A propos de la communion

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1163
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Yves54 » sam. 14 juil. 2007, 16:06

Ne recevoir aucune nourriture spirituelle équivaut à ne pas communier??
Si je suis votre raisonnement Boris, il est préfèrable que je communie? J'ai du mal à suivre étant donné que Franck certifie comme je le pensais qu'il reste plus respectueux de ne pas communier si l'on entretient des doutes.... :zut: , je suis dans une impasse.

Personnellement, j'aimerais beaucoup communier demain, mais pas n'importe comment..je ne souhaite pas "m'amuser" avec le sacrement et si d'un coté je ne remplis pas les conditions nécessaires et que d'un autre coté je me prive d'un essentiel qu'est l'hostie pour avancer, autant dire que je suis coincée. Dans les deux cas je stagne.
Il est nécessaire et vital que vous croyez au sacrement pour le recevoir. Sinon vous mentez à vous même et à Dieu.

Quand vous allez à la messe, vous ne pouvez stagner car l'homélie nourrie votre esprit. Dieu se révèle par beaucoup de manière (la prière est un des vecteurs les plus important), la plus intime, l'eucharistie, nécessite une préparation. Je vous conseillerais d'aller voir votre curé et de recevoir cette formation.
Une question : Etes vous baptisez ?

Dans le Christ,

Yves.
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Christophe » sam. 14 juil. 2007, 17:06

Une question : Etes vous baptisez ?
Oui, Anna a dit être baptisée.

Anna, il faut effectivement ne pas communier sans croire à la Présence Réelle du Christ. Pour se préparer, il y a effectivement besoin de nourriture spirituelle, car l'on n'avance pas de ses propres forces sur le chemin de la Foi ; la Foi ne peut pas être "uniquement intellectuelle".
Je vous recommande la prière ainsi qu'une formation catéchétique conséquente. La prière est une intimité entre vous et Dieu. Pour la formation, nous pouvons essayer de répondre à quelques unes de vos interrogations sur ce forum mais le mieux serait de voir avec un prêtre ce qui se fait dans votre paroisse. Au besoin, - si rien ne convient sur votre paroisse - peut-être une paroisse voisine sera plus à même de satisfaire à vos besoins.

Si vous êtes timide, vous pouvez nous mandater pour que nous prenions contact en votre nom auprès de votre paroisse...


Fraternellement en Jésus-Christ
Christophe
Dernière édition par Christophe le sam. 14 juil. 2007, 17:38, édité 2 fois.
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Anna
Censor
Censor
Messages : 134
Inscription : jeu. 12 juil. 2007, 15:31

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Anna » sam. 14 juil. 2007, 17:41

Ok, merci pour vos réponses. Je tenais à clarifier un peu le sujet avant de partir en vancances, je prends l'avion Lundi donc je ne pense pas revoire un prêtre avant 1 mois et demi, d'autant que demain c'est un remplacant et le prêtre de la paroisse est en vacance tout le mois d'Aout, et moi je repars...les vacances d'été ce n'est pas top.
J'essaierai dans une autre paroisse, malgré ma timidité je ne vais pas faire manger, c'est le cas de le dire ;)
Peut être une paroisse un peu plus "sérieuse" que la mienne, je verrai.
Et puis demain je peux tjrs communier, en pensant que je reçois le corps du Christ. Je me force et je constate ce que cela produit.
Prouve que tu existes. Résiste !

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1163
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Yves54 » sam. 14 juil. 2007, 17:52

Et puis demain je peux tjrs communier, en pensant que je reçois le corps du Christ. Je me force et je constate ce que cela produit.
Il faut plus que penser. :)
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2480
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Boris » sam. 14 juil. 2007, 18:27

Et puis demain je peux tjrs communier, en pensant que je reçois le corps du Christ. Je me force et je constate ce que cela produit.
Attention : il n'y a rien de magique !
Vous n'allez pas vous transformez du jour au lendemain. Le Corps du Christ est avant tout une nourriture spirituelle pour votre Foi et pour la Vie Eternelle reçue au Baptême.

Si le Baptême a été fait sous la pression de votre grand-mère, ce n'est pas grave, au contraire : remerciez-la. Sans quoi, vous ne vous poseriez pas toutes ces questions.

Depuis que vous êtes baptisée, vous êtes enfant de Dieu : profitez-en pour lui parler dans la prière et prendre le temps du silence pour l'écouter.
Dieu parle de manière inimaginable : par personne interposée, par un évènement dans la vie de tous les jours, ...
Le jour où vous serez convaincu qu'il s'agit bien du véritable Corps du Christ et du véritable Sang du Christ, alors vous serez prêtes.
Allez vous confessez dans la semaine qui précède pour être sur de n'avoir aucun péché sur la conscience (même si vous oubliez involontairement un péché au moment de la confession, il sera pardonné) et vous serez mieux préparé que 90% de l'assemblée.

Enfin, continuez à venir sur ce forum : il me semble que ces discussions participent à votre préparation.
En parallèle, je vous recommande d'acheter le Compendium du Catéchisme de l'Eglise Catholique (autrement dit la version abrégée) et de le lire : cela se lit très bien et en plus vous apprendrez tout ce qu'il faut savoir.
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Anna
Censor
Censor
Messages : 134
Inscription : jeu. 12 juil. 2007, 15:31

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Anna » sam. 14 juil. 2007, 19:32

Il n'y a rien de magique, c'est exactement ce que m'a dit le prêtre que je connais bien quand je lui ai demandé l'effet que produisait sur lui l'eucharistie.
Si c'est spirituel alors cela ne peut que contribuer à appronfondir ma foi, il faut que j'essaie.
Je me suis retenue en pensant que ça allait au delà d'un simple acte de foi, mais je me suis trompée, en tant que nourriture spirituelle la communion est sans doute préférable pour avancer.

Confesser???Cela ne se fait plus depuis le concile, et les permanences de confession n'existent qu'à Pâques et Noel il me semble, mais en général il y a une absolution collective.
Parce que vous vous confessez la semaine parfois?On ne doit pas fréquenter le même genre d'Eglise, je me vois mal aller vers un prêtre et lui dire que j'aimerais me confesser..il va halluciner, en tout cas, pas les prêtres que je connais. Leurs priorités sont toutes autres, et la notion de péché n'est plus présent dans l'Eglise.¨Par exemple, je bois de l'alccol avec mes potes, je fume un peu pour me détendre..péché ou non??J'ai des copines lesbiennes et je n'ai rien contre l'homosexualité, je suis pour les relations hors mariage si envie(d'ailleurs je trouve que le pacs est une alternative parfois utile, pour parler sincérement)...péché ou non??Tout dépend de la personne qui juge, et du prêtre. Au dessus il y a Dieu, je suis d'accord, mais chacun assigne à Dieu une quantité d'interdits moraux, au final la notion de péché est donc très personnelle.Si notre conscience nous interpelle, je pense que là Dieu agit, et avec moi ça arrive souvent mais probablement pas pour les mêmes choses qu'autrui. Avec le prêtre en question nous ne sommes pas tjrs en accord sur tout, je trouve qu'il a des pratiques condamnables(même si je ne le juge pas bien sur), et inversement, mais il le dit gentillement et veut qu'on soit libre.."vis ta jeunesse", voilà sa devise.

Là j'ai du temps, j'ai l'opportunité de venir sur le forum mais cela va vite cesser..soit par les vacances, les cours et les sorties..la fête aussi c'est sacré,lol. Je vais tacher d'être sage ce soir, de ne pas rentrer trop tard dans la nuit et puis demain j'agirai en fonction de ma conscience.Me connaissant je n'oserai pas, je vais me trouver mille défauts, qui sont certainement vrais. :oops:
Le catéchisme est sur internet, j'en ai lu quelques parties..pas énormément
Prouve que tu existes. Résiste !

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2480
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Boris » sam. 14 juil. 2007, 20:16

Confesser???Cela ne se fait plus depuis le concile
Je vous mets au défi (et celui qui vous a dit une telle ineptie) de trouver le texte qui "abolirait" la confession !

Au contraire, voici ce qui dit Jean-Paul II en 2003 :
L'Eucharistie et la Pénitence sont deux sacrements intimement liés. Si l'Eucharistie rend présent le Sacrifice rédempteur de la Croix, le perpétuant sacramentellement, cela signifie que, de ce Sacrement, découle une exigence continuelle de conversion, de réponse personnelle à l'exhortation adressée par saint Paul aux chrétiens de Corinthe: «Au nom du Christ, nous vous le demandons: laissez-vous réconcilier avec Dieu» (2 Co 5,20) . Si le chrétien a sur la conscience le poids d'un péché grave, l'itinéraire de pénitence, à travers le sacrement de la Réconciliation, devient le passage obligé pour accéder à la pleine participation au Sacrifice eucharistique.
Évidemment, le jugement sur l'état de grâce appartient au seul intéressé, puisqu'il s'agit d'un jugement de conscience. Toutefois, en cas de comportement extérieur gravement, manifestement et durablement contraire à la norme morale, l'Église, dans son souci pastoral du bon ordre communautaire et par respect pour le Sacrement, ne peut pas ne pas sentir concernée. Cette situation de contradiction morale manifeste est traitée par la norme du Code de Droit canonique sur la non-admission à la communion eucharistique de ceux qui «persistent avec obstination dans un péché grave et manifeste».
Parce que vous vous confessez la semaine parfois?
Je vous conseillez cela car il s'agit de votre première confession. Maintenant, se confesser toutes les semaines est une voix sur vers la Sainteté.
On ne doit pas fréquenter le même genre d'Eglise, je me vois mal aller vers un prêtre et lui dire que j'aimerais me confesser.
C'est le problème avec certains prêtres qui ne savent même plus en quoi ils croient. Je connais plusieurs personnes et notamment des enfants qui se confessent toutes les semaines ou au moins tous les 15 jours.
Il va halluciner, en tout cas, pas les prêtres que je connais.
Cela les rendra plus catholiques ! C'est un fait, un prêtre que l'on sollicite pour ce qu'il est, dispensateur des sacrements entre autres choses, se trouve obliger de revenir la véritable doctrine catholique.
Si vous venez le voir en disant que avez certainement fait un péché mortel, il ne peut pas vous refuser la confession sous peine d'aller lui-même directement en Enfer sans passer par la case départ. Un prêtre qui refuse d'oeuvrer pour le salut d'une âme, quel genre de prêtre est-ce ?
Par exemple, je bois de l'alccol avec mes potes, je fume un peu pour me détendre. Péché ou non??
Cela dépend dans quelle mesure et dans quelle intention.
Je prend très régulièrement un apéritif avec ma femme et je ne refuse que rarement mon 1/4 de rouge le midi.
Je ne pense pas être un pécheur à cause de cela.
J'ai des copines lesbiennes et je n'ai rien contre l'homosexualité
Il ne faut pas confondre les personnes et leurs actes !
Ces personnes qui sont vos copines sont probablement très sympas. Par contre leurs actes sexuelles sont détestables. Leurs actes professionnels ? Je ne sais pas, je ne les connais pas.
Il ne faut tout mettre dans le même panier.
je suis pour les relations hors mariage si envie(d'ailleurs je trouve que le pacs est une alternative parfois utile, pour parler sincérement)...péché ou non??
Là, oui il y a péché car vous refusez l'Amour de Dieu.
Tout dépend de la personne qui juge, et du prêtre.
Une seule personne vous juge : Jésus Christ !
Par contre, pour ce qui concerne vos actes, il est très simple de savoir s'ils vont dans le sens de l'Amour de Dieu ou non. Dieu s'est révélé et a ainsi donner les commandements permettant d'être dans son Amour et de vivre de cet Amour.

Au dessus il y a Dieu, je suis d'accord, mais chacun assigne à Dieu une quantité d'interdits moraux, au final la notion de péché est donc très personnelle.
Il n'en est rien !
Les péchés sont clairement définis par Dieu qui a transmis cela par les 10 Commandements. Dans le livre que je vous conseille (Abrégé du Catéchisme de l'Eglise Catholique) chacun des 10 commandements est développé pour montrer le fond des choses et par conséquent quels sont les péchés et les vertus liées à ces commandements.
La Morale découle directement de Loi Naturelle car cette Loi est celle que Dieu a mis en toute créature.
Prendre un anus pour un vagin, il n'y a pas besoin d'être chrétien pour reconnaitre que c'est contre nature : un anus n'est pas un organe sexuel. Donc à partir du moment où une relation passe par une telle perversion de la nature, alors c'est que cette relation n'est pas bonne.
Dieu enseigne qu'un acte n'est bon que si l'acte en lui même est bon et que son but est bon. Ainsi un acte mauvais dont le but est bon rend l'ensemble de l'action mauvaise et il faut s'en abstenir.


je trouve qu'il a des pratiques condamnables(même si je ne le juge pas bien sur)
Non vous ne jugez la personne, vous jugez les actes et c'est très différent.


Etant donné ce que vous nous avez dit, il me semble que vous n'êtes pas prête pour communier. Continuez à lire le Catéchisme et à poser des questions sur les points que vous ne comprenez pas dans votre lecture.
Dernière édition par Boris le dim. 15 juil. 2007, 19:04, édité 1 fois.
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
marchenoir
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 268
Inscription : dim. 25 déc. 2005, 22:58
Localisation : Vincennes

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar marchenoir » sam. 14 juil. 2007, 20:44

Confesser??? Cela ne se fait plus depuis le concile, et les permanences de confession n'existent qu'à Pâques et Noel il me semble, mais en général il y a une absolution collective.
Râh l'attaque que j'ai failli avoir. Si si, cela se fait, et aussi bien qu'avant le Concile ! Je dirais même mieux, cela doit se faire ! A quel rythme ? Il n'y a pas de règle. Disons, le plus souvent possible et le plus rapidement possible après un péché mortel.
Il est vrai que la notion de péché s'est estompée chez la grande majorité des fidèles, mais en aucun cas cette notion a disparu de l'Eglise. On peut même dire qu'elle possède aujourd'hui une certaine actualité. Et des prêtres, vous en trouverez sans problème à Montmartre ou à Notre-Dame (mais je ne sais pas si vous êtes parisienne).
Quant aux absolutions collectives, comme ce soir je suis de bonne humeur je vais juste dire que ce n'est absolument pas ce qui est demandé par l'Eglise, mais alors là, absolument pas ! A éviter de toute urgence...

Autre chose, ce que vous dites du prêtre que vous allez voir et qui a pour devise "vis ta jeunesse", je pense que cela vaut mieux que s'il eut dit "meurt ta jeunesse", mais c'est vraiment tout... N'hésitez pas à aller entendre un autre son de cloche. Je crois qu'il vous a déjà été proposé de vous mettre en lien avec des paroisses dans lesquelles la doctrine est saine, encore une fois n'hésitez pas à tenter l'expérience.

Enfin, pour ce que vous dites des péchés/pas péchés, cela demanderait un long message pour chaque cas. Il faut ici avoir le sens des priorités, et la priorité, je pense, c'est de contacter un prêtre à la doctrine sure.

Que Dieu vous assiste et vous garde, chère Anna.

Marchenoir.
Il n'y a qu'une tristesse, c'est de n'être pas des saints (Léon Bloy, La Femme Pauvre)

Avatar de l’utilisateur
Anna
Censor
Censor
Messages : 134
Inscription : jeu. 12 juil. 2007, 15:31

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Anna » sam. 14 juil. 2007, 20:55

Non, je ne vois aucun texte qui l'ai abolit, par contre, dans les moeurs et les habitudes, il y a un déclin très net et les prêtres, (certains), n'encouragent pas énormément la pratique.

Il ne s'agit pas de ma première confession, je me suis deja confessée..mais à chaque fois c'était pour des fêtes chrétiennes, ou lors d'un pelerinage ou un voyage..je me suis confessée Basilique Saint Pierre, et j'en garde un très bon souvenir. Là bas il n'y a pas de réticence, le prêtre est dans le confessionnal ce qui n'est pas courrant ici.
Mon etonnement vient du fait, qu'en France, je ne connais personne qui va de lui même demander à se confesser. Connaissant le prêtre de ma paroisse, il serait assez surpris...mais tant mieux si vous fréquentez des paroisses qui soutiennent la communion, la confession...

Je sollicite le prêtre pour tout, sauf les sacrements. On mange ensemble, on joue au billard, j'ai fais pas mal de choses avec lui par contre, niveau sacrement, c'est très restreint. Parfois, il s'assoit et laisse aux laics le soin de donner la communion...je ne veux pas le déranger pour cela.

Non, au contraire,j'ai beaucoup d'estime pour l'amour, que ce soit dans le cadre de l'homosexualité ou du concubinage. Le mariage est une institution en déclin, il y a divers raisons plus ou moins louables. Quoiqu'il en soit, ce n'est pas un péché que de vivre et entretenir des relations avec une personne que l'on aime, c'est même la chose la plus naturelle qui soit je dirai. Par contre, boire de l'alcool en mangeant, à mes yeux c'est grave; vous voyez, un exemple frappant de divergences au sujet du péché. Chacun doit se focaliser sur ce que dicte l'Esprit.

La morale découle à la fois de notre for intérieure, en ce sens elle vient de Dieu et l'exemple des dix commandements va très bien, mais egallement d'un mode culturel qui influence notre degrès de culpabilité et de censure morale.( Freud est un bon enseignant en la matière)
La sodomie dans votre exemple est contre nature si on recherche la reproduction dans l'act sexuel..toutefois, si il s'agit de plaisir et de complicité dans un couple alors c'est une activité très ludique, qui procure beaucoup de sensations...
Personne ne confond un anus et un vagin, tout dépend de quelle cadre et quelle recherche s'effectue la relation.

Des pratiques qui m'ennervent et je le supporte comme cela. Avec ses défauts,lui aussi je pense, quand on se prend la tête l'Eglise tremble,lol.

Je verrai demain.
Prouve que tu existes. Résiste !

Avatar de l’utilisateur
Anna
Censor
Censor
Messages : 134
Inscription : jeu. 12 juil. 2007, 15:31

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Anna » sam. 14 juil. 2007, 20:59

Marchenoir, se confesser après chaque péché mortel???C'est moi qui vais avoir une attaque cette fois ci, cela voudrait dire tous les jours.
Vous m'impressionnez, de façon positive bien sur. Eh bien, je ne suis pas encore une sainte on dirait, oua :oh:
Prouve que tu existes. Résiste !

Avatar de l’utilisateur
marchenoir
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 268
Inscription : dim. 25 déc. 2005, 22:58
Localisation : Vincennes

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar marchenoir » sam. 14 juil. 2007, 22:04

Marchenoir, se confesser après chaque péché mortel???C'est moi qui vais avoir une attaque cette fois ci, cela voudrait dire tous les jours.
Vous m'impressionnez, de façon positive bien sur. Eh bien, je ne suis pas encore une sainte on dirait, oua :oh:
Ah, si, si ! Après chaque péché mortel il faut au plus vite retrouver l'état de grâce, sans quoi vous ne pouvez pas bénéficier des grâces des autres sacrements. Sans compter que nul n'étant maître de son destin, si Dieu vous demande votre vie et que vous êtes en état de péché mortel, vous serez à tout jamais séparé de Dieu, c'est-à-dire en enfer. Cela mérite réflexion.

Maintenant, ce n'est pas parce que je vous dis tout cela que je suis saint et ce n'est pas parce que vous l'entendez pour la première fois que vous n'êtes pas appelée à l'être. C'est notre vocation à tous, la sainteté. Et c'est notre seul malheur que de ne pas l'être encore, comme disait Bloy. Le général De Gaulle, à qui l'on demandait qui, selon lui, était cultivé, répondait : "Je ne connais personne de cultivé, je ne connais que des personnes qui se cultivent". Eh bien l'on pourrait dire la même chose pour la sainteté : il n'y a ici-bas pas de saint, il n'y a que des personnes en marche vers la sainteté.

Bon et saint dimanche à vous et à tous !

Marchenoir :saint:
Il n'y a qu'une tristesse, c'est de n'être pas des saints (Léon Bloy, La Femme Pauvre)

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2480
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Boris » dim. 15 juil. 2007, 19:12

Je sollicite le prêtre pour tout, sauf les sacrements. On mange ensemble, on joue au billard, j'ai fais pas mal de choses avec lui par contre, niveau sacrement, c'est très restreint. Parfois, il s'assoit et laisse aux laics le soin de donner la communion...je ne veux pas le déranger pour cela.
Une telle remarque montre le besoin urgent de changer de prêtre et de paroisse.
Un prêtre qui donne l'impression qu'on le dérange lorsqu'il s'agit des sacrements est un prêtre qui ne croit pas ni en ce qu'il fait ni en ce qu'il est !

Changez, changez et vite pour le salut de votre âme !
Par contre, boire de l'alcool en mangeant, à mes yeux c'est grave;
Expliquez-moi en quoi cela offense Dieu si on boit de l'alcool en mangeant ?

Alors que de vivre une relation qui en réalité n'est pas de l'Amour mais du simple plaisir, voilà qui offense qui est Amour : c'est une parodie de ce qu'Il est et de ce qu'Il nous propose de vivre.
Le Véritable Amour est ouvert à la Vie : expliquez-moi comment des personnes peuvent accueillir la Vie de façon naturelle en ayant des relations homosexuelles ?
UdP,
Boris

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: La (première) Communion

Message non lupar Christophe » dim. 15 juil. 2007, 19:26

[ Je rappelle le sujet de ce fil : la première communion d'Anna. Pour les questions de morale et de moeurs, il y a un sous-forum plus indiqué : http://www.cite-catholique.org/viewforum.php?f=37 | Fraternellement. Christophe ]

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Christophe » dim. 15 juil. 2007, 19:49

Salut Anna :)

Il est certain qu'il est préférable de se confesser avant de communier, a fortiori avant une première communion. Je pense que le prêtre de votre paroisse, dont le rôle diffère de celui d'un éducateur social, ne fera aucun problème pour vous confesser avant votre première communion...

La Confession, ou Sacrement de Pénitence et de Réconciliation, vise à la rémission de ses péchés, mais cela n'est efficace que s'il y a "contrition" (ou repentir). Dans le cas d'opinions contraires à l'enseignement de l'Église, il est inutile de les confesser si l'on n'y renonce pas. Néanmoins, pour être franc, j'ignore si diverger de l'orthodoxie catholique sur certains points de morale constitue un péché.

Amitiés en Jésus-Christ
Christophe

:arrow: Compendium du Catéchisme de l'Église catholique, sur le Sacrement de la Confession :
http://www.vatican.va/archive/compendiu ... GU%C9RISON
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Aragatz
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : lun. 02 juil. 2007, 17:41

Baptisé mais non catéchisé : peut-on communier?

Message non lupar Aragatz » lun. 16 juil. 2007, 17:54

Je l'ai fait une fois; la première fois qu'on m'a emmenée à la messe toute seule alors que je suivais le catéchisme, mais je pense que c'était la gourmandise (j'avais 8 ans). Une personne (voisine de mes parents pratiquante) m'en avait même fait la remarque et l'a répété à mes parents. Mais je n'étais qu'une enfant, je ne savais pas encore !


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités