Le célibat des prêtres, pourquoi?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Elifaz
Civis
Civis
Messages : 6
Inscription : jeu. 04 mai 2006, 16:07

Le célibat des prêtres, pourquoi?

Message non lupar Elifaz » jeu. 04 mai 2006, 20:14

Bonjour à tous! Je viens d'arriver et j'ai une question pour vous: pourquoi l'Eglise est-elle contre le mariage des prêtres?

laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lupar laiglejo » jeu. 04 mai 2006, 21:01

Bonjour Elifaz ! :)

Nous avons des prêtres mariés en orient ! Pour nous, ce n'est pas d'actualité....Pour le moment !

Du point de vue strictement humain, compte-tenu de l'emploi du temps des prêtres, je ne vois pas comment ils pourraient s'occuper d'une famille ! Dans l'Eglise, les 35 heures, ça n'existe pas !

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7852
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Ordination d'hommes mariés

Message non lupar Christophe » jeu. 04 mai 2006, 21:06

Bonjour et bienvenue !

Une problématique très proche de celle-ci, l'ordination d'hommes mariés, a été abordée dans un autre fil :
viewtopic.php?t=781

Je vous invite à le lire, il pourrait répondre largement à votre question.

Bien à vous
Chrisotphe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Pierre-Luc
Ædilis
Ædilis
Messages : 35
Inscription : ven. 17 févr. 2006, 18:22

mariage des prêtres

Message non lupar Pierre-Luc » lun. 08 mai 2006, 15:19

Et pourtant dans la première Epître de Saint Paul à Thimothée inous pouvons lire ceci:
1 Timothée 3.2: "Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d‘une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement".

Quant à la quantité de travail, les prêtres ne sont pas les seules à travailler sans relâche. D'autres professions "d'hommes mariés" exigent autant de prestations (médecins, hommes d'affaire, politiciens, petits indépendants, etc...).
Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort. (St Jean 11.25).

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Message non lupar wanderer » lun. 08 mai 2006, 15:33

Le fait est que les premiers apôtres ont été obligés de faire prêtres des hommes qui étaient déjà mariés. C'est bien normal car avant le christianisme, la coutume était de se marier pour tout le monde si bien que les apôtres n'avaient pas de célibataires en assez grand nombre sous la main si j'ose dire. En revenche, jamais de la vie l'Eglise n'a permis à des prêtres ordonnés de se marier ensuite.

Tout cela est détaillé au lien fourni par Christophe et que je vous invite à lire.

Cordialement,

Wanderer

:)

laiglejo
Barbarus
Barbarus

Message non lupar laiglejo » lun. 08 mai 2006, 17:00

Le père Marie-Dominique Philippe dit "On ne peut comprendre le célibat des prêtres qu'à la lumière du mystère de la croix". Encore faut-il avoir contemplé ce mystère, y être entré et savoir témoigner avec la science théologique. Là, est la réponse....mais je laisse ce soin aux théologiens et me laisse conduire par leur sagesse.......

elanor
Censor
Censor
Messages : 92
Inscription : sam. 29 avr. 2006, 14:00
Localisation : alsace strasbourg

Message non lupar elanor » mar. 09 mai 2006, 22:37

j'avoue que mon inquiétude par rapport au nombre de prêtres en france m'a fait vouloir que les prêtres puissent se marier s'ils le veulent.mais c'est vrai que pour suivre Jésus jusqu'au bout il faut rester vierge,Jésus veut des prêtres entièrement donnés.

Jb
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : mer. 29 juin 2005, 15:25

Message non lupar Jb » lun. 15 mai 2006, 17:14

Certes l on peut etre inquiet du nombre de pretres en france mais je ne pense pas que la solution qu ils puissent se marier chagera quelque chose; En effet le Seigneur appelle des pretres et ce n'est pas parce qu ils ont le droit de se marrier qu il en appellera plus. Croyez vous qu un pretre qui accepte d etre pretre juste parce qu il peut se marrier et qui ne l aurai pas fait ssinon sera un bon pretre?
Croyez vous (point de vue uniquement materiel mais auquel il faut penser et qui n est pas le meilleur arguement loin de la) que l Eglise sera assez riche pour payer ses pretres afin de nourrir et élever toute une famille et non plus seulement un pretre?....

les autres arguments sont nombreux et deja surement detaillé sur ce forum..
fraternellement
JB

Exupère
Quæstor
Quæstor
Messages : 278
Inscription : jeu. 25 août 2005, 16:03
Localisation : Toulouse

Message non lupar Exupère » lun. 15 mai 2006, 17:22

Bonjour,

Je suis personnellement convaincu que renoncer au célibat des prêtres ne renforcerait pas les vocations - elle aurait même peut-être un effet encore pire. D'ailleurs l'érosion des vocations pour les églises protestantes traditionnelles en Europe semble être encore pire que pour l'Eglise.

Non, la raison est ailleurs: Dieu est sorti de la vie publique, et les pouvoirs athées en place n'ont de cesse que d'essayer de sortir Dieu du coeur des hommes. Une telle entreprise étant par nature impossible, elle échouera; mais en la poussant dans les extrêmes actuels, nous courrons au suicide collectif (= violence).

En Christ
Ex
- Quiconque donc écoute les paroles que je viens de prononcer et les met en pratique ressemblera à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc -
Mt 7, 24

Avatar de l’utilisateur
Bernard
Censor
Censor
Messages : 55
Inscription : mar. 04 avr. 2006, 15:22
Localisation : Arlon - Belgique

Timothy Radcliffe

Message non lupar Bernard » mer. 17 mai 2006, 16:07

Bonjour à tous,

J'ai eu la chance hier soir d'assister à Louvain-la-Neuve à une conférence donnée par Timothy Radcliffe, ancien grand maître de l'ordre des Dominicains. Cette conférence intitulée "Ceci est mon corps, livré pour vous. Christianisme et sexualité" s'est révélée très enrichissante pour moi. Thimothy Radcliffe a surtout beaucoup insisté sur la notion du "don de soi".

Concernant le mariage des prêtres, il a eu un mot qui m'a beaucoup surpris. Il nous a dit qu'il avait participé à deux synodes en tant que Grand Maître des Dominicains, et que lors de ceux-ci, la question du mariage des prêtres avait à chaque fois été évoquée. Il semble qu'une majorité des évêques se prononçaient à chaque fois pour un mouvement d'autorisation de tels mariages. A un point tel que Timothy Radcliffe pensait ne pas se tromper en disant que les prêtres pourraient probablement se marier d'ici cinquante ans. Il parlait bien entendu des prêtres. Les religieux étaient hors de propos.

A la question de savoir pourquoi les mariages de prêtres n'étaient pas encore autorisés puisqu'une majorité d'évêques étaient pour, le dominicain a répondu que la décision ultime devait revenir au peuple des fidèles et que, en fin de compte, les prêtres devraient se soumettre à la vox populi.

Le frein viendrait-il donc des laïcs ?
Fluctuat nec mergitur

wanderer
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : ven. 03 sept. 2004, 16:49
Localisation : Haute-Savoie

Message non lupar wanderer » mer. 17 mai 2006, 19:03

Bonjour,

Timothy Radcliffe semble ignorer que la structure de l'Eglise n'est pas celle de la vox populi, mais celle de la vox Dei. C'est Dieu qui est mesure de vérité et non les hommes. Ainsi, la vraie liberté ne se trouve pas dans l'activisme désordonné mais dans la soumission au vicaire de Jésus Chrit sur la Terre, au pape. La question du mariage des prêtres est déjà traitée. Les fidèles ont un rôle qui est d'accepter cette décision et d'en promouvoir la légitimité. Si cette légitimité ne vous est pas évidente, alors je vous invite à lire avec patience le lien fourni par Christophe.

Le don de soi est don à Dieu, pas nécessairement don dans la sexualité. On voit là l'inversement classique des valeurs qui fait du sexe un passage obligé pour l'offrande de soi. La chasteté est un scandale aux yeux du monde, mais c'est le monde qui est malade, pas l'Eglise. "Vous n'êtes pas de ce monde" disait son fondateur céleste, le Christ Jésus notre Seigneur.

Cordialement,

Wanderer

Black Watch
Ædilis
Ædilis
Messages : 31
Inscription : mer. 22 févr. 2006, 20:40
Localisation : Fac de théologie, université Concordia

je suis pour le mariage des prêtres

Message non lupar Black Watch » jeu. 29 juin 2006, 4:32

étant jeune et sentant que j'ai la vocation, je me vois confronté à un grave problème:
Je suis en amour avec une jeune damoiselle depuis bientot 3 ans (je suis fiancé). Voila pourquoi je suis pouir le mariage des prêtres. Aussi, selon le livre de Job, il est très malsin pour un homme de vivre seul, sa vie étant cmplémentaire à celle de la femme. Enfin, au Québec. l'âge moyen des prêtres est de 70 ans. La relève est très peu nombreuse, quoi que nombre de jeunes hommes seraient prêts à embrasser les ordres si on leur permet de fonder une famille.
Il a dit:" je suis le chemin, la vérité, la vie"

Jb
Ædilis
Ædilis
Messages : 23
Inscription : mer. 29 juin 2005, 15:25

Message non lupar Jb » jeu. 29 juin 2006, 10:34

bonjour,
situation délicate qu est la votre...
Mais que cela soit justement l occasion de réfléchir à vote vocation...si c est celle d être prêtre, vous savez que l Eglise n autorise pas le mariage des prêtres, si vous décidez de répondre a cet appel vous savez à quoi vous en tenir.
Il vous faut discerner, savoir ce que votre vie doit etre....
Certes il n est pas bon pour l homme d etre seul, mais le pretre est il seul? n est il pas soutenu par sa paroisse, par les saints, les anges, la vierge marie?
Le prêtre n est pas un simple homme, il a été choisi par Dieu, et cela lui permet de surmonter des epreuves qui se dresserait sur son chemin.

Ouvrir le sacerdoce aux hommes mariés n est pas la solution. Faire un choix radical impose une mure reflexion, le choix fait est alors souvent le bon.

j ai un peu de mal a développer mais le principe du forum est de discuter.
Un conseil prenez le temps de réfléchir, parler en avec votre pere spirituel si vous en avez un sinon je crois que c est le bon moment pour en avoir un!

fraternellement
jb

abd77
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : ven. 05 mai 2006, 20:20
Localisation : québec

mariage des prêtres

Message non lupar abd77 » ven. 17 nov. 2006, 19:33

Étrange pour l'Église de rester attaché à ce dogme du célibat qui ne date que du
12ème siècle et qui contredit la Bible en de nombreux passages, notamment lorsqu'elle ordonne aux hommes "Croissez et multipliez".

L'amour et le don de la sexualité, offerts par Dieu, sont même fortement recommandés dans la Bible dans le cadre de l'engagement du mariage. " Que le mariage soit honoré de TOUS, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. " (Hébreux 13.4)

" Ne vous privez point l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière ; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence. "( I Corinthiens 7.5)


Paul avait raison, c'est exactement ce qui se passe avec les innombrables cas de prêtres pédophiles.

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2483
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Message non lupar Boris » ven. 17 nov. 2006, 19:49

Étrange pour l'Église de rester attaché à ce dogme du célibat qui ne date que du
12ème siècle et qui contredit la Bible en de nombreux passages, notamment lorsqu'elle ordonne aux hommes "Croissez et multipliez".
Il n'y a pas que le nombre physiue qui compte : il y a aussi le nombre spirituel. Car la suite de ce passage est : faites de toutes les natiosn des diciples !

L'amour et le don de la sexualité, offerts par Dieu, sont même fortement recommandés dans la Bible dans le cadre de l'engagement du mariage. " Que le mariage soit honoré de TOUS, et le lit conjugal exempt de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères. " (Hébreux 13.4)
Il n'y a aucun rapport entre honorer et pratiquer ! Marquer de l'honneur pour le maraige passe par la chasseté : dans le couple et en dehors du couple. Dans le second, cas cela se traduit pas abstinence, car l'union de l'homme et de la femme est réservée au couple marié.

" Ne vous privez point l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vaquer à la prière ; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente par votre incontinence. "( I Corinthiens 7.5)
Paul avait raison, c'est exactement ce qui se passe avec les innombrables cas de prêtres pédophiles.
Vous ne savez pas compter sur vos doigts ? C'est pour cela que vous dites innombrables ? Même si de tels actes sont des horreurs, ils sont fort peu nombreux en réalité et comparativement aux enseignants ou parents qui pratiquent de tels barbaries.
Enfin contrairement à l'Islam, cela n'est mis en exemple dans la Bible. Car tout le monde sait que Mahomet a pratiqué la pédophilie à l'égard de jeunes filles. N'était-il pas marié à l'une d'entre-elle ?
Dans ce cas, c'est bien plus grave que le "prophète" montre le mauvais exemple.
Pour les chrétiens, c'est bien simple : Jésus n'a "connu" de femme et n'a eu aucune relation sexuelle. Ensuiteles exemples donnés par la Bible sont irréprochables : Abraham (qui refusa sa servante), Zacharie (fidèle à sa femme pourtant appélée stérile), Joseph (qui ne toucha pas Marie), Jean-le-Baptiste qui dénonça l'inceste d'Hérode, ...

Enfin, pour faire dans la mode, les jeunes prêtres non moines Orthodoxes restent maintenant célibataires afin de pouvoir complètement se donner au Christ et à leur paroisse. Pourtant, il n'y a chez eux aucune discipline dans ce sens !
UdP,
Boris


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités