La fuite d'Egypte

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
saperlipopette
Censor
Censor
Messages : 174
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

La fuite d'Egypte

Message non lupar saperlipopette » jeu. 02 févr. 2017, 21:52

Bonjour,

Pourquoi à la sortie d'Egypte, les Hébreux ne sont-ils pas passés par l'endroit où de nos jours se trouve le canal de Suez, plutôt que de passer par la mer?
Ad Majorem Dei Gloriam

Astya
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: La fuite d'Egypte

Message non lupar Astya » ven. 03 févr. 2017, 11:48

C'est une question de pure logique géographique : ils ne sont pas partis de la région du delta, mais plus au sud : capitale de l'Egypte antique Thèbes :

http://images.google.fr/imgres?imgurl=h ... MQ9QEIKjAB

Comme ils fuyaient, ils sont partis droit dans le désert vers la mer. Pour prendre la route du canal, ils auraient dû suivre le Nil donc rester en Egpte.

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: La fuite d'Egypte

Message non lupar pierresuzanne » dim. 12 févr. 2017, 15:03

Pour tout dire, on n'a retrouvé aucune preuve archéologique de la transhumance du Peuple élu au travers du Sinaï, au XIII e siècle avant JC.

Les hébreux étaient donc moins nombreux que ce que raconte la Bible.
On ne sait pas exactement par où ils sont passés. Ils ont pu traverser des étangs du Sinaï, d'ailleurs, plus probablement que la mer rouge.
La ville de Pi Ramsès qu'ils construisaient, a été retrouvée. Elle est au nord de l'Egypte, dans le delta du Nil. Les hébreux ont donc pu longer la mer méditerranée....
Les points de certitude.
- La Bible parle de la construction de Pi Ramsès
, à laquelle ont été contraint les hébreux.
L'exode a donc eu lieu pendant la dynastie des Ramsès.
- La stèle de Merenptah gravée en - 1207 avant JC, nous apprend que des fils d’Israël formaient à ce moment un peuple nomade en Terre sainte, en Canaan.

L'Exode a donc eu lieu au XIIIe siècle avant JC, au début de la dynastie des Ramsès, donc très probablement sous le règne de Ramsès II.
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES

saperlipopette
Censor
Censor
Messages : 174
Inscription : dim. 29 mai 2016, 18:30
Conviction : catholique

Re: La fuite d'Egypte

Message non lupar saperlipopette » mar. 14 févr. 2017, 12:32

Merci à vous deux.
Ad Majorem Dei Gloriam

Astya
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: La fuite d'Egypte

Message non lupar Astya » mar. 14 févr. 2017, 15:16

L'archéologie ne corrobore pas le récit biblique. Des hypothèses ont été faites sur la localisation évoquée dans Exode 12,37
Les enfants d'Israël partirent de Ramsès pour Succoth au nombre d'environ six cent mille hommes de pied, sans les enfants.
Il pourrait s'agir de Pi Ramsès, ou d'un chantier beaucoup plus tardif (-620), ou simplement d'un mot générique "ramsès" signifiant province ou région. Mais se sont des hypothèses, rien dans l'archéologie ne confirme ni n'infirme le récit biblique. L'hypothèse de l'exode sous le règne de Ramsès II est séduisante mais pas confirmée. Le nombre de 600 000 est très certainement exagéré.

Par contre, symboliquement, le récit est clair : libération de l'esclavage; pour libérer les gens de la servitude, Dieu peut ouvrir les flots. Pour que le symbole soit effectif, il est nécessaire qu'ils passent par la mer.

Avatar de l’utilisateur
pierresuzanne
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 636
Inscription : dim. 11 mai 2014, 8:33

Re: La fuite d'Egypte

Message non lupar pierresuzanne » sam. 11 mars 2017, 9:36

Par contre, symboliquement, le récit est clair : libération de l'esclavage; pour libérer les gens de la servitude, Dieu peut ouvrir les flots. Pour que le symbole soit effectif, il est nécessaire qu'ils passent par la mer.

Il ne faut effectivement par refuser la dimension prophétique de la Bible, et tout particulièrement des premiers livres de la Bible.

Ces premiers livres, ceux qui racontent l'origine de l'univers, la vie des patriarches ... jusqu'à l'installation des hébreux en Canaan,
ont été mis par écrits sous le roi Josias au VIIIe siècle avant JC.
Il y a donc eu une longue transmission orale, avant leur mise par écrit.

Il ne faut donc pas trop s'attacher à la lettre du texte, et tout particulièrement pour faire de l'historie, de la science, ou même - surtout- de la cosmologie.
La Bible nous ouvre à Dieu, aux vérités divines et aux moyens d'obtenir le salut éternel.
Le but de la Bible n'est pas de remplacer nos livres de sciences, ou même les fouilles archéologiques.

Quand un livre du Pentateuque (un des 5 premiers livres de la Bible) font la preuve de leur contenu mythique, fantaisiste, ou approximatif historiquement, ils ne perdent pas leur intérêt pour autant... au contraire.
Nous sommes encouragés face à un récit à l'évidence mythique à rechercher le sens prophétique du texte.
D'autant plus qu'un texte est mythologique, il nous encourage à rechercher sa signification spirituelle, prophétique, ou mystique.

Un exemple,
prenez l'histoire du Déluge,
de Noé, de l'arche, et des couples d'animaux sauvés de la noyade.
On sait avec certitude qu'il s'agit d'un mythe, polythéiste, païen, inventé par les sumériens, et conservé dans l'épopée de Gilgamesh,
Il est donc inutile de nous lancer dans de grandes recherches archéologiques à la poursuite de l'arche perdue...
En revanche, nous pouvons nous pencher sur ce texte pour en sonder la sagesse divine, et y retrouver l'annonce prophétique de Jésus, le seul homme saint, qui vient sauver l'humanité pécheresse dans l'arche du baptème.


Concernant l'Exode des hébreux, et l'histoire de Moise,
- certains éléments de cette histoire sont à l'évidence des mythes (la corbeille sur le Nil)
- certains ont été confirmés par des sources extra bibliques (les plaies d'Egypte)
- certains sont des exagérations ( 600 000 hébreux sans compter les femmes et les enfants, sont une exagération. Les hébreux n'étaient que quelques milliers quand ils se sont sédentarisés dans les Hautes terres de Canaan au début du XIIe siècle avant JC.).

Si vous voulez plus de détails,
téléchargez donc mon histoire illustrée des monothéismes,
et lisez à partir de la page 45.
https://onedrive.live.com/redir?resid=8 ... lder%2cpdf
L'archéologie et la science peuvent-elles nous apprendre la vérité sur nos religions ?Télécharger gratuitement en copiant collant : https://onedrive.live.com/redir?resid=83935C97F75476A6!103&authkey=!AC2tYNawNpXvvR8&ithint=folder%2cpdf
HISTOIRE ILLUSTRÉE DES MONOTHÉISMES


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invités