Où est Dieu ?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Astya
Censor
Censor
Messages : 190
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Où est Dieu ?

Message non lupar Astya » sam. 21 avr. 2018, 22:37

Quand j'étais petite, on nous enseignait que "Dieu est partout et nulle part".
Est-ce que cette formule est toujours utilisée ? Est-ce que c'est une citation ?
Et qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire ?

Est-ce une formule en réaction au Panthéisme : Dieu serait présent dans toute la création, mais en même temps, il ne peut être confondu avec elle ?

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8280
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar Cinci » dim. 22 avr. 2018, 8:23

Bonjour,

Dieu étant un être spirituel ou immatériel, sa présence ne sera pas localisable comme pourrait l'être un corps dans l'espace. C'est dans ce sens-là que l'on va dire qu'il est à la fois partout et nulle part, je pense. En fait, Dieu est présent partout où il exerce une activité quelconque. Et comme il exerce une activité sur tout ...

Tous les êtres spirituels (Dieu, anges, hommes) transcendent la matière d'une manière ou d'une autre, par suite peuvent exercer comme une activité à plus d'un endroit en même temps. C'est une chose à noter.

On dira, par exemple, que les anges qui sont en mission auprès des hommes restent pourtant tournés vers la Face du Seigneur. Ils ne désertent pas leur place dans le royaume afin de pouvoir venir faire une visite à Abraham sur terre, ou pour venir visiter Joseph dans un songe, etc. Par contre, il n'y a que Dieu qui puisse vraiment exercer une activité partout, mais absolument partout et tout en même temps. Il n'y a que Dieu dont la présence pourrait se faire sentir partout.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1183
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar prodigal » dim. 22 avr. 2018, 11:38

Je crois que ce que le christianisme reproche au panthéisme ce n'est pas de dire que Dieu est partout, ni qu'il est infini, mais c'est de faire de Dieu une réalité impersonnelle.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Astya
Censor
Censor
Messages : 190
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar Astya » mer. 25 avr. 2018, 17:39

Merci à vous deux, mais je vais encore vous demander des éclaircissements :

quand Cinci dit :
Tous les êtres spirituels (Dieu, anges, hommes) transcendent la matière d'une manière ou d'une autre, par suite peuvent exercer comme une activité à plus d'un endroit en même temps.
Pour les humains, pourrait-on dire que ça s'applique par exemple à ceux qui ont écrit un livre, et qu'ils continuent à s'adresser à leurs lecteurs même s'ils ne les ont jamais rencontrés ?

Quand Prodigal dit
Je crois que ce que le christianisme reproche au panthéisme....... c'est de faire de Dieu une réalité impersonnelle
Mais on pourrait reprocher cela à tous les monothéismes ? Ou bien le Panthéisme est considéré comme faisant de Dieu une réalité qui n'a pas de souci particulier pour l'humanité ? (ce qui n'est pas le cas pour tous les panthéismes : les stoïciens considèrent que la Divinité prend soin de l'humanité).

Pour ce qui est de la formule elle même : elle est paradoxale. Si j'ai bien compris Cinci, elle veut dire "Dieu est présent partout par son action , et sa présence est manifeste là où sa volonté veut se manifester" ?

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1183
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar prodigal » jeu. 26 avr. 2018, 10:29

Chère Astya,
Dieu étant partout, panthéisme et monothéisme pourraient être synonymes. Mais je ne crois pas que ce soit l'usage. On appelle ordinairement "panthéisme" un système, comme celui de Spinoza, dans lequel Dieu n'est pas créateur mais s'identifie à l'Univers dans son ensemble. Rien n'est en dehors de Dieu, il n'y a pas de créatures, il n'y a que des parties de la substance unique.
Pour un monothéiste, Dieu est évidemment transcendant, et créateur.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar Toto » jeu. 26 avr. 2018, 10:45

Bonjour,

Je suis quand même étonné que personne n'ait cité la présence substantielle et réelle de notre Seigneur Jésus-Christ dans l'hostie consacrée, Corps, Sang, Ame et Divinité...Il y a une réelle différence de nature (et non de degré) entre l'expression un peu bateau "Dieu est partout" et "Dieu est présent dans l'eucharistie".

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 3249
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar Héraclius » jeu. 26 avr. 2018, 12:46

En fait c'est pas tant le mystère de l'Eucharistie que celui de l'union hypostatique. La présence de Dieu en une nature humaine, elle-même rendue présente dans le pain (enfin, à sa place plus exactement).

Autre "mode de présence" : la Gloire dans le Temple. Je ne sais qu'en penser.


Je pense que la "présence" ordinaire de Dieu est avant tout dans le fait qu'il est l'actus essendi, celui qui confère l'existence à toute chose. Donc même un espace vide, ou un grain de poussière, est présence de Dieu en tant que Dieu la maintient à chaque instant dans l'existence. Il est l'Actualisateur, si l'on puis dire, par excellence. "Per ipsum et cum ipso et in ipso".
''Christus Iesus, cum in forma Dei esset, non rapínam arbitrátus est esse se æquálem Deo, sed semetípsum exinanívit formam servi accípiens, in similitúdinem hóminum factus ; et hábitu invéntus ut homo, humiliávit semetípsum factus oboediens usque ad mortem, mortem autem crucis. Propter quod et Deus illum exaltávit et donávit illi nomen, quod est super omne nomen, ut in nómine Iesu omne genu flectátur cæléstium et terréstrium et infernórum.'' (Epître de Saint Paul aux Philippiens, 2, 7-10)

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8280
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar Cinci » jeu. 26 avr. 2018, 13:57

Astya a écrit :
Pour les humains, pourrait-on dire que ça s'applique par exemple à ceux qui ont écrit un livre, et qu'ils continuent à s'adresser à leurs lecteurs même s'ils ne les ont jamais rencontrés ?
Je n'avais pas cette considération à l'esprit lorsque j'écrivais plus haut, mais je trouve votre question intéressante.

:)

Il y a probablement un lien entre le fait d'être doué d'une nature spirituelle et d'aspirer à outrepasser les contraintes de la matière ou du temps. Dans l'activité de l'écrivain, il y a bien quelque chose qui pourrait tenir déjà de la volonté de communiquer une part de soi, à l'extérieur de soi-même, pour exercer une certaine influence à distance et comme relevant d'une sorte de dédoublement.

Astya
Censor
Censor
Messages : 190
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar Astya » sam. 28 avr. 2018, 19:15

Je pense que la "présence" ordinaire de Dieu est avant tout dans le fait qu'il est l'actus essendi, celui qui confère l'existence à toute chose. Donc même un espace vide, ou un grain de poussière, est présence de Dieu en tant que Dieu la maintient à chaque instant dans l'existence. Il est l'Actualisateur, si l'on puis dire, par excellence. "Per ipsum et cum ipso et in ipso".
Je crois que là j'ai compris : "est présence de Dieu en tant que Dieu la maintient à chaque instant dans l'existence" : il me semble que cela rejoint "je suis celui qui est" autre citation difficile à comprendre : le fait que chaque chose existe est lié au fait que Dieu non seulement l'a crée mais le maintient "par lui, avec lui et en lui".

@ Prodigal : mais est-ce que vous êtes sûr que Spinoza exclu la transcendance ? J'avais compris qu'il décrivait la substance dans l'univers et avec l'univers mais quand même inaccessible à l'humain.

@ Toto : la transsubstantiation n'est-elle pas une question différente ? Cela induit un degré de difficulté supplémentaire : Dieu est présent partout sur un mode de présence X, et dans l'hostie consacrée il est présent sur un mode de présence Y, d'une nature différente ?
Et pourquoi dites vous que c'est une expression bateau ?

@ Cinci : vous insistez sur le côté spirituel. Donc l'expression pourrait être : "Dieu est partout en esprit, et nulle part dans la matière" ?
Avec un état intermédiaire pour l'hostie consacrée où Dieu serait présent à la fois en esprit et en substance, mais pas en matière ?

:) Merci beaucoup à tous pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
prodigal
Amicus Civitatis
Amicus Civitatis
Messages : 1183
Inscription : mar. 09 juil. 2013, 10:32

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar prodigal » dim. 29 avr. 2018, 11:46

En ce qui concerne Spinoza, il n'y a pas d'équivoque sur la négation de la transcendance. Dieu s'identifie à la Nature, et n'est en rien transcendant. Il est la nécessité universelle, et il convient de le connaître et de l'aimer, mais surtout pas comme un être distinct de la création, ni a fortiori comme un Père.
Spinoza a produit un système très séduisant, dans la mesure où il revient à proposer un salut sans religion, via la connaissance, celle-ci conduisant à aimer le Dieu des philosophes. Beaucoup ont interprété ce système comme un athéisme soucieux de perfection personnelle dans l'harmonie avec l'univers, et cela me semble en effet l'interprétation la plus juste.
Paix sur la Terre aux hommes de bonne volonté

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4658
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Où est Dieu ?

Message non lupar gerardh » dim. 29 avr. 2018, 14:30

___

Bonjour,

Dieu habite la lumière inaccessible est-il écrit dans la Bible.


--


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit