Au sujet de nos prêtres

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Suliko
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2373
Inscription : ven. 07 janv. 2011, 22:02

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Suliko » ven. 06 sept. 2013, 14:26

Bonjour,

Je ne connais pas la nature exacte des sanctions envers de tels prêtres, mais ce qui est grave, c'est qu'il célèbre la messe et se nourrit peut-être quotidiennement du corps et du sang du Christ tout en étant en état de péché mortel. Cela donne un mauvais exemple aux fidèles, en plus d'être très grave sur le plan spirituel.
Avez-vous déjà essayé de le raisonner en privé?

Dans le cas d'etienne lorant, c'est bien plus grave encore, car il y a adultère. Et l'exemple donné est encore pire...
L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait:"N'es-tu pas le Christ? Sauve-toi toi-même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara:"Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine! Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes; mais lui n'a rien fait de mal." Et il disait:"Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit:"En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis."

Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Toto » ven. 06 sept. 2013, 20:45

Une dénonciation anonyme est assez minable.
Je pense que la première chose est d'aller lui en parler, ne serait-ce que pour être sûr que vous avez raison sur cette relation. S'il reconnaît cette relation tout en n'ayant manifestement aucune volonté de changer, dites-lui que vous allez en informer l'évêque, et faites-le, en signant de votre nom.
A mon avis, je pense qu'il y a 90% de chances pour qu'il ne se passe rien ou pas grand chose.

agnelle
Ædilis
Ædilis
Messages : 12
Inscription : ven. 07 déc. 2012, 10:44

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar agnelle » dim. 08 sept. 2013, 6:59

Je lui en ai déjà parlé et il m'a dit qu'il lui était impossible de la quitter bien qu'il ait très mauvaise conscience. Récemment j'ai reçu un coup de téléphone de sa copine en personne. Elle m'a dit que j'étais trop proche de ce prêtre (alors que ce n'est qu'un ami) et elle m'a avoué d'elle-même sa relation avec lui. Je ne sais pourquoi mais j'ai enregistré la conversation où on entend clairement qu'elle l'aime et qu'ils se voient très régulièrement. Cette situation m'écœure de plus en plus. Pensez-vous que si je fais écouter cet enregistrement à son évêque, il aura au moins un avertissement ?? Car vous avez raison, il est en état de péché mortel et chaque jour, il célèbre la messe comme si de rien n'était.
Que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre... Avant de voir la paille dans l’œil du voisin, etc... N'êtes vous pas pécheurs comme tout le monde ? Et je suppose que vous communiez quand même. S'il fallait être exempt de péchés pour cela, personne ne communierait. Dénoncer anonymement, enregistrer une conversation illégalement pour la faire écouter à l'évêque. Je me demande ce que Dieu pense de tout ça.

Je vous souhaite une bonne communion ce matin avec notre Seigneur et votre conscience.

Ignotus
Quæstor
Quæstor
Messages : 366
Inscription : dim. 31 août 2008, 13:30
Localisation : Berry

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Ignotus » dim. 08 sept. 2013, 9:06

...parce que ce prêtre est tombé amoureux on va le mettre au pilori ...
Tomber amoureux est une chose. Rester dans le péché pendant plusieurs années en est une autre...

Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1325
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar mike.adoo » dim. 08 sept. 2013, 18:35

Il faut savoir qu'une personne qui se consacre à Dieu dans le "célibat" (comme prêtre, religieux, moine...) par un voeux
est tenue à une fidélité perpétuelle comme une personne qui se marie...
Lorsque je me suis marié , il ne s'agissait pas de vœu mais de serment . Est-ce la même chose ?

Toto
Barbarus
Barbarus

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Toto » dim. 08 sept. 2013, 19:30

Oh, je pense qu'il sera sans doute convoqué par l'évêque, et qu'ils auront sans doute une discussion entre eux ; après, sur ce qu'il se passera par la suite, je ne sais pas, mais je doute qu'il se passe grand chose.
Par contre (et vous voudrez bien m'excuser si ce n'est pas le cas et que je me trompe), j'ai un doute sur la noblesse de vos intentions. Pour parler très franchement, y a-t-il uniquement le fait de sauver son âme et de mettre fin à ce scandale qui vous motivent, ou y a-t-il autre chose?

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1388
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar françois67 » jeu. 12 sept. 2013, 18:17

Bonjour,
Je ne vois que du bon à dénoncer un pasteur hypocrite. On ne peut pas manger aux tables du Seigneur et du démon. Je n'incite pas à jouer les inquisiteurs ou les mouchards par passe-temps. Mais il ne s'agit pas là d'une erreur dont il se repend: il persiste dans le Mal. Vous savez ce qu'en pensait saint Augustin... Quant à enregistrer une conversation qui nous était adressée, je ne vois rien de plus normal, certains téléphone sont il me semble même conçus pour cela. Et ne pas jeter la première pierre ne signifie pas ne pouvoir s'opposer au péché et en avertir l'Église: la femme adultère à été pardonné car elle regrettait et avait décidé de ne plus recommencer. Saint Paul a-t'il mâché ses mots dans la première lettre aux Corinthiens à propos de l'incestueux qui faisait scandale à toute l'Église locale, ne leur a-t'il demandé de le "jeter au feu", c'est-à-dire de l'excommunier, avant de prêcher sa réintégration une fois la brebis galeuse désolée sincèrement de son acte dans la seconde lettre? Donc il ne s'agit pas de vouloir lapider ce prêtre, il faut prier pour lui et faire preuve de compassion car il doit vivre cela très difficilement. Mais on ne peut non plus ignorer le commandement de Jésus de, quand un frère est pécheur, d'abord essayer de le convaincre de revenir au bien en venant le voir tout seul, ce qui a été fait, puis d'aller voir un groupe de frères pour essayer de le convaincre, et si cela non plus ne fonctionne de l'exhorter par toute l'Église. S'il décide d'ignorer l'épouse du Christ dans Sa volonté de le ramener sur le droit chemin, il faut le considérer comme un "païen et un infidèle" comme disait Jésus je crois. Bien sûr, toujours être plein de compassion sans vouloir le juger ou se grandir face à lui, et être prêt à l'accueillir s'il se repentit sont des nécessités.
La Paix soit sur vous.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

Chipsy
Quæstor
Quæstor
Messages : 351
Inscription : mar. 09 oct. 2012, 17:51
Localisation : Paris

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Chipsy » ven. 13 sept. 2013, 15:59

C'est un cas très douloureux que vous évoquez là et l'Église semblerait vouloir ouvrir le débat sur le célibat des prêtres.

Le célibat n'est pas un dogme, et dire que ce prêtre est un hypocrite, un loup déguisé en agneau ou un démon et ira en enfer me semble bien présompteux ! Nous ne sommes pas à la place de Dieu qui seul connait le coeur de cet homme qui est probabalement torturé tous les jours par sa conscience et l'amour qu'il a pour cette femme.

Dénoncer quelqu'un anonymement est très hypocrite.

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Anaisunivers » ven. 13 sept. 2013, 18:48

Un peu de charité s'il-vous-plait, François !

Avatar de l’utilisateur
françois67
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1388
Inscription : jeu. 28 avr. 2011, 14:37

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar françois67 » sam. 14 sept. 2013, 19:32

Bonjour
Arrêtez de jouer les vierges effarouchées je vous prie. Mon message est très équilibré et bourré de références à des modèles de christianisme tels saint Paul et surtout Jésus. La charité ne consiste pas à vouloir excuser ou minimiser la faute d'un frère, ce n'est pas la charité cela, c'est du mensonge. Je suis pour le mariage des prêtres, mais je vomis la fornication. Cet homme a librement fait le choix de la chasteté dans sa vie, or si sa vie actuelle est chaste, il n'y a plus de chasteté. Oui ou non saint Paul a-t'il exclu l'incestueux qui faisait scandale à Corinthes, avant de le réintégrer après qu'il ait fait pénitence?
Oui ou non, Jésus Lui-même a-t'Il donné le cheminement en quatre étapes que j'ai décrit plus haut quand un frère est en situation de péché grave? Or cette manière de faire ne peut être traitée de non-patiente, de non-bienveillante, de non-discrète, etc.
Je dis qu'il est un loup déguisé en agneau car il prêche la vertue et la fidélité mais persévére lui-même dans là soumission au Mal, en ne faisant "qu'une chaire avec la prostituée" comme le disait saint Paul à propos de la fornication. Or c'est bien la le plus terrible dans sa vie, ce n'est pas de pécher même gravement, mais surtout de continuer dans le péché si longtemps en tout connaissance de cause. Je sais que cela doit être difficile de changer de vie, mais n'est-ce pas là l'essence même de la vie chrétienne. Je ne suis pas Dieu pour le juger parfaitement, mais qui peut nier le grave mal qui règne dans sa vie? Et la charité, ce n'est pas d'essayer de le conforter dans son péché mais bien de lui montrer le vrai bonheur, la fidélité au Christ.
La Paix soit sur vous et avec lui aussi.
Avertissement: j'ai sur ce forum peut-être exprimé des avis contraires à la position de l'Église, et /ou de sa sainte Tradition, et/ou à l'avis qui se doit d'être celui d'un vrai chrétien catholique: ne me prenez donc en RÉFÉRENCE POUR RIEN. Ne soyez pas victimes de scandale. Que mon exemple soit rejeté et en aucun cas suivi. Si vous trouvez un endroit où une de mes interventions serait au moins douteuse, si ce n'est pire, faites-en moi part, notamment par mp. Je m'excuse profondément.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13139
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar etienne lorant » lun. 16 sept. 2013, 10:45

C'est un cas très douloureux que vous évoquez là et l'église semblerait vouloir ouvrir le débat sur le célibat des prêtres.
Le célibat n'est pas un dogme, et dire que ce prêtre est un hypocrite, un loup déguisé en agneau ou un démon et ira en enfer me semble bien présompteux ! Nous ne sommes pas à la place de Dieu qui seul connait le coeur de cet homme qui est probabalement torturé tous les jours par sa conscience et l'amour qu'il a pour cette femme.
Dénoncer quelqu'un anonymement est très hypocrite.
Au sujet du célibat des prêtres, une mise au point de Mgr Podvin :

Le nouveau Secrétaire d'Etat choisi par le Saint Père répond à une interview? Le microcosme s'enflamme. Comme si l'hypothétique levée de l'obligation du célibat sacerdotal devenait un Sésame vocationnel. Comme si des siècles de tradition n'avaient plus aucune signification prophétique. Comme si le clergé mondial vivait en puérile clandestinité affective. Comme si les candidats au sacerdoce n'étaient pas préparés à cet engagement pendant près de dix ans.

Comme si le célibat était une coquille vide. Comme si les prêtres ne recevaient pas un sacrement admirablement complémentaire du sacrement de mariage. Comme si le Christ n'appelait pas des prêtres selon son cœur, et non à l'aune de nos sensibilités conjoncturelles… Comme si l'Occident, démuni de prêtres, se croyait nombril de l'Eglise, alors que le nombre de vocations va croissant à échelle planétaire. Le Pape François fera ce que Dieu lui inspirera de bon pour l'humanité et pour l'Eglise. Son Secrétaire d'Etat est à son service.
Ne pas éluder les questions cruciales et authentiques que pose le célibat sacerdotal latin n'a jamais voulu dire remettre en question la raison d'être de ce célibat sacerdotal! De même que la communauté chrétienne est confiée aux prêtres, le célibat des prêtres doit davantage être confié à la prière et à l'estime de tous les baptisés.

Mgr Bernard Podvin
Porte-parole des évêques de France

(15 septembre 2013) © Innovative Media Inc.
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Peccator » lun. 16 sept. 2013, 11:39

Rendre public l'enregistrement d'une conversation privée, à ma connaissance, c'est illégal. Et c'est clairement immmoral pour moi : ces personnes vous parlent en confiance, ce serait trahir cette confiance que d'utiliser contre eux leurs confidences.

En parler à l'évêque, je ne sais pas. Si c'est dans l'esprit de dénoncer le péché d'un de nos frères dans le Christ, il me semble que c'est se poser en juge. Si c'est pour demander à l'évêque d'aider, lui qui est le berger de son diocèse, un homme qui en a grand besoin, c'est déjà une autre démarche. Peut-être commencer par inviter ce prêtre à aller voir son évêque de lui-même.


Que je sache, quand St Paul dénonce les incestueux, il ne donne pas de nom. Il se contente de dire que le cas est fréquent dans cette communauté. Bien sûr, tout le monde savait probablement de qui il s'agissait, puisque ces gens vivaient publiquement dans l'inceste (mais quelle époque !). Mais il juge les actes, pas les personnes.

Et que je sache, St Paul n'a pas fait de dénonciation anonyme : il a prêché en chaire, et s'est personnellement engagé dans son prêche. Et 2000 ans après, c'est toujours de notoriété publique !

Certes, nous sommes appelés à la "correction fraternelle" quand nous voyons un frère s'enfoncer dans le péché. Mais il s'agit de venir à son aide, pas de condamner et dénoncer anonymement.



Il me semble qu'il y a là un délicat travail d'accompagnement spirituel à faire avec ce prêtre. Certes, le sacrement de l'ordre n'est pas le sacrement du mariage, mais cette situation est par bien des points comparable à un adultère. Dénonçons-nous les adultères à l'évêque, même si nous les voyons communier ?

Il me semble au contraire qu'il faut beaucoup aimer ce prêtre, car il est en grande difficulté. Je n'ose imaginer les tourments de sa conscience. Il doit souffrir chaque fois qu'il célèbre l'eucharistie ou donne l'absolution. Et son amie doit souffrir également, ne l'oublions pas elle non plus.

Oui, il faut beaucoup aimer ce prêtre et cette femme, et les aider, avec toute la douceur dont vous êtes capable, à mettre leur vie en cohérence. Les inviter à s'adresser au Seigneur et à solliciter son soutien, notamment avec le sacrement de réconciliation, que peut-être lui-même ne fréquente-t-il plus beaucoup (c'est malheureusement le cas de nombreux prêtres).
Leur suggérer de faire une retraite de discernement (elle en a besoin autant que lui), par exemple aller faire une semaine d'exercices spirituels dans un centre de retraite ignatien.
Et clairement lui rappeler que si en tant que prêtre, il est peut-être appelé plus que les autres à la sainteté (ce dont je doute personnellement : chacun de nous est appelé à la même sainteté, le niveau d'exigence est aussi ardu pour les laïcs que pour les prêtres), il n'en reste pas moins un homme pécheur, et que pour lui aussi, Jésus viendra en courant s'il se tourne à nouveau vers lui.
Enfin, rappeler clairement à ce prêtre que Jésus ne l'aimera pas moins si, au terme de ce travail de discernement, il comprend qu'il doit demander sa réduction à l'état laïc pour vivre avec cette femme. Surtout que dans une retraite de discernement, il découvrira non pas sa propre volonté, mais celle du Seigneur.


Par ailleurs, pour ceux qui craignent que l'eucharistie ne soit sacrilège : pensez-vous qu'un autre prêtre ne soit pas pécheur ? Qu'il faille être en état de sainteté parfaite pour célébrer la messe ? Ce n'est pas le prêtre en tant qu'individu qui célèbre le sacrifice de l'Agneau, c'est le Christ lui-même qui agit à travers lui. Quel que soit l'état de péché du prêtre, c'est toujours le Christ qui célèbre la messe. Accueillons donc le don du Seigneur sans se poser en juge des hommes qui L'assistent.

Par contre, il faut prier, beaucoup prier pour ce prêtre et cette femme, et tous ceux dans leur cas, qui mettent en grave péril leur âme. Je n'ai pas trop l'habitude de demander l'intercession des saints, mais dans ce cas je pense qu'il serait bon de demander à St Jean-Marie Vianney de donner à ces deux personnes toute l'aide qu'il pourra en intercédant pour eux auprès du Père.



Enfin, que chacun de nous retienne de ceci à quel point le ministère de nos prêtres est difficile : des histoires similaires, ils en entendent tout le temps en confession. Et probablement des pires. Et dans cette situation, leur devoir est d'aimer, d'aimer et d'aimer encore. Pas de courir faire une dénonciation anonyme. Notre propre devoir n'est pas différent.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Peccator » lun. 16 sept. 2013, 11:59

Pour moi, voilà la ligne de conduite :

http://www.news.va/fr/news/passer-des-c ... our-pour-l
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar Invité » lun. 16 sept. 2013, 13:38

Il y a surement une différence à faire entre célibat et chasteté. Le prêtre émet des voeux de célibat, c'est certain. Mais qu'en est-il de la chasteté ? Y a-t'il une tolérance vis-à-vis de celle-ci de la part de l'Église catholique ?

J'ai retrouvé ce fil qui contient des éléments intéressants à mon sens : http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... =37&t=3601

A vous lire, merci.

patgauche
Ædilis
Ædilis
Messages : 34
Inscription : ven. 16 nov. 2012, 0:21

Re: Prêtre infidèle

Message non lupar patgauche » sam. 21 sept. 2013, 14:15

Comme dirait notre bon ami King:

"Quiconque ignore le mal sans le dénoncer est complice de ce mal!"


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Hantouane