Questionnement ?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
guillaume2039
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : dim. 21 juin 2020, 11:24

Questionnement ?

Message non lu par guillaume2039 » dim. 21 juin 2020, 11:33

Bonjour

Veuillez m excuser par avance, car je ne pense pas être dans la bonne rubrique . :-/

J'ai 45 ans , et croisé la foi , je pense , bien tardivement . . . peut-être même trop tard. Depuis 1 an et demi j ai fait un long chemin spirituel et j'ai pas mal de questions quand aux lectures de la bible et des évangiles .... En voici deux : Il est dit , qu il faut pour prier , aller au plus profond de sa maison et s'enfermer à double tour. Pourquoi la messe alors ?

Ayant sollicité le baptême, j'ai du mal à comprendre que celui-ci ne puisse se faire, se dérouler, un jour où il y aurait le moins de monde possible. Car je pense que la nuit de pâques est assez fréquentée ? Et cela , me gène. (Pas que cela soit la nuit de pâques, j'en comprends bien la raison, mais qu'il y ait "foule").

Merci pour vos éclairages. :)

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4455
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Questionnement ?

Message non lu par Kerniou » dim. 21 juin 2020, 20:18

la date du baptême se choisit avec votre accord. Pâques est un fête symbolique; c'est la raison pour laquelle on la choisit prioritairement. Mais vous pouvez vous faire baptiser un autre dimanche ou un samedi soir ou en dehors de la messe dominicale.
Je vous recommanderais d'aborder ces questions, en toute confiance, avec l'équipe ou le prêtre qui vous accompagne ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1687
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Questionnement ?

Message non lu par Altior » lun. 22 juin 2020, 1:34

Bonour, Guillaume!


guillaume2039 a écrit :
dim. 21 juin 2020, 11:33

j'ai 45 ans , et croisé la foi , je pense , bien tardivement . . . peut-être même trop tard .
Tardivement, mais pas trop tard. Jamais, jusqu'à notre dernière respiration, il n'est trop tard pour la conversion. Le larron qui fut à la droite de Jésus s'est converti dans le dernier jour de sa vie. Dans la dernière heure même. Pourtant, il est le premier saint.

Il est dit , qu il faut pour prier , aller au plus profond de sa maison , et s'enfermer à double tour ...
pourquoi la messe alors ?
Il ne faut pas confondre «messe» et «prière». La Messe n'est pas une prière. Quoiqu'on est censé de prier pendant. La Messe est un sacrifice. C'est LE sacrifice de Notre Seigneur Jésus Christ. Pas un autre sacrifice, c'est le même. Je vais vous dire un secret, Guillaume. La machine à explorer le temps existe. Chaque fois que nous allons à la Messe nous entrons dans cette machine-là. Elle nous transporte loin, très loin. Dans seulement quelques dizaines de minutes nous remontons presque 2000 ans et nous arrivons à Jérusalem, là où Notre Seigneur accepte de se faire immolé pour nous. Il y a beaucoup d'exemplaires de cette machine: dans chaque église. Mais leur nombre n'est pas suffisant pour que chacun de nous soyons des propriétaires pour la tenir au plus profond de notre maison. Vous voyez, manipuler une machine comme ça, demande du personnel qualifié et nous ne sommes pas tout qualifiés pour ça. Celui qui a inventé cette machine a qualifié seulement 12 personne. Il les a envoyé pour en qualifier d'autres. Mais pas tout le monde...
ayant sollicité le baptême , j ai du mal à comprendre , que celui ci , ne puisse se faire / se dérouler un jour où il y aurait le moins de monde possible .
Car je pense que la nuit de pâques ... est assez fréquentée .. ? Et cela , me ... gène . (pas que cela soit la nuit de pâques , j en comprends bien la raison , mais qu il y ait "foule" )
Finalement, pourquoi cette gêne ? C'est une raison de joie. Et la joie, ça se partage. Vous voyez, le Baptême n'est pas seulement le premier sacrement de l'initiation chrétienne. C'est l'entrée dans l'Église. DansEcclesia Ce mot «ecclesia» datte de bien avant le christianisme. Des siècles avant, quand les grecs se rassemblaient pour décider de certaines choses, ils appelaient ces rassemblements «ecclesia». Donc, une église n'est pas le bâtiment, mais la communauté de ceux qui se rassemblent. L'Église Universelle, l'Église Catholique, est le peuple de Dieu. Une église paroissiale est la communauté des paroissiens qui se rassemblent. Autour de qui ils se rassemblent ? Qui les rassemblent ? Notre Seigneur. Présent physiquement. Vivant. Avec son corps, son sang, son âme, sa divinité. Alors, le Baptême c'est devenir une pierre vivante de cet édifice qui est l'église.

Avant vous, Celui autour duquel l'église se rassemble s'est baptisé aussi. Il y avait beaucoup de monde et même les Cieux se sont ouverts. Plein de gens ont regardé la scène, dont la plupart étaient justement baptisés ou bien attendaient aussi, à la queue leu leu, de se faire baptiser à leur tour.

N'ayez pas peur! Osez, cher frère, affirmer publiquement votre foi et votre appartenance au Peuple de Dieu!

guillaume2039
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : dim. 21 juin 2020, 11:24

Re: Questionnement ?

Message non lu par guillaume2039 » lun. 22 juin 2020, 7:13

Kerniou a écrit :
dim. 21 juin 2020, 20:18
la date du baptême se choisit avec votre accord. Pâques est un fête symbolique; c'est la raison pour laquelle on la choisit prioritairement. Mais vous pouvez vous faire baptiser un autre dimanche ou un samedi soir ou en dehors de la messe dominicale.
Je vous recommanderais d'aborder ces questions, en toute confiance, avec l'équipe ou le prêtre qui vous accompagne ...
bonjour
c'est bien ce qu'il me semblait , je peux donc demander à être baptisé pendant une messe de semaine au petit matin ?
J'en discuterai avec le Père de ma paroisse ,
Merci pour votre réponse .

guillaume2039
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : dim. 21 juin 2020, 11:24

Re: Questionnement ?

Message non lu par guillaume2039 » lun. 22 juin 2020, 8:02

Altior a écrit :
lun. 22 juin 2020, 1:34
Bonour, Guillaume!


guillaume2039 a écrit :
dim. 21 juin 2020, 11:33

j'ai 45 ans , et croisé la foi , je pense , bien tardivement . . . peut-être même trop tard .
Tardivement, mais pas trop tard. Jamais, jusqu'à notre dernière respiration, il n'est trop tard pour la conversion. Le larron qui fut à la droite de Jésus s'est converti dans le dernier jour de sa vie. Dans la dernière heure même. Pourtant, il est le premier saint.

Il est dit , qu il faut pour prier , aller au plus profond de sa maison , et s'enfermer à double tour ...
pourquoi la messe alors ?
Il ne faut pas confondre «messe» et «prière». La Messe n'est pas une prière. Quoiqu'on est censé de prier pendant. La Messe est un sacrifice. C'est LE sacrifice de Notre Seigneur Jésus Christ. Pas un autre sacrifice, c'est le même. Je vais vous dire un secret, Guillaume. La machine à explorer le temps existe. Chaque fois que nous allons à la Messe nous entrons dans cette machine-là. Elle nous transporte loin, très loin. Dans seulement quelques dizaines de minutes nous remontons presque 2000 ans et nous arrivons à Jérusalem, là où Notre Seigneur accepte de se faire immolé pour nous. Il y a beaucoup d'exemplaires de cette machine: dans chaque église. Mais leur nombre n'est pas suffisant pour que chacun de nous soyons des propriétaires pour la tenir au plus profond de notre maison. Vous voyez, manipuler une machine comme ça, demande du personnel qualifié et nous ne sommes pas tout qualifiés pour ça. Celui qui a inventé cette machine a qualifié seulement 12 personne. Il les a envoyé pour en qualifier d'autres. Mais pas tout le monde...
ayant sollicité le baptême , j ai du mal à comprendre , que celui ci , ne puisse se faire / se dérouler un jour où il y aurait le moins de monde possible .
Car je pense que la nuit de pâques ... est assez fréquentée .. ? Et cela , me ... gène . (pas que cela soit la nuit de pâques , j en comprends bien la raison , mais qu il y ait "foule" )
Finalement, pourquoi cette gêne ? C'est une raison de joie. Et la joie, ça se partage. Vous voyez, le Baptême n'est pas seulement le premier sacrement de l'initiation chrétienne. C'est l'entrée dans l'Église. DansEcclesia Ce mot «ecclesia» datte de bien avant le christianisme. Des siècles avant, quand les grecs se rassemblaient pour décider de certaines choses, ils appelaient ces rassemblements «ecclesia». Donc, une église n'est pas le bâtiment, mais la communauté de ceux qui se rassemblent. L'Église Universelle, l'Église Catholique, est le peuple de Dieu. Une église paroissiale est la communauté des paroissiens qui se rassemblent. Autour de qui ils se rassemblent ? Qui les rassemblent ? Notre Seigneur. Présent physiquement. Vivant. Avec son corps, son sang, son âme, sa divinité. Alors, le Baptême c'est devenir une pierre vivante de cet édifice qui est l'église.

Avant vous, Celui autour duquel l'église se rassemble s'est baptisé aussi. Il y avait beaucoup de monde et même les Cieux se sont ouverts. Plein de gens ont regardé la scène, dont la plupart étaient justement baptisés ou bien attendaient aussi, à la queue leu leu, de se faire baptiser à leur tour.

N'ayez pas peur! Osez, cher frère, affirmer publiquement votre foi et votre appartenance au Peuple de Dieu!
bonjour ,

c'est vrai ,
cela , a été une des images qui m'a marqué ... , lors de la crucifixion ,
« L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait : « N'es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi. »
Mais l'autre, le reprenant, déclara : « Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine ! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes : mais lui n'a rien fait de mal »
Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi lorsque tu viendras dans ton Royaume. »
Et il lui dit : « En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis. »

bien sur que le bon larron , juste avant le dernier moment , à su se repentir . C est tout ce qui à fait la différence , je pense , d'avec son comparse .

j’entends votre explication sur la différence messe / priere , ... inculte que je suis , je ne l avais pas envisagé comme cela .
La messe , serait donc plus , une célébration , (terme sûrement encore mal choisi ) qu'un moment de prière ? , ou une reconnaissance du sacrifice que jésus à fait en acceptant de prendre à sa charge les péchés du monde ? ... ?
(perso , quand j ai besoin de prier , je le fais , que ce soit sous la douche , ou à l'église )


il y a un an , je suis mort.. . ou quasiment , et quelque chose m'a ramené . je commence à appréhender qui/quoi .... je ne sais pas pourquoi , je ne le méritais pas .
j'ai connu , cette deuxième naissance , cette re-naissance . Et cela , à été ... brutal ! oh la .... humainement , .... ça secoue
beaucoup de gens qui me connaissaient d'avant me demandent ce qui m'est arrivé , pour que je change à ce point là . et ne me reconnaissent plus .

pourquoi cette gène ? , c'est ma nature , si seigneur il y a , (et je commence à le croire ) il m' a fait comme ca . (voir mp )

je n'aime pas , me montrer , me "pavaner" , j 'ai ça en horreur ...
je donne beaucoup au denier du culte (20% d'un revenu , dit conséquent . ) à la destination de ma paroisse . Cela , n est ni pour racheter mes fautes , il est bien trop tard , ni pour m en vanter , je le fais parce que je le peux , et que je le veux , je n attends rien en retour . Je n'ai demandé qu'un chose au diocèse , c 'est que ma contribution reste anonyme , et que ma paroisse en bénéficie , sans pouvoir savoir d'où venaient ces fonds .
Je ne veux pas , qu'au nom du faux dieu "argent" le regard de certains change à mon endroit .

je ne veux pas , que l'on m'accepte dans la communauté catholique , parce que je fais ci ou ça ... parce que je me fais baptiser par exemple . C'est ça en fait qui me pose soucis .

je suis encore en plein doute .


Merci de votre réponse et de m'avoir lu .
Guillaume

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11055
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Questionnement ?

Message non lu par Fée Violine » mar. 23 juin 2020, 1:00

je ne veux pas , que l'on m'accepte dans la communauté catholique , parce que je fais ci ou ça ... parce que je me fais baptiser par exemple . C'est ça en fait qui me pose soucis .
Bonsoir Guillaume,
dans une paroisse, normalement, on accepte toutes les personnes. Être baptisé ne vous donnera aucun droit ou égard supplémentaire. J'ai du mal à comprendre ce qui vous gêne, vous serez juste comme tout le monde, du moins comme la plupart des paroissiens.
Comme l'a dit Altior, le baptême est une joie, et la joie ça se partage.
La messe , serait donc plus , une célébration , (terme sûrement encore mal choisi ) qu'un moment de prière ?
Oui, la messe est une célébration. Bien sûr à la messe on prie, mais c'est une prière collective, en Église, différente de la prière individuelle. L'Église est une famille : dans une famille, il y a des moments où on est ensemble, et des moments où on est seul, il faut les deux.

guillaume2039
Civis
Civis
Messages : 4
Inscription : dim. 21 juin 2020, 11:24

Re: Questionnement ?

Message non lu par guillaume2039 » mar. 23 juin 2020, 13:55

Bonjour,

Tout le monde est accepté ? Ok. Aucune différence. D accord. Mais pourquoi , la confession m'est-elle refusée si je ne suis pas baptisé ?

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4455
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Questionnement ?

Message non lu par Kerniou » mar. 23 juin 2020, 18:30

La confession est un sacrement: "le sacrement de Réconciliation" qui ,comme tous les sacrements, nécessite d'être baptisé. Le baptême marque l'entrée dans l'église et permet l'accès à tous les sacrements. Il ne s'agit pas d'une décision administrative mais signifie que le baptême suppose une adhésion, une reconnaissance des lois et commandements de Dieu dont le non respect représente une faute ...
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1687
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Questionnement ?

Message non lu par Altior » mar. 23 juin 2020, 23:13

guillaume2039 a écrit :
mar. 23 juin 2020, 13:55
Mais pourquoi , la confession m'est-elle refusée si je ne suis pas baptisé ?
Parce qu'elle serait au moins inutile. Sinon sacrilège. Inutile, parce que la Confession sert pour rétablir l'état de grâce. Chaque Sacrement a une utilité, une finalité précise. Le Baptême et la Confession sont, les deux, des Sacrements pour les morts, c'est à dire par le biais desquels l'âme gagne la Grâce Sanctifiante. Les autres cinq Sacrements ne donnent pas la Grâce Sanctifiante si elle n'existe pas (pourtant elles peuvent l'augmenter si elle existe). Le Baptême seul, à la différence de la Confession, imprime un signe, une marque spirituelle sur l'âme. Un signe invisible pour les yeux de chair, mais bien visible pour Dieu, pour les anges, pour les saints et pour les rares êtres humains vivants qui ont des yeux spirituels (comme Padre Pio, par exemple). Ce signe ne peut pas être effacé par personne et par rien, une fois imprimé sur l'âme, il est là pour toujours. Mais il peut être souillé par nos péchés, sali par notre iniquité. Même comme ça, il sera encore visible, mais au lieu qu'il soit pour notre salut il sera pour notre plus grande déshonneur, de façon que quelqu'un qui présente au Jugement un signe baptismal encrassé se met dans une pire position que celui qui ne présente aucun signe baptismal. Voilà pourquoi il y a eu un temps où les chrétiens cherchaient de se faire baptiser sur le lit de mort afin que souiller ce signe soit matériellement impossible. L'empereur Constantin est le cas le plus connu de report du baptême, mais loin d'être le seul.

Que faire alors, si par nos péchés, nous transformons ce signe resplendissant en signe déshonorant? Notre Seigneur nous donne une deuxième chance, et même une trosième et une énième, jusqu'à la fin de nos jours. Cette chance s'appelle «Confession». La finalité de la Confession, donc, est de rétablir l'éclat du signe baptismal, s'il nous arrive, par grand malheur, de le souiller.

Maintenant, Guillaume, vous avez les éléments pour mieux comprendre pourquoi on ne peut pas profiter de la Confession si on n'est pas baptisé. Tout comme dépoussiérer une fenêtre qu'on n'a jamais eu ne sert a rien et il serait, pour le moins, absurde.

Solvertune
Ædilis
Ædilis
Messages : 42
Inscription : dim. 07 juil. 2019, 11:58
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Pyrénées

Re: Questionnement ?

Message non lu par Solvertune » mar. 30 juin 2020, 1:53

guillaume2039 a écrit :
mar. 23 juin 2020, 13:55
Tout le monde est accepté ? Ok. Aucune différence. D accord. Mais pourquoi , la confession m'est-elle refusée si je ne suis pas baptisé ?
Bonsoir,
Je vais vous répondre avec mon expérience de néophyte. Pourquoi le sacrement de la réconciliation (confession) vous est refusé ?

Je ne dirais pas que le Prêtre vous refuse la confession mais il a dû vous dire que vous confesser ne servait à rien tant que vous n'étiez pas baptisé. Le baptême vous lave de vos péchés mais comme nous sommes des êtres humains avec nos faiblesses, car Dieu ne nous a pas créé avec la perfection.

Dans l’Évangile de Matthieu Chapitre 18 verset 18 il est dit Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez lié sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous aurez délié sur la terre sera délié dans le ciel. Ce que je résumerais par : Tout le mal que l'on fait sur terre c'est à Dieu qu'on le fait.
Le sacrement de réconciliation sert à demander pardon a Dieu pour le mal qu'on a fait, les mauvaises actions, les mensonges, notre comportement malhonnête.

J'espère avoir répondu a votre question. Encore une fois je suis un néophyte j'ai été baptisé enfant et j'ai fait deux ans de catéchuménat pour faire ma première communion le 14 juin et j'étais très ému.

Cordialement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités