Vos questions sur l'absolution

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10955
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Fée Violine » sam. 23 févr. 2019, 2:19

Pourtant, Alexandre-invité se trompe. Ce n'est pas le prêtre qui pardonne. Le prêtre ne fait que servir d'intermédiaire. C'est Dieu qui pardonne.
Par ailleurs, une sévérité excessive peut certes vider les confessionnaux, mais une excessive tolérance aussi et peut-être même davantage.

Avatar de l’utilisateur
Alexandre-Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Alexandre-Invité » sam. 23 févr. 2019, 9:57

Vous avez raison Fée Violine. Je suis néanmoins assez perplexe qu'un prêtre puisse parler réellement au nom de Dieu et en conformité avec la volonté de Dieu lorsqu'il refuse d'absoudre les péchés.

Je découvre à l'instant même que je suis très luthérien dans ma perception. Voyez le point n°12 de la Confession d'Augsbourg :

"En ce qui concerne la Repentance, nous enseignons que ceux qui ont péché après le Baptême peuvent obtenir la rémission des péchés toutes les fois qu'ils s'en repentent, et que l'Eglise ne doit pas leur refuser l'Absolution. La vraie repentance comprend, en premier lieu, la contrition, c'est-à-dire la douleur et la terreur qu'on ressent à cause du péché ; en second lieu, la foi en l'Evangile et en l'Absolution, c'est-à-dire la certitude que les péchés nous sont remis et que la grâce nous est méritée par Jésus-Christ. C'est cette foi qui console les cœurs et qui rend la paix aux consciences. Après cela, on doit amender sa vie et renoncer au péché. Car tels doivent être les fruits de la Repentance, comme le dit Jean-Baptiste, Matth. 3, 8 : « Faites les fruits dignes de la 'repentance »."

Obtenir le pardon systématique oui, mais charge à soi-même de ne pas persister dans le même péché.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3402
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Héraclius » sam. 23 févr. 2019, 13:28

Il ne faut cependant pas oublier la seconde partie de Jean 20, 23 : "Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus."

Cela ne veut évidemment pas dire que les prêtres sont toujours justifiés lorsqu'ils refusent l'absolution, mais sur le papier ça fait parti de l'exercice normal du ministère de la pénitence (pour les cas de défaut de repentance, essentiellement).
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Teresa » sam. 23 févr. 2019, 19:54

Je ne suis pas d àccord.
Je ne retournerais pas voir ce prêtre.
Des confessions comme ça, non merci.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1161
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Foxy » sam. 23 févr. 2019, 19:57

Teresa a écrit :
sam. 23 févr. 2019, 19:54
Je ne suis pas d accord.
Je ne retournerai pas voir ce prêtre.
Des confessions comme ça, non merci.
vous êtes libre Térésa.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Teresa » mar. 26 févr. 2019, 20:56

J ai parler de mon soucis à mon accompagnateur.
Il a dit qu il n y a pas de conditions pour recevoir l absolution, sauf conditions qui empêchent de la recevoir, ce qui n'est pas mon cas ici.
Il m'a dit que le pretre avait abuser et d en changer.
Ce qui confirme bien ce que je pensais.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
invité0
Barbarus
Barbarus

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par invité0 » mer. 27 févr. 2019, 0:14

Alexandre-Invité a écrit :
sam. 23 févr. 2019, 9:57
Alexandre-Invité a écrit :

Je suis néanmoins assez perplexe qu'un prêtre puisse parler réellement au nom de Dieu et en conformité avec la volonté de Dieu lorsqu'il refuse d'absoudre les péchés.
Et pourtant, les plus grands saints prêtres "confesseurs", le curé d'Ars (le saint patron de tous les prêtres), et le Padre Pio, tous deux connus pour avoir passé un nombre incalculable d'heures au confessionnal jusqu'à épuisement, sont également connus pour avoir refusé d'absoudre celui qui se confessait et/ou leur demandaient de revenir.

En cause : la personne cachait intentionnellement un péché, ne s'était pas sincèrement repentie de son acte car pas convaincue du caractère peccamineux (excuse de type : "mais ce que j’ai fait n'a blessé personne", etc. Il est vrai que le curé d'Ars et le Padre Pio possédaient tous deux le don de lire dans les âmes au moment de la confession : ça facilite les choses !

N'oublions pas qu'une confession incomplète, insincère, mensongère, etc., n’est pas valide (et communier après une telle confession, est un sacrilège). Car on ne badine pas avec le pardon accordé par Dieu : Les saints prêtres en ont une conscience aiguë ; pour d'autres prêtres, le sacrement de la confession n'est rien d’autre qu'une formalité.

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Teresa » mer. 27 févr. 2019, 8:04

Ben après.... Mon accompagnateur me connaît mieux que personne et sait de quoi je parle.
Il sait ce qu il dit et je l écoute.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Teresa » dim. 10 mars 2019, 19:04

Bonjour,

Concernant ce qui s est passé il y a peu avec ce prêtre qui m avait refusé l absolution, mon accompagnateur m'avait confirmé que dans mon cas, il n avait aucun droit de faire ça et que ce prêtre là a dérapé.
J ai revu le Prêtre hier, on a reparlé de ce qui s est passé, et après l avoir quand même bien "engueulé", il s est escusé, ma expliqué le pourquoi du comment.
Ouf.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
Hantouane
Barbarus
Barbarus

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Hantouane » lun. 08 avr. 2019, 19:53

Quand le prêtre donne l'absolution, nous lave-t-il des seuls péchés énoncés ou de tous nos péchés ?

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9461
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Chantage avec l'absolution

Message non lu par PaxetBonum » mar. 09 avr. 2019, 11:15

Teresa a écrit :
lun. 18 févr. 2019, 18:06
Bonjour,

Hier je suis allée me confesser au prêtre habituel. Je lui ai fait part d'une faute régulière, non grave et ce dernier m'a dit : "Je refuse de vous donner l'absolution si vous ne promettez pas d'arrêter de faire ça". J'ai eu l'impression d'être forcée, d'être victime d un odieux chantage. Je me demande si ce prêtre était dans son droit ou bien s il était abusif.

Chère Teresa,

Pour recevoir l'absolution de Dieu, l'une des conditions nécessaire est le ferme propos de changer de vie, de ne plus pécher à l'avenir.
Quelqu'un qui dirait en confession : "je commets tel péché sans cesse, mais tant pis je ne peux pas faire autrement", n'est pas en condition de recevoir le pardon de Dieu.

Le St Padre Pio a renvoyé de nombreux pénitents de son confessionnal avec pertes et fracas.
Ceux qui ont subi sont renvoi devant tout le monde ont toujours fini par s'amender en vérité par la suite.
Le St Padre Pio était tellement en lien avec Dieu que je ne doute pas un instant qu'il agissait saintement dans ces moment là.
Renvoyer le pécheur sans absolution est un coup de pied dans les fondements de notre âme pour nous amener à une vraie conversion.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
Sam D.
Quæstor
Quæstor
Messages : 276
Inscription : mer. 04 juil. 2018, 13:11
Conviction : Catholique romain

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Sam D. » mar. 09 avr. 2019, 15:46

Renvoyer le pécheur sans absolution est un coup de pied dans les fondements de notre âme pour nous amener à une vraie conversion.
Reste à voir si le moyen est adéquat. Constater que des prêtres se permettent encore, en 2019, des méthodes aussi violentes psychologiquement me conduirait plutôt à dire que sur ce point, comme sur d'autres, c'est plutôt l'institution qui a besoin de conversion.
"Ne crains pas, crois seulement"
"Je veux la miséricorde, non le sacrifice"

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Chantage avec l'absolution

Message non lu par Teresa » mar. 09 avr. 2019, 18:58

PaxetBonum a écrit :
mar. 09 avr. 2019, 11:15
Teresa a écrit :
lun. 18 févr. 2019, 18:06
Bonjour,

Hier je suis allée me confesser au prêtre habituel. Je lui ai fait part d'une faute régulière, non grave et ce dernier m'a dit : "Je refuse de vous donner l'absolution si vous ne promettez pas d'arrêter de faire ça". J'ai eu l'impression d'être forcée, d'être victime d un odieux chantage. Je me demande si ce prêtre était dans son droit ou bien s il était abusif.

Chère Teresa,

Pour recevoir l'absolution de Dieu, l'une des conditions nécessaire est le ferme propos de changer de vie, de ne plus pécher à l'avenir.
Quelqu'un qui dirait en confession : "je commets tel péché sans cesse, mais tant pis je ne peux pas faire autrement", n'est pas en condition de recevoir le pardon de Dieu.

Le St Padre Pio a renvoyé de nombreux pénitents de son confessionnal avec pertes et fracas.
Ceux qui ont subi sont renvoi devant tout le monde ont toujours fini par s'amender en vérité par la suite.
Le St Padre Pio était tellement en lien avec Dieu que je ne doute pas un instant qu'il agissait saintement dans ces moment là.
Renvoyer le pécheur sans absolution est un coup de pied dans les fondements de notre âme pour nous amener à une vraie conversion.

Paxetbonum,

Dans le cas ici, le prêtre était en tort. On s est expliqués et il s est excusé.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
Bassmeg
Barbarus
Barbarus

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Bassmeg » mer. 10 avr. 2019, 10:48

Bonjour.
L' absolution couvre-t-elle tous les crimes? Ou bien y a t-il certaines exceptions?

Deuxième question, peut-elle être accordée sans que l' intéressé soit informé?

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1161
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Foxy » mer. 10 avr. 2019, 19:22

Bassmeg a écrit :
mer. 10 avr. 2019, 10:48
Bonjour.
L' absolution couvre-t-elle tous les crimes? Ou bien y a t-il certaines exceptions?

Deuxième question, peut-elle être accordée sans que l' intéressé soit informé?
Je pense que vous allez trouver des réponses à ce lien :

https://www.reponses-catholiques.fr/par ... s-mortels/
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités