.
Là où le péché a abondé, la grâce a surabondé. » (Romains 5 : 20)
Nous sommes pécheurs, et cette état nous pouvons le vivre et le voir de nous même assez souvent, combien ais je moi aussi du mal à aimer les autres, trop souvent c'est ma petite personne qui prévaut sur les autres, c'est moche parce que ce que Dieu me dit c'est justement l'inverse et bien trop souvent comme un imbécile je fait l'inverse.
Et l'inverse de la volonté de Dieu c'est forcément le mal.

Alors voilà on ne va pas expliquer ni chercher d'excuse au péché, il n'y en a pas, juste faire confiance à Dieu et lui demander de nous améliorer dans la voie très Sainte qu'il a préparé pour nous avec le Seigneur Jésus Christ.

Apprends moi à aimer ! :coeur:
«Dans le monde, vous trouverez la détresse, mais ayez confiance; moi je suis vainqueur du monde» (Jn 16, 33)

Si le Père vous appelle
http://www.youtube.com/watch?v=BCZP1S5kzQ0&feature=related

Avatar de l’utilisateur
Arzur
Seminarius
Seminarius
Messages : 901
Inscription : jeu. 18 oct. 2007, 17:11
Localisation : Breiz / Bretagne

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Arzur » dim. 08 juil. 2012, 23:57

St François criait comme un fou dans les rues d’Assise:
“L’Amour n’est pas aimé ! L’Amour n’est pas aimé!”

Comme cette parole est actuelle !

Oui, l'Amour (c'est à dire Dieu = Deus est caritas = Dieu est Amour) n'est pas aimé.

Mais, notre devoir de chrétien est d'aimer l'Amour .
Écoute, Israël : le Seigneur notre Dieu est l'Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. Ces commandements que je te donne aujourd'hui resteront dans ton cœur. Tu les rediras à tes fils, tu les répéteras sans cesse, à la maison ou en voyage, que tu sois couché ou que tu sois levé.
Mais, nous ne devons pas juger ceux qui ne croient pas en l'Amour mais nous pouvons prier pour eux.


Jésus est parti pour son pays, et ses disciples le suivent.
Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. Les nombreux auditeurs, frappés d'étonnement, disaient : « D'où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
N'est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à cause de lui.
Jésus leur disait : « Un prophète n'est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison. »
Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains.
Il s'étonna de leur manque de foi. Alors il parcourait les villages d'alentour en enseignant.
Jésus s’est étonné du manque de foi, nous pouvons donc nous étonner à juste titre du manque de foi de nos contemporains, mais Jésus n’a pas juger. Il a fait le bien qu’il pouvait faire avec le peu de foi, juste quelques guérisons, puis Il est allé faire le bien ailleurs.

Faisons de même ! Enseignons notre foi en l’Amour qui s’est fait chair ("Il se mit à enseigner dans la synagogue"), mais si nos contemporains refusent, ne les jugeons pas et allons ailleurs pour annoncer cette Bonne nouvelle d’un Dieu qui nous aime, et cela jusqu’à mourir sur une croix.


Pax et bonum,
Arzur
Ar brezoneg hag ar feiz a zo breur ha c'hoar e Breiz !
La langue Bretonne et la foi sont frère et soeur en Bretagne !

phox
Barbarus
Barbarus

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar phox » lun. 09 juil. 2012, 0:23

Bonjour à toutes et à tous,

Mon sujet de ce jour est un vrai coup de gueule.... et un cri de desespoir!
C'est probablement un péché aussi :(

Pourquoi Dieu nous laisse vivre? Pourquoi ne pas faire cesser tout cela?

Dieu nous aime, mais les hommes aiment-ils Dieu?
Je crois qu'une majorité non. Ils n'y pensent que quand un malheur leur tombe dessus et considère le bien qui leur arrive comme un du. Toute religion confondue, ou est la Foi? Souvent ce ne sont que des belles traditions pour montrer aux autres nos richesses en faisant de beaux mariages par exemple.

Le monde me révolte, toute cette violence, cette cruauté envers l'autre, toute cette destruction.... J'ai l'impression qu'il n'y aura bientôt plus rien a sauvé ici bas. C'est Sodome et Gomorrhe à tous les étages.

On tue son voisin pour Dieu, on massacre pour du pétrole, on détruit des écosystèmes entiers, notre propre voisin voyage peut être jusqu'en Thailande ou autre pays pour violer des petites filles.....Et ce n'est probablement même pas le pire.
C'est insupportable!

Même travailler à l'hôpital devient un métier à risque: qui sait si un jour on ne va pas me frapper ou me tuer parce que le mari d'une patiente en a marre d'attendre en salle d'attente ou parce que "untel" n'a pas sa chambre seule. Pas de loi et pas de morale!

Même les êtres, qu'on prenait pour les plus pures (les enfants), sont capables d'une violence incroyable; la famille est le lieu de tout les drames. La violence banale <:

Il y a des jours ou je me demande pourquoi Dieu nous laisse continuer. Comment fait-il pour nous supporter? Pourquoi nous supporter? Nous avons la chance incroyable d'avoir notre espérance : a quoi espère-t-Il? En grande partie grâce à Lui, j'ai la force de me lever le matin, qu'est ce qui Lui donne de la force pour continuer?
Dieu est amour, il nous abreuve de Son amour presque toujours sans retour....


D'habitude, je signe par "God bless you", mais je doute qu'on le mérite :(
Je pleurs la majeure partie de mon temps parce que je ne comprends pas ou plus le monde qui m'entoure.
Je pleurs parce que les Hommes ne sont avides que d'argent.
Je pleurs parce que nous n'avons même pas une once de compassion envers ceux qui nous sont différents.
Je pleurs parce que nous ne nous comprenons pas, nous Humains.
Je pleurs parce que Dieu, dans son infinie Amour, nous laisse vivre jusqu'à notre dernier souffle : jusqu'au Jugement dernier que sera le nôtre.
Je pleurs parce que lorsqu'il y aura une lueur d'espoir, il sera trop tard, pour la multitude.

Nous sommes ici au Paradis; le Paradis terrestre. Et nous sommes tellement encrés dans ce système de surconsommation que nous ne voyons, à l'échelon économique, même pas nos erreurs et notre perte.
Le système est tel que nous ne pouvons plus nous consulter les uns et les autres, par égoïsme, par jalousie, par peur etc.....

L'argent est le Maître. Il domine. Mais viendra le temps où ce dernier disparaîtra et là, nous saurons reconnaître les âmes charitables des âmes pures.

Trop de questions et peu de réponses......J'espère simplement que l’Équilibre viendra un jour.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 12627
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar etienne lorant » lun. 09 juil. 2012, 10:02

J'ai pleuré, hier, car ma sœur aînée n'a pas téléphoné pour me souhaiter bon anniversaire. Or j'étais dans la chambre de la maison de repos où reste ma mère. Celle-ci non plus ne compose plus de numéros de téléphone, à cause de son arthrose des doigts. Et puis, tout d'un coup cela m'est venu: j'ai composé le numéro de téléphone de ma sœur aînée et j'ai transmis le cornet à ma mère en lui disant : "C'est pour toi, maman ! C'est elle qui t'appelle !"... Je suis resté vingt minutes dans le couloir en attendant que leur conversation soit finie. Le visage de ma mère rayonnait.

Et moi j'ai remercié le Seigneur pour le plus bel acte de miséricorde accompli cette année !

.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Géraldine » lun. 09 juil. 2012, 11:31

C'est vrai, comme disent les autres, qu' on dirait que la chaleur humaine se montre parfois difficilement chez certains et pourtant.....il suffit de quelques mots magiques dans cet océan d' indifférence pour que renaisse un peu d' amour, d' amitié.
Il suffit de voir toutes ces infos négatives pour se rendre conote,les tueries en série, les. séries(sic) américaines policières sur toutes les chaînes.....mais ça, on le sait déjà....guerres efc....
Ce qui n' effraie moi, c' est le succès grandissant de la médiatisation à scandale, morbide, la une de certains journeaux.....
Un enfant grandit là- dedans, il entend les autres parler de ce qu' ils ont vu ( les parents surveillent- ils toujours les programmes?Et puis le Net pallie...)
Donc, même si nous ignorons tout cela, inconsciemment, nous sommes influencés....
Il y a beaucoup à changer dans ce monde....celui d' il y a soixante ans, était différent de par sa mentalité.
Autrefois, on apprécait, savourait l' instant présent.
Aujourd' bui, on idolâtre la technologie, il faut tout,, tout de suite, être à la pointe.....
Heureusement, on essaie de lutter avec notre Foi en Christ, notre prochain, malgre parfois. notre vie embelificotée......mais l' essentiel est ce Trésor que notre âme peut trouver en chacun de nous dqns l' espérance, charité en actes, paroles, services, chacun selon nos moyens......

In Xto.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 502
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar MariaMagdala » lun. 09 juil. 2012, 12:57

J'ai pleuré, hier, car ma sœur aînée n'a pas téléphoné pour me souhaiter bon anniversaire. Or j'étais dans la chambre de la maison de repos où reste ma mère. Celle-ci non plus ne compose plus de numéros de téléphone, à cause de son arthrose des doigts. Et puis, tout d'un coup cela m'est venu: j'ai composé le numéro de téléphone de ma sœur aînée et j'ai transmis le cornet à ma mère en lui disant : "C'est pour toi, maman ! C'est elle qui t'appelle !"... Je suis resté vingt minutes dans le couloir en attendant que leur conversation soit finie. Le visage de ma mère rayonnait.

Et moi j'ai remercié le Seigneur pour le plus bel acte de miséricorde accompli cette année !

.
Bon anniversaire Etienne et merci pour cet acte de pure générosité. Soyez béni!
Je pleurs la majeure partie de mon temps parce que je ne comprends pas ou plus le monde qui m'entoure.
Je pleurs parce que les Hommes ne sont avides que d'argent.
Je pleurs parce que nous n'avons même pas une once de compassion envers ceux qui nous sont différents.
Je pleurs parce que nous ne nous comprenons pas, nous Humains.
Je pleurs parce que Dieu, dans son infinie Amour, nous laisse vivre jusqu'à notre dernier souffle : jusqu'au Jugement dernier que sera le nôtre.
Je pleurs parce que lorsqu'il y aura une lueur d'espoir, il sera trop tard, pour la multitude.

Nous sommes ici au Paradis; le Paradis terrestre. Et nous sommes tellement encrés dans ce système de surconsommation que nous ne voyons, à l'échelon économique, même pas nos erreurs et notre perte.
Le système est tel que nous ne pouvons plus nous consulter les uns et les autres, par égoïsme, par jalousie, par peur etc.....

L'argent est le Maître. Il domine. Mais viendra le temps où ce dernier disparaîtra et là, nous saurons reconnaître les âmes charitables des âmes pures.

Trop de questions et peu de réponses......J'espère simplement que l’Équilibre viendra un jour.
Lors d'un voyage récent a Paris, mon ami m'a rapporté qu'un homme dans le métro s'était mis bien en vue et à commencer a prophétiser et a appeler à la conversion. Je n'étais pas la alors je ne sais pas ce qui a été dit exactement, mais il demandait aux personnes de changer leur coeur, de se tourner vers les autres et vers Dieu, car Dieu veux sauver tout le monde encore faut-il le vouloir.... Les temps des temps sont proches.....


God bless you!
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

Ina
Barbarus
Barbarus

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Ina » dim. 02 juin 2013, 11:56

Je fais remonter ce fil en espérant en avoir le droit car il date un peu.

Je souffre énormément du mal qui règne sur la terre, de toute cette violence et ces atrocités.

Il en a toujours été ainsi, je ne crois pas à un passé beaucoup plus glorieux même lorsque j'entends "de mon temps c'était mieux".

Fort heureusement, j'ai enfin réussi à comprendre (il m'en fallu du temps et surtout merci Seigneur) que ce lieu hélas bien sombre n'est qu'une étape.

Nous ne sommes pas condamnés à y vivre pour l'éternité.

Mais en attendant le moment où nous quitterons ce monde terrestre, nous pouvons toujours être heureux de contempler la part de beauté et de bonté que nous pouvons y trouver.

Je m'émerveille devant la nature qui est si belle et en allant vers les autres je découvre parfois des richesses que je n'aurais jamais cru trouver.

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: L'ingratitude humaine

Message non lupar Géraldine » dim. 02 juin 2013, 20:09

Le mal est omniprésent. Et je crois. d'ailleurs. qu' il passe inaperçu. la part du temps....
C' est que beaucoup. de facteurs. le véhiculent....par des choses insignifiantes. au début....de la musique...un film voté etc.....cherchez bien..
?
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités