Question sur l'évangile du jour

« Mon âme aspire vers toi pendant la nuit, mon esprit te cherche dès le matin. » (Is 26.9)
Règles du forum
Forum de partage de méditations chrétiennes
Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar Carolus » ven. 21 sept. 2018, 15:41

antoine75 :

Merci pour votre réponse. Mais c'est Jésus qui leur révèle que personne n'est sans péché. Avant Jésus, il me semble que certains juifs se revendiquaient sans péché.
Ce sont les hypocrites de toute époque qui se revendiquent sans péché, cher antoine75.

Les gens sincères se voyaient toujours comme ils vraiment étaient.
Ps 50, 7 Voici que je suis né dans l'iniquité et ma mère m'a conçu dans le péché.
Les paroles du psalmiste expriment clairement le fait que personne n'est sans péché.

antoine75
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1008
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar antoine75 » dim. 23 sept. 2018, 11:08

En ce temps-là, Jésus traversait la Galilée avec ses disciples, et il ne voulait pas qu’on le sache,
car il enseignait ses disciples en leur disant : « Le Fils de l’homme est livré aux mains des hommes ; ils le tueront et, trois jours après sa mort, il ressuscitera. »
Mais les disciples ne comprenaient pas ces paroles et ils avaient peur de l’interroger.
Ils arrivèrent à Capharnaüm, et, une fois à la maison, Jésus leur demanda : « De quoi discutiez-vous en chemin ? »
Ils se taisaient, car, en chemin, ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand.
S’étant assis, Jésus appela les Douze et leur dit : « Si quelqu’un veut être le premier, qu’il soit le dernier de tous et le serviteur de tous. »
Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit :
« Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. »
Comment comprendre cette dernière phrase de Jésus ?
Quiconque accueille en le nom de Jésus-Christ un enfant, c'est le Christ qu'il accueille. Et celui qui accueille Jésus-Christ, ce n'est pas Jésus qu'il accueille, mais le Père qui est aussi le Christ. Est-ce juste ?

Bref, vous voyez que je m'embourbe dans des raisonnements limites, mais il est dit que le Père est donc semblable à un petit enfant. (Celui qui m'a envoyé, et nous savons bien que c'est le Père)

Mais Jésus dit aussi que si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous ... donc cet enfant qui est le Père serait le dernier de tous et le serviteur de tous ?

Merci d'avance de vos explications éclairées ...

Carolus
Barbarus
Barbarus

Re: Question sur l'évangile du jour

Message non lupar Carolus » dim. 23 sept. 2018, 20:17

antoine75 :
Evangile de Jésus-Christ selon saint Marc (9, 30-37)
[…]
Prenant alors un enfant, il le plaça au milieu d’eux, l’embrassa, et leur dit :
« Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé. »
Comment comprendre cette dernière phrase de Jésus ?
[…]
Merci d'avance de vos explications éclairées ...
Comment comprendre cette dernière phrase de Jésus ?
CEC 1825 Le Christ est mort par amour pour nous alors que nous étions encore " ennemis " (Rm 5, 10). Le Seigneur nous demande […] d’aimer les enfants (cf. Mc 9, 37)
Le Seigneur dit : « Quiconque [aime] un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il [aime]. Et celui qui [m’aime], ce n’est pas moi qu’il [aime], mais Celui qui m’a envoyé. »
Mt 25, 40 Et le Roi leur répondra : En vérité, je vous le dis, toutes les fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.


Revenir vers « Méditations »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité