Dévasté par la liturgie

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Dévasté par la liturgie

Message non lupar Pierre Carhaix » dim. 29 janv. 2017, 23:57

Bonsoir. Je ne comprends pas pourquoi perdurent encore aujourd'hui de graves problèmes liturgiques. Je ne veux pas fréquenter les groupes traditionnalistes, où je ne me sens pas à ma place, et je me force à aller aux messes de ma paroisse, qui dans l'ensemble sont correctes, sauf que parfois c'est tout simplement insupportable. J'ai besoin que la messe soit recueillie, digne, sobre. Les chants m'insupportent particulièrement. Pour les éviter je me rends à la messe du dimanche soir, qui est plus simple, plus silencieuse et sans chant. Au début la messe était célébrée par un jeune prêtre très digne qui a le sens du sacré. Ça m'allait. Et visiblement je n'étais pas le seul puisque l'église est bondée le soir. Sauf que depuis quelques temps ce prêtre est remplacé par un vieux prêtre que l'on voyait à la grand messe, qui s'est aperçu que beaucoup de monde venait le soir, et se met à introduire ces satanés chants totalement niais, qu'il est incapable de chanter juste en plus (c'est une cacophonie indescriptible), et il s'emploie à détruire le caractère sacré de la messe en multipliant les digressions, en faisant le pitre. Ainsi un coup il s'interrompt pour aller ouvrir la sacristie où il s'est souvenu d'avoir enfermé une dame qui s'était rendue aux toilettes (véridique), une autre fois il s'excuse au début de la messe parce qu'il a encore oublié un truc à la sacristie, bref, il y a toujours quelque chose. Tout à l'heure il revient avec une liasse de partition pour nous obliger à chanter que nous avions massacré la dernière fois, caramba encore raté, il n'a pas encore compris que dans Peuple de Dieu, il y a un saut de quinte entre le couplet et le refrain. Résultat tout le monde a encore chanté faux.

Ça m'a énervé, je suis parti.

Et ça m'a rappelé la consternante messe de Noël à laquelle j'ai eu le malheur d'assister, qui débutait par un conte étonnant de sottise, qui remplaçait carrément le début de la messe, et m'a fortement donné l'envie de déguerpir là aussi.

Je me rends compte que je me sens infiniment malheureux lorsqu'il faut aller à la messe. C'est une corvée ! Je le fais pour accomplir mon devoir de chrétien mais je déteste y aller.

Et je ne comprends pas pourquoi les prêtres tiennent tant que ça, ainsi que certains laïcs, à rendre la messe infâme, à l'abîmer le plus possible en la rendant ridicule, laide, sans aucun mystère. Ça n'a pas de sens. Pourquoi ?

Je ne sais que faire ni vers où me tourner pour trouver un lieu où la messe est célébrée de façon normale, simplement normale. Je téléphonerai demain au secrétariat pour savoir quelles messes sont dites par le jeune prêtre ou par le curé, pour éviter de tomber sur l'autre. Mais ce n'est pas la panacée d'être tout le temps en train de fuir et de chercher des échappatoires. Je commence à en avoir marre de ces idioties.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9643
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar Fée Violine » lun. 30 janv. 2017, 0:41

Bonjour Pierre, et bienvenue sur le forum ! :)

Oui, ça existe encore ce genre de problèmes, mais finalement, au lieu de vous rendre malade et de vous dégoûter de la messe (ce qui serait dommage) il vaut mieux en effet que vous alliez ailleurs, puisque vous avez le choix, ce qui n'est pas partout possible (à la campagne par exemple il faut faire des km pour la messe la plus proche).
Cette pauvre dame enfermée aux toilettes a dû quand même apprécier d'être délivrée ! Ce vieux prêtre perd sans doute un peu la mémoire, peut-être pouvez-vous essayer d'avoir de la compassion pour lui qui a usé toutes ses forces au service de Dieu...
Sinon, ne pouvez-vous pas diriger vous-même les chants? Il n'y a pas de chorale? Ce serait un service à rendre à ce prêtre, de le décharger du souci d'organiser les chants (vous pourriez le lui présenter comme un service, pour éviter de lui dire qu'il chante faux...).
Et pour le "conte de Noël" niais : est-ce aussi le prêtre qui l'a choisi, ou est-ce l'équipe liturgique? Dans ce cas, vous pouvez vous mettre dans cette équipe, et donner vos idées. Il y a toujours besoin de gens pour aider à l'organisation !

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3286
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar Kerniou » lun. 30 janv. 2017, 11:36

Tout à fait d'accord avec vous, Fée Violine: Râler contre la paroisse est stérile !
Mieux vaut , en effet, s'y engager et tenter d'y faire prévaloir ses idées.
Par ailleurs, perdre la mémoire est épouvantable ! On ne se rend pas compte que l'on oublie et on vit parfois dans l'appréhension sinon dans la hantise d'oublier quelque chose ... Pire, on croit avoir oublié quelque chose à laquelle on a pensé !
Il est possible, qu'un jour, cela vous arrive ! ... je ne vous le souhaite pas.
Bienvenue dans la vieillesse.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Héraclius
Consul
Consul
Messages : 2926
Inscription : lun. 30 sept. 2013, 19:48
Conviction : Catholique

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar Héraclius » lun. 30 janv. 2017, 13:21

Vous êtes loin d'être seul à exprimer de tels difficultés. Je vois très bien le genre de messe dont vous parlez et je partage votre consternation. Mais comme on vous l'a signifié au-dessus, la charité doit primer ; ceux-là même qui désacralisent les saints mystères le font souvent avec les meilleures intentions du monde. Ca n,enlève rien à leur erreur, mais cela nous amène à la patience et à l'amour. :)


Effectivemment, vous engager pour faire changer les choses me semble être la première des possibilités. Dites-vous que c'est pour la gloire de Dieu. Sinon, changez d'endroit, ce qui est facile si vous vivez dans une grande ville. A la campagne, évidemment, il y a moins de possibilités.
Deus illum exaltavit et donavit illi nomen super omne nomen ut in nomine Iesu omne genu flectat caelestium et terrestrium et infernorum.

"Seul l'Amour est digne de Foi" - Hans-Urs von Balthasar

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2472
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar AdoramusTe » lun. 30 janv. 2017, 14:34

Je ne veux pas fréquenter les groupes traditionnalistes, où je ne me sens pas à ma place, et je me force à aller aux messes de ma paroisse, qui dans l'ensemble sont correctes, sauf que parfois c'est tout simplement insupportable.
Un peu d'ouverture d'esprit et on trouve rapidement sa place ! :D
Ensuite, quand on découvre qu'on y a vraiment réussi à prier comme jamais, on ne veut plus retourner en arrière. :-D
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4288
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar gerardh » lun. 30 janv. 2017, 15:01

_________

Bonjour,

Je vous suggère la considération de ce passage de 2 Tim 2 : poursuis la justice, la foi, l’amour, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur ; mais évite les questions folles et insensées, sachant qu’elles engendrent des contestations.


__________

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8256
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar PaxetBonum » lun. 30 janv. 2017, 15:37

Bonjour Pierre Carhaix,

Comme je vous comprends !
Je pense connaître ces chants niais que vous évoquez.
Mais à la niaiserie je me suis malheureusement habitué, par contre certains professent carrément des erreurs et là ça ne passera jamais.
Pour la défense de ce vieux prêtre, il doit certainement perdre un peu la tête.
Je ne sais pas quel âge il a mais il doit certainement poursuivre sa vocation à un âge où nombre sont en retraite ?
Mais surtout je remarque qu'il manque cruellement d'enfants de chœur pour le seconder.
Bien des prêtres sont aussi les otages du conseil paroissial.

Mais si vous cherchez une liturgie qui ne part pas à volo régulièrement, pourquoi excluez-vous la liturgie traditionnelle ?
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar Pierre Carhaix » lun. 30 janv. 2017, 16:09

Merci pour vos réponses. Ce ne sont pas les infirmités liées à l'âge qui m'insupportent mais cette tendance permanente à vouloir désacraliser la messe, et court circuiter la mise en présence de Dieu, et ce au moyen de digressions multiples, la plupart volontaire. Comme si le but était de créer de la convivialité dans l'assistance. Je n'en veux pas, moi, de cette prétendue convivialité. On vient là pour quoi ? Si je veux taper la belote, je vais ailleurs qu'à la messe. Mais que signifie ce cirque ? Par exemple, il y avait peut-être moyen de quitter discrètement la chapelle au lieu de claironner goguenard entre deux lectures que quelqu'un est enfermé dans les toilettes, non ? Et ce n'est qu'un exemple. En fait c'est tout au long de la messe que nous avons droit à des réflexions qui n'ont aucun rapport avec l'objet principal de notre présence dans ce lieu.

Ça me saoule grave !

Aller à la messe est une obligation imposée au chrétien par l' Eglise sous peine d'être en état de péché mortel. N'est ce pas de la provocation sadique d'en profiter pour lui infliger un spectacle navrant qu'il doit subir stoïquement ? Ou est ce une épreuve envoyée par le Ciel pour purifier les âmes courageuses ? Je pose très franchement la question.

Adoramus Te, je connais. Pour être à sa place dans une communauté tradie il faut être un cy-devant de truc bidule, habiter les beaux quartiers, avoir un gros salaire, sinon on est regardé comme un misérable intrus venu des bas fonds. Ça va, je connais. J'ai envie d'être avec des gens simples. Et puis je ne suis pas demandeur de toute la pompe du dix-neuvième siècle, barrette, montée en chaire, dentelles et tout le tralala.

C'est ça le problème. On ne trouve pas de juste milieu. C'est toujours le cirque, dans un sens extrême ou dans l'autre. On n'arrive pas à trouver de liturgie simple, sobre, et qui ne cherche pas à ajouter des trucs que personne ne demande.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8256
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar PaxetBonum » lun. 30 janv. 2017, 18:44


Adoramus Te, je connais. Pour être à sa place dans une communauté tradie il faut être un cy-devant de truc bidule, habiter les beaux quartiers, avoir un gros salaire, sinon on est regardé comme un misérable intrus venu des bas fonds. Ça va, je connais. J'ai envie d'être avec des gens simples. Et puis je ne suis pas demandeur de toute la pompe du dix-neuvième siècle, barrette, montée en chaire, dentelles et tout le tralala.
Je ne sais pas quelle paroisse "tradi" vous avez fréquenté mais là où je vais il y a dans l'assistance toute genre de personnes jusqu'à des miséreux que l'on retrouve en semaine faisant la manche dans la rue.
Et puis on ne va pas à la messe pour être avec des gens simples, sinon on va taper la belote :>
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
AdoramusTe
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2472
Inscription : sam. 23 févr. 2008, 17:40
Conviction : Catholique romain

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar AdoramusTe » lun. 30 janv. 2017, 20:56

Adoramus Te, je connais. Pour être à sa place dans une communauté tradie il faut être un cy-devant de truc bidule, habiter les beaux quartiers, avoir un gros salaire, sinon on est regardé comme un misérable intrus venu des bas fonds. Ça va, je connais. J'ai envie d'être avec des gens simples. Et puis je ne suis pas demandeur de toute la pompe du dix-neuvième siècle, barrette, montée en chaire, dentelles et tout le tralala.
Vous compliquez bien les choses.
Je ne sais pas d'où vous sortez ces arguments de gros salaire. Je vais à plusieurs endroits et ce n'est pas ce que je vois. Je vois toutes sortes de personnes, même des gens simples en jeans. Tout cela est largement dépassé. Je trouve vos propos plutôt méprisants.
Quant à ce que vous appelez la pompe, vous exagérez beaucoup les choses. Ce ne sont que des détails qui n'empêchent nullement de prier.
En plus, ces ornements sont infiniment plus beaux que les toutes les horreurs et banalités qu'on voit un peu partout. On finit par relativiser.
En tout cas, on cherche à honorer Dieu.
Ignoratio enim Scripturarum ignoratio Christi est

Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar Pierre Carhaix » lun. 30 janv. 2017, 21:00

_________

Bonjour,

Je vous suggère la considération de ce passage de 2 Tim 2 : poursuis la justice, la foi, l’amour, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur ; mais évite les questions folles et insensées, sachant qu’elles engendrent des contestations.


__________
Pardonnez moi, mais je ne vois pas comment cette citation peut s'appliquer au cas en question. D'abord qui serais-je pour juger que quelqu'un "invoque le Seigneur d'un coeur pur" ? Et en quoi ma question est-elle folle ? Si je me sens indisposé par une volonté acharnée de créer une ambiance impropre à la prière, je suis fou ?

Mais peut-être que vous avez raison, après tout, je dois être trop sensible à des trucs extérieurs. Peut-être devrais je arreter d'aller à la messe pour me calmer et ne plus être indisposé ?

Altior
Senator
Senator
Messages : 669
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar Altior » lun. 30 janv. 2017, 21:11

Aller à la messe est une obligation imposée au chrétien par l' Eglise sous peine d'être en état de péché mortel.
Oui, mais ce n'est pas obligatoire d'aller à une telle ou telle église. Une «incardination» des fidèles laïques, ça n'existe pas.
Pour être à sa place dans une communauté tradie il faut être un cy-devant de truc bidule, habiter les beaux quartiers, avoir un gros salaire, sinon on est regardé comme un misérable intrus venu des bas fonds.
Je ne sais pas où vous avez constaté ça. Dans la communauté tradie que je côtoie, la plupart des gens sont à la limite de l'extrême pauvreté. Dans des grosses fratries les vêtement circule de l'ainé vers le cadet et mois même je fais le covoiturage pour amener mes enfants à la caté. J'ai été bien accueilli, quoique je suis étranger et mon Français reste encore débile.
C'est toujours le cirque, dans un sens extrême ou dans l'autre. On n'arrive pas à trouver de liturgie simple, sobre, et qui ne cherche pas à ajouter des trucs que personne ne demande.
Oui, souvent c'est le cirque, je suis d'accord. Mais pas toujours. Je connais dans moins de 20 kilomètres de chez moi deux endroits avec des Messes en Novus Ordo officiées dignement. C'est vrai, ces endroits ont quelque chose en commun: ce ne sont pas de paroisses, mais des abbayes. Donc cherchez une abbaye près de vous.
[/quote]

Pierre Carhaix
Barbarus
Barbarus

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar Pierre Carhaix » lun. 30 janv. 2017, 21:11

Adoramus Te, je connais. Pour être à sa place dans une communauté tradie il faut être un cy-devant de truc bidule, habiter les beaux quartiers, avoir un gros salaire, sinon on est regardé comme un misérable intrus venu des bas fonds. Ça va, je connais. J'ai envie d'être avec des gens simples. Et puis je ne suis pas demandeur de toute la pompe du dix-neuvième siècle, barrette, montée en chaire, dentelles et tout le tralala.
Vous compliquez bien les choses.
Je ne sais pas d'où vous sortez ces arguments de gros salaire. Je vais à plusieurs endroits et ce n'est pas ce que je vois. Je vois toutes sortes de personnes, même des gens simples en jeans. Tout cela est largement dépassé. Je trouve vos propos plutôt méprisants.
Quant à ce que vous appelez la pompe, vous exagérez beaucoup les choses. Ce ne sont que des détails qui n'empêchent nullement de prier.
En plus, ces ornements sont infiniment plus beaux que les toutes les horreurs et banalités qu'on voit un peu partout. On finit par relativiser.
En tout cas, on cherche à honorer Dieu.
Excusez moi si mon propos vous a semblé méprisant. Je n'ai rien contre les tradis. Simplement c'est un milieu fermé où je n'ai pas ma place. Qu'ils soient en jean ou non. Je ne suis pas insensible à la beauté des ornements, mais lorsque ça vire à l'esthétisme, on n'est plus seulement dans l'intention d'honorer Dieu. Évidemment ma critique est facile, je sais. Je trouve simplement merveilleux qu'il soit si difficile de trouver un juste milieu entre l'extrême beauté et l'extrême laideur, disons.

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 8256
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar PaxetBonum » lun. 30 janv. 2017, 22:12

Adoramus Te, je connais. Pour être à sa place dans une communauté tradie il faut être un cy-devant de truc bidule, habiter les beaux quartiers, avoir un gros salaire, sinon on est regardé comme un misérable intrus venu des bas fonds. Ça va, je connais. J'ai envie d'être avec des gens simples. Et puis je ne suis pas demandeur de toute la pompe du dix-neuvième siècle, barrette, montée en chaire, dentelles et tout le tralala.

Je ne sais pas dans quelle paroisse 'tradi' vous êtes allé mais celle que je fréquente ne réclame pas de particule, on croise même des nécessiteux que l'on rencontre mendiant dans la rue le reste de la semaine.
Et puis vous vouler taper la belote , allez ailleurs qu'à la messe… ;)
Je veux dire qu'il ne faut pas aller à la messe pour le regard des autres.

Quant à respecter les usages ornementaux de l'Eglise, je ne vois pas où est la honte.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

carmela
Barbarus
Barbarus

Re: Dévasté par la liturgie

Message non lupar carmela » lun. 30 janv. 2017, 22:31

Bonjour,

Je conn18s un endroit ou vous aurait une liturgie a votre gout,simpple.et sobre:c est au carmel.
Vous devriez vous rapprochez d une communauter.meme si on y va que de temps.en temps ca oxygene!!


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité