Parrains et marraines de baptême

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Göreme
Censor
Censor
Messages : 152
Inscription : jeu. 03 mars 2011, 20:44
Localisation : Alsace

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar Göreme » jeu. 10 mars 2011, 12:06

Bonjour Fanny,

Je vous sens très triste, et vous comprends bien. Cependant l'Église catholique a ses droits et ses devoirs, et ceux-ci n'échappent pas à la Loi. Si dans la vie civile on trouve quelques fois des compromis, des subterfuges face à différents codes imposés, en religion cela me parait être impossible. Et c'est bien ce domaine de l'Église qui apparait aujourd'hui tellement rébarbatif, d'autres diront rétrograde, parce qu'on voudrait adapter les règles à nos sensibilités propres. En fait, nous souhaiterions une Église qui convienne à chacun de nous. Alors, l'interdiction de remariage religieux après un divorce, ou le célibat des prêtres, et pour vous, en ce qui concerne le sacrement de baptême de votre enfant, l'obligation pour au moins l'un des parrain-marraine, d'être baptisé et d'avoir reçu le sacrement de confirmation, tout cela nous irrite. Or les exigences du sacrement de baptême sont là pour assurer l'avenir spirituel de l'enfant en cas de disparition de ses deux parents avant sa majorité. J'espère bien que cela ne vous arrivera jamais, mais l'Église s'est penchée sur tous les cas de figure.

Il est vrai, actuellement on a tendance à donner la priorité à la dimension "temporelle-horizontale" du christianisme, dans tout ce qu'elle a de bienveillant et de complaisant. Mais le fait d'être "témoin de l'amour" sans être "porteur de la Lumière" comporte le risque de se départir du Christ, et de ne plus le voir que là où Il est profitable, fraternel, consensuel.

Certes, cette dimension ne doit pas être écartée, mais elle doit être complémentaire de la dimension "spirituelle-verticale" celle qui fait repartir du Christ, dans ce qu'elle a toujours de primordial, d'exigeant et de vigilant.

En tant que catholique, nous acceptons d'être témoins de l'amour et porteurs de la Lumière de Christ, avec l'espoir de retourner au Christ. :croix:
" Pour moi la prière, c'est un élan du cœur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie; enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l'âme et m'unit à Jésus "
Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 10 mars 2011, 14:45



j'aurais eu à faire à des pretre psychorigides et à cheval sur leur rites et leur exigences ...ils m'auraient refoulé... :furieux: et je n'en serait pas là, je serais surement une christiannophobe comme tant d'autre (ben des fois on peut les comprendre!)
Votre jugement est bien humain
Moi aussi j'aurai souvent l'intention de me forger un Dieu à ma convenance, qui me laisse décider du bien et du mal selon mon inspiration, ces raisons du 'cœur' que la raison ne connaît pas…
Heureusement il y a des prêtres courageux qui se font les gardiens de ce que Jésus leur a transmis : Matthieu 19
Spoiler!
Mt 19:20- " Tout cela, lui dit le jeune homme, je l'ai observé ; que me manque-t-il encore ? " -
Mt 19:21- Jésus lui déclara : " Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes et donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux ; puis viens, suis-moi. "
Mt 19:22- Entendant cette parole, le jeune homme s'en alla contristé, car il avait de grands biens.
Mt 19:23- Jésus dit alors à ses disciples : " En vérité, je vous le dis, il sera difficile à un riche d'entrer dans le Royaume des Cieux.
Mt 19:24- Oui, je vous le répète, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le Royaume des Cieux. "
Il y a des exigences qui nous échappent et si nous nous dérobons, c'est nous qui nous échappons du Chemin, de la Vérité et de la Vie
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar PaxetBonum » jeu. 10 mars 2011, 14:49

Je n'ai pas choisi un parrain et une marrainne pour les cadeaux qui pourront apporter a ma fille. Nous avons choisi ces personnes car ce sont celles qui pourront apporter a notre enfants un modele de vie, de moralité.
Malheureusement pour nous ils ne sont pas baptiser.
Je ne me sens pas de choisir d'autres personnes.Alors si "non baptiser" signifie renoncer au bapteme de notre fille , cela me semble trés dommage.
C'est mon mari et moi qui allons éduquer religieusement nos enfants, le parrain et la marraine sont là pour nous seconder.
Je pense que aucunes solutions ne pourra m'être apporter et quand au bapteme civil cela mais inconcevable.
Merci pour toutes vos réponses.

Vous avez fait un choix judicieux
L'Eglise exige tout de même qu'au moins l'un des parrain-marraines soit baptiser, ceci me paraît tout aussi judicieux, si un jour ils devaient vous remplacer dans l'éducation de votre enfant. Vous dites vous-mêmes qu'ils sont la pour vous 'seconder'. Comment vous seconder dans quelque chose auquel il n'adhèrent pas ?

J'espère que vous comprendrez qu'il ne s'agit pas de crispation cléricale mais de bon sens dans un domaine qui implique l'éternité.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

fanny
Barbarus
Barbarus

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar fanny » jeu. 10 mars 2011, 18:05

Comme je ne rennonce pas facilement,puis je garder le parrain et la marraine choisit et mettre une deuxieme marraine ou parrain qui lui sera baptiser.
En fait ma question puis je baptiser ma fille avec 2 parrains et une marraine.

Avatar de l’utilisateur
Frédo MB38
Quæstor
Quæstor
Messages : 379
Inscription : sam. 01 mai 2010, 23:10
Conviction : Protestant « évangélique historique »
Localisation : Roybon, Isère, France.
Contact :

Re: bapteme sans parrain et marraine

Message non lupar Frédo MB38 » jeu. 10 mars 2011, 18:13

... Y a t'il une solution pour faire baptiser ma fille à l'église ?
A vous lire, je crois comprendre que si votre Eglise ne veut pas se contenter des parrain et marraine que vous avez choisis, vous vous rabattrez sur un "baptême républicain", ou "parrainage civil" à la mairie... Est-ce que je me trompe?
Il semble que le rôle du parrain et de la marraine soit maintenant perçu comme étant d'être "le monsieur et la madame qui donnent des cadeaux aux anniversaires"...
Alors que leur rôle est effectivement, comme l'écrit si bien Pax, d'accompagner et de guider l'enfant dans sa vie de foi et sa spiritualité de baptisé dans le rite catholique, de lui servir de modèle...
Ça n'empêche pas de donner de beaux cadeaux, cependant: Bible, livres et jeux édifiants, crucifix, chapelet, etc...
Chez nous (les Baptistes) on ne baptise pas les enfants, mais on les présente au Seigneur. Il n'est pas obligatoire de leur attribuer un parrain et une marraine et je n'ai pas cru bon que mes enfants en aient. Aujourd'hui je m'en mords les doigts: un de mes enfants s'est considérablement éloigné du Seigneur et s'il avait un parrain et une marraine qui soient de véritables guides spirituels, à même de parler à mon aîné de ce qu'il ne veut plus entendre à la maison, se serait, me semble-t-il, une véritable source de bénédictions...
Dorénavant, lorsque je serai amené, en tant que pasteur, à présenter des enfants au Seigneur, je peux vous dire que je serai très clair avec les parents quant à l'intérêt de l'attribution et du choix judicieux d'un parrain et d'une marraine qui soient tous les deux des Chrétiens engagés!! Des riches... spirituellement! La gourmette (ou la croix huguenote!), on s'en fiche, et les cadeaux d'anniversaire, à caractère spirituel, comme le suggère Anne T...
C'est ici la persévérance des saints, qui gardent les commandements de Dieu et la foi en Jésus (Apocalypse 14:12)

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10127
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar Fée Violine » jeu. 10 mars 2011, 20:41

Comme je ne rennonce pas facilement,puis je garder le parrain et la marraine choisit et mettre une deuxieme marraine ou parrain qui lui sera baptiser.
En fait ma question puis je baptiser ma fille avec 2 parrains et une marraine.
Oui, vous pouvez, car le nombre n'est pas limité.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar Anne » ven. 11 mars 2011, 5:52

Comme je ne rennonce pas facilement,puis je garder le parrain et la marraine choisit et mettre une deuxieme marraine ou parrain qui lui sera baptiser.
En fait ma question puis je baptiser ma fille avec 2 parrains et une marraine.
Si ma mémoire est bonne, vous pouvez avoir un parrain et une marraine. Les personnes "excédentaires" sont considérées comme étant des "témoins".
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10127
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar Fée Violine » ven. 11 mars 2011, 12:50

L'Église dès le début s'est ouverte aux païens, oui. Ces païens sont devenus chrétiens, des chrétiens comme les autres.
Le problème dont nous parlons est très différent. De nos jours, tout le monde, y compris les païens et les pécheurs, a le droit de venir à l'église. Mais quel rapport avec le baptême? Être parrain n'est pas un titre honorifique, qu'on pourrait s'offusquer de voir réservé à quelques privilégiés. C'est une fonction. Et pour accomplir une fonction quelconque, il me semble évident qu'il faut un minimum de compétence, de connaissance de la question. Non?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar PaxetBonum » ven. 11 mars 2011, 21:17

(...) l'Eglise ce n'est pas que Dieu, c'est aussi ce que l'homme a fait de Dieu!! ce sont des hommes qui pensent et agissent sans forcement se demander ce que Dieu et Jesus aurait voulu en vérité! (...)
Soit. Alors que voudrait Dieu dans ce cas ? Veut-il que le baptiser soit quelqu'un qui se convertisse par amour pour Lui ? Ou juste un cérémonie pour fêter une naissance ? Veut-il qu'il soit aidé par des personnes qui suivent ce même chemin ? Ou des personnes qui lui inculquerons leurs valeurs plutôt que les siennes ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Göreme
Censor
Censor
Messages : 152
Inscription : jeu. 03 mars 2011, 20:44
Localisation : Alsace

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar Göreme » sam. 12 mars 2011, 0:28

Celui, celle qui reçoit le sacrement du baptême, est lavé du péché originel. Ce péché "contracté" et non "commis" a été transmis au genre humain parce que Adam et Ève ont cédé au tentateur. Adam avait reçu la sainteté et la justice originelles, non pas seulement pour lui, mais pour toute la nature humaine. Avec Ève il a voulu être supérieur à Dieu, et ne résistant pas à Satan, ils ont commis un péché personnel. Mais ce péché affecte toute leur descendance, et sera transmis par propagation à toute l'humanité. C'est la privation de la sainteté et de la justice originelle.

Le baptême aussi appelé "bain de la régénération et de la rénovation en l'Esprit Saint, est le plus magnifique des dons et la plus belle des grâces de Dieu . C'est la naissance par l'eau et par l'Esprit "sans laquelle nul ne peut entrer dans le royaume de Dieu" (Jean 3,5). Il efface ce péché, et retourne l'homme vers son Créateur. Cependant la faute initiale a des conséquences pour la nature humaine qu'elle a affaiblie et inclinée au mal. Et cela persistera tout au long de notre vie sur terre et nous appellera au combat spirituel.

Pour un enfant, ce sont les parents qui sollicitent le baptême. Et ils choisissent un parrain et une marraine. Ces personnes ont un rôle religieux, déjà au moment de la cérémonie , mais surtout par la suite. Ils s'engagent à soutenir leur filleul(le) dans sa vie chrétienne, à l'aider à grandir dans la foi, et à suivre les grandes étapes de sa vie d'enfant de Dieu. Ils s'engagent également à aider les parents dans leurs responsabilités. Être parrain ou marraine, c'est vivre une véritable parenté spirituelle. C'est pour ces raisons que l'Église demande que les parrain-marraine puissent assumer les responsabilités religieuses auxquelles ils souscrivent.
" Pour moi la prière, c'est un élan du cœur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l’épreuve comme au sein de la joie; enfin c'est quelque chose de grand, de surnaturel qui me dilate l'âme et m'unit à Jésus "
Ste. Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar Anne » sam. 12 mars 2011, 5:27

Et comment des personnes non-baptisées peuvent-elles répondre à ces questions lors de la cérémonie:
[...]Que demandez-vous à l’Eglise ?
Les parents : le baptême.

Vous demandez le baptême pour votre enfant. Vous devrez l’éduquer dans la foi et lui apprendre à garder les commandements, pour qu’il aime Dieu et son prochain comme le Christ nous l’a enseigné.

Etes-vous conscients de cela ?
Les parents : oui (nous le sommes).

Le célébrant s’adresse alors aux parrain-marraine en disant par exemple : Et vous, qui avez accepté d’être le parrain et la marraine de N (cet enfant), vous devrez aider ses parents à exercer leur responsabilité (voir italiques ci-haut).

Etes-vous disposés à le faire ?
Les parrain et marraine : oui (nous le sommes) [...]

:sonne:
11-Renonciation à Satan et Profession de Foi
Le célébrant s’adresse aux parents, parrain et marraine en ces termes:

Maintenant, je m’adresse à vous, parents, parrain et marraine. Par le sacrement de baptême, l’enfant que vous présentez va recevoir de l’amour de Dieu une vie nouvelle : il va naître de l’eau et de l’Esprit Saint. Cette vie de Dieu rencontrera bien des obstacles. Pour lutter contre le péché, pour grandir dans la foi, il aura besoin de vous. Si donc vous êtes conduits par la foi et si vous prenez la responsabilité de l’aider, je vous invite aujourd’hui, en vous rappelant votre baptême, à renoncer au péché et à proclamer la foi en Jésus Christ ; la foi de l’Eglise, dans laquelle tout enfant est baptisé.

Pour vivre dans la liberté des enfants de Dieu, rejetez-vous le péché ?
Parents et parrains : Je le rejette.

Pour échapper à l’emprise du péché, rejetez-vous ce qui conduit au mal ?
Parents et parrains : Je le rejette.

Pour suivre Jésus, le Christ, rejetez-vous Satan qui est l’auteur du péché ?
Parents et parrains : Je le rejette.

C’est dans la foi de l’Eglise que les enfants sont baptisés. Le célébrant demande aux parents et parrains une triple profession de foi que l’enfant aura à apprendre et à redire personnellement.

Croyez-vous en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ?
Parents et parrains : Je crois.

Croyez-vous en Jésus-Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui est né de la Vierge Marie, a souffert la passion, a été enseveli, est ressuscité d’entre les morts, et qui est assis à la droite du Père ?
Parents et parrains : Je crois.

Croyez-vous en l’Esprit Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair et à la vie éternelle ?
Parents et parrains : Je crois.
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar Anne » sam. 12 mars 2011, 5:38

Ceci étant dit... Plutôt que de mettre des non-croyants dans une situation pour le moins "délicate", le CyberCuré nous informe que:
1. Est il obligatoire d'avoir un parrain ou une marraine ?

Il arrive que les parents ne trouvent pas de parrain et de marraine pour leur enfant. - Il est nécessaire d'avoir un parrain ou une marraine, parce qu' ils ont en principe un rôle religieux. Un seul peut suffire. En cas de difficulté, il faut en parler avec le prêtre qui prépare le baptême. En cas de grave nécessité, on peut même baptiser sans parrain ni marraine (code de droit canonique, canon 872).
2. Une personne non catholique peut-elle avoir un certain rôle de parrainage ? Rôle du témoin de baptême.

Une personne chrétienne non catholique ne peut pas être parrain ou marraine, car ceux-ci ont une mission par rapport à l'Église catholique. Mais une personne baptisée non catholique, par exemple un protestant ou un orthodoxe, peut être "témoin" du baptême et signer comme tel sur le registre du baptême. Il a le même rôle humain que le parrain sans avoir la mission ecclésiale du parrain. Pendant la célébration il peut lire un texte et la prière universelle. Cependant il faut qu’il y ait au moins un parrain ou une marraine catholique.
3. Une Personne non baptisée peut-elle avoir un certain rôle?

Certains parents souhaiteraient que quelqu'un, en qui ils ont une totale confiance, puisse être parrain/marraine de leur enfant, quoiqu'il ne soit pas chrétien, pas baptisé. Cela n'est pas possible d'être inscrit d'être inscrit sur un registre catholique, mais on peut être parrain ou marraine de cœur.
:arrow: http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/b ... bligatoire

En terminant, Fanny, je vois que vous êtes sincère dans votre désir de baptême. Les informations qui vous sont données ici ont pour but de vous aider dans votre choix pour qu'il soit éclairé et qu'il porte le plus possible de fruits.

Bon courage et demandez l'aide de l'Esprit au besoin ! :fleur:
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar cath1250 » mar. 15 mars 2011, 9:30

Je comprends bien les propos de Sweetylolie. En ce qui me concerne, j'ai renoncé à faire baptiser mes enfants car je voulais pour eux un parrain et une marraine qui soient quand même un petit peu croyants, juste un peu, ou au moins, ayant certaines valeurs. s'il n'avait pas été nécessaire d'avoir parrain et marraine, j'aurais fait baptiser mes enfants. Dans ma famille, il est d'usage de choisir les grand parents et/ou les frères et soeurs comme parrains et marraine. Mais dans le même temps, la simple évocation du mot religion fait grincer des dents et quand on débat sur les "croyances", ça vire à la dispute. Et pourtant, ils sont tous baptisés. aurais je du quand même leur attribuer ce rôle? c'est toujours pour moi un point d'interrogation. il faudrait que l'Eglise soit consciente que la plupart des gens ont été baptisés par "superstition" - on ne sait jamais - et non par foi. ou parce qu'on le fait par tradition. les sacrements qui se déroulent au sein de familles qui n'apportent aucune éducation religieuse, comme çà a été le cas pour moi, est ce que çà n'éloigne pas de la religion plus qu'autre chose? en ce qui me concerne, je voyais l'église catholique comme une institution hypocrite, se contentant de consigner des noms dans des registres. Je ne la vois plus comme çà aujourd'hui, mais le chemin a été long. si les protestants évangéliques m'ont attirées, c'est bien parce qu'on n'y baptise que les personnes qui on fait le choix, en toute connaissance de cause et donc... mais il y a chez eux les excès qu'on connait et donc je suis partie. de plus, où est il écrit dans les évangiles qu'il faut un parrain et une marraine pour le baptême? y avait il des parrains et marraines lors des baptêmes du temps du Christ?
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8754
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar PaxetBonum » mar. 15 mars 2011, 10:41

Cath1250 : J'ai du mal à vous suivre. Le sacrement du baptême n'est-il pas important à vos yeux ? Les grâces qu'apportent ce sacrement ne dépassent-elles pas ce débat de la qualité des parrains-marraines ? (même si je comprends et adhère à votre point de vue).
Couper ses enfants du don de Dieu pour cette raison, me semble incompréhensible…
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Baptême sans parrain et marraine

Message non lupar cath1250 » mar. 15 mars 2011, 13:53

Paxetbonum :
Si le baptême est important à mes yeux : peut être. je me pose encore beaucoup de questions. Comme dit, il y a des années, je ne connaissais pas le christianisme (seulement ce qu'on m'en a appris à l'école) et j'avais une vision bien négative de la religion catholique : celle où l'on baptise un enfant inconscient de cet acte, l'inscription d'une étiquette "catholique" alors qu'il ne sait pas ce que c'est, etc... c'était ma vision des choses à l'époque, je n'y connaissais rien.

Pour ce qui est des grâces apportées par le baptême : sont elles vraiment liées au baptême? ne faut il pas aussi que les parents pratiquent la religion qu'ils ont choisie pour leur enfant? Dans mon entourage familial, on se dit : catholique non pratiquant. les gens qui vont à l'église sont des grenouilles de bénitier et on se moque. Dans le même temps, on a régulièrement recours à toute sorte de magnétiseurs et autres médecines parallèles quelque peu douteuses (auxquelles moi aussi j'ai fait appel en son temps) et je constate que la santé physique et mentale (dépression) de mon entourage se dégrade jour après jour, et je ne sais rien faire. je me fais traiter d'imbécile quand j'ose exprimer mon début d'un retour (d'une rencontre devrais je dire) vers la foi. et pourtant, toute ma famille a été baptisée. La Bible est un livre qu'on méprise, car responsable des malheures du monde mais sur les conseils d'un guérisseur, on n'hésite pas porter sur soi un papier sur lequel un psaume a été recopié, dans le but d'écarter de soi les gens qui veulent vous nuire . je pourrais encore ajouter quelques phénomènes plus que bizarres qui se passent dans la maison de mon enfance, que j'ai quitté dès que j'ai pu, .... il me faudrait des pages et des pages pour écrire cela et je risque de passer une folle. Alors, les grâces apportées par le baptême???? je m'interroge, très sincèrement. s'il suffit d'un baptême, d'une communion etc.... alors que dans le même temps on n'a pas la foi........

Couper les enfants du don de Dieu : au vu de ce que j'explique, croyez vous vraiment que j'ai été liée au don de Dieu par mon baptême? où s'agissait il d'une superstition , voire d'un acte "magique"?

En résumé, j'ai surtout choisi en ne baptisant pas mes enfants, de ne pas les mettre sous le contrôle "spirituel" de certaines personnes. ma volonté n'était pas de les couper de Dieu, que je ne connaissais pas du tout à l'époque.

Mais bon, je ne sais pas si vous me suivez mieux....
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit