Sur Jésus, la croix et Satan

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
antoine75
Senator
Senator
Messages : 838
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Sur Jésus, la croix et Satan

Message non lupar antoine75 » dim. 03 sept. 2017, 13:36

Peut-on dire que Jésus a pris la place de Satan sur la croix ?

Lui, le fils de Dieu, le plus beau des enfants des hommes, n'a-t-il pas pris la place de Satan en se faisant blasphémer, cracher dessus, puis clouer sur une croix ? Pour que jamais plus jusqu'au dernier des hommes ne se reproduise ce destin ?

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1016
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Peut-on dire que Jésus a pris la place de Satan sur la croix ?

Message non lupar Altior » dim. 03 sept. 2017, 17:36

Bonjour Antoine,

Moi, je dirais plutôt qu'Il a pris la place des gens humains sur la Croix. Il a pris ma place. C'est moi, et moi d'abord, qui devrait être. Sans doute, clouté, car autrement je m'aurais enfuit si j'avais pu. C'est pour ça que j'aime Sa Croix, il n'a pas laissé qu'elle soit mon instrument de torture, il l'a transformé dans mon instrument de salut.

Avatar de l’utilisateur
Vianney 61
Ædilis
Ædilis
Messages : 42
Inscription : mer. 02 août 2017, 11:36
Conviction : Catholique de la Nouvelle France.
Localisation : Québec

Re: Peut-on dire que Jésus a pris la place de Satan sur la croix ?

Message non lupar Vianney 61 » dim. 03 sept. 2017, 20:57

Je me serais enfui si j'avais pu.
Voilà le sentiment que Pierre a sans doute ressenti. Peut-on blâmer Pierre d'avoir renié par trois fois Jésus justement parce qu'il ne voulait pas être mis à mort ou crucifié même avec la promesse de vie éternelle ? Pierre avait donc peur de mourir ...comme la plupart d'entre nous.

Si les Romains avaient demandé aux autres apôtres s'ils sont les disciples de Jésus, qu'auraient-ils répondu ?
Ne pas avoir peur d'aimer exagérément, car c'est la seule bonne mesure. (Christiane Singer)

Avatar de l’utilisateur
Amandina
Censor
Censor
Messages : 56
Inscription : lun. 16 mai 2016, 22:24
Conviction : Catholique

Re: Peut-on dire que Jésus a pris la place de Satan sur la croix ?

Message non lupar Amandina » ven. 08 sept. 2017, 22:34

Jésus , Fils de Dieu entièrement et homme entièrement n'a commis AUCUN péché , AUCUNE faute .S'Il va au supplice de la croix docilement mais en ayant sué des larmes de sang à Gethsemani , c'est avant tout par obéissance envers le Père par amour pour Lui et par amour pour les hommes , pour les sauver , pour les délivrer de la mort éternelle .
St Pierre a chuté ( trahi ) ses larmes donnent son repenti , Judas a chuté ( trahi ) mais il seul vers sa mort à lui.
Le bon larron reconnaît ses travers , ses fautes , il est sauvé , le mauvais larron s'obstine dans son tort , Jésus ne lui promet rien .
Jésus s'est comporté devant ses bourreaux comme un agneau , doux , humble c'est notre modèle en tout temps et lieu .
Il a pris la place de chaque homme de tout temps, de tout lieu.
Amandina

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8559
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Peut-on dire que Jésus a pris la place de Satan sur la croix ?

Message non lupar PaxetBonum » sam. 09 sept. 2017, 10:27

Je trouve votre interrogation étrange.
Qu'est-ce que satan aurait eu à faire sur la croix ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

antoine75
Senator
Senator
Messages : 838
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Peut-on dire que Jésus a pris la place de Satan sur la croix ?

Message non lupar antoine75 » sam. 09 sept. 2017, 12:50

Je trouve votre interrogation étrange.
Qu'est-ce que satan aurait eu à faire sur la croix ?
Il est l'origine de tout mal si je ne me trompe pas donc je me disais qu'il mériterait une mort abominable comme celle qu'a vécu le Christ ... Mais Satan est un ange, pas un homme même si celui-ci croit être Satan par moment parce qu'il pense avoir beaucoup pêché ... Mais pour raisonner comme ça, il ne faut pas avoir un bon discernement de ce qu'est Satan.

Pourtant, dans le credo, il est dit qu'il est descendu aux enfers mais en est évidemment sorti car il n'avait rien à y faire de par sa nature et parce qu'il était sans pêché.

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1016
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Peut-on dire que Jésus a pris la place de Satan sur la croix ?

Message non lupar Altior » sam. 09 sept. 2017, 16:10

dans le credo, il est dit qu'il est descendu aux enfers mais en est évidemment sorti car il n'avait rien à y faire de par sa nature et parce qu'il était sans pêché.
Le nom «enfer» (chéol) a plusieurs sens dans la Bible. Jésus n'est pas descendu dans l'enfer des tourments éternels, là où sont les pécheurs et où se trouve le domaine exclusif de Satan, mais dans le limbe des parents, là où se trouvaient les justes qui sont mort avant Lui et qu'Il a libérés. Là-bas, dans ce limbus patrum étaient Abraham, Israël, Jacob, Moïse, et tous les autres depuis Adam, y compris St Jean Baptiste. Quoique dépourvus de la contemplation permanente de Dieu (la vision béatifique), ils étaient exempts des tourments de ce qu'on appelle aujourd'hui communément «enfer», dans un état d'attente.

Kyrie eleison,
A.

antoine75
Senator
Senator
Messages : 838
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

En quoi Jésus a vaincu Satan sur la croix ?

Message non lupar antoine75 » dim. 04 févr. 2018, 22:59

Jésus, en acceptant de mourir sur la croix, n'a-t-il pas fait ce que Satan souhaitait ? Il a souffert, rejeté de tous, couvert de crachats, jusqu'à chuter et mourir sur la croix ... On peut voir la mort de Jésus comme la victoire de Satan.

C'est la résurrection qui est je pense la vraie victoire de Jésus. Il a donné raison à Satan dans un premier temps, mais ensuite il ressuscite des morts. Mais en quoi cette histoire peut aider l'homme sur sa vie terrestre ? Peut-être ressusciter spirituellement à notre niveau? Se rendre compte de la tentation du pêché qui conduit à la mort, en abandonnant ce qui conduit au péché. Mais ce n'est pas si évident que ça, la vie peut être vu sans grand intérêt en délaissant les plaisirs de la vie qui peuvent passer pour pêché. Personnellement, je trouve que la vie est bien morose sans péché, mineur j'entends, mais peut-être suis-je esclave du péché. Pour preuve, je ne suis pas heureux et éternellement insatisfait...

Altior
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1016
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: En quoi Jésus a vaincu Satan sur la croix ?

Message non lupar Altior » lun. 05 févr. 2018, 7:44

Bonjour, Antoine,
Jésus, en acceptant de mourir sur la croix, n'a-t-il pas fait ce que Satan souhaitait ? Il a souffert, rejeté de tous, couvert de crachats, jusqu'à chuter et mourir sur la croix ... On peut voir la mort de Jésus comme la victoire de Satan.
Non, on ne peut aucunement dire que, en acceptant de mourir sur la Croix, notre Seigneur a fait le jeu de Satan. Avec les moyens de l'art cinématographique, la chose est remarquablement bien suggérée par Mel Gibson dans «La Passion du Christ». C'est par Sa passion et Sa mort, et non pas par Sa résurrection que Notre Seigneur rachète nos péché. Satan aurait voulu, tout d'abord, que le Fils de Dieu n'assume pas la condition humaine. Avec l'incarnation il s'est déjà pris une claque. Mais, une fois incarné, il aurait préféré que Jésus soit un roi comme tous les rois, c'est pourquoi il Lui offre tous les biens du monde pendant la Tentation. Le moment exact dans lequel des millions d'âmes échappent à son emprise est la mort et non pas la résurrection. Le moment du début mystique de l'Église par la nouvelle alliance est la mort et non pas la résurrection, car c'est par son précieux Sang et non pas par sa résurrection qu'il fût scellé.

C'est la résurrection qui est je pense la vraie victoire de Jésus. Il a donné raison à Satan dans un premier temps, mais ensuite il ressuscite des morts. Mais en quoi cette histoire peut aider l'homme sur sa vie terrestre ?
La grande valeur de la résurrection et, en cela, elle aide l'homme sur sa vie terrestre, est le fait qu'elle est la preuve suprême de la divinité de Jésus Christ. Car ressusciter d'autres c'est une chose que Saint Pierre a fait aussi. Tout comme Saint Patrick, Saint Padre Pio et pas mal d'autres. Mais se ressusciter seul, seulement Dieu le peut, car c'est Lui et Lui seul la source et le maître de la vie. C'est pourquoi la Résurrection est la fête du noyau de notre foi, ce noyau qui donne la particularité du christianisme: Jésus Christ est Dieu. Puis, la Résurrection est aussi la fête de l'espérance. Parce que, si pour Jésus il existe une vie après la mort, elle existera pour nous aussi. Jusqu'à la Résurrection les choses n'étaient pas trop claires concernant la vie après la mort. C'était la question qui démarquait les deux principaux partis de l'époque: les saducéens et les pharisiens. Les premiers pensaient qu'après la mort il n'y a rien, tendis que les autres avaient une intuition d'une vie après la mort, mais aucune preuve. La Résurrection apporte, d'une manière éclatante, cette preuve.

Fraternellement,
A.

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 7882
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35

Re: Sur Jésus, la croix et Satan

Message non lupar Cinci » jeu. 08 févr. 2018, 15:55

Antoine75 a écrit :
Jésus, en acceptant de mourir sur la croix, n'a-t-il pas fait ce que Satan souhaitait ? Il a souffert, rejeté de tous, couvert de crachats, jusqu'à chuter et mourir sur la croix ... On peut voir la mort de Jésus comme la victoire de Satan.
On peut le voir comme le triomphe apparent des puissances des ténèbres si vous voulez. Mais ce n'est qu'une apparence trompeuse. La mort de Jésus représente en réalité le moment de la victoire de Dieu sur le Mal. On ne réalise pas ça tout de suite. C'est sûr.

C'est une victoire sur le Mal parce que Jésus a vaincu le Monde, aimant à la fois son Père et ses frères d'une manière telle qu'il ne se sera jamais soumis à la règle du jeu mortifère qui est celle régnante dans le monde. Le Mal ne sera jamais parvenu à corrompre la mission de Jésus. Les ennemis de toutes sortes n'auront jamais réussi à s'annexer Jésus pour les fins de leur propre service malsain à eux.

Par cette voie de l'humilité, qui est celle que Dieu emprunte pour sauver les hommes, le pire des criminels ou des anges déchus se retrouvent bouche close. Les criminels se voient réduit au silence par le fait que Dieu n'emprunte en rien leurs procédés de violents afin d'y faire triompher sa cause.

Certes !

Ce n'est pas une victoire si l'on s'imagine - prononçant le mot "victoire - qu'une victoire de Jésus digne de ce nom devrait inclure la disparition de tout mal sur la terre et déjà l'immortalité pour chacun.


C'est pourtant bien une victoire et pas une victoire à rabais. La raison ? Il ne s'agissait pas de faire disparaître le processus de fin de vie des hommes sur la terre mais de changer la réalité ou le sens de la mort. Avant Jésus : la mort empêchait les hommes d'atteindre à la réalisation de leur fin dernière. Aucun homme ne pouvait voir Dieu. Après Jésus : le ciel est ouvert pour les hommes. En bon français : les hommes peuvent être "divinisés" à partir de Jésus. Quelle différence !

Il peut y avoir des sainte Marie mère de Dieu, des saint curé d'Ars, des saint Padre Pio ... c'est à dire des êtres humains qui voient désormais Dieu directement et qui participent de la divinité (non pas en essence mais sur le plan des opérations), à raison de ce que Jésus a fait, à raison de ses mérites et de sa victoire sur le Mal.

Avatar de l’utilisateur
Christophe67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1535
Inscription : dim. 08 juil. 2012, 11:56
Conviction : Catholique Romain
Localisation : Alsace

Re: Sur Jésus, la croix et Satan

Message non lupar Christophe67 » ven. 09 févr. 2018, 11:03

La mort sur la Croix : scandale pour les hommes mais acte d'amour parfait pour le croyant.

Comme le dit si bien Altior, en regardant la Croix on comprend que c'est nous qui aurions dû nous y trouver. Jésus s'offre en sacrifice Parfait.
Chaque fois que je commets un péché, c'est ma participation à Sa crucifixion.

Heureusement qu'il n'a pas fait la volonté du diviseur, cela voudrait dire que Dieu se serait soumis à Satan. Cela aurait été une immense victoire pour celui-ci alors que la Croix est la plus éclatante et la plus définitive des défaites.

Cordialement.
"Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. 2Tim 4:3-4

« La compréhension est la récompense de la foi. Ne cherche donc pas à comprendre pour croire, mais crois afin de comprendre, parce que si vous ne croyez pas, vous ne comprendrez pas. » St Augustin

antoine75
Senator
Senator
Messages : 838
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Sur Jésus, la croix et Satan

Message non lupar antoine75 » ven. 09 févr. 2018, 23:10

Le Christ est mort pour chacun d'entre nous. Et on peut dire pour soi en particulier. C'est peut-être ce que n'a pas supporté Satan. Le Christ nous a montré de l'importance, et comme dit Cinci, il nous a divinisé en préférant mourir sur la croix pour nous. Rien n'était plus important pour lui que son amour envers nous. Je le vois comme ça en tout cas. Même si il fait la volonté du Père et non la sienne. C'est peut-être le Père qui le voulait ainsi. En nous divinisant, en s'adressant au Père se peut-il qu'il s'adressait à nous en particulier ? Ou le Père est définitivement impalpable et réellement tout-puissant ? Je crois que je m'égare une fois de plus pourtant j'avais l'impression de toucher à quelque chose ...


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités