J'aimerais arrêter de me masturber

« Heureux vous qui pleurez maintenant, car vous serez dans la joie ! » (Lc 6.21)
Règles du forum
Besoin d'écoute ou de conseil ? Vous pouvez, dans ce forum, partager votre fardeau avec nos lecteurs...

NB : les messages de ce forum sont modérés a priori ; les interventions jugées inopportunes ne seront pas publiées
Astya
Censor
Censor
Messages : 63
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Astya » mer. 15 févr. 2017, 11:57

Très concrètement, certains écrits monastiques de l'antiquité tardive - début du moyen âge ont traités de ce problème et décrit une sorte de "mode d'emploi" pour aider ceux qui font voeu de chasteté. Cela reprend les moyens indiqués par Belin :
a. Fuite des occasions

b. Vigilance

c. Humilité

d. Mortification

e. travail
en plus développé :
- un régime diététique fondé sur la diminution des rations de viande, et l'augmentation des portions de légumes, particulièrement légumes secs.
- un emploi du temps très précis, faisant alterner travail physique et manuel, travail intellectuel et activité spirituelle. Le but était qu'à chaque moment de la journée, la personne savait précisément quoi faire (pas de flottement, d'indécision) et qu'il y ait alternance d'activité dans une même journée (pas de fatigue intellectuelle sans fatigue physique : donc on dort bien).
- une hygiène corporelle soignée.

J'ai entendu cela dans une émission de radio (sans doute France culture La fabrique de l'histoire) mais il y a quelques années, je n'ai pas la référence exacte.

Précision (particulièrement pour les adolescents) : il ne s'agit pas de supprimer la viande, mais d'en manger raisonnablement et toujours avec des légumes.
De nos jours pour mettre cela en pratique, il faudrait se réserver un temps dans la journée pour l'activité physique (particulièrement si on est lycéen ou étudiant, assis presque toute la journée). L'idéal serait une activité physique en milieu de journée, avant le repas de midi.

Précision encore : lorsqu'on ressent une douleur, cela peut être le symptôme d'une maladie, même si l'on a eu aucun contact charnel. Il ne faut pas hésiter à consulter, même si c'est très ennuyeux de parler de ça.

L'idée générale de ces régimes monastiques était de permettre aux gens de vivre leur foi dans la joie, d'accomplir leur voeu avec plus de facilité, pas de stigmatiser les pécheurs.
Il me semble (à mon opinion) que pour cesser un comportement problématique, il faudrait d'abord réorienter son esprit vers le comportement adéquat, celui qui nous rend heureux et joyeux, content de nous mêmes. Pas se focaliser sur le mal qu'on a fait, mais sur le bien qu'on va pouvoir faire.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Voyageur » jeu. 16 févr. 2017, 20:34

Lorsqu'on reçoit un invité de marque, on prépare une belle table, on sort le meilleur vin et les mets les plus délicats.
On s'assure qu'il y aura suffisamment à manger pour deux et, si jamais la nourriture vient à manquer, on se restreint pour l'invité.
Mais, s'il y a des restes et personne avec qui les partager, faut-il les laisser se dessécher dans l'attente d'une nouvelle occasion ?
Si personne ne partage votre repas, à qui faites-vous offense en vidant de temps en temps la bouteille de vin toute seule ?

Il serait bien plus inconvenant de forcer quelqu'un à s'asseoir à sa table pour manger des aliments dont il a horreur.
Ou encore d'inviter quelqu'un qui dévorera sans retenue et sans délicatesse le repas que l'on avait pris tant de peine à préparer.
Ou encore de se réserver pour un invité qui arrive en retard, qui prend sa part et s'éloigne pour la manger de son côté.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Avatar de l’utilisateur
carmela
Censor
Censor
Messages : 185
Inscription : mer. 17 déc. 2014, 19:22
Conviction : catholique; tout à Jésus par Marie
Localisation : Bordeaux

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar carmela » ven. 17 févr. 2017, 18:34

Ce qui veut dire??
"L'amour ne se paie que par l'amour". st Jean de la Croix.

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Censor
Censor
Messages : 67
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: J'aimerais arrêter de me masturber

Message non lupar Voyageur » sam. 18 févr. 2017, 13:13

Qu'il faut également prendre en considération les circonstances pour estimer la gravité de l'acte. Que vous attachez trop d'importance à la conséquence au lieu de traiter le problème.

Je vous invite donc à vous demander "pourquoi je me masturbe ?" avec lucidité et profondeur. Agissez-vous par solitude ? par ennui ? par facilité ? par habitude ? par manque ? par conditionnement ? C'est là que se trouve réellement votre péché.

Cependant rappelons que la masturbation peut entrainer une forme de dépendance physique. Le drame serait de se maintenir dans une situation stérile où l'on pense se suffire à soi-même. Aussi devons-nous garder en tête l'influence néfaste et corruptrice de l'industrie pornographique.
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.


Revenir vers « Soutien dans l'épreuve »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités