Vos questions sur l'absolution

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
seb34
Ædilis
Ædilis
Messages : 18
Inscription : dim. 15 févr. 2015, 17:56

Re: donnez absolution sans se confesser

Message non lu par seb34 » sam. 03 déc. 2016, 21:07

oui je suis baptiser en plus baptiser un 24 decembre a minuit

Avatar de l’utilisateur
axou
Barbarus
Barbarus

Re: donnez absolution sans se confesser

Message non lu par axou » dim. 04 déc. 2016, 0:09

Oui Seb,

vous pouvez faire confiance au prêtre : l'absolution qu'il vous a donnée est valable. Mais si vous avez encore besoin de parler et d'autres choses à dire, vous pouvez retourner le voir pour vous confier. Vous pouvez aussi confier ce que vous n'avez pas encore dit dans une prochaine confession dans un mois par exemple.

Bien à vous,

Axou

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Barbarus
Barbarus

Re: donnez absolution sans se confesser

Message non lu par Christophe67 » dim. 04 déc. 2016, 13:32

bonjour Seb34,


Oui l'absolution est valable mais rien ne vous empêche de prendre un rendez vous une prochaine fois afin de faire une confession plus complète.

Ce qui décide le prêtre à donner l'absolution est la contrition du confessant.
En règle générale, le détail des péchés sert à voir s'il y a réelle contrition mais aussi la compréhension de nos péchés et à fixer la pénitence.
Et bien souvent lorsque celle-ci est prononcée - surtout après une 1ère confession - on se dit "c'est tout ?". En effet nous nous sentons si miséreux que la facilité du pardon étonne; elle nous aide à entrer plus avant dans celui de la Miséricorde.

Si le prêtre a jugé que votre contrition était sincère cela l'a probablement incité à vous offrir l'absolution, n'oublions pas que c'est avant tout le Christ qui offre Son Pardon au travers de son ministre, et que Lui seul sait quel est votre coeur véritable.

Si cette confession "expresse" vous pèse, rien ne vous empêche lors d'une prochaine fois de vous confesser des péchés qui vous pèsent le plus ou encore. Le Pardon vous est offert, mais parfois c'est notre résistance à l'accepter qui pose un problème et c'est le fait de se sentir réellement pardonné qui nous fait avancer dans le mystère du Pardon.

Par contre ce qui va compter c'est la bonne exécution de la pénitence, et n'ayant pas eu l'occasion d'entendre votre confession cela peut être un problème, vous ne dites pas s'il vous a donné une pénitence ou si la participation à la messe de ce jour pouvait l'être; n'hésitez pas à lui en parler une prochaine fois. Il arrive aussi qu'il soit nécessaire de trouver le bon confesseur ou du moins celui nous convienne, si vous souhaitez par la suite persister dans le sacrement de réconciliation, trouvez un accompagnateur spirituel.

j’espère que c'est dieu qui ma envoyer vers cette église est vers se prêtre
A n'en pas douter ! Et comme le dit les Écritures en Luc 15,7 : "De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance".


Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Chantage avec l'absolution

Message non lu par Teresa » lun. 18 févr. 2019, 18:06

Bonjour,

Hier je suis allée me confesser au prêtre habituel. Je lui ai fait part d'une faute régulière, non grave et ce dernier m'a dit : "Je refuse de vous donner l'absolution si vous ne promettez pas d'arrêter de faire ça". J'ai eu l'impression d'être forcée, d'être victime d un odieux chantage. Je me demande si ce prêtre était dans son droit ou bien s il était abusif.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
la Samaritaine
Barbarus
Barbarus

Re: Chantage avec l'absolution

Message non lu par la Samaritaine » lun. 18 févr. 2019, 18:25

Teresa a écrit :
lun. 18 févr. 2019, 18:06
Bonjour,

Hier je suis allée me confesser au prêtre habituel. Je lui ai fait part d'une faute régulière, non grave et ce dernier m'a dit : "Je refuse de vous donner l'absolution si vous ne promettez pas d'arrêter de faire ça". J'ai eu l'impression d'être forcée, d'être victime d un odieux chantage. Je me demande si ce prêtre était dans son droit ou bien s il était abusif.
Je pense qu'il n'a pas le droit d'exiger une promesse de ne plus recommencer, c'est une atteinte à votre liberté. En revanche, il a le droit de ne pas vous donner l'absolution sur ce sujet s'il a l'impression (à tort ou a raison) que vous ne prenez pas au sérieux la lutte contre le dit péché.
Me semble -t-il.

Bien à vous,

Samaritaine

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Teresa » lun. 18 févr. 2019, 19:10

Et bien ce n'est pas un péché très grave.
Je croyais que refuser l absolution n'était que pour les péchés gravissimes.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1210
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Foxy » lun. 18 févr. 2019, 21:14

Teresa a écrit :
lun. 18 févr. 2019, 19:10
Et bien ce n'est pas un péché très grave.
Je croyais que refuser l absolution n'était que pour les péchés gravissimes.
Bonsoir Teresa et bienvenue :)
Il me semble que c'est au prêtre que vous devez demander l'explication, ce n'est pas ici que nous pouvons vous répondre.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Teresa » lun. 18 févr. 2019, 21:31

Bonsoir Foxy,

Je n ai pas trop envie de demander à ce prêtre, étant donné qu'à mes yeux, il a utilisé la force. Je n'ai pas trop confiance maintenant.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11054
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Fée Violine » lun. 18 févr. 2019, 22:38

Teresa a écrit :
lun. 18 févr. 2019, 19:10
Et bien ce n'est pas un péché très grave.
Je croyais que refuser l absolution n'était que pour les péchés gravissimes.
Bonjour Teresa,

un péché gravissime, si vous le regrettez beaucoup, Dieu vous le pardonne. Il nous pardonne tout.
Le critère pour l'absolution n'est pas dans la gravité du péché, mais dans la qualité du repentir. Un péché véniel et répété, qu'on refuse de corriger, peut finalement nous éloigner plus de Dieu qu'une faute grave qui arrive une seule fois et qui peut-être au contraire nous incite à nous jeter dans les bras du Seigneur ! L'habitude de la médiocrité abîme l'âme lentement mais sûrement. Je ne dis pas que c'est votre situation, bien entendu, je parle en général.

Avatar de l’utilisateur
Phylos
Barbarus
Barbarus

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Phylos » lun. 18 févr. 2019, 23:36

Bonjour Térésa,

Vous dites que votre péché récurrent n'est pas grave. S'il n'est donc pas "mortel", c'est qu'il est véniel et ces derniers péchés ne se confessent pas au confessionnal mais lors de la confession collective en début de messe.

Ils recoivent l'absolution collective du prêtre à la fin de ce même "confiteor" collectif, avec le signe de croix à effectuer de votre part lors des paroles d'absolution du prêtre.

Lorsque vous dites à voix haute cette confession pendant la messe, reliez-là à ce péché.

Lorsque ce prêtre vous a prévenu qu'il ne vous absoudrait pas, c'est probablement pour vous dire de ne plus revenir au confessional pour cela:

- Soit vous le commettez encore et vous savez qu'il ne vous absoudre pas, donc inutile d'y aller;
- Soit vous arrêtez de le commettre et donc inutile d'y aller.
Dans le premier cas, comment l'absoudre alors ? Par la confession collective.

Avatar de l’utilisateur
Alexandre-Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Chantage avec l'absolution

Message non lu par Alexandre-Invité » mar. 19 févr. 2019, 9:17

Teresa a écrit :
lun. 18 févr. 2019, 18:06
Bonjour,

Hier je suis allée me confesser au prêtre habituel. Je lui ai fait part d'une faute régulière, non grave et ce dernier m'a dit : "Je refuse de vous donner l'absolution si vous ne promettez pas d'arrêter de faire ça". J'ai eu l'impression d'être forcée, d'être victime d un odieux chantage. Je me demande si ce prêtre était dans son droit ou bien s il était abusif.
Que nous enseigne Jésus ?

Mt 6,15 : Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père non plus ne pardonnera pas vos fautes.

Lc 17,4 : Même si sept fois par jour il commet un péché contre toi, et que sept fois de suite il revienne à toi en disant : “Je me repens”, tu lui pardonneras.

Qu'un pécheur ne pardonne pas un autre pécheur...

CQFD.

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1210
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Foxy » mar. 19 févr. 2019, 11:55

Il y a aussi :

Mat.18-17
"En vérité je vous le dis : tout ce que vous lierez sur la terre sera tenu au ciel pour lié, et tout ce que vous délierez sur la terre sera tenu au ciel pour délié.
L'absolution qui n'est pas donnée a un motif, ce n'est pas un caprice du confesseur. Il sait très bien qu'il donne le pardon de Jésus et s'il ne l'a pas fait, il doit y avoir une raison, une explication.

Je n ai pas trop envie de demander à ce prêtre, étant donné qu'à mes yeux, il a utilisé la force. Je n'ai pas trop confiance maintenant.
Térésa

Je ne sais pas ce que vous voulez dire par "a utilisé la force", mais vous avez dit plus haut que c'est votre confesseur habituel, donc il vous connait bien et à mon avis, il a dû vous donner la raison - que vous n'acceptez peut-être pas ? -
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Teresa » mar. 19 févr. 2019, 17:11

Merci à tous pour vos réponses.
Non ce prêtre ne m'a pas donné de raison claire de refus d absolution,ni d explications.
Il m'a juste fait ce chantage:"si tu ne promets pas de ne plus faire ce péché, pas d absolution."
Et comme je désirais l absolution, je n avais d autre choix que de promettre.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Avatar de l’utilisateur
Foxy
Prætor
Prætor
Messages : 1210
Inscription : ven. 01 nov. 2013, 1:14
Conviction : catholique
Localisation : Bretagne

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Foxy » mar. 19 févr. 2019, 17:23

Térésa, ce n'est pas "un chantage" que ce prêtre vous a fait. Il vous connait et vous a dit ce qu'il fallait, pour que peut-être, vous changiez au sujet de ce "péché".

L'absolution n'a rien d'automatique, ce serait trop facile ! il faut un regret sincère de ne pas recommencer.

D'ailleurs, c'est dans l'acte de contrition :

Mon Dieu
j'ai un très grand regret de vous avoir offensé
parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable,
et que le péché vous déplaît.
Je prends la ferme résolution
avec le secours de Votre Sainte Grâce
de ne plus vous offenser
et de faire pénitence.
La foi que j’aime le mieux,dit Dieu,c’est l’Espérance.
Charles Péguy

Avatar de l’utilisateur
Teresa
Censor
Censor
Messages : 52
Inscription : lun. 18 févr. 2019, 17:38
Conviction : Catholique

Re: Vos questions sur l'absolution

Message non lu par Teresa » mar. 19 févr. 2019, 18:17

Foxy a écrit :
mar. 19 févr. 2019, 17:23
Térésa, ce n'est pas "un chantage" que ce prêtre vous a fait.
Foxy, moi je l ai vécue comme un chantage. Il aurait dû me dire à ce moment là que si je ne voulais pas faire un effort sur ce point il ne me donnait pas l absolution. Mais mettre une condition à l absolution, je trouve ça limite. Enfin, je lui dirai la prochaine fois.
"il n y a pas de plus grand amour, que de donner sa vie pour ses amis."

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 7 invités