Page 2 sur 3

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : mer. 21 août 2019, 22:38
par Solvertune
Carhaix,

Je vous remercie, je vais m’avancer vers le Prêtre et ensuite, je verrais. Peut-être qu’il va conclure par une formule du genre « Allez en paix » ou que « Dieu vous garde » quoiqu’il en soit comme le dit si bien apatride « Nous sommes des hommes et les petits cafouillages arrivent, il ne faut pas leur accorder une importance qu'ils n'ont pas ».

Demain, je suis de repos, je vais aller à la messe journalière qui a lieu à 8 h 30 et je prendrais mon courage à deux mains et j’irais face au Prêtre les bras croisés et la tête légèrement inclinée.

Si je deviens lourd avec mes questions n’hésitez surtout pas à me le dire je m’en pas toujours compte surtout quand je suis avide de connaissance.

Je vous remercie à tous pour votre patience, vos conseils, vos réponses à mes questions et votre gentillesse.

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : jeu. 22 août 2019, 7:46
par apatride
La première fois je n'ai pas osé y aller, puis la fois suivante ce fût timidement et le cœur battant la chamade. Ensuite j'y suis allé systématiquement et sans arrière-pensée jusqu'à ma première communion.

Le seul gymkhana qui peut être un peu embêtant c'est de se retrouver dans la file du prêtre (ou du diacre qui peut bénir aussi je crois), j'ai fini par comprendre qu'il se présente généralement au milieu donc il suffit de se placer près de l'allée centrale.

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : ven. 23 août 2019, 0:10
par Trinité
J'ai également fait ce geste plusieurs fois il y a quelques années, juste avant mon retour vers Dieu.

Mais je l'ai toujours fait lorsque le prêtre disait: "que ceux qui ne peuvent communier, se présentent mains croisées sur la poitrine, afin de recevoir ma bénédiction".

Je n'ai jamais osé le faire, sans que le prêtre le propose!

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : sam. 24 août 2019, 1:07
par Solvertune
Bonsoir,

Comme je l’ai dit dans mon précédent message, je suis allé à la messe journalière au début, j’ai été surpris par ce qu’il y avait deux Prêtres qui lisaient la bible.

Un Prêtre lisait un verset l’autre lui répondait en lisant un autre verset : surprenant, mais intéressant.

Ce n’était pas le Prêtre habituel ce qui m’a dérouté au début.

Au moment de la célébration de l’Eucharistie, j’ai pris mon courage à deux mains, je me suis levé et je me suis avancé vers le Prêtre et plus j’approchais, moins j’étais tranquille et plus je me disais, j’espère qu’il saura interpréter mon geste.

Une fois devant lui, je me suis incliné pour saluer le Christ et j’ai croisé mes bras sur la poitrine et baissé la tête. Là, quelques secondes d’hésitation du Prêtre puis il m’a béni du signe de la Croix sur le front et m’a dit « allez en paix » et j’ai répondu amen.

Je suis retourné à ma place et je suis resté un long moment assis après que tout le monde soit parti. J’étais si bien que je ne voulais pas que ce moment se termine. Les Prêtres n’ont pas eu l’air surpris que je reste assis une fois la messe terminée.

Heureusement que l’on peut rester assis sur un banc d’une Église aussi longtemps qu’on le souhaite sans que personne vienne vous voir pour vous poser des questions.

Trinité, heureusement que je n’ai pas vu votre message plus tôt parce que là, c’est sûr, je n’aurais pas eu le courage de m’avancer vers le Prêtre.

Je suis heureux de l’avoir fait et dimanche, quand j’irai à l’Église au moment de l’Eucharistie je n’aurai, du moins je l’espère, pas de crainte pour venir devant le Prêtre pour me faire bénir.

Je ne sais pas si d’autres personnes lisent les messages de ce sujet, mais sachez ceci n’ayez aucune crainte à venir devant le Prêtre pour vous faire bénir parce qu’une fois que j’ai été béni, j’ai ressenti une sérénité totale et un bien-être indescriptible.

Ce soir, je me couche, heureux et en paix avec moi-même comme si tous mes tourments avaient disparu.

Un grand merci à vous tous pour m'avoir aidé à surmonter mon stress dans cette épreuve et merci pour vos explications et votre patience.


MERCI MERCI MERCI MERCI

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : sam. 24 août 2019, 3:26
par Anne
Cher Solvertune,

je crois que oui, des gens lisent ce sujet. On note qu'il y a plus de 1 000 vues au compteur présentement!

Merci de partager votre expérience avec nous: c'est beau et inspirant de vous lire!

Dieu vous bénisse! :coeur:

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : sam. 24 août 2019, 9:39
par Carhaix
Super !

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : sam. 24 août 2019, 22:04
par Trinité
Solvertune a écrit :
sam. 24 août 2019, 1:07
Bonsoir,





Trinité, heureusement que je n’ai pas vu votre message plus tôt par ce que là, c’est sûr, je n’aurais pas eu le courage de m’avancer vers le Prêtre.

Je suis heureux de l’avoir fait et dimanche, quand j’irais à l’Église au moment de l’Eucharistie je n’aurai, du moins je l’espère, pas de crainte pour venir devant le Prêtre pour me faire bénir.



Ce soir, je me couche, heureux et en paix avec moi-même comme si tous mes tourments avaient disparu.

Comme je vous comprends!

J'ai ressenti également une joie immense lorsque je l'ai fait! :)

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : mar. 27 août 2019, 18:29
par Joseph-Diego
Merci d'avoir posé ces questions !
Je ne savais pas que nous pouvions recevoir une bénédiction à la place de la communion .

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : mar. 27 août 2019, 20:42
par Solvertune
Joseph-Diego a écrit :
mar. 27 août 2019, 18:29
Merci d'avoir posé ces questions !
Je ne savais pas que nous pouvions recevoir une bénédiction à la place de la communion .
Joseph-Diego,

Je suis bien content si mes questions vous ont apporté de l'aide. Comme je l'ai dit n'ayez aucune crainte.

Amicalement.

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : jeu. 05 sept. 2019, 3:15
par Julmot
Je le fais tous les dimanches en attendant mon baptême.

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : sam. 07 sept. 2019, 13:01
par Alexis Durant
Bonjour Julmot,

Vous allez devoir faire ce geste jusqu'à votre communion et confirmation. Tant que vous n'avez pas fait votre première communion vous ne pouvez pas communier avec le Christ par l’Eucharistie. Vous pouvez toutefois faire une communion spirituelle en demandant à Dieu de communier avec vous.

Bon cheminement a vous. Alexis.

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : mer. 13 nov. 2019, 15:47
par Joseph-Diego
Dimanche dernier, suite au conseil de celui qui m'accompagne pour le baptême, je me suis avancé vers le prêtre, bras croisés sur le torse.
Et effectivement, j'ai pu recevoir ma première bénédiction de la main d'un prêtre !
Il m'a posé le "calice" contenant les hosties, sur la tête et m'a fait un signe de croix sur le front en disant une bénédiction.

Quel moment merveilleux et surtout quelle joie de ne pas rester de côté à regarder les autres s'avancer tout en se sentant exclu lors de ce moment si important de la messe.
Je ne sais pas si les 3 prêtres de ma paroisse sont au courant de cette pratique, du coup lundi je n'ai pas osé m'avancer de peur que ce prêtre-ci ne comprenne pas ce que je souhaite.

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : mer. 13 nov. 2019, 20:41
par Foxy
Joseph-Diego a écrit :
mer. 13 nov. 2019, 15:47
Je ne sais pas si les 3 prêtres de ma paroisse sont au courant de cette pratique du coup lundi je n'ai pas osé m'avancer de peur que ce prêtre-ci ne comprenne pas ce que je souhaite.
Il me semble que tous les prêtres savent que lorsque quelqu'un s'avance les bras croisés comme vous l'avez fait, ils bénissent, mais pas forcément avec le "calice" qui se nomme aussi "le ciboire".

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : mer. 13 nov. 2019, 20:43
par Sam D.
Merci pour cette belle relation, Deo gratias !

Si des adorations eucharistiques sont proposées dans votre secteur, profitez-en ! Il n'y a rien de plus beau, tout un chacun peut y participer sans restriction, vu que le corps du Christ n'est pas administré, mais seulement exposé dans un ostensoir.

Re: Croisement des bras pour être béni

Publié : jeu. 14 nov. 2019, 1:46
par Altior
Foxy a écrit :
mer. 13 nov. 2019, 20:41
avec le "calice" qui se nomme aussi "le ciboire".
À mon avis, habituellement le calice est la coupe où on met du vin et un peu d'eau, sur laquelle le prêtre prononce les mots de la consécration. Le ciboire est le récipient qui sert à conserver la réserve eucharistique: il se met dans le Tabernacle.