Page 1 sur 1

Crise d'angoisse, impossible de prier

Publié : dim. 04 mars 2012, 12:48
par Alleluia
Bonjour à tous,

Depuis environ 3 semaines, je fais crise d'angoisse sur crise d'angoisse, et je n'arrive plus à prier sans ressentir d'angoisse, je me sens très mal.
J'angoisse de devenir suicidaire, je sais que je ne le suis pas, mais lors d'une crise d'angoisse, vous ne pouvez pas vous raisonner. Le mot "suicide" revient en boucle dans ma tête, et je lutte en me disant que je ne le suis pas, que je suis juste angoissée.
Là, ça va un peu mieux car je prends des Fleurs de Bach pour apaiser les angoisses grâce à ma pharmacienne, qui m'a aussi assurée que je n'étais ni dépressive ni suicidaire, mais juste une grande angoissée, que mon corps a réagi suite à un trop plein d'émotions par des angoisses.

J'ai consulté une psychologue que j'avais déjà vu il y a quelques mois. Elle m'a assuré que je n'étais pas suicidaire, ni dépressive, mais que je m'inscrivais dans la personnalité anxieuse.

D'après elle, mes angoisses résultent du dècès d'un de mes proches que je n'ai pas accepté, je ne m'en rendais pas compte, et d'une succession d'évènements traumatisant (harcèlement au travail, deuil, stress d'une opération et peur de la mort etc...). Je ne me rendais pas compte de tout cela, mais à peine a-t-elle mentionné le deuil que je me suis mise à pleurer.

Lorsque je prie, je me sens angoissée, car j'ai l'impression de renier mes origines, de me croire quelqu'un d'autre que ce que je suis. Je suis très attachée à mes origines, mais je n'arrive pas à trouver un juste milieu entre la foi Catholique et mes origines.

Svp, puis-je vous demander de prier pour moi? car je suis en plein brouillard, je me sens loin de Dieu, loin de Jésus... Aidez moi svp

Re: Crise d'angoisse, impossible de prier

Publié : dim. 04 mars 2012, 15:15
par coeurderoy
Bonjour Alleluia !
dans le brouillard on peut se croire évidemment très loin de Dieu...alors que, comme dans une vraie nuit de brume, les êtres et les choses sont toujours bien présents sans que nous puissions les distinguer.

Essayez de vous apaiser, de vous abandonner en continuant à vous voir "blottie dans le Coeur de Dieu" : "de Toi, de Ton noir infini je n'ai plus peur, j'ai fait mon nid dans le creux de Ta main obscure" disait la poétesse Marie Noël. Ce nid obscur est effectivement celui des inquiets, des anxieux qui doivent composer avec leur tempérament sans désespérer ni récriminer.
En vous accordant le repos, voire les distractions nécessaires, ne vous fixez pas sur des "formules" de prières si celles-ci vous fatiguent ou vous dégoûtent : offrez cet état d'angoisse comme une prière sainte, celle de l'olive ou du grain de raisin sous le pressoir : dans l'abandon et la confiance peut surgir le baume, l'onction consolante du Saint Esprit.
Et par la communion des saints vous souffrez aussi en union avec le Corps du Christ souffrant en ce jour sur la planète : Chrétiens d'Orient, agonisants, personnes isolées ou rejetées...

Que Notre-Dame de Compassion vous accorde Foi, Patience et Force au coeur de cette épreuve !

Bien fraternellement dans le Christ et...Alleluia : Il est vraiment ressuscité !!!

Re: Crise d'angoisse, impossible de prier

Publié : dim. 04 mars 2012, 15:30
par Griffon
Bonjour Alléluia,

Toutes mes condoléances.
On a parfois tellement l'habitude d'encaisser, et de passer à autre chose.
Il est temps de vous arrêter un peu, et de vous appuyer sur l'épaule de votre sauveur.
Vous pouvez déverser sur Lui votre cœur.

Croyez en prières.
Et puis,... prenez soin de vous.
Et de votre jeune foi.
Satan ne manque aucune occasion de vous attaquer.

De tout cœur,

Griffon.

Re: Crise d'angoisse, impossible de prier

Publié : lun. 05 mars 2012, 21:26
par Flammed'amour
Bonsoir Alleluia,
Si vous savez comme je vous comprends car j'ai vécu la même chose que vous cet été : j'étais pris de crises d'angoisse terrible et je ne faisais que pleurer et j'avais en permanence des idées noires. Dans cette situation, il m'étais difficile de prier car je ne voyais que mes angoisses et mes peurs et je dois dire que je me reveillais le matin avec une boule au ventre. J'ai essayé de faire une neuvaine et dès que j'ai été confronté à la source de l'angoisse (en outre les études) : tout est parti !! Je prie bien pour vous et n'hésitez pas à serrez dans vos bras la statue de Notre Dame et du Sacré-Coeur si vous n'arrivez pas à prier !
Que Maman Marie et Notre Seigneur très aimé vous bénissent !