Le pupitre est-il toujours à droite de l'autel ?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Quæstor
Quæstor
Messages : 368
Inscription : lun. 21 janv. 2019, 1:01
Conviction : Catholique

Le pupitre est-il toujours à droite de l'autel ?

Message non lu par Hantouane » dim. 11 août 2019, 22:24

Le pupitre, généralement de par mon expérience des églises, est presque toujours à droite de l'autel. Pourtant, en regardant la messe à Saint-Sulpice de ce jour, j'ai constaté que le pupitre était cette fois à gauche. J'entends le pupitre par le promontoire en bois à partir duquel se font les lectures. Et j'ai aussi vu qu'à droite se trouvait un siège, une sorte de trône. Est ce que cette disposition ne se trouve qu'à Saint Sulpice ou la position du pupitre n'a pas d'importance ?

Source : [youtube]https://youtu.be/gIM1criHoSk[/youtube]

Cela me fait aussi penser à la représentation des statues du Christ et à la blessure au côté qui se retrouve souvent à droite, mais parfois aussi à gauche ...

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7140
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le pupitre est-il toujours à droite de l'autel ?

Message non lu par Anne » dim. 11 août 2019, 23:14

Le pupitre dont vous parlez est l'ambon.

Dans ma paroisse, il est à droite de l'autel quand on est face à celui-ci. Dans deux autres que je fréquente, il est à gauche.

Quelqu'un nous donnera sans doute une réponse quant au "bon" endroit où l'on devrait le placer...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1021
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Le pupitre est-il toujours à droite de l'autel ?

Message non lu par Altior » mer. 14 août 2019, 9:19

Laudetur !

Pendant une Sainte Messe traditionnelle, le pupitre, qui est mobile, est déplacé. Au début de la Messe il est à gauche de l'Autel (c'est à dire à notre main droite lorsque nous le regardons. C'est là qu'on fait la lecture de l'Apôtre. Puis, un enfant de choeur le déplace à droite et c'est là qu'on fait la lecture de l'Evangile, c'est là qu'il reposera jusqu'à la bénédiction finale.

Pourquoi ce remue-ménage ? Pourquoi un enfant, d'habitude plus petit que le pupitre, se déplace, le prend dans ses bras, en faisant avec la genufléxion droite (de rigueur lorsqu'un traverse l'axe de l'église, c'est à dire lorsqu'on passe devant le tabernacle), pour le déposer à droite, là où le prêtre (ou le diacre, s'il y a) va lire l'Evangile ? Selon des uns des liturgistes, cette vénérable tradition viendrait du fait que l'Apôtre est un livre pour les chrétiens, tendis que l'Évangile est un livre adressé à ceux qui ne le sont pas encore. L'autel étant orienté vers l'est («orienter» signifie littéralement «disposer vers l'orient») et parce que la propagation du christianisme se fait depuis le sud vers le nord, la chose semble avoir sa logique.

Pendant une Sainte Messe dans la nouvelle forme, cet usage n'est pas gardé car il ne correspondrait plus à l'actuel état des choses. Alors, l'Évangile est lu là où est lu l'Apôtre. Tous les livres de la Sainte Ecriture ont Dieu en tant qu'auteur invisible, toutefois l'Évangile a le primat, car il contient l'accomplissement de toute l'histoire sainte. C'est pourquoi il est d'usage que la position du pupitre soit plutôt à droite (c'est à dire à notre main gauche). Mais la chose n'est pas impérative: s'il y a des raison d'organisation de l'espace, il peut siéger tout aussi bien à gauche.

Il est pareil dans le rite byzantin, sauf que là il y a deux pupitres qui ne changent pas de position. Celui qui est à gauche (il s'appelle tétrapode, car il a 4 pieds et 4 faces) sert pour l'Apôtre, celui qui est à droite pour l'Évangile.

Fraternellement en Christ,
A.

Avatar de l’utilisateur
Carhaix
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1223
Inscription : mer. 21 mars 2018, 1:33
Conviction : Catholique

Re: Le pupitre est-il toujours à droite de l'autel ?

Message non lu par Carhaix » mer. 14 août 2019, 12:35

Altior a écrit :
mer. 14 août 2019, 9:19
Laudetur !

Pendant une Sainte Messe traditionnelle, le pupitre, qui est mobile, est déplacé. Au début de la Messe il est à gauche de l'Autel (c'est à dire à notre main droite lorsque nous le regardons. C'est là qu'on fait la lecture de l'Apôtre. Puis, un enfant de choeur le déplace à droite et c'est là qu'on fait la lecture de l'Evangile, c'est là qu'il reposera jusqu'à la bénédiction finale.

Pourquoi ce remue-ménage ? Pourquoi un enfant, d'habitude plus petit que le pupitre, se déplace, le prend dans ses bras, en faisant avec la genufléxion droite (de rigueur lorsqu'un traverse l'axe de l'église, c'est à dire lorsqu'on passe devant le tabernacle), pour le déposer à droite, là où le prêtre (ou le diacre, s'il y a) va lire l'Evangile ? Selon des uns des liturgistes, cette vénérable tradition viendrait du fait que l'Apôtre est un livre pour les chrétiens, tendis que l'Évangile est un livre adressé à ceux qui ne le sont pas encore. L'autel étant orienté vers l'est («orienter» signifie littéralement «disposer vers l'orient») et parce que la propagation du christianisme se fait depuis le sud vers le nord, la chose semble avoir sa logique.

Pendant une Sainte Messe dans la nouvelle forme, cet usage n'est pas gardé car il ne correspondrait plus à l'actuel état des choses. Alors, l'Évangile est lu là où est lu l'Apôtre. Tous les livres de la Sainte Ecriture ont Dieu en tant qu'auteur invisible, toutefois l'Évangile a le primat, car il contient l'accomplissement de toute l'histoire sainte. C'est pourquoi il est d'usage que la position du pupitre soit plutôt à droite (c'est à dire à notre main gauche). Mais la chose n'est pas impérative: s'il y a des raison d'organisation de l'espace, il peut siéger tout aussi bien à gauche.

Il est pareil dans le rite byzantin, sauf que là il y a deux pupitres qui ne changent pas de position. Celui qui est à gauche (il s'appelle tétrapode, car il a 4 pieds et 4 faces) sert pour l'Apôtre, celui qui est à droite pour l'Évangile.

Fraternellement en Christ,
A.
Ce n'est pas une question de propagation du Sud vers le Nord. On parle d'un côté Epître, et d'un côté Evangile en fonction de la droite et de la gauche du trône de Dieu : à sa droite les convertis (Evangile), à sa gauche les non convertis (Epître). On raconte que dans l'architecture médiévale, on allait jusqu'à représenter du côté Evangile, les scènes du Nouveau Testament, et du côté Epître les scènes de l'Ancien Testament (je ne l'ai jamais constaté, personnellement, mais c'est ce que disent les historiens de l'art).

Et effectivement, depuis le dernier Concile, tous les symboles ont été anéantis, et par conséquent, la position de "l'ambon" est totalement indifférente. On remarquera le recours à un terme médiéval (ambon) pour donner un air traditionnel à un objet que l'on a délibérément privé de toute symbolique.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités