Clergé régulier et clergé séculier

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Jean Yves
Barbarus
Barbarus

Clergé régulier et clergé séculier

Message non lu par Jean Yves » dim. 16 août 2020, 3:11

Bonjour,

Je souhaite comprendre la différence d'engagement et de vœux entre le clergé séculier et régulier ? Le clergé régulier fait vœu de chasteté, de pauvreté et d'obéissance et le clergé Séculier fait engagement de célibat et d'obéissance, est ce bien ça ? Donc est ce que je peux conclure que les 2 clergés font vœu d'obéissance ? Et s'il y a convergence dans le vœu d'obéissance, est ce la même dans les 2 cas, dans la pratique ?

Merci d'avance pour vos réponses

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1777
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Clergé régulier et clergé séculier

Message non lu par Altior » dim. 16 août 2020, 7:46

Bonjour, Jean Yves!
Jean Yves a écrit :
dim. 16 août 2020, 3:11

Je souhaite comprendre la différence d'engagement et de vœux entre le clergé séculier et régulier ? Le clergé régulier fait vœu de chasteté, de pauvreté et d'obéissance et le clergé séculier fait engagement de célibat et d'obéissance, est ce bien ça ? Donc est ce que je peux conclure que les 2 clergé font vœu d'obéissance ?
Affirmatif. Ou presque. Car il y a quelques différences.

Entre le voeu des réguliers et l'engagement des séculiers il y a deux différences:
-une différence qualitative (=de degré, =d'intensité): le voeu est une promesse faite envers Dieu. L'engagement est une promesse faite envers un être humain. Si j'écris et je signe que je vous dois 100 Euros, cela est un engagement, pas un voeu.

-une différence quantitative (=d'extension): le voeu d'obéissance des réguliers signifie le renoncement à la volonté propre. Le péché est la seule limite. Mon supérieur peut m'imposer tout ce que bon lui semble, sauf de voler, de forniquer et ainsi de suite. Exemple: si je suis régulier, mon supérieur peut m'imposer que demain il faut que je lise «Les trois mousquetaires». Sous peine de commettre un péché, il faut que je le fasse, car lire ce bouquin-là n'est pas un péché.
L'engagement des séculiers signifie l'obéissance dans les limites du droit canon. Mon supérieur ne peut pas m'imposer tout ce que bon lui semble, mais ce qui est prévu dans le droit canon. Exemple: si je suis prêtre séculier, mon évêque ne peu pas m'imposer de lire demain «Les trois mousquetaires», car mes lectures privées ne sont pas son apanage.


Pour le reste, la différence ne touche pas voeu-engagement, mais régulier-séculier. Imaginez l'Église visible comme une armée. D'ailleurs on l'appelle Ecclesia militans et c'est pour cause. Alors, dedans, il y a une armée régulière: ce sont les réguliers. Ils peuvent être prêtres ou pas. Ce qu'il ont en commun c'est le fait qu'il sont des militaires de carrière pour ainsi dire, organisés par unités, chacun ayant un supérieur. Puis, derrière cette armé régulière, il y a une armée de réserve. Une armée de masse. Prêtres et laïcs. Moi y compris. Ce sont les séculiers (ils vivent in saeculo, dans le temps, dans ce temps). Ils sont organisés sur une base territoriale.

Cette approche a des conséquences. En tant que séculier, mon ordinaire est le chef de ma circonscription. C'est l'évêque du lieu. Il serait pareil si j'étais prêtre séculier. Pourtant, si j'étais régulier, disons un franciscain, mon ordinarius, serait le provincial. Cette différence n'est pas toujours bien comprise et plus d'une fois on est arrivé aux procès canoniques à cause de ça. Par exemple, si l'évêque du lieu où j'habite me dit que désormais il faut que je ne porte plus la cravate Dimanche à la Messe, mais le papillon bleu à sa place, je devrai me conformer, car, en tant que liturgiste-en-chef, il a la compétence de me le dire. Au contraire, si j'étais franciscain et l'évêque du lieu me disait que désormais je porte l'habit bleu au lieu de mon habit couleur café, je dirais: «Écoutez, Monseigneur, désolé, mais c'est mon habit de franciscain. Pourtant, si vous voulez forcément que je le change, il y a un moyen: veuillez parler de ça à mon provincial».

En espérant que les choses sont devenues un tantinet plus claires, fraternellement,
A.

Avatar de l’utilisateur
zelie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1625
Inscription : mar. 27 déc. 2011, 20:45

Re: Clergé régulier et clergé Séculier

Message non lu par zelie » dim. 16 août 2020, 13:05

Je fais un peu hors sujet, mais pour que tous puissent comprendre la différence.

Clergé régulier : soumis à la règle, donc vit en communauté, dans un monastère par exemple.
Clergé séculier : vit dans son siècle, c-a-d. dans la vie laïque : c'est donc le prêtre de la paroisse par exemple.
Régulier et séculier sont donc deux adjectifs qui permettent de situer un religieux.

Sinon je vous laisse continuer sans moi pour les finesses.
L’intégrisme est un refuge pour la misère parce qu’il offre un sursaut d’espérance à ceux qui n’ont rien.
Que leur mal disparaisse, et l’intégrisme perdra ses troupes. L'Abbé Pierre
Vis vraiment chaque instant. Fais-le meilleur. Aime-le. Chéris-le. Fais-le beau, bon pour toi-même et pour Ton DIEU. Ne néglige pas les petites choses. Fais-les avec Moi, doucement. Fais de ta maison un Carmel où Je puisse Me reposer. Jésus, Premier Cahier d'Amour

Avatar de l’utilisateur
Jean Yves
Barbarus
Barbarus

Re: Clergé régulier et clergé Séculier

Message non lu par Jean Yves » dim. 16 août 2020, 18:01

Tout d'abord merci pour vos réponses.

Étant très rigoureux dans l'apprentissage de manière général, pourriez vous me dire si j'ai donc bien compris la distinction.


Clergé séculier : Se dit des ecclésiastiques vivant dans le siècle, qui vivent dans la vie séculière (laïc) aux milieu des autre hommes dans la société et non en communauté. Ces derniers ont pris des engagements religieux, le célibat (pour les membres de l'église catholique latine contrairement aux églises catholiques d'orient) et d’obéissance (comme la promesse d'obéir aux supérieurs hiérarchique aux limites du droit canon). Il est composé des diacres, des chanoines, des prêtres (curés) et des évêques duocésains. Les diacres et les prêtres étant rattaché à un diocèse particulier, appelé diocèse d’incardination, sous la responsabilité de l’évêque titulaire. Ils enseignent, organisent la messe et sont à l'écoute des gens et s'occupent des paroisses.

Clergé régulier : Se dit des ecclésiastiques qui vivent en communauté à l’écart de la société (sauf pour les ordres mendiants), dans des monastères (moines et nonnes), des abbayes (abbés et abbesses), des couvents (bonnes sœurs) et suivent un règlement strict qui organise leurs journées. Ces derniers ont fait (prononcés) des vœux religieux, de chasteté (pas relation charnel), pauvreté (renonciation à la possession de biens matériels) et obéissance (comme la promesse directe fait à Dieu de se consacrer exclusivement à lui ainsi qu'à obéir aux supérieurs hiérarchique)

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1238
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Clergé régulier et clergé Séculier

Message non lu par Foxy » dim. 16 août 2020, 19:38

Voici la définition de l'Eglise catholique :

pour le clergé séculier :

Le clergé séculier comprend les clercs et les prêtres au service de l’Église dans le cadre de l’Église diocésaine (évêques, prêtres, diacres).
https://eglise.catholique.fr/glossaire/clerge-seculier/


pour le clergé régulier :
Le clergé régulier comprend ceux qui ont prononcé des voeux et vivent en communauté selon une règle (moines et religieux).
https://eglise.catholique.fr/glossaire/clerge-regulier/
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1777
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Clergé régulier et clergé Séculier

Message non lu par Altior » dim. 16 août 2020, 20:21

Jean Yves a écrit :
dim. 16 août 2020, 18:01
Étant très rigoureux dans l'apprentissage de manière général, pourriez vous me dire si j'ai donc bien compris la distinction.
Vous avez très bien compris la distinction, cher Jean Yves.

Avatar de l’utilisateur
Jean Yves
Barbarus
Barbarus

Re: Clergé régulier et clergé séculier

Message non lu par Jean Yves » lun. 17 août 2020, 23:48

Merci bien :)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité