Baptême pour de mauvaises raisons, et après...

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
lys
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : ven. 09 févr. 2018, 18:51

Baptême pour de mauvaises raisons, et après...

Message non lupar lys » sam. 17 mars 2018, 5:57

Bonjour,

Je n'ai pas vraiment de question, mais je voulais juste avoir quelques avis à l'approche de Pâques...

J'ai été baptisée à Pâques en 2016 après 7 mois de catéchisme, et une découverte du catholicisme qui remontait à à peine 5 mois plus tôt (ça a été une vraie découverte, j'ai plutôt grandi dans un genre de syncrétisme bouddhiste, avec des fréquentations musulmanes et plus tard athées militantes fortement anticléricales).

Je pense que j'en avais déjà conscience à l'époque, et je le pense encore a posteriori, mais je crois que j'ai demandé le baptême pour de très mauvaises raisons. Et pour cela, j'avais des réticences, je souhaitais attendre, mais le prêtre qui me préparait m'a un peu "forcé la main" (à mon avis pour faire du chiffre, et malgré tout le respect que j'ai pour lui).

J'ai lu plus tard qu'autrefois, le catéchuménat durait trois ans. En ce qui me concerne, la première année a été celle de la découverte, de l'émerveillement, mais c'était aussi l'année où j'étais le plus influençable et impressionnable (j'ai bien malheureusement cédé, non seulement au prêtre mais aussi à d'autres personnes). La deuxième année, je n'étais plus catéchumène, et je l'ai spirituellement très mal vécue avec force regrets, comme un réveil de lendemain de cuite. La troisième année s'achèvera à Pâques, paisiblement je crois, mais toujours avec le regret de ne pas avoir attendu la fin de ces fameuses trois années de catéchuménat préconisées autrefois - il me semble qu'elles sont vraiment nécessaires.

Voilà c'est tout en fait...

Cepora
Barbarus
Barbarus

Re: Baptême pour de mauvaises raisons, et après...

Message non lupar Cepora » lun. 19 mars 2018, 14:54

Bonjour Lys,

Dieu, dans sa miséricorde, regarde davantage la fin à laquelle vous vous êtes destinée en acceptant le baptême, plutôt que les motifs pour lesquels vous l'avez demandé. Il arrive qu'une conversion qui semble être arrivée un peu malgré elle, devienne plus solide et plus constante qu'une autre qui est arrivée de propos parfaitement délibéré.

lys
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : ven. 09 févr. 2018, 18:51

Re: Baptême pour de mauvaises raisons, et après...

Message non lupar lys » jeu. 22 mars 2018, 20:38

Je cherchais quelques paroles de réconfort, et vous me les avez données, merci Cepora !

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3617
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Baptême pour de mauvaises raisons, et après...

Message non lupar Kerniou » ven. 23 mars 2018, 19:20

Pour avoir accompagné les adultes vers le baptême, je dirais que, à tort ou à raison, le prêtre vous a sentie prête pour le baptême.
La nécessité que les catéchumènes soient prêts pour le sacrement, reste la préoccupation première pour les équipes d'accompagnement. Il n'est pas exclu que des personnes se trompent ...
Vous savez, il est normal de se poser des questions sur sa foi et de voir, avec le temps, les choses différemment.
Bon cheminement à vous.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Alain38
Ædilis
Ædilis
Messages : 26
Inscription : ven. 13 déc. 2013, 19:48

Re: Baptême pour de mauvaises raisons, et après...

Message non lupar Alain38 » ven. 23 mars 2018, 22:14

Bonjour,

C'est intéressant ce que vous dites, c'est franc.

J'ai été ou je suis catéchumène depuis 2012, Je n'ai pas poursuivi mon parcours, alors qu'il me restait l'appel décisif et le baptême.

Les querelles entre paroissiennes m'ont pas mal refroidi, rien de bien spirituel là-dedans et moi aussi, je ne suis pas parfait mais elles médisaient beaucoup sur ma catéchiste et ça m'as révolté, je ne me sentais pas à ma place parmi ces anciens de l’église.

Les seuls moments que j’apprécie, sont quand je suis seul face au tabernacle ou alors à discuter avec un prêtre ou une sœur.
Je suis à la recherche de spiritualité, je crois en Dieu.

j'ai vraiment du mal avec les laïcs, c'est pas normal; j’espère toujours rencontrer Dieu ou avoir une expérience mystique qui me permette de passer outre et d'aimer mon prochain mais pas pour le moment.

j'ai bien l'impression qu'on est un peu au même point, ça m'a fait plaisir d’écrire et de répondre.
Vous voyez ma signature? c'est ce qui me permettait de passer outre à l'époque...

À bientôt.
Dernière édition par Anne le ven. 23 mars 2018, 23:05, édité 1 fois.
Raison : Le vouvoiement est habituellement de mise dans la Cité, à moins d'entente mutuelle entre les participant(e)s.
Pardon / Merci / S'il te plait

La providence est ma richesse

lys
Civis
Civis
Messages : 7
Inscription : ven. 09 févr. 2018, 18:51

Re: Baptême pour de mauvaises raisons, et après...

Message non lupar lys » lun. 26 mars 2018, 10:51

Bonjour et merci pour vos réponses !

Alain38, votre témoignage me renvoie un peu à ma propre histoire : pendant de nombreux mois, je ne comprenais pas comment ces catholiques "de naissance", "de famille" et depuis toujours pouvaient se montrer aussi mesquins et méchants, alors que je fréquentais à l'époque des personnes athées et tellement bienveillantes. À cela, le prêtre qui me préparait m'a répondu qu'il y avait ici bas l'Église militante, et que l'Église des justes n'était pas de ce monde. À chacun, donc, de combattre ses défauts et ses tentations.

Évidemment, cette réponse a été loin de me satisfaire. Je ne demandais qu'une chose : pouvoir approcher, ou même voir de loin, un seul catholique exemplaire. Cela eut suffi à me convaincre.

En devenant catholique, je pensais devenir quelqu'un de meilleur, surtout aux yeux des autres catholiques. En réalité, c'est le contraire qui s'est passé : peut-être par résignation ou bien parce que je ne peux faire autrement maintenant que le baptême a été donné, je m'efforce de voir le meilleur en chacun ; et je constate chaque jour que, même catholique, je ne deviendrai jamais meilleure que tous ces gens que je croyais mesquins et méchants. J'ai été en colère, je me suis sentie trompée.

La seule chose à faire à présent, c'est essayer aujourd'hui de devenir quelqu'un de meilleur que je n'étais hier. C'est compliqué, bien sûr, mais la chose qui m'aide le plus, c'est l'abandon de soi à la Providence. Vous vous dites croyant : cela devrait donc vous être plus facile qu'à moi. Chaque fois que vous croisez ces laïcs, dites-vous bien que Dieu a un plan pour chacun d'entre eux ; peut-être cela vous aidera-t-il à les aimer ?

En tout cas, je prie pour que vous deveniez ce catholique exemplaire que j'ai cherché, et je vous souhaite une bonne semaine sainte.


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités