Chercher sa voie ou sa voix

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Gil
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : mar. 30 oct. 2018, 16:55
Conviction : Aucune conviction au sens strict

Chercher sa voie ou sa voix

Message non lu par Gil » mer. 31 oct. 2018, 11:47

Difficile d'entamer un sujet afin de circonscrire au mieux l'état de mes interrogations.
Par où commencer?! Je ne suis pas baptisé, je ne suis pas catholique, chrétien ou autre, non pas que je ne sache pas trop faire la différence, quoique beaucoup de choses me semblent très obscures encore, pourtant je porte en moi, disons une certaine culture chrétienne. J'espère ne pas choquer en disant "culture". Mais j'y reviendrai. A la première question "est-ce que je crois en Dieu"?, j'ai toujours répondu non, je suis athée mais en fait ce n'est pas si simple. Je crois en quelque chose. Je ne sais pas quoi. Un "truc", une force particulière propre à me protéger, à me donner la force de croire en telle ou telle action, je crois en un certain destin tout en reconnaissant le libre arbitre de chacun. Je ne crois pas au hasard pur. Je crois aussi très fortement en l'humanité, entendons nous bien, quand je dis l'humanité, je dis la relation qui lie les hommes ensemble. Cette volonté grégaire de ne pas rester isoler dans son coin mais savoir et vouloir partager son bonheur ou son malheur. J'ai récemment été très profondément marqué par diverses célébrations catholiques où ce que j'ai pu y entendre m'ont touché. Bon il faut dire que je suis quand même quelqu'un de sensible mais quand même, la sincérité, la piété des gens qui étaient là, la profondeur du prêche qui en quelque phrase relatait bien ma propre pensée. Mais cela ne suffit pas. Je suis cartésien et d'une culture scientifique qui m'empêche de croire béatement à tout. J'ai un besoin intellectuel indispensable à mon cheminement.
Il y a une phrase qui résonne souvent au fond de moi c'est "Dieu est amour". En cela alors oui, là encore peut être je peux choquer, mais je serai tenter de dire que pour moi, en l'état actuel de ce que je ressens et que j'arrive disons à conceptualiser, c'est que si l'humanité (celle dont je parlai avant - cette fraternité universelle des hommes) cette relation spirituelle entre les hommes, cet amour au sens spirituel du terme est Dieu - ou la marque de son existence - alors je dirai, oui, je veux bien commencer à comprendre. Mais après?
Entendons-nous bien, ce n'est pas parce qu'on a mis en place des rites que cela veut dire que Dieu existe, ce n'est pas parce qu'on participe à tel ou tel rituel ou qu'on a son nom sur un registre d'un baptême qu'on est croyant - ou non.
Je reviens sur le fait que le prêtre invite à communier pendant la messe un non croyant. Cela me trouble car cela me touche. Et pourtant comment peut-on vouloir faire communier quelqu'un qui ne croit pas, ou qui croit ne pas croire. Je n'ai jamais été au bout de l'exercice, je ne me suis jamais approché du prêtre pour ce faire. Je pense que cela pourrait choquer, du moins ceux qui savent que je suis pas baptisé ni "croyant" (vous avez vu j'ai mis des guillemets parce rien n'est jamais simple).
Bon c'est fouilli tout cela, mais cela me permet aussi de mettre des mots sur mes intimes interrogations.
SI vous m'avez lu, je vous en remercie. SI vous avez d'autres clés pour m'aider à débrouiller tout le fatras de questions que je me pose, je suis preneur aussi.
Je vous souhaite une bonne journée.

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5054
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Chercher sa voie ou sa voix

Message non lu par gerardh » mer. 31 oct. 2018, 14:29

___________

Bonjour,

J'ai tout lu. je suis aussi un scientifique, mais croyant. croyant en Dieu et en Jésus Christ.

Je suggère que vous lisiez la Bible, c'est à dire la Parole de Dieu. Commencez par le Nouveau testament qui est la seconde partie de la Bible. Par exemple l'évangile de Jean (ou selon Saint Jean), devrait vous plaire.



____________

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 4474
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Chercher sa voie ou sa voix

Message non lu par Kerniou » mer. 31 oct. 2018, 17:20

Cher Gil, le conseil de Gérard me paraît judicieux.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 230
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: Chercher sa voie ou sa voix

Message non lu par saperlipopette » sam. 03 nov. 2018, 23:23

Bonjour,

Je crois aussi très fortement en l'humanité, entendons nous bien, quand je dis l'humanité, je dis la relation qui lie les hommes ensemble. Cette volonté grégaire de ne pas rester isoler dans son coin mais savoir et vouloir partager son bonheur ou son malheur. J'ai récemment été très profondément marqué par diverses célébrations catholiques où ce que j'ai pu y entendre m'ont touché. Bon il faut dire que je suis quand même quelqu'un de sensible mais quand même, la sincérité, la piété des gens qui étaient là, la profondeur du prêche qui en quelque phrase relatait bien ma propre pensée. Mais cela ne suffit pas. .

Je pense, en tant que catholique, qu'il y a une sorte d'humanisme dans le christianisme.

C'est à dire que Dieu, lorsqu'il nous est révélé, nous est révélé dans sa relation avec l'homme principalement. Si ça se trouve Dieu a un aspect qui nous est totalement inconnu; si ça se trouve il a aussi une telle relation avec des extra-terrestes (mais ce n'est pas très crédible).
Ce qui est sûr, c'est qu'il est tel que, pour nous les hommes, nous nous dépasserons en l'atteignant.

D'un autre côté, l'humanisme du christianisme est aussi dû à l'Incarnation. Que le Dieu Jésus se soit fait homme montre la dignité de l'humanité.

D'un dernier côté, l'homme est fait à l'image de Dieu, ce qui implique que notre relation à l'autre doit savoir y discerner Dieu. Voir Dieu dans le clochard du coin, c'est un élement de fraternité humaine qui dépasse toute "culture chrétienne".

si l'humanité (celle dont je parlai avant - cette fraternité universelle des hommes) cette relation spirituelle entre les hommes, cet amour au sens spirituel du terme est Dieu - ou la marque de son existence - alors je dirai, oui, je veux bien commencer à comprendre.
...Mais après?
Entendons-nous bien, ce n'est pas parce qu'on a mis en place des rites que cela veut dire que Dieu existe, ce n'est pas parce qu'on participe à tel ou tel rituel ou qu'on a son nom sur un registre d'un baptême qu'on est croyant - ou non.
La seule clef que je pourrais apporter, sans que cela n'empiète sur votre propre réflexion, est que de l'autre côté de ce "Mais après", je considère que l'amour entre les hommes, s'ils sont fait à l'image de Dieu, est à l'image de l'amour de Dieu - Donc, est à l'image de Dieu, puisque Dieu est amour.
Je suis cartésien et d'une culture scientifique qui m'empêche de croire béatement à tout. J'ai un besoin intellectuel indispensable à mon cheminement
Si vous avez un besoin intellectuel indispensable à votre cheminement, alors un large pan de "littérature" s'offre à vous; je pense au Journal d'Etty Hillesum; au livre "Credo pour aujourdhui" du pape Benoit XVI, (qui vous semblera peut-être pas très pédagogique car il présuppose une conviction du lecteur, mais très intéressant quand même); pleins d'autres que vous conseillerons peut-être plus à propos d'autres sur ce fil.
Ad Majorem Dei Gloriam

Avatar de l’utilisateur
Voyageur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 583
Inscription : dim. 13 déc. 2009, 13:12
Conviction : Catholique

Re: Chercher sa voie ou sa voix

Message non lu par Voyageur » dim. 04 nov. 2018, 15:00

Et après...

Chercher à entendre, par soi-même, ce que cette force d'amour tente de nous dire. Ce qu'elle a à nous dire personnellement.
Qu'est-ce que cela implique pour moi ? Si le hasard n'existe pas quel sens donner à telle ou telle situation, expérience, difficulté...
Si une force a voulu porter mon existence dans le monde, qu'attend-elle de moi ? Vers quel bien souhaite-t-elle me mener ?
Est-ce qu'elle a tenté d'intervenir dans ma vie, de me guider ? Par quels moyens, comment agit-elle ?
Tu m'as montré les chemins de la vie,
Tu me rempliras de joie par ta présence.

Gil
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : mar. 30 oct. 2018, 16:55
Conviction : Aucune conviction au sens strict

Re: Chercher sa voie ou sa voix

Message non lu par Gil » mar. 13 nov. 2018, 2:06

Merci à tous pour vos approches différentes.
J'ai commencé la lecture de l'Evangile selon Saint JEan mais il y a des passages obscurs, dans le sens où je ne comprend pas le sens profond de ce qui est dit.
La dernière réflexion que vous avez bien voulu m'apporter, me rassure cependant. Depuis longtemps je pense qu'il s'agit d'un cheminement et que l'importance ds questions qu'on se pose est là pour nous éclairer ce chemin. Mais c'est compliqué sans quelques bases. Et dans l'Evangile, j'ai du mal.
Je ne comprend pas pourquoi on peut dire Dieu a fait l'homme à son image. Comment peut-on se satisfaire de cela? Dieu n'est il pas au dessus de tout cela. J'entends mieux - pour le moment - "Dieu est en chacun de nous" (mais est-ce cela?).
Oui, j'ai besoin pour continuer à avancer à positionner Dieu dans ma réflexion mais à quelle place. C'est compliqué. Je ne veux pas confondre Dieu et l'Humanité au sens matériel. Quand j'écoute un prêtre sa voix m'interroge; j'entends ses mots différemment que si quelqu'un d'autre les prononçait. Est-ce normal. J'entendai récemment conter l'histoire de Bernadette Soubirou, j'avais la gorge serrée, c'est tellement incroyable, Quelle force dans les propos du prêtre et pourtant beaucoup autour de moi, n'écoutaient pas et s'occupaient plutôt de leurs affaires Alors c'est cela, il faut faire juste acte de présence. Je ne comprend pas. Pourquoi venir alors. Pour se montrer?
J'ai conscience que ce que j'écris est maladroit, vous m'en excuserez, j'essaie d'avancer sur ce chemin encore très brumeux pour moi.
A bientôt.

saperlipopette
Quæstor
Quæstor
Messages : 230
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: Chercher sa voie ou sa voix

Message non lu par saperlipopette » mer. 14 nov. 2018, 21:05

J'ai commencé la lecture de l'Evangile selon Saint JEan mais il y a des passages obscurs, dans le sens où je ne comprend pas le sens profond de ce qui est dit.
Vous pouvez justement en parler sur ce forum.
Je ne comprend pas pourquoi on peut dire Dieu a fait l'homme à son image. Comment peut-on se satisfaire de cela? Dieu n'est il pas au dessus de tout cela. J'entends mieux - pour le moment - "Dieu est en chacun de nous" (mais est-ce cela?).
C'est à peu près la même chose.

Et il y a du sublime dans l'homme. L'image est infiniment différente de son antécédent, mais elle se voit dans ce sublime.
Ad Majorem Dei Gloriam

chris4822
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : lun. 19 nov. 2018, 19:21
Conviction : catholique

Re: Chercher sa voie ou sa voix

Message non lu par chris4822 » lun. 19 nov. 2018, 19:50

Bonjour,
Oui, j'ai besoin pour continuer à avancer à positionner Dieu dans ma réflexion mais à quelle place. C'est compliqué. Je ne veux pas confondre Dieu et l'Humanité au sens matériel.

Plus j'avance, plus je crois que Dieu ne nous est pas seulement extérieur. Il est aussi en nous, au plus profond de nous. Mais souvent nous l'enfouissons sous tellement de préoccupations qui nous détournent de l'essentiel !… Dieu est infiniment plus grand que nous et, en même temps, il y a une étincelle de Dieu en chaque être humain. Cette étincelle, c'est à nous de ne pas l'enfouir sous tout ce qui nous empêche d'Aimer. Oui, Dieu est Amour. Et cette étincelle de lui, que nous avons tous en nous, dit notre dignité d'êtres humains. C'est un peu comme cela que je comprends que nous sommes faits à l'image de Dieu. Nous sommes libres d'entretenir et faire grandir ou non cette étincelle. Mais, en suivant l'enseignement du Christ, en nous en remettant à lui, je crois que nous pouvons donner un sens à ce que nous vivons, à cette humanité qui doit grandir dans le respect de tous et de chacun, vers plus de justice, vers la vérité, l'harmonie. Certes c'est un combat, mais cela en vaut la peine.

Si cela vous intéresse, je suis justement en train de créer des pages perso pour dire ce que je crois, donner des témoignages, présenter des lectures, donner une peu les bases de la foi catholique. Voici le lien :

http://croire.monsite-orange.fr/

Autrement, pour commencer à lire les Evangiles, je comprends que vous trouviez l'Evangile de St Jean un peu obscur. Il est plus facile de commencer par l'Evangile de St Matthieu ou de St Marc.


Bonne découverte de la Parole de Dieu
Chris4822
http://croire.monsite-orange.fr

A qui irions-nous, Seigneur ? Tu as les paroles de la vie éternelle

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités