Peut-on, nous chrétiens, manger du porc?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
jennifer_94310
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : lun. 04 août 2008, 12:59

Peut-on, nous chrétiens, manger du porc?

Message non lupar jennifer_94310 » lun. 04 août 2008, 15:47

Bonjour

Voilà la question que je me pose... Peut-on, nous chrétiens, manger du porc ? Est-ce interdit ?
Des pays comme l'Espagne, le Portugal sont de réels fanatiques de porc, j'ai lu beaucoup d'article sur cette question, apparemment les juifs, musulmans et chretiens ne mangent ou ne devraient pas manger de porc...
Apparemment dans l'ancien on n'aurait pas le droit d'en manger...
J'ai trouvé ça:

Lévitique-Chapitre : 11 Verset : 7
Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur.
Deutéronome-Chapitre : 14 Verset : 8
Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue, mais qui ne rumine pas: vous le regarderez comme impur. Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts.
Esaïe-Chapitre : 65 Verset : 4
Qui fait des sépulcres sa demeure, Et passe la nuit dans les cavernes, Mangeant de la chair de porc, Et ayant dans ses vases des mets impurs;

Quelqu'un peut-il m'eclairer ?

Merci Smile
Dernière édition par Nanimo le mar. 10 févr. 2015, 15:44, édité 3 fois.
Raison : Correction des fautes d'orthographe

Avatar de l’utilisateur
Hélène
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 1604
Inscription : lun. 13 juin 2005, 3:51
Localisation : Sous le regard de Dieu
Contact :

Re: Peut-on, nous chretiens, manger du porc ? Est-ce interdit ?

Message non lupar Hélène » lun. 04 août 2008, 17:05

Bonjour Jennifer,

"Le lendemain, comme ils étaient en route et approchaient de Joppé, Pierre monta sur le toit en terrasse de la maison, vers midi, pour prier. Il eut faim et voulut manger. Pendant qu'on lui préparait de la nourriture, il eut une vision. Il vit le ciel ouvert et quelque chose qui en descendait : une sorte de grande nappe, tenue aux quatre coins, qui s'abaissait à terre. Et dedans, il y avait toute sorte d'animaux à quatre pattes et de reptiles, et toutes sortes d'oiseaux. Une voix lui dit :
- Lève-toi, Pierre, tue et mange !
Mais Pierre répondit :
- Oh non ! Seigneur, car je n'ai jamais rien mangé d'interdit ni d'impur.
La voix se fit de nouveau entendre et lui dit :
- Ne considère pas comme impur ce que Dieu a déclaré pur.
Cela arriva trois fois, et aussitôt après, l'objet fut remonté dans le ciel
".
(Actes des Apôtres, X, 9-16)

La Nouvelle Alliance rend caduque les préceptes concernant la nourriture. Puisque le chrétien ne peut considérer les animaux comme des idoles. La sacralisation des animaux est une abomination puisque nous savons que le vrai Dieu ne demande ni sacrifice ni holocauste mais la Miséricorde. Ne pas manger de porc revient à le sacraliser. Le seul sacrifice qui plaît à Dieu est celui de son Fils dans lequel nous sommes invités à nous unir. La nourriture n'est rien sinon utile à notre vie biologique et à la joie festive préfigurant le banquet du Royaume (puisque Dieu fait nos papilles gustatives, rendons grâce pour cette jouissance). Nous pouvons manger et boire de tout, dans la modération et avec action de grâce dans la mesure où nous ne sommes pas dans les temps de purification que l'Église propose (par exemple, le Carême, les vendredis qui nous invite à purifier nos désirs par l'abstinence).

Jésus dit aussi : "ce n'est pas ce qui entre dans la bouche d'un Homme qui le souille mais ce qui en sort". (Matthieu 15, 2)

Fraternellement,
Hélène
"Le Père n'a dit qu'une seule Parole, c'est son Fils et, dans un éternel silence, il la prononce toujours". (Saint Jean de la Croix)

Avatar de l’utilisateur
Théo d'Or
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 470
Inscription : sam. 12 sept. 2009, 23:33
Localisation : Ici

Interdiction du porc

Message non lupar Théo d'Or » dim. 24 juil. 2011, 13:26

Ainsi , je croyais que la consommation du porc était interdite à cause des maladies que cet animal pouvait véhiculer ... Les raisons sont tout autres .
Ça m'intéresserait de les connaître!
En recherche...

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1302
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Notre corps.

Message non lupar mike.adoo » dim. 24 juil. 2011, 19:10

Quelques explications

- Le porc en hébreu se dit h'azir, de la même racine que le verbe
h'ozer qui signifie : " Je retourne en arrière ".
Pour les hébreux , retourner en arrière , c'est revenir en Egypte , c'est retourner à l'état d'esclave ...

-Les hébreux pensaient ( avec juste raison ) que les viandes absorbées servaient à construire le corps ; Ainsi , on pensait que la viande de lion pouvait rendre agressif , que celle d'un animal faible pouvait rendre faible donc , en bref , les caractéristiques de l'animal consommé pouvaient influencer les comportements de l'homme . Le porc ayant la réputation d'être un animal sale , vicieux et mangeant de la nourriture impure risquait d'inciter l'homme à faire de même .

- Les hébreux , ne l'oublions pas , ont vécu longtemps en chez les égyptiens et se sont imprégnés de leur culture et de leurs coutumes .

Chez les Égyptiens anciens, malgré certains interdits qui pesaient sur les porcs et les porchers, Nout, déesse du ciel et mère éternelle des astres, figurait sur des amulettes sous les traits d’une truie allaitant sa portée (la truie était considérée plus positivement car elle manifestait la fécondité et la fertilité, une source intarissable de nouvelle naissance).

Par ailleurs , une raison religieuse interdisait aux prêtres de manger le porc. En effet, le porc égyptien (plus proche du sanglier) était l’animal sacré du dieu Seth. Le porc fut l’un des adversaires d’Horus et d’Osiris.

Je serais heureux si des lecteurs juifs pouvaient confirmer ou infirmer ces pistes de réflexion .

Sofia
Barbarus
Barbarus

Re: Notre corps.

Message non lupar Sofia » ven. 29 juil. 2011, 10:54

Bonjour mike.adoo,
Spoiler!
Bonjour à tous

J'ai écrit un peu plus haut :"Le Nouveau Testament ne reprend pas ces interdits mais la citation ci-dessus doit avoir une raison d'être . "

Sofia ( que je salue ) a demandé : " Laquelle ?"

Le tatouage , autrefois , avait une connotation religieuse : Cela montrait l'appartenance à tel ou tel groupe .
Le problème , c'est que le tatouage est par nature indélébile . Il apparait donc comme un serment définitif , irrévocable et irréversible . Se convertir , c'est être parjure !
Actuellement , la signification du tatouage est souvent d'ordre esthétique et donc , il n'empêche aucune conversion .
Pourtant , j'ai appris que les interdits , dans la Bible , étaient souvent beaucoup plus complexes qu'il n'y paraissait . C'est le principe de l'iceberg : on n'en voit qu'une ( faible ) partie .
Merci pour les précisions.

Avatar de l’utilisateur
Romaric
Censor
Censor
Messages : 113
Inscription : jeu. 07 juil. 2011, 11:54
Localisation : Ile de la Réunion(974)

Porc et Ancien Testament

Message non lupar Romaric » jeu. 22 sept. 2011, 14:01

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai remarqué ce passage dans la Bible:

"Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur." Lévitique,11-7

Il y a aussi d'autres passages dans la Bible qui mentionnent que l'interdiction de manger du porc. Donc nous chrétiens on ne devrait pas manger du porc? Est ce qu'il y en a parmi vous qui en mange? Personnellement j'ai toujours mangé du porc sans avoir connaissance de cela sauf pour les musulmans qui eux n'ont pas le droit de consommer du porc.
Dernière édition par Romaric le dim. 25 sept. 2011, 9:42, édité 1 fois.

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: La viande de porc

Message non lupar lmx » jeu. 22 sept. 2011, 14:08

Il faut lire le catéchisme et le Nouveau Testament. Le fait que les chrétiens ne soient pas tenus par les lois alimentaires de l'AT (ni pénales d'ailleurs) est très important à savoir.

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P1K.HTM

I. Jésus et la Loi

577 Jésus a fait une mise en garde solennelle au début du Sermon sur la Montagne où Il a présenté la Loi donnée par Dieu au Sinaï lors de la Première alliance à la lumière de la grâce de la Nouvelle Alliance :

N’allez pas croire que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir mais accomplir. Car je vous le dis en vérité, avant que ne passent le ciel et la terre, pas un i, pas un point sur l’i ne passera de la Loi, que tout ne soit réalisé. Celui donc qui violera l’un de ces moindres préceptes, sera tenu pour moindre dans le Royaume des cieux ; au contraire, celui qui les exécutera et les enseignera, celui-là sera tenu pour grand dans le Royaume de cieux " (Mt 5, 17-19).

578 Jésus, le Messie d’Israël, le plus grand donc dans le Royaume des cieux, se devait d’accomplir la Loi en l’exécutant dans son intégralité jusque dans ses moindres préceptes selon ses propres paroles. Il est même le seul à avoir pu le faire parfaitement (cf. Jn 8, 46). Les Juifs, de leur propre aveu, n’ont jamais pu accomplir la Loi dans son intégralité sans en violer le moindre précepte (cf. Jn 7, 19 ; Ac 13, 38-41 ; 15, 10). C’est pourquoi à chaque fête annuelle de l’Expiation, les enfants d’Israël demandent à Dieu pardon pour leurs transgressions de la Loi. En effet, la Loi constitue un tout et, comme le rappelle S. Jacques, " aurait-on observé la Loi tout entière, si l’on commet un écart sur un seul point, c’est du tout que l’on devient justiciable " (Jc 2, 10 ; cf. Ga 3, 10 ; 5, 3).

579 Ce principe de l’intégralité de l’observance de la Loi, non seulement dans sa lettre mais dans son esprit, était cher aux Pharisiens. En le dégageant pour Israël, ils ont conduit beaucoup de Juifs du temps de Jésus à un zèle religieux extrême (cf. Rm 10, 2). Celui-ci, s’il ne voulait pas se résoudre en une casuistique " hypocrite " (cf. Mt 15, 3-7 ; Lc 11, 39-54), ne pouvait que préparer le Peuple à cette intervention de Dieu inouïe que sera l’exécution parfaite de la Loi par le seul Juste à la place de tous les pécheurs (cf. Is 53, 11 ; He 9, 15).

580 L’accomplissement parfait de la Loi ne pouvait être l’œuvre que du divin Législateur né sujet de la Loi en la personne du Fils (cf. Ga 4, 4). En Jésus, la Loi n’apparaît plus gravée sur des tables de pierre mais " au fond du cœur " (Jr 31, 33) du Serviteur qui, parce qu’il " apporte fidèlement le droit " (Is 42, 3) est devenu " l’alliance du peuple " (Is 42, 6). Jésus accomplit la Loi jusqu’à prendre sur Lui " la malédiction de la Loi " (Ga 3, 13) encourue par ceux qui ne " pratiquent pas tous les préceptes de la Loi " (Ga 3, 10) car " la mort du Christ a eu lieu pour racheter les transgressions de la Première alliance " (He 9, 15).

581 Jésus est apparu aux yeux des Juifs et de leurs chefs spirituels comme un " rabbi " (cf. Jn 11, 38 ; 3, 2 ; Mt 22, 23-24. 34-36). Il a souvent argumenté dans le cadre de l’interprétation rabbinique de la Loi (cf. Mt 12, 5 ; 9, 12 ; Mc 2, 23– 27 ; Lc 6, 6-9 ; Jn 7, 22-23). Mais en même temps, Jésus ne pouvait que heurter les docteurs de la Loi car il ne se contentait pas de proposer son interprétation parmi les leurs, " il enseignait comme quelqu’un qui a autorité et non pas comme les scribes " (Mt 7, 28-29). En lui, c’est la même Parole de Dieu qui avait retenti au Sinaï pour donner à Moïse la Loi écrite qui se fait entendre de nouveau sur la Montagne des Béatitudes (cf. Mt 5, 1). Elle n’abolit pas la Loi mais l’accomplit en fournissant de manière divine son interprétation ultime : " Vous avez appris qu’il a été dit aux ancêtres (...) moi je vous dis " (Mt 5, 33-34). Avec cette même autorité divine, il désavoue certaines " traditions humaines " (Mc 7, 8) des Pharisiens qui " annulent la Parole de Dieu " (Mc 7, 13).

582 Allant plus loin, Jésus accomplit la Loi sur la pureté des aliments, si importante dans la vie quotidienne juive, en dévoilant son sens " pédagogique " (cf. Ga 3, 24) par une interprétation divine : " Rien de ce qui pénètre du dehors dans l’homme ne peut le souiller (...) – ainsi il déclarait purs tous les aliments. Ce qui sort de l’homme, voilà ce qui souille l’homme. Car c’est du dedans, du cœur des hommes que sortent les desseins pervers " (Mc 7, 18-21). En délivrant avec autorité divine l’interprétation définitive de la Loi, Jésus s’est trouvé affronté à certains docteurs de la Loi qui ne recevaient pas son interprétation de la Loi garantie pourtant par les signes divins qui l’accompagnaient (cf. Jn 5, 36 ; 10, 25. 37-38 ; 12, 37). Ceci vaut particulièrement pour la question du sabbat : Jésus rappelle, souvent avec des arguments rabbiniques (cf. Mc 2, 25-27 ; Jn 7, 22-24), que le repos du sabbat n’est pas troublé par le service de Dieu (cf. Mt 12, 5 ; Nb 28, 9) ou du prochain (cf. Lc 13, 15-16 ; 14, 3-4) qu’accomplissent ses guérisons.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8199
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: La viande de porc

Message non lupar Raistlin » jeu. 22 sept. 2011, 16:11

J'ai remarqué ce passage dans la Bible:

"Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur." Lévitique,11-7

Il y a aussi d'autres passages dans la Bible qui mentionnent que l'interdiction de manger du porc. Donc nous chrétiens on ne devrait pas manger du porc? Est ce qu'il y en a parmi vous qui en mange? Personnellement j'ai toujours mangé du porc sans avoir connaissance de celà sauf pour les musulmans qui eux n'ont pas le droit de consommer du porc.
Depuis quelques années, on constate une dérive assez grave : celle de lire la Bible sans savoir ce qu'elle est et comment la lire.

Romaric, vous ne pouvez lire la Bible sans quelques précautions, notamment en ce qui concerne l'accomplissement de l'Ancienne Alliance par la Nouvelle, le fait que le chrétien ne soit plus lié à la Loi juive par son adhésion au Christ, que la Révélation est progressive, que la Loi a été donnée pour révéler le péché des Hommes, etc.

Vous commettez l'erreur de lire la Bible comme les musulmans lisent le coran : comme si tout ce qui y était dit était universel et immuable. La doctrine judéo-chrétienne de la Révélation est différente et vous ne pourrez lire correctement la Bible tant que vous ne l'aurez pas saisi. Dieu est un pédagogue, Il accomplit son oeuvre progressivement : l'Ancienne Alliance n'est qu'une préparation à la Nouvelle Alliance conclue en Jésus-Christ.

Bref, il est urgent que vous vous formiez, pour votre propre Salut et celui de ceux que le Seigneur mettra sur votre route. Lisez le CEC pour commencer, ce sera un excellent début.

Fraternellement en Jésus-Christ,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4406
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

ctes

Message non lupar gerardh » jeu. 22 sept. 2011, 16:59

________

Bonjour,

Nous sommes maintenant dans le temps de la grâce, et l'évangile est accessible à quiconque, juif ou non juif. Aussi il est notamment expliqué dans Actes 10 pourquoi le chrétien peut dorénavant manger de toute chair (excepté le sang et ce qui est étouffé ou sacrifié aux idoles (Actes 15)).



__________

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1302
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: La viande de porc

Message non lupar mike.adoo » jeu. 22 sept. 2011, 19:32

Bonsoir

Le sujet étant récurrent , je vous invite sur le fil viewtopic.php?f=13&t=18212&start=15 ( page 2 )

Bonne lecture

Epsilon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1192
Inscription : ven. 02 juil. 2010, 19:27

Re: La viande de porc

Message non lupar Epsilon » jeu. 22 sept. 2011, 20:39

Cher mike-adoo

Cette fois-ci je ne vais pas vous rater ... car c'est une sorte d'appel du pied que vous faites :cool:

Bon ... comme vous l'aurez, par ailleurs, remarqué ... je ne suis pas juif mais je peux vous répondre ... comme quoi !!!!

C’est bien hazîr (‘hazir) qui désigne le porc ... mais aussi bien le sanglier ... ce terme s'apparente à léha‘hzir ( restituer, retourner).

C’est TOUT ce que l’on peut dire ... l’étymologie n’étant pas une science exacte … donc faire des rapprochements entre « porc » et « revenir en Egypte » me parait être très hasardeux d'un point de vue de la réalité historique/scientifique ... d'autant plus (qu'à cette époque voire antérieurement) quasiment TOUS les sémites ne mangeaient pas de porc ... la première raison serait les "maladies de la peau" et la deuxième "l'hygiène dans laquelle se complait le porc".


Cordialement, Epsilon

lmx
Barbarus
Barbarus

Re: La viande de porc

Message non lupar lmx » jeu. 22 sept. 2011, 20:46

L'observation de Mike Adoo qui est dans l'esprit patristique est intéressante.
Alors non ce n'est tout ce que l'on peut dire, vos interprétations et la méthode que vous choisissez n'épuisent en rien ce que l'on peut dire sur le texte Biblique.

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1302
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: La viande de porc

Message non lupar mike.adoo » ven. 23 sept. 2011, 11:22

Bonjour à tous

Je rebondis sur la réponse d' Epsilon , ( que je salue par la même occasion ) pour apporter une précision .
Je ne connais ni le latin , ni le grec , ni l'hébreu , ni l'araméen ... ( pour tout dire , mes parents ont préféré me mettre dans un collège que dans un lycée ...)
Lorsque je fais une citation , je me borne à l'emprunter à d'autres si je la trouve pertinente .
En l'occurrence , concernant le cochon , je pensais que sa viande était rejetée pour des questions de salubrité et d'hygiène et ces raisons sont certainement valides .
Je regarde assez régulièrement les émissions religieuses du dimanche matin et j'apprends énormément grâce , notamment , à Josy Eisenberg ( auquel je présente mes respects s'il fréquente ce site )
C'est grâce à lui , ( entre autres ) que j'ai appris à relativiser mes réponses et à faire preuve de prudence dans mes affirmations .
Sa tirade sur le porc était si complète et si inattendue que j'en suis resté assis !
J'ai appris qu'à ( presque ) chaque question , il n'y a pas une mais plusieurs réponses dont certaines sont aussi subtiles qu'inattendues et dont l'originalité ne laisse pas de me m'étonner .

Voila ! A présent , je tends l'autre joue ...Ne me ratez pas ! ;)

@ Imx Je vous prends à témoin ! :siffle:

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: La viande de porc

Message non lupar cath1250 » ven. 23 sept. 2011, 17:43

ceci dit, les médecins s'entendent de plus en plus pour dire que la viande de porc est "inflammatoire" pour notre organisme, et donc pas des plus saines. mais bon, çà fait tellement longtemps qu'on en mange.... çà ne doit pas être si dramatique que cela sauf peut être pour des personnes plus sensibles.

Avatar de l’utilisateur
PriereUniverselle
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1342
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 4:01

Re: La viande de porc

Message non lupar PriereUniverselle » ven. 23 sept. 2011, 22:34

J'ai remarqué ce passage dans la Bible:

"Vous ne mangerez pas le porc, qui a la corne fendue et le pied fourchu, mais qui ne rumine pas : vous le regarderez comme impur." Lévitique,11-7

Il y a aussi d'autres passages dans la Bible qui mentionnent que l'interdiction de manger du porc. Donc nous chrétiens on ne devrait pas manger du porc? Est ce qu'il y en a parmi vous qui en mange? Personnellement j'ai toujours mangé du porc sans avoir connaissance de celà sauf pour les musulmans qui eux n'ont pas le droit de consommer du porc.
Depuis quelques années, on constate une dérive assez grave : celle de lire la Bible sans savoir ce qu'elle est et comment la lire.

Romaric, vous ne pouvez lire la Bible sans quelques précautions, notamment en ce qui concerne l'accomplissement de l'Ancienne Alliance par la Nouvelle, le fait que le chrétien ne soit plus lié à la Loi juive par son adhésion au Christ, que la Révélation est progressive, que la Loi a été donnée pour révéler le péché des Hommes, etc.

Vous commettez l'erreur de lire la Bible comme les musulmans lisent le coran : comme si tout ce qui y était dit était universel et immuable. La doctrine judéo-chrétienne de la Révélation est différente et vous ne pourrez lire correctement la Bible tant que vous ne l'aurez pas saisi. Dieu est un pédagogue, Il accomplit son oeuvre progressivement : l'Ancienne Alliance n'est qu'une préparation à la Nouvelle Alliance conclue en Jésus-Christ.

Bref, il est urgent que vous vous formiez, pour votre propre Salut et celui de ceux que le Seigneur mettra sur votre route. Lisez le CEC pour commencer, ce sera un excellent début.

Fraternellement en Jésus-Christ,

sur Internet , Catéchisme de l'Eglise Catholique = http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_INDEX.HTM


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités