Qu'est-ce qu'une indulgence ?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
ancilla
Censor
Censor
Messages : 164
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 2:24
Localisation : sur le coeur de Jésus
Contact :

Qu'est-ce qu'une indulgence ?

Message non lupar ancilla » ven. 24 juil. 2009, 1:48

Je ne comprend pas grand chose a ce dogme! Faut-il reciter des prieres pour avoir une indulgence qui efface les péchés! Merci pour vos réponses.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 668
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: sur les indulgences

Message non lupar Libremax » ven. 24 juil. 2009, 13:38

je ne comprend pas grand chose a ce dogme!faut il reciter des prieres pour avoir une indulgence qui éfface les péchés!merci pour vos réponses.
Une indulgence est accordée par l'Eglise.
Elle est reçue à l'occasion de certains évènements festifs (ordinations, jubilés, ...), ou bien à la suite d'une démarche personnelle en lien avec l'Eglise.

L'indulgence n'efface pas les péchés. C'est le pardon qui efface les péchés, et notamment le sacrement de pénitence et réconciliation. L'indulgence efface la durée de la peine que le péché entraîne, même lorsqu'il est pardonné.
"Peine" n'est pas ici à prendre au sens juridique. Puisque le pardon est effacé, nul juge ne va nous punir encore. Pour autant, le péché éloigne de Dieu et rend l'Homme plus attaché à la matière et aux créatures. Il entraîne une phase inévitable de purification, avant ou après notre mort, ici-bas ou au Purgatoire.
Cette "peine" peut être effacée sur terre par les actes de foi et de charité. Les indulgences sont des démarches qui s'inscrivent dans cette perspective. Elles sont donc obtenues à la suite de plusieurs démarches de renoncement, de contrition et d'efforts qui garantissent la purification et donc l'effacement de la peine.

C'est une doctrine à propos de laquelle nombre de catholiques sont divisés.
Comment en effet se prononcer sur le nombre nécessaire de démarches à effectuer pour chacun pour être sûr que n'importe quel chrétien est purifié de son péché?
Comment mesurer la sincérité, la qualité des intentions de la personne qui le demande et le reçoit? Faut-il "quantifier" ce genre de choses?

La réponse est peut-être dans l'abandon et l'humilité.

Avatar de l’utilisateur
ancilla
Censor
Censor
Messages : 164
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 2:24
Localisation : sur le coeur de Jésus
Contact :

Re: Qu'est-ce qu'une indulgence ?

Message non lupar ancilla » dim. 26 juil. 2009, 3:07

Merci a vous Libremax pour votre réponse trés complete!je comprend mieux maintenant cette doctrine complexe.
La charité et l'humilité c'est un chemin sûr pour entrer dans le royaume de Dieu avec la foi.
Cordialement en Lui Jésus notre salut et notre paix.

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1430
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Qu'est-ce que les indulgences ?

Message non lupar Harfang » mar. 22 sept. 2009, 23:20

Bonjour,


je n'ai toujours pas compris ce qu'étaient les indulgences. Parfois on voit à côté de prière dans le missel "(300 jours d'indulgences...)", qu'est-ce que cela signifie ? Est-ce toujours en vigueur aujourd'hui ?

Merci d'avance.





Cordialement,
« O Crux Ave Spes Unica ! »
[/size]
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
OlivierT
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : lun. 24 août 2009, 14:27
Localisation : Bassenge (Liège-Belgique)

Re: Qu'est-ce que les indulgences ?

Message non lupar OlivierT » mer. 23 sept. 2009, 11:36

Bonjour, voici ce que j'ai trouvé à cette adresse:
http://www.salve-regina.com/Morale/Peti ... gences.htm

Petit traité sur les indulgences.

par l'abbé G. Le Coq

L'année jubilaire a permis à un grand nombre de fidèles de redécouvrir ce trésor de l'Eglise que sont les indulgences.
Les quelques lignes qui suivent ont pour but de rappeler à chacun que les indulgences peuvent être gagnées tout au long de l'année.
Il existe en effet nombre d'occasions que nous laissons passer, faute d'y penser en les accomplissant ; ou que nous pourrions faire en plus dans notre vie quotidienne sans qu' elles nous coûtent beaucoup. Nombre de bienfaits sont donc à notre portée tant pour notre âme que pour celui des âmes du purgatoire trop souvent oubliées dans nos intentions.

Notions sur l'indulgence

" Indulgence : c'est une remise devant Dieu de la peine temporelle due pour les péchés, déjà effacées quant à la faute, que le fidèle, bien disposé ( et à certaines conditions déterminées) reçoit pour lui ou pour les âmes défuntes. " ( Code de droit canonique de 1983, canon 992)
Les indulgences sont dites partielles ou plénières selon qu'elles libèrent en partie ou totalement de la peine temporelle due pour les péchés.( canon 993).

Conditions générales pour obtenir une indulgence plénière

Pour avoir capacité à gagner des indulgences, il faut être baptisé, non excommunié et en état de grâce.
Pour qu'un sujet gagne des indulgences, il doit avoir l'intention de les gagner et accomplir les œuvres prescrites.
L'indulgence plénière ne peut être acquise qu'une seule fois par jour.
Pour gagner une indulgence plénière les conditions générales sont :
- être en état de grâce
- refuser tout attachement au péché ( même véniel)
- accomplir l'œuvre prescrite dans le temps prescrit ( s'il une œuvre est attachée à un jour particulier)
- confession sacramentelle ( au moins 8 jours avant ou 8 jours après l'œuvre accomplie)
- avoir communier le jour même
- prier aux intentions du Souverain Pontife ( même de façon générale).

Les différentes occasions d' obtenir une indulgence plénière

Nous nous bornerons ici à rappeler les diverses occasions dans lesquelles on peut obtenir une indulgence plénière.

1) Acte de consécration des familles.
Une indulgence plénière est accordée aux membres d'une famille le jour où l'on accomplit pour la première fois le rite de sa consécration au Sacré Cœur de Jésus ou à la Sainte Famille, si possible en présence d'un prêtre ou d'un diacre, en récitant pieusement une prière légitimement approuvée devant l'image du Sacré Cœur ou de la Sainte Famille.

2) Acte de Consécration du genre humain au Christ Roi.
Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui, en la solennité de Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l'Univers ( dernier Dimanche
d'octobre), récite publiquement l'acte de Consécration du genre humain au Christ Roi ( qui commence ainsi : " Très doux Jésus, Rédempteur du genre humain… ").

3) Acte de réparation.
Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui, en la solennité du Sacré Cœur de Jésus, récite publiquement l'acte de réparation prévu.

4) Bénédiction Pontificale " Urbi et Orbi " ( Dimanche de Pâques).
Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui reçoit avec dévotion la bénédiction donnée par le Souverain Pontife " Urbi et Orbi " ( " à la Ville et au Monde "), ceci même si, pour un motif raisonnable, il ne peut être présent mais q'il suit ce rite avec l'esprit recueilli à la télévision ou à la radio.

Adoration et procession eucharistiques

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui :

a) visite le Saint Sacrement pour l'adorer pendant au moins une demi-heure ;
b) le Jeudi Saint, au cours de la déposition solennelle du Saint Sacrement à l'issue de la Messe " in Cena Domini ", récite pieusement les strophes du " Tantum Ergo ".
c) participe pieusement à la procession eucharistique solennelle lors de la solennité du " Corps et du Sang du Christ ", qu'elle se déroule à l'intérieur d'un édifice sacré ou à l'extérieur ;

6) Communion Eucharistique et spirituelle

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui :
a) s'approche pour la première fois de la Sainte Table ou qui assiste pieusement à la première Communion d'un autre personne ;
b) Pendant le Carême récite pieusement un vendredi, après la communion, la prière " Me voici, ô Bon et très Doux Jésus " devant la représentation de Jésus crucifié ( image ou crucifix).

7) Exercices spirituels

Une indulgence plénière est accordée au fidèle qui, pendant au moins trois jours entiers, se consacre aux exercices spirituels.

8) A l'article de la mort

Si le prêtre ne peut pas être présent auprès d'un mourrant, ce dernier peut cependant recevoir l'indulgence plénière " in articulo mortis " pourvu qu'il soit bien disposé et qu'il ait récité quelque prière durant sa vie ; dans ce cas l'Eglise supplée aux trois conditions habituellement requises pour l'indulgence plénière. Pour acquérir cette indulgence, il est recommandé d'utiliser un crucifix ou une croix.
N.B. Le fidèle , vue la circonstance, peut recevoir cette indulgence plénière même s'il a déjà gagné ce jour là une autre indulgence plénière.
Il sera bon de prévenir les personnes en danger mortel de cette disposition de l'Eglise si elles ne peuvent être assistées à temps par un prêtre catholique.

9) En mémoire de la Passion et de la Mort du Seigneur.
Dernière édition par OlivierT le mer. 23 sept. 2009, 11:51, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
OlivierT
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : lun. 24 août 2009, 14:27
Localisation : Bassenge (Liège-Belgique)

Re: Qu'est-ce que les indulgences ?

Message non lupar OlivierT » mer. 23 sept. 2009, 11:38


Avatar de l’utilisateur
le fureteur
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 400
Inscription : lun. 18 janv. 2010, 1:37
Conviction : Catholique Romaine mais oecuménique
Localisation : dans les mains de Dieu

Les indulgences ?

Message non lupar le fureteur » dim. 05 juin 2011, 0:13

Je ne reviens pas sur la polémique des indulgences qui oppose catholiques et protestants... :-D mais je me pose une question : je possède plusieurs missels des années pré-conciliaires et lorsque je feuillette l'un d'entre eux, sous certaines prières il est mentionné : X jours d'indulgences si on récite ces prières.
Cette mention m'a toujours frappée et lorsque j'étais enfant je peux vous dire que je les disais ces prières, parce que, à cette époque les religieuses, dont j'étais l'élève (assidue ?) nous parlaient beaucoup de l'enfer, du péché (véniel ou mortel) et nous encourageaient à les lire souvent. Qui a eu l'idée de "codifier" le nombre de jours de pardon ? Je pose la question juste pour savoir...
Maintenant ce n'est plus mentionné et heureusement ! Je ne pense pas que le Seigneur tienne une comptabilité exacte des mérites de chaque homme... il aurait un système informatique sans cesse remis à jour :wow:
"Ce qui te préoccupe, Dieu s'en occupe" Fr. Roger de Taizé

cracboum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1802
Inscription : mer. 03 mars 2010, 10:36
Localisation : hein! quoi? ou suis-je?

Re: les indulgences ?

Message non lupar cracboum » dim. 05 juin 2011, 7:17

Pour réagir à votre dernière phrase, ce sont des méthodes pédagogiques, rien de plus. On les abandonne en grandissant. La Bible aussi, y compris le NT, est pleine de pédagogie. A chacun de voir son âge spirituel.

Avatar de l’utilisateur
archi
Prætor
Prætor
Messages : 1662
Inscription : jeu. 22 mai 2008, 14:57

Re: les indulgences ?

Message non lupar archi » dim. 05 juin 2011, 8:15

Je ne reviens pas sur la polémique des indulgences qui oppose catholiques et protestants... :-D mais je me pose une question : je possède plusieurs missels des années pré-conciliaires et lorsque je feuillette l'un d'entre eux, sous certaines prières il est mentionné : X jours d'indulgences si on récite ces prières.
Cette mention m'a toujours frappée et lorsque j'étais enfant je peux vous dire que je les disais ces prières, parce que, à cette époque les religieuses, dont j'étais l'élève (assidue ?) nous parlaient beaucoup de l'enfer, du péché (véniel ou mortel) et nous encourageaient à les lire souvent. Qui a eu l'idée de "codifier" le nombre de jours de pardon ? Je pose la question juste pour savoir...


A l'origine, il y avait une sévère tarification temporelle des pénitences pour les péchés confessés, du style tel péché -> 2 ans d'excommunication, etc...
Ensuite on s'est mis à remplacer ces pénitences (souvent difficiles) par des actes pieux: faire tel pélerinage valant remise de 500 jours d'excommunication, etc...

C'est comme ça que sont nées les indulgences, et les temps d'indulgence mentionnés dans les manuels ne sont que la traduction de ce temps. Mais il est vrai qu'on finissait par interpréter ça comme "500 jours de moins à passer au Purgatoire", ce qui n'a aucun sens, d'abord parce que nous ne comprenons pas la notion de "temps" au Purgatoire, très probablement différente de la nôtre, ensuite parce que c'est Dieu qui juge et non pas nous (même le Pape).

C'est pour ça que l'Eglise a abandonné les mentions de ces tarifications qui ne correspondaient plus à rien de concret.

Maintenant ce n'est plus mentionné et heureusement ! Je ne pense pas que le Seigneur tienne une comptabilité exacte des mérites de chaque homme... il aurait un système informatique sans cesse remis à jour :wow:


Attention quand même, le plus petit de nos péchés est bel et bien connu de Dieu et nous en sommes redevables. Maintenant, Sa miséricorde est immense... à nous de nous rendre capables de la recevoir. "Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés", ou encore comme le dit l'Epître de St Jacques:

Car le jugement sera sans miséricorde pour celui qui n'aura pas fait miséricorde; la miséricorde triomphe du jugement.


(Voir aussi par exemple la parabole du mauvais serviteur dans Matthieu 18, 23-35... les exemples sont nombreux).

In Xto,
archi.
Nous qui dans ce mystère, représentons les chérubins,
Et chantons l'hymne trois fois sainte à la vivifiante Trinité.
Déposons maintenant tous les soucis de ce monde.

Pour recevoir le Roi de toutes choses, Invisiblement escorté des choeurs angéliques.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Sofia
Barbarus
Barbarus

Re: les indulgences ?

Message non lupar Sofia » dim. 05 juin 2011, 10:00

Bonjour,
Qui a eu l'idée de "codifier" le nombre de jours de pardon ? Je pose la question juste pour savoir...
Je ne sais pas si ça va répondre à votre question, mais voici ce qu'en dit le Quid :

Indulgences. Pratique remontant à l’époque où les évêques excommuniaient des pécheurs pour les punir d'une faute grave. Certains actes (prières, jeûnes, aumônes) pouvaient abréger leur temps d'excommunication de 10, 20 ou 30 jours, etc. Des pèlerinages leur valaient une indulgence « plénière », c'est-à-dire la remise totale de leur peine. Après la disparition de la pénitence publiques (VIIIe s.), les expressions « 10 jours, 20 jours, 30 jours d'indulgence » et « indulgence plénière » sont demeurés pour fixer une hiérarchie de valeur entre différents actes pieux. [...] Le concile de Trente (1545-63) a proclamé que les indulgences étaient « utiles », sans dire en quoi, ni ce que signifiaient des expressions telles que « 10 jours » ou « plénière ». Beaucoup de catholiques, ne pouvant se fonder sur aucun texte officiel de l’Église, les ont interprétées dans le sens de « réduction du temps passé au purgatoire » (ce que dénonçaient les protestants). [...] La constitution apostolique Indulgentiarum doctrina (1-1-1967) rénove la présentation et les normes des indulgences. Seule est restée la distinction entre indulgence plénière et partielle, la computation des jours ayant disparu. [...]
Quid, édition 2006, page 629.

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1389
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: les indulgences ?

Message non lupar françois67 » jeu. 09 juin 2011, 19:09

C'est vrai qu'il existe des priéres qui font que nos péchés sont pardonnés!
Laquelle par exemple?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
S'il vous plaît, donnez-en moi, si c'est vrai c'est trop bien!
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6810
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Les indulgences ?

Message non lupar Anne » ven. 10 juin 2011, 3:07

La seule que je connaisse, c'est celle qu'on dit au prêtre avant "confesse"... ;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4424
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Les indulgences ?

Message non lupar gerardh » ven. 10 juin 2011, 10:10

________

Bonjour le Fureteur, Vous rapportez :
sous certaines prières il est mentionné : X jours d'indulgences si on récite ces prières
Pensez-vous que ce qui était établi en 1950 ne l'est plus aujourd'hui ?



____________

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6810
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Les indulgences ?

Message non lupar Anne » sam. 11 juin 2011, 2:37

(Sur un air connu) :siffle: Tout, tout, tout, vous saurez TOUT sur les indulgences:

http://lieudepriere.free.fr/indulgences.htm
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Estel
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 449
Inscription : ven. 05 nov. 2010, 16:57
Localisation : France

Re: Les indulgences ?

Message non lupar Estel » sam. 11 juin 2011, 14:56

C'est vrai qu'il existe des priéres qui font que nos péchés sont pardonnés!
Laquelle par exemple?!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
S'il vous plaît, donnez-en moi, si c'est vrai c'est trop bien!
ça me met plutot mal à l'aise ce genre de prière ..
Il me semble que dans ce cas ou n'aurait plus besoin de la Confession ...
Or, réciter des prières ne permet le plus important , c'est à dire d'avouer ses péchés, de dire à Dieu qu'on les regrette par l'intermédiaire du prêtre .
Ce serait trop facile dans ce cas
A moins que les prières d'indulgence soient à dire avant la confession ?!
"Qui cherche trouve"
Luc 11,10


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités