Questions sur la Vierge Marie

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8372
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Questions sur la Vierge Marie

Message non lupar Cinci » lun. 27 août 2018, 8:33

en dehors de l'humanité,
Non.

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Questions sur la Vierge Marie

Message non lupar Invité » sam. 15 sept. 2018, 22:07

en dehors de l'humanité,
En lisant le contexte de votre message vous sous entendez sans doute "en dehors de l'humanité pécheresse". Dans ce cas là le propos est recevable.

Astya
Censor
Censor
Messages : 198
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Questions sur la Vierge Marie

Message non lupar Astya » dim. 23 sept. 2018, 23:20

"En dehors de l'humanité pécheresse" semble approprié.

Mon intention n'était pas polémique : le dogme de l'immaculée conception met Marie dans une catégorie particulière, j'aurais du dire plus précisément : "en dehors du reste de l'humanité" peut être ? ou plutôt "une personne à part" ?

Quoiqu'il en soit, à mon opinion, le culte Marial est une composante sympathique et attachante du culte catholique. C'est une figure de douceur et d'amour maternel. C'est important, à mon opinion, que beaucoup gens puissent y voir une figure d'attachement et de soutien.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8372
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Questions sur la Vierge Marie

Message non lupar Cinci » mar. 25 sept. 2018, 17:00

Bonjour,

Le problème c'est que Marie ne se situe pas non plus "en dehors de l'humanité pécheresse" en réalité. Se représenter Marie "en dehors de" reste le genre de conception qui fait crier au scandale des générations entières d'hérétiques, de protestants et d'anti-papistes obstinés.



Non

L'Église catholique expliquerait plutôt (je le crois, je vous dis ce que je pense) que Marie est bel et bien fille d'Adam. Elle est descendante de notre vieil Adam pécheur et, partant, qu'elle est aussi affectée par les conséquences du péché. Qu'elle a donc besoin elle aussi du Sauveur, de notre Dieu rédempteur.

Par contre, elle a bénéficié d'une pure grâce, une grâce extraordinaire ; elle a obtenue la grâce, par avance, qui est celle d'être sauvée, rachetée, sanctifiée dès le moment de sa conception ... à cause de Jésus.

Dieu,- à cause de Jésus -, c'est à dire en prévision de l'Église (les fils adoptifs, etc.), en prévision de la sainteté de toute son Église, de la défaite ultime du Serpent antique, etc. Dieu sachant tout cela depuis toujours (Dieu est en dehors du temps) accorde à Marie - c'est un cadeau ! - cette qualité d'être toute sainte dès le départ et comme sainte de la manière dont nous serions appelés à l'être à la fin.

Être "saint" ne dispense jamais du fait d'être affecté par le péché.

Une "sainte" , - et même une "super sainte et super grâciée" comme la mère de Jésus pouvait l'être en l'an 1 - doit aussi subir les limites de la chair, les lourdeurs de la chair, les peines, les souffrances du quotidien, la menace des ténèbres, l'obscurité de la foi, Marie a quand même dû traverser une vie d'épreuves, et une vie d'épreuves comme nul ne l'aurait eu à vivre sur notre planète bleue, advenant le cas hypothétique où le Père Adam n'aurait jamais chuté.

Il n'y a pas de différence naturelle entre les pécheurs que nous sommes et la mère de Jésus. Aucune différence ? Rien hormis le fait d'une certaine grâce qui lui aura été faite à elle. Cette grâce lui aura été faite à elle et à elle seule.

La sainteté donne une "liberté intérieure par rapport au péché et cette capacité de pouvoir vaincre le mal au lieu de se laisser vaincre par lui". Marie aura pu bénéficier de ce DON DIVIN dès le départ, à la différence de moi; ou à la différence des anciens hébreux, de Marie Madeleine, du roi Hérode et cie.

antoine75
Barbarus
Barbarus

Re: La nature de la Vierge Marie

Message non lupar antoine75 » dim. 30 sept. 2018, 2:40

Elle est comme le Christ après la résurrection : vivante avec son corps glorieux. Elle peut donc se manifester où elle veut, et avec son corps puisque par exemple Catherine Labouré, rue du Bac, a pu la toucher. Marie était assise dans un fauteuil dans la chapelle, Catherine était à genoux à côté d'elle avec les mains sur les genoux de Marie.
Je comprends qu'elle se manifeste dans son corps glorieux. Pourtant, elle décide de s'incarner sous des formes différentes. Parfois de type amérindienne, parfois africaine, parfois asiatique, parfois européen, mais elle est pourtant toujours reconnaissable comme étant la jeune femme juive qui a reçu l'annonce de l'ange Gabriel. Et son corps est donc parfois de chair et d'os, elle peut donc s'incarner momentanément sur terre dans un corps. Tout comme Jésus, peut-elle s'incarner sous d'autres formes ? Comme un jardinier, un enfant, une femme se reconnaissant comme étant la Vierge Marie ou Jésus … Je sais que je vais loin dans mon raisonnement mais je me pose quand même la question.


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit