Se faire baptiser = obliger d'accepter toutes les croyances de l'Église

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
PetiteQuestion
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : ven. 09 mars 2018, 1:07

Se faire baptiser = obliger d'accepter toutes les croyances de l'Église

Message non lupar PetiteQuestion » ven. 09 mars 2018, 1:45

Bonjour.

Je souhaite me faire baptiser (depuis longtemps, mais là de manière plus pressante), mais je trouve qu'il y a un problème et c'est dommage, c'est que pour se faire baptiser, pas le choix, il faut adhérer en tous points aux croyances de l'église dans la quelle on va se faire baptiser, mais comment ça se passe si on est pas 100% d'accord avec toutes les églises ? On doit mentir au pasteur ou au prêtre qu'on va aller voir ?

Je veux dire c'est même pas forcément que je suis pas d'accord, c'est que pour certains point je "sais pas" tout simplement, pas moyen d'avoir une certitude, par exemple concernant l'Eucharistie.

Moi je me sens plus proche des catholiques, j'ai une sorte de confiance en l'Église de Pierre, guider sans faille par le Saint-Esprit en ce qui concerne tout dogme qui touche au Salut ( sinon où va t-on sans l'Esprit-Saint... là où nos petites réflexions intellectuelles humaines nous emmèneront)

Alors oui moi comme vous pouvez le voir je pars plutôt sûr du Baptême dans l'Eglise Catholique, mais est-ce que on va me demander de croire avec certitude dans toutes les croyances , que ce passe t-il si je dis à ceux qui m'accueil que je suis pas sûr sur certains points ?

Et pour finir il n'y a pas que moi, comment fait une personne qui ne sait pas du tout quelle église suivre mais désir ardemment le baptême ?
(et une deuxième et dernière question : Le parcours du baptême Catholique peut refroidir tant ça à l'air LONG ! Est-ce que si j'ai une bonne connaissance des écritures et en théologie (enfin je suis loin d'être un nouveau) ça pourrait aller assez vite, genre 3 mois... car j'ai cru comprendre que ça pouvait mettre plus d'un an ! ... là je peux vous dire que les protestant marque un point !)

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1969
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Se faire baptiser = obliger d'accepter toutes les croyances d'une église

Message non lupar Trinité » ven. 09 mars 2018, 14:13

Bonjour petite question,

Je voulais simplement vous dire que j'ai également des doutes sur certains dogmes de l'Eglise Catholique, mais cela ne m'empêche pas d'essayer de suivre son enseignement.
L'Eglise est la dépositaire des Evangiles de Jésus et parfois je la suis un peu d'une façon aveugle, bien que je cherche à comprendre. Vous ne comprendrez jamais les mystères, ceux-ci font partie du domaine de la foi. Ce n'est pas une entité rationnelle.

Mais il y a ici des personnes bien plus compétentes que moi, qui vous instruiront en ce sens.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3837
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Se faire baptiser = obliger d'accepter toutes les croyances d'une église

Message non lupar Kerniou » ven. 09 mars 2018, 17:35

Pour vous répondre sur le temps de préparation au baptême qui vous parait longue, je répondrais que la longueur de la préparation veut donner le temps au catéchumène de mûrir sa décision voire y renoncer. En effet, le baptême est un engagement qui mérite réflexion et maturation de la décision. deux ans représentent la longueur maximale. Le temps peut être beaucoup moins long en fonction du parcours de chacun.

Il ne s'agit, en aucun cas, d'un examen ni du parcours du combattant mais d'un temps de découverte, de partage, d'échange et de cheminement. Pour avoir été "accompagnante", je trouve ce cheminement très enrichissant pour tout le monde.

Trois mois me paraîtrait, à priori, un temps un peu court. Il faut laisser à la foi, le temps de grandir.

Mais vous pouvez vous renseigner auprès d'une équipe de préparation au baptême.

Quant aux "croyances" comme vous les appelez, ce sont des points de la foi.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

PetiteQuestion
Civis
Civis
Messages : 2
Inscription : ven. 09 mars 2018, 1:07

Re: Se faire baptiser = obliger d'accepter toutes les croyances d'une église

Message non lupar PetiteQuestion » ven. 09 mars 2018, 18:01

Merci pour vos réponses Trinité et Kerniou

@Kerniou
e la longueur de la préparation veut donner le temps au catéchumène de mûrir sa décision voire y renoncer.
Pourtant ça fait très longtemps que je crois, c'est plutôt bien mûr je trouve... faut-il devenir un grand théologien pour être sauvé ? Ca ne colle pas du tout avec les Evangiles je trouves, si une personne est toucher par l'amour la miséricorde et la passion du Christ, et quelle désir le Baptême cela suffit selon moi (après lui avoir expliquer si besoin ce que représente le Baptême, chose qui ne prend pas 2 ans...
1 semaine suffirait sa connaissance et sa compréhension pourra augmenter après.

D'ailleurs en Acte 8.34-38, L'eunuque semble touché par L'Evangile et demande tout de suite à être baptiser , chose que Philippe fait tout de suite !

L'eunuque dit à Philippe: Je te prie, de qui le prophète parle-t-il ainsi? Est-ce de lui-même, ou de quelque autre? 35Alors Philippe, ouvrant la bouche et commençant par ce passage, lui annonça la bonne nouvelle de Jésus. 36Comme ils continuaient leur chemin, ils rencontrèrent de l'eau. Et l'eunuque dit: Voici de l'eau; qu'est-ce qui empêche que je sois baptisé?

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3837
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Se faire baptiser = obliger d'accepter toutes les croyances d'une église

Message non lupar Kerniou » ven. 09 mars 2018, 18:24

Vous devriez contacter une équipe et vous verrez avec elle comment les choses peuvent se dérouler pour vous ...
Souvent, elles ont eu à gérer des situations d'abandon ou des retournements dont elles se méfient ...
vous pouvez, toujours et de toute façon, vous adresser à votre évêque.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 7079
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Se faire baptiser = obliger d'accepter toutes les croyances d'une église

Message non lupar Anne » ven. 09 mars 2018, 20:40

Kerniou a écrit:

Quant aux "croyances" comme vous les appelez, ce sont des points de la foi.
Il arrive souvent que ce qu'on croit connaître des-dites "croyances" soit bien partiel.

Il suffit souvent d'étudier sur quoi elles sont basées, quels sont les arguments avancés par l'Église les concernant, pour mieux les comprendre et souvent pour mieux les accepter...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Théodore
Prætor
Prætor
Messages : 825
Inscription : jeu. 07 mars 2013, 23:43
Conviction : Catholique de Rit latin.
Localisation : Berlin, Allemagne.

Re: Se faire baptiser = obliger d'accepter toutes les croyances de l'Église

Message non lupar Théodore » ven. 09 mars 2018, 22:58

Je souhaite me faire baptiser (depuis longtemps, mais là de manière plus pressante), mais je trouve qu'il y a un problème et c'est dommage, c'est que pour se faire baptiser, pas le choix, il faut adhérer en tous points aux croyances de l'église dans la quelle on va se faire baptiser, mais comment ça se passe si on est pas 100% d'accord avec toutes les églises ? On doit mentir au pasteur ou au prêtre qu'on va aller voir ?

Je veux dire c'est même pas forcément que je suis pas d'accord, c'est que pour certains point je "sais pas" tout simplement, pas moyen d'avoir une certitude, par exemple concernant l'Eucharistie.

Moi je me sens plus proche des catholiques, j'ai une sorte de confiance en l'Église de Pierre, guider sans faille par le Saint-Esprit en ce qui concerne tout dogme qui touche au Salut ( sinon où va t-on sans l'Esprit-Saint... là où nos petites réflexions intellectuelles humaines nous emmèneront)

Alors oui moi comme vous pouvez le voir je pars plutôt sûr du Baptême dans l'Eglise Catholique, mais est-ce que on va me demander de croire avec certitude dans toutes les croyances , que ce passe t-il si je dis à ceux qui m'accueil que je suis pas sûr sur certains points ?

Bonjour PetiteQuestion,
Non, il n'est pas nécessaire que vous n'ayiez plus aucune difficulté avec la Foi de l'Eglise.
Il est nécessaire, en revanche, que vous acceptiez l'autorité doctrinale de l'Eglise. Cela signifie que vous soyiez prêt à accepter comme vrai tout ce qu'elle enseigne ayant trait à la Foi et aux moeurs, par le simple fait qu'elle l'enseigne ; que vous acceptiez de ne pas vous opposer à son enseignement.
Ca ne signifie pas que vous ne pouvez pas avoir des difficultés avec certains enseignements, ou des doutes spontanés. Certains catholiques excellents bataillent toute leur vie avec des doutes ! Mais cela exige que, malgré ses doutes, vous faisiez un acte de foi (de la volonté donc) qui "fasse une queue-de-poisson" au doute, et décide quand même de reconnaître comme vrai l'enseignement qui vous cause souçi. Tant pis si, pour l'instant, vous ne voyez pas exactement pourquoi c'est vrai, en-dehors du fait brut que l'Eglise l'enseigne. Continuez à chercher et à prier le Seigneur afin qu'il vous montre comment cette difficulté se résout. Mais il n'est pas nécessaire de l'avoir résolue pour être catholique. Si vous étudiez les mathématiques, ce serait un peu comme l'élève qui ne comprend pas la démonstration d'un théorème, mais qui l'admet quand même, en faitsant confiance à son prof, et en se disant qu'il y reviendra et qu'il comprendra plus tard.
Vous l'avez bien dit, nos petites réflexions humaines ne nous emmènent souvent pas très loin. C'est pour ça que l'Eglise catholique est un don si précieux :)
Et pour finir il n'y a pas que moi, comment fait une personne qui ne sait pas du tout quelle église suivre mais désir ardemment le baptême ?
C'est tout le problème de la division des chrétiens et de l'hérésie.
Le christianisme intégral, où la Vérité reçue des Apôtres est préservée de toute corruption, se trouve dans l'Eglise catholique exclusivement.
Si quelqu'un a des doutes suffisament puissants, je ne peux que l'engager à se plonger dans les longs et fastidieux débats qui opposent les différentes confessions chrétiennes (je l'ai fait quatre ans durant). Sinon... qu'il devienne catholique parce que le résultat sera le même :p

(et une deuxième et dernière question : Le parcours du baptême Catholique peut refroidir tant ça à l'air LONG ! Est-ce que si j'ai une bonne connaissance des écritures et en théologie (enfin je suis loin d'être un nouveau) ça pourrait aller assez vite, genre 3 mois... car j'ai cru comprendre que ça pouvait mettre plus d'un an ! ... là je peux vous dire que les protestant marque un point !)
Les protestants marquent peut-être un point, mais si c'est pour vous mener dans l'erreur...
L'Eglise a ses bonnes raisons de vous soumettre à un temps d'attente. Le savoir et la sagesse, ce n'est pas la même chose. On peut être un expert en théologie et être spirituellement "immature". Ces deux ans de catéchuménat ne sont donc pas une pure préparation théologique ; c'est aussi une préparation à la vie chrétienne, donc l'intellect et la raison ne forment qu'une composante. Cette préparation est importante.
Dites-vous que Jésus a poireauté (ou plutôt : servi humblement son Père dans une vie humaine ordinaire) dans un atelier de charpentier jusqu'à l'âge de trente ans avant de commencer son ministère public. Je rappelle qu'à douze ans, il provoquait l'admiration des docteurs du Temple de Jérusalem. Si même lui a dû patienter... vous pouvez bien attendre un peu !
Enfin, prenez ces deux ans comme un premier acte d'obéissance à l'Eglise, et au Christ. Souvenez-vous : si vous recevez le baptême, vous vous ne vous appartiendrez plus à vous-même, vous serez fils du Père, et un fils de l'Eglise notre Mère. Ces deux ans vous donnent l'opportunité de cultiver l'obéissance qu'un fils doit à ses parents. Vivez-les donc joyeusement :)
Unam peti a Domino, hanc requiram,
Ut inhabitem in domo Domini omnibus diebus vitae meae.
Ut videam voluptatem Domini, et visitem templum eius.


Psaume XXVI, verset 7-8.


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité