Sur les vœux privés

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: Voeux privés ?

Message non lupar Pierre Carhaix » jeu. 13 avr. 2017, 0:35

Dominus vobiscum a écrit :
mer. 12 avr. 2017, 20:42
Voila .est ce que parce qu on le fait.devant un pretre le voeux a plus de valeur?
Si on fait le voeux seule ,comment Dieu acceuille t Il ce voeux la?
Parce que j ai tendance a me dire que si c est fait devant un pretre,c est reconnu et donc plus de valeur!
Quel valeur a mon voeux au yeux de Dieu?
Ce n'est pas une question de valeur mais de discernement et d'accompagnement. D'abord, il faudrait savoir si vous êtes appelé à prononcer ce genre de voeu, car ce n'est pas le cas de tout le monde. Pour s'en éclaircir, il faut prendre le temps du discernement, en étant accompagné. Il ne faut pas oublier que c'est le Christ qui appelle, comme il a appelé les premiers disciples. Lorsque vous êtes baptisé, ce n'est pas vous qui le décidez, mais l'évêque, comme représentant du Christ, qui vous y appelle. On n'est jamais chrétien tout seul et par soi même, mais toujours en lien avec l'Église. Et c'est aussi l'Église qui appelle au sacerdoce ou à la vie religieuse ceux que le Christ a appelé à ce type de vie, et qui en retour ont répondu à cet appel. De même, on n'est pas l'artisan de sa sainteté, mais c'est le Christ qui rend saint.
Ensuite, il faut être accompagné pour mener le combat de la chasteté. Tout seul, on est exposé à l'action du démon. La vie communautaire est un soutien indispensable pour soutenir cet engagement.
En fait, la question qui se pose, c'est pourquoi vous avez cette idée de prononcer des voeux, et pourquoi vous voulez le faire en dehors du cadre de l'Église.

Dominus vobiscum
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Voeux privés ?

Message non lupar Dominus vobiscum » dim. 16 avr. 2017, 20:40

Bonjour,


Je n ai aucune idee de faire des voeux,j en ai.deja fait je ne vais pas.en faire d autres!
Encore moins sans l Eglise.
C etait juste une question par rapport a une chose que j ai.entendue.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix

Plume
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : mer. 26 avr. 2017, 11:04
Conviction : catholique

Voeux privés invalides?

Message non lupar Plume » mer. 26 avr. 2017, 11:46

Bonjour,

Je voudrais faire part d'un problème que je rencontre. Il y a un bout de temps j'ai fait un certain nombre de vœux sans durée déterminée à Dieu (à l'époque on appelait ça des promesses mais je crois qu'en réalité ce sont des voeux) , mais avec le recul je me fais plusieurs réflexions.

J'étais jeune lorsque je les ai fait, majeure, mais jeune et ils ont été faits, pour un un peu dans des élans d'amour et les autres je crois pour m'obliger à ne plus commettre certains péchés et aussi je pense par amour pour Dieu.

Le plus simple est que je vous expose ces vœux que j'avais fait. J'avais promis de ne plus mentir, de ne plus dire du mal de personne et de ne plus rire de choses concernant des sujets indécents. Il y a aussi un autre vœu que j'ai fait et qui est beaucoup plus long à exposer.
J'avais, il me semble (car je m'en souviens mal), promis à Dieu de prier pour la conversion des pécheurs ; la délivrance, le soulagement des âmes du purgatoires ainsi que pour que que la Vierge Marie leur inspire de bonnes choses. Pour la France ; pour le monde. Et tout cela au moins trois fois par jour ainsi que la promesse d'offrir à Dieu un sacrifice par jour (attention je ne parle pas de choses à se faire, je parle simplement d'offrir une petite souffrance quotidienne genre la fatigue, un mal de ventre, un mal de tête, enfin des choses que on peut ressentir tous les jours sans rien faire de particulier) pour la conversion des pécheurs. Et j'avais dit que si je ne le faisait pas un jour, en contrepartie je prierai dix fois de plus la fois d'après. Et j'avais dit que si je n'offrais pas de sacrifice un jour, à la place je pouvais prier dix fois pour toutes ces choses à la place de trois.

Ce dernier vœu avait été fait dans un élan d'amour très grand mais un peu sur un coup de tête il me semble. Je n'avais pas pris le temps, je pense, ou alors n'avais pas mesurée à l'époque tout ce que cela impliquait en contrainte. Pire, à l'époque j'ai tenu je crois deux semaines pour ce dernier voeu (peut etre plus, peut etre moins) et après je l'ai oublié pendant une longue période.

Un jour, ça m'est revenu et j'ai essayé de m'y tenir (ce qui a duré plus d'un an cette fois), avec des oublis mais dans l'ensemble assez strictement jusqu'à hier où j'ai arrêté en me disant qu'en faite ce voeu, que peut être tous ces voeux d'ailleurs n'étaient pas valides. Déjà je pense qu'ils ont été faits sans réelles réflexions quand aux conséquences sur ma vie, un peu sur des coup de tête soit dans un but de m'améliorer soit dans un but d'amour. Ensuite, si jamais ils étaient valides, les premiers que j'ai cité (ne pas mentir, je pas rire de choses déplacées, ne pas dire du mal des gens), je n'arrive pas à m'y tenir, donc si ils sont valides, je suis presque constamment, en plus des péchés eux-même, avec le péché d'avoir trahit des voeux. Et pour le dernier que j'ai cité, il est assez contraignant, si je veux j'arrive à m'y tenir, mais avec le temps il est fatiguant. En plus pour le dernier je ne me souviens plus si j'avais dit que je prierai trois fois ou plus, il me semble mais je n'en ait pas la certitude absolue.

Et en plus, encore une preuve je pense de ma non-réflexion par rapport aux choses (immaturité à l'époque?), et aussi peut être ma capacité à faire les choses sur des coups de têtes, il me semble que par le suite j'ai un jour offert à Dieu toutes les souffrances que j'aurais durant ma vie. Donc en plus, cela vient se confronter avec le fait que j'avais dit que j'offrirai un sacrifice par jour.

Puis-je encore offrir mes souffrances (alors que je les lui ait déjà offertes il semble), ou est ce que cette offrande étant venue après le premier voeu où je m'engageait à potentiellement offrir un sacrifice par jour rend l'offrande de toute mes souffrances invalide pour que je puisse les offrir pour mon voeu? Mais comme mon voeu admet que je puisse remplacer le sacrifice par des prières, alors est-ce que c'est comme si j'avais pris l'engagement de ne faire qu'une des deux options du voeu. Mais tout ça c'est en admettant qu'il soit valide...

Enfin bref, de toute manière je vais essayer d'aller voir un prêtre pour lui exposer la situation et lui demander si ces voeux sont valides, et au cas où ils le soient si une dispense est possible, mais j'aurai voulu avoir des avis sur ce forum qui puissent m'éclairer en attendant (me rassurer aussi un peu par rapport à tout ça).

Est-ce que vous pensez que ces voeux sont valides? Mon problème parait peut-être bizarre, j'avoue que du coup j'angoisse aussi un peu d'aller voir un prêtre, je me dis que si ça se trouve je vais passer pour une folle (bon c'est pas ça qui compte hein, mais ça me fait me sentir un peu mal). Par ce que j'avoue que là, moi-même ça me perd un peu...

Tout cela m'aura au moins appris une chose, on ne peut pas multiplier les promesses à la légère, du moins on court un risque.

Merci d'avance pour vos réponses. :)

Dominus vobiscum
Ædilis
Ædilis
Messages : 30
Inscription : jeu. 02 mars 2017, 17:58
Conviction : Catholique

Re: Voeux privés invalides?

Message non lupar Dominus vobiscum » mer. 26 avr. 2017, 18:59

Bonjour,

Les voeux que vous avait fait sont ce que l'on doit faire en tant que chrétiens, donc pas de panique. Jésus vous connait bien. Il a vu et il sait que vous avez voulu bien faire et il connait aussi votre faiblesse, mais Jésus voit surtout l'amour que l'on met à faire les choses. Essayez d'être fidèle à ce que vous avez commencé, parlez de tout ça a un prêtre. Et jetez vous dans le coeur de Jésus.
Confiance.
"l' amour ne se paie que par l amour." St jean de la croix


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités