Jeûne et abstinence du vendredi

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2484
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Jeûne et abstinence du vendredi

Message non lupar Boris » ven. 28 déc. 2007, 11:16

Poisson le vendredi
Comme l'Angélus, le jeûne du vendredi, le bénédicité...?
Oui et non.

Oui dans le fond et non dans la forme :
- le vendredi c'est poisson pour éviter de faire couler le sang en souvenir de la crucifixion
- le jeûne c'est les vendredis de carême + le Mercredi des cendres (avec abstinence pendant tout le carême, le Dimanche n'étant pas carême).

Pour benedicite : pas besoin d'accent, c'est un mot latin. A mon fils je dis "bénédiction".
UdP,
Boris

errare humanum est
Quæstor
Quæstor
Messages : 202
Inscription : dim. 07 oct. 2007, 13:53
Localisation : ile de france

Re: Bénédiction lors de la communion

Message non lupar errare humanum est » ven. 28 déc. 2007, 11:21

le vendredi c'est poisson pour éviter de faire couler le sang en souvenir de la crucifixion
Vous êtes vraiment sûr que ça a quelque chose à voir avec le sang qui coule? Le poisson saigne également...
J'ai pas inventé le jeune du vendredi, et le poisson c'était un plat du pauvre, un repas "maigre".

Avatar de l’utilisateur
Boris
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2484
Inscription : lun. 21 août 2006, 17:46
Localisation : France - Centre (28)

Re: Bénédiction lors de la communion

Message non lupar Boris » ven. 28 déc. 2007, 13:03

Vous achetez souvent du poisson ?
Donc le plat du pauvre, ce n'est plus du poisson.
L'abstinence de viande ou d'une autre nourriture, selon les dispositions de la conférence des Evêques, sera observée chaque vendredi de l'année, à moins qu'il ne tombe l'un des jours marqués comme solennité; mais l'abstinence et le jeûne seront observés le Mercredi des Cendres et le Vendredi de la Passion et de la Mort de Notre Seigneur Jésus Christ.
UdP,
Boris

errare humanum est
Quæstor
Quæstor
Messages : 202
Inscription : dim. 07 oct. 2007, 13:53
Localisation : ile de france

Re: Bénédiction lors de la communion

Message non lupar errare humanum est » ven. 28 déc. 2007, 15:06

Donc ça n'a effectivement rien à voir avec le sang qui coule! Et oui j'ai bien utilisé le passé en parlant du poisson comme plat du pauvre!

Avatar de l’utilisateur
Belette
Ædilis
Ædilis
Messages : 19
Inscription : mar. 21 juil. 2009, 19:45

Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar Belette » ven. 11 sept. 2009, 11:46

Bonjour à tous,

J'ai une question qui me taraude - pourtant très simple - que je ne parviens pas à résoudre...

On nous recommande de ne pas manger de viande le vendredi en souvenir de la Passion, car c'est un plat gras, un plat de fête à l'époque du Christ, je comprends donc qu'il puisse être indécent de faire "bombance" en souvenir de ce jour là... On conseille donc de manger du poisson, plat "du pauvre" à cette même époque.
Tout ça je le comprends, mais en pratique, quand acheter du poisson devient un luxe du fait de sa rareté, je ne vois pas en quoi manger une simple tranche de jambon blanc le vendredi serait plus mal que d'aller acheter une aile de raie ou un filet de saumon... Ou alors la question se tranche avec du thon en boîte...? :sonne:

Je reconnais qu'on est loin du spirituel mais comme la question se pose régulièrement en famille ou avec mon fiancé, j'aimerais être fixée !

Merci d'avance pour vos réponses...
Belette

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8196
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar Raistlin » ven. 11 sept. 2009, 12:09

Bonjour Belette,

Votre question est au contraire très "spirituelle" puisqu'elle porte sur le sens à donner au jeûne du vendredi. Et je pense que, plus qu'une règle codifiée (pas de viande, mais du poisson), il s'agit de choisir ce qui nous fait renoncer à quelque chose.
Ainsi, une fine tranche de jambon plutôt qu'une grosse entrecôte, ou des légumes verts alors qu'on a envie d'une assiette de frites, me paraîssent de bons moyens d'être dans l'esprit du renoncement propre au vendredi.

Bien à vous,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 509
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar Columbanus » ven. 11 sept. 2009, 13:17

Je suis loin d'être un végétarien mais une salade très consistante ou des pommes de terre (en salade ou "au four"), ces dernières étant en plus "bourrées" de sucres lents, peuvent suffire pour faire un repas satisfaisant (avec un peu de pain sur le côté pour être sûr de ne vraiment pas avoir faim).

Fraternellement,

Columbanus.
Dernière édition par Columbanus le dim. 04 juil. 2010, 20:19, édité 1 fois.
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

Avatar de l’utilisateur
papillon
Persona
Persona
Messages : 1782
Inscription : sam. 25 juil. 2009, 3:21
Conviction : L'Amour sans conditions
Localisation : Les belles Laurentides, Province de Québec

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar papillon » ven. 11 sept. 2009, 18:54

Bonjour Belette,

Votre question est au contraire très "spirituelle" puisqu'elle porte sur le sens à donner au jeûne du vendredi. Et je pense que, plus qu'une règle codifiée (pas de viande, mais du poisson), il s'agit de choisir ce qui nous fait renoncer à quelque chose.
Bonjour. Je suis surprise car je ne savais pas que cette pratique du jeûne le vendredi était encore à l'ordre du jour. Si j'ai autrefois trouvé cela ridicule, je trouve cela aujourd'hui plutôt émouvant, comme de s'appliquer à 'donner au suivant' le jour de l'anniversaire de la mort d'un ami, en sa mémoire. Pour ce qui est du principe 'pas de viande mais du poisson' il est probablement à réviser car les choses ont changé et avec la popularité des Oméga-3 et toutes les vertus qu'on leur connaît maintenant, manger du poisson est devenu le 'nec plus ultra'. Le poisson constitue une partie importante de mon alimentation depuis longtemps et pour renoncer à quelque chose le vendredi, je devrais plutôt m'interdire le saumon en papillote et me contraindre à avaler un infâme BigMac.
Je reste quand même prudente avec tout ce qui concerne les sacrifices, les privations et les mortifications. Je pense qu'il y a parfois là-dedans beaucoup d'orgueil, une auto-satisfaction un peu trouble et que ça ne sert bien souvent qu'à gonfler l'égo. Mais je crois aussi qu'il y a des gens qui pratiquent cela avec un coeur pur. Il s'agit d'être vigilant avec ce qu'il y a dans le nôtre.
"Puissé-je aimer le meilleur des hommes aussi tendrement que Dieu aime le pire."
Mendel de Rimanov

jeanbaptiste
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 3132
Inscription : mer. 30 avr. 2008, 2:40

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar jeanbaptiste » ven. 11 sept. 2009, 19:03

Je pense qu'il y a parfois là-dedans beaucoup d'orgueil, une auto-satisfaction un peu trouble et que ça ne sert bien souvent qu'à gonfler l'égo. Mais je crois aussi qu'il y a des gens qui pratiquent cela avec un coeur pur. Il s'agit d'être vigilant avec ce qu'il y a dans le nôtre.
Oui, et ça vaut pour tout, absolument tout ;)

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 755
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar François-Xavier » ven. 11 sept. 2009, 19:56

Vous avez raison de vous méfier de l'orgueil lié aux pratiques de mortification.
Mais je ferais quelques observations. Le vendredi, ce n'est pas "jeûne" mais "abstinence", abstinence de viande. Il faut bien voir qu'il y a une distinction. Un jour d'abstinence, c'est un jour où l'on doit s'abstenir de manger de la viande sans être obligé de jeûner. Les jours de jeûne et abstinence obligatoires sont les mercredi des cendres et vendredi saint. Après il y en a d'autres : les jours de vigiles de Solennité, le Samedi saint (mais ce n'est pas prescrit).

Evidemment cette règle n'est pas spécialement une règle de pénitence : c'est une sorte de discipline mémoriale, une sorte d'aide pédagogique pour se commémorer l'anniversaire de la Passion. Dans beaucoup de religions et de pratiques rituelles, il ya des règles alimentaires. Pour nous chrétiens, il y a celle là, toute simple, et même discrète.

Les jours d'abstience prescrits (sans jeune) sont tous les vendredi, mais la conférence des évêques de France a rendu cette règle facultative ; il n'est pas peccamineux de ne pas la respecter (sauf en carême) mais il n'est évidemment pas mauvais de continuer à s'y conformer que ce soit pendant le carême (surtout) ou en dehors. C'est aussi un "marquant" chrétien, tout comme porter une croix autour du cou ou mettre un crucifix dans son salon, ou que sais-je encore. Ce n'est à mon sens d'ailleurs, ni mieux ni moins bien. Une sorte de choix préférentiel qui nous rappelle même à nous mêmes que nous sommes au Christ. Sans dolorisme ou pseudo héroïsme. Il ne s'agit même pas de manger du mauvais poisson. Il s'agit d'en manger... Je connais un prêtre qui me disait que si on ne trouve pas de poisson à manger, alors on essaye de manger du canard, c'est aussi un animal aquatique... Blague à part, l'idée de "marquer" les repas du vendredi, c'est louable, en dehors de la question du jeûne.

J'ai une collègue juive et quand nous déjeunons ensemble le vendredi elle remarque bien que je prends du poisson, et elle sait pourquoi ; c'est l'occasion de faire porter la discussion sur autre chose que les potins....
Dernière édition par François-Xavier le ven. 11 sept. 2009, 20:30, édité 1 fois.

Mixe
Barbarus
Barbarus

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar Mixe » sam. 12 sept. 2009, 13:23

D'après Mgr de Ségur:
"Le maigre du vendredi a, comme le jeûne, un caractère de pénitence publique générale, qui en fait une loi religieuse fort importante. C'est la sanctification de la semaine par la mortification du corps, par le souvenir de la Passion du Sauveur et par la préparation au dimanche.
Aussi la violation de l'abstinence, aux jours où elle est prescrite par l'Eglise, est-elle un péché grave, aussi bien que la violation de la loi du jeûne.

Et que l'on ne dise pas: Ce n'est pas ce qui entre dans le corps qui souille l'âme, que Le bon Dieu tient pour indifférent les plats que nous mangeons, etc. Là n'est point la question; ce n'est pas la viande, mais la désobéissance qu'il faut considérer ici.
Dieu (...) ne tient pas du tout pour indifférent nos dispositions d'obéissance ou de révoltes, et (...) il nous ordonne d'obéir à l'Eglise, lorsqu'elle règle la pratique de la pénitence."


Avec ceci je crois avoir répondus plus clairement à vos questions.
Ensuite, au paragraphe suivant du livre, il est dit (je résume) que sont exemptes de jeûne les personnes de moins de 7ans, les personnes malades, faibles de santé, extrêmement pauvres (on mange alors ce que l'on peut), et enfin l'impossibilité morale d'accomplir le précepte.
Cependant on ne trompe pas Dieu, et si l'on a pas une véritable et légitime raison pour ne pas faire maigre, on ne peut être excusé.
Dans le doute, il est dit d'aller consulter son curé ou confesseur.

Bien à vous, Mixe

Sources: Instructions familières et lecture du soir sur toutes les vérités de la religion de Mgr de Ségur, aux éditions Saint Rémi.

Avatar de l’utilisateur
papillon
Persona
Persona
Messages : 1782
Inscription : sam. 25 juil. 2009, 3:21
Conviction : L'Amour sans conditions
Localisation : Les belles Laurentides, Province de Québec

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar papillon » sam. 12 sept. 2009, 18:26

D'après Mgr de Ségur:
"Le maigre du vendredi a, comme le jeûne, un caractère de pénitence publique générale, qui en fait une loi religieuse fort importante. C'est la sanctification de la semaine par la mortification du corps, par le souvenir de la Passion du Sauveur et par la préparation au dimanche.
Aussi la violation de l'abstinence, aux jours où elle est prescrite par l'Eglise, est-elle un péché grave, aussi bien que la violation de la loi du jeûne.
.....
Dieu (...) ne tient pas du tout pour indifférent nos dispositions d'obéissance ou de révoltes, et (...) il nous ordonne d'obéir à l'Eglise, lorsqu'elle règle la pratique de la pénitence."
Ah bon, et quand Dieu vous a-t-il dit ça Mixe? J'avoue que j'ai bien du mal à vous suivre sur ce chemin.
Je trouve émouvante, comme je l'ai écrit plus haut, l'idée de faire abstinence le vendredi pour se remémorer la Passion de Jésus, pour se rapprocher de Lui avec amour, en pensant aux souffrances qu'il a endurées. Avec amour et par amour
S'il s'agit plutôt d'obéir à l'Eglise sous peine de péché grave encourant la colère de Dieu, je veux bien aller m'offrir un infâme BigMac, seulement pour voir si Jésus m'aime encore...
Je ne marche plus au bâton depuis longtemps et je préfère de beaucoup la formule de Belette: "On nous recommande de ne pas manger de viande le vendredi en souvenir de la Passion"
Comme disait ma mère, on attire plus les mouches avec du miel qu'avec du vinaigre.
"Puissé-je aimer le meilleur des hommes aussi tendrement que Dieu aime le pire."
Mendel de Rimanov

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1430
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar Harfang » sam. 12 sept. 2009, 22:19

Ah bon, il faut remplacer la viande par du poisson ? Car personnellement je supprime tout simplement la viande aux jours défendus sans la remplacer par du poisson.


Tant qu'on est sur le sujet, dans mon missel il est inscrit "Vendredi chair ne mangeras, ni le Samedi pareillement" dans les commandements de l'Église et je m'efforce de faire abstinence ces deux jours là. Le missel est assez ancien, cela a-t-il changer ?

Et aussi qu'appelle-t-on les Quatre Temps et les Vigiles ? (Si cela n'est pas hors sujet)



En Jésus et Marie.
« O Crux Ave Spes Unica ! »
[/size]
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
papillon
Persona
Persona
Messages : 1782
Inscription : sam. 25 juil. 2009, 3:21
Conviction : L'Amour sans conditions
Localisation : Les belles Laurentides, Province de Québec

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar papillon » dim. 13 sept. 2009, 0:29

Ah bon, il faut remplacer la viande par du poisson ? Car personnellement je supprime tout simplement la viande aux jours défendus sans la remplacer par du poisson.
Bonjour Harfang. Je crois que le principe est tout simplement de s'abstenir de viande. On suggère le poisson surtout pour offrir une alternative en contenu de protéines, et parce que c'était considéré comme le plat 'du pauvre' comme l'écrit Belette mais l'important , c'est de s'abstenir de viande. C'est ce que je comprends.
"Puissé-je aimer le meilleur des hommes aussi tendrement que Dieu aime le pire."
Mendel de Rimanov

Diahloquèt
Persona
Persona
Messages : 44
Inscription : jeu. 19 mars 2009, 16:40

Re: Viande ou poisson le vendredi ?

Message non lupar Diahloquèt » ven. 18 sept. 2009, 0:24

Et que l'on ne dise pas: Ce n'est pas ce qui entre dans le corps qui souille l'âme...
... le "on" en question, c'est... Jésus, tout de même !...

"Ecoutez, et comprenez.
Ce n'est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l'homme ; mais ce qui sort de la bouche, voilà ce qui souille l'homme. [...]
Pierre intervint et lui dit : "Explique-nous cette parole énigmatique."
" Et Jésus dit : "Vous aussi, êtes-vous encore sans intelligence ?
Ne comprenez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche passe dans le ventre, puis est rejeté dans la fosse ?
Mais ce qui sort de la bouche vient du coeur, et c'est cela qui souille l'homme.
Car c'est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.
Voilà les choses qui souillent l'homme ... " (Matthieu15.11-20 / Marc7.14-23)


Voir aussi Esaïe :
" Voici le jeûne auquel je prends plaisir :
Détache les chaînes de la méchanceté,
Dénoue les liens de la servitude,
Renvoie libres les opprimés,
Et que l'on rompe toute espèce de joug ;
Partage ton pain avec celui qui a faim,
Et fais entrer dans ta maison les malheureux sans asile ;
Si tu vois un homme nu, couvre-le,
Et ne te détourne pas de ton semblable.
Alors ta lumière poindra comme l'aurore..." (58.6-8)

Et Osée :
"Car c'est la miséricorde qui me plaît, non le sacrifice ;
Et la connaissance de D.ieu, je la préfère aux holocaustes." (6.6)
> cité par Jésus (Mt12.7) à propos des épis de blé arrachés un jour de shabbat...


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités