Au sujet de nos prêtres

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Au sujet de nos prêtres

Message non lu par Olivier JC » jeu. 11 sept. 2008, 16:19

Prêtres infidèles à leur célibat

Bonjour,

Tout est dans le titre : il s'agit d'une réalité, qui existe depuis que le célibat est une discipline, c'est-à-dire depuis les apôtres...

Premièrement, est-ce que le phénomène est si répandu que cela ? Je n'en ai personnellement jamais croisé, même si j'ai parfois entendu parler d'un tel ou d'un tel.

Deuxièmement, concrètement, comment un fidèle confronté à une situation de ce type peut-il réagir ? Le cas s'est- déjà présenté pour vous ?

PS : Je précise que l'intention qui préside à l'ouverture de ce fil est de déterminer les contours et l'extension d'une réalité, et de voir comment y réagir. Il ne s'agit donc aucunement d'un débat sur le célibat sacerdotal. Histoire que les choses soient claires... et que la modération puisse souffler un peu
;)

+
Propter nomen tuum, Domine, vivificabis me !
(Ps 143, 11)

Avatar de l’utilisateur
Zvjezdana62
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 599
Inscription : mar. 05 août 2008, 23:23

Célibat des prêtres

Message non lu par Zvjezdana62 » jeu. 11 sept. 2008, 17:55

Bonjour :)
Olivier JC a écrit :Bonjour,

Tout est dans le titre : il s'agit d'une réalité, qui existe depuis que le célibat est une discipline, c'est-à-dire depuis les apôtres...

Premièrement, est-ce que le phénomène est si répandu que cela? Je n'en ai personnellement jamais croisé, même si j'ai parfois entendu parler d'un tel ou d'un tel.
Je ne sais pas répondre mais ce que je sais c’est que dans ces derniers temps beaucoup de prêtres cherchent le droit de se marier et que beaucoup de prêtres ont déjà abandonné l’Eglise pour se marier et avoir des enfants même s’ils étaient de bons prêtres et avaient une forte vocation.
Deuxièmement, concrètement, comment un fidèle confronté à une situation de ce type peut-il réagir ? Le cas s'est-il déjà présenté pour vous ?
Alors ici les opinions sont divisées : certains fidèles sont préoccupés pour ces nouvelles idées, ils se demandent même si un prêtre qui n’observe pas la chasteté et cherche droit de mariage soit apte à exercer sa fonction et si les baptêmes de leurs enfants, absolutions de péchés suite à une confession, et tous les autres sacrements soient valables si faits par un tel prêtre.

D’autre part il y a aussi beaucoup de fidèles qui disent que les prêtres sont des êtres humains comme tous les autres et que mariés et pères eux-mêmes ils comprendront mieux les problèmes des fidèles sur certains points : amour, mariage, sexualité, éducation des enfants et similaire, et seraient plus capables à les conseiller partant des expériences personnelles. Le fait que toutes les autres religions permettent le mariage de leurs prêtres est aussi un fort argument qu’on cite souvent.

Cordialement
Zvjezdana
"Invoque-moi, je te répondrai, je te révélerai de grandes choses, des choses inaccessibles que tu ne connais pas."

Jérémie, 33, 3

Avatar de l’utilisateur
Olivier JC
Senator
Senator
Messages : 684
Inscription : mer. 16 avr. 2008, 23:57
Localisation : Bordeaux

Re: Prêtres infidèles à leur célibat

Message non lu par Olivier JC » jeu. 11 sept. 2008, 19:01

Zvjezdana62 a écrit :Alors ici les opinions sont divisées : certains fidèles sont préoccupés pour ces nouvelles idées, ils se demandent même si un prêtre qui n’observe la chasteté et cherche droit de mariage soit apte à exercer sa fonction et si les baptêmes de leurs enfants, absolutions de péchées suite à une confession et tous les autres sacrements soient valables si faits d’un tel prêtre.
Oui, le manque de formation est parfois tellement criant...
Zvjezdana62 a écrit :D’autre part il y a aussi beaucoup de fidèles qui disent que les prêtres sont des êtres humains comme tous les autres et que mariés et pères eux-mêmes ils comprendrons mieux les problèmes des fidèles sur certains points : amour, mariage, sexualité, éducation des enfants et similaire et seraient plus capables à les conseiller partant des expériences personnelles. Le fait que toutes les autres religions permettent le mariage de ses prêtres est aussi un fort argument qu’on cite souvent.
A ceux-là, je suggère de lire "Amour et responsabilité" de Karol Wojtyla. Les premières lignes de ce livre sont consacrés à cette croyance, que l'auteur démonte sans la moindre difficulté. Et il suffit de le lire pour voir qu'il dit vrai.

Cela dit, il est certain que n'est pas Wojtyla qui veut, et que la formation 'ordinaire', à savoir celle des séminaires diocésains, n'est peut-être pas toujours à la hauteur.

+
Propter nomen tuum, Domine, vivificabis me !
(Ps 143, 11)

Avatar de l’utilisateur
Zvjezdana62
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 599
Inscription : mar. 05 août 2008, 23:23

Re: Prêtres infidèles à leur célibat

Message non lu par Zvjezdana62 » jeu. 11 sept. 2008, 21:19

Hélas c’est comme ça.

Moi personnellement je n’ai plus de doutes sur ce point et je ne partage pas les craintes des premiers parce que je sais que ce n’est pas le prêtre en soi-même qui donne des sacrements ni absolution des péchés mais c’est Christ en personne et tant qu’un prêtre n’est pas remis officiellement de l’Eglise ses offices sont toujours valables ; ni les illusions des seconds qui ne comprennent pas qu’avoir sa propre famille exige d’une personne tout son temps et toute son implication et que la plupart des personnes qui avaient une forte vocation pour quelque chose sont restées célibataires et très peu actives sexuellement et ça souvent sans aucune raison religieuse, les grand/es savant/es, artistes, philosophes, … etc. Quant aux autres religions si on croit que ce soit la notre à avoir raison on ne peut pas dire ‘mais si toutes les autres font diversement’.

Seulement que pour ça il faut quand même clairement comprendre et accepter certains faits parce que dans le cas contraire vivant dans le monde actuel on ne peut pas que se tromper même si on est en meilleure foi.

cordialement
Zvjezdana
"Invoque-moi, je te répondrai, je te révélerai de grandes choses, des choses inaccessibles que tu ne connais pas."

Jérémie, 33, 3

Avatar de l’utilisateur
apologie
Ædilis
Ædilis
Messages : 14
Inscription : mer. 20 août 2008, 20:58
Localisation : France

Re: Prêtres infidèles à leur célibat

Message non lu par apologie » ven. 26 sept. 2008, 23:19

J'ai le sentiment que l'infidélité des prêtres à leur célibat peut provenir, dans certains cas, d'un manque de discernement sur l'appel premier au célibat lui-même, en dehors de la mission et de la fonction de prêtre. Le discernement individuel risque souvent de se focaliser sur l'état de prêtre, et pas assez sur l'état de célibataire. Or le célibat est premier, la prêtrise vient après.

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1465
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Au sujet de nos prêtres

Message non lu par zélie » jeu. 18 déc. 2008, 14:12

Bonjour à tous,

Quelle est la différence entre prêtre religieux et prêtre diocésain, (et entre d'autres prêtres si par hasard il y a encore d'autres appellations) ?

Que la Paix de Dieu vous ravisse.
Dernière modification par zélie le ven. 26 déc. 2008, 11:37, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10529
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par Fée Violine » jeu. 18 déc. 2008, 16:59

Bonjour Zélie,

le prêtre diocésain dépend de son évêque, le prêtre religieux dépend de sa congrégation. Mais les deux catégories ne sont pas étanches, car un religieux peut être envoyé dans une paroisse (mais pas les dominicains, car il paraît qu'ils ne sont pas doués pour la gestion !), et un prêtre diocésain peut s'affilier (je ne sais pas si le terme est exact) à une congrégation, par exemple l'évêque de mon diocèse était auparavant dans une paroisse et membre d'une congrégation de prêtres missionnaires des campagnes (un truc comme ça).
Enfin voilà en gros ! C'est sûrement plus compliqué que ça !

Avatar de l’utilisateur
abbaruah
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : sam. 22 nov. 2008, 18:00
Localisation : Bretagne

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par abbaruah » jeu. 18 déc. 2008, 17:18

bonjour Zélie,
Un diocése c'est un peu comme les départements. On dira tel évèque est , par exemple, prenons Versailles, du Diocèse de Versailles. Cet évèque nomme chaque prêtre dans tel église des yvelines. Si ce prêtre change d'église il sera nommé par l'évèque de Versailles, uniquement dans les Yvelines. Résumons : le prêtre diocésain peut aller dans des paroisses des yvelines, il dépend du diocèse de versailles.
Vous demandez la différence avec " un prêtre religieux " votre question me semble mal posée, pourquoi voulez vous établir une différence, c'est comme si vous demandiez , quelle est la différence entre le félin et le lion. Mais peut - être, n'ai - je pas bien compris la question,
Pourquoi chercher Dieu sur une multitude de chemins, alors qu'il suffit de rester là, et de Lui faire toute la place.

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1465
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par zélie » jeu. 18 déc. 2008, 20:38

Il se peut bien sûr que ma question soit mal posée, c'est tout simplement par ignorance totale de pourquoi les uns ont un nom, les autres un autre nom. Donc logiquement, je me suis dit que ça devait être pour les différencier.

Comme j'ai pas tout compris, c'est quoi une congrégation de prêtres, et ça fonctionne comment?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10529
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par Fée Violine » jeu. 18 déc. 2008, 23:26

Non, ta question était bien posée.
Des congrégations, il y en a de toutes sortes : il y a les dominicains, les jésuites, les franciscains, les salésiens, les Pères blancs, les bénédictins, etc etc.......
Dans les monastères, certains sont prêtres, d'autres sont seulement frères.

Avatar de l’utilisateur
Sapin
Sacerdos
Sacerdos
Messages : 2325
Inscription : sam. 14 juil. 2007, 15:54
Localisation : Montréal

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par Sapin » ven. 19 déc. 2008, 2:42

Dans les faits et part définition, prêtre est essentiellement ordonné pour le peuple de Dieu, pour le soin spirituel, l'enseignement de l'évangile et donner les sacrements de l'Église. Donc le prêtre par «excellence» si je peux m'exprimer ainsi est le prêtre diocésain, attaché par obéissance à son évêque.

Dans les communautés ou congrégations religieuses, normalement on devrait ordonner des prêtres uniquement pour le ou les besoins de la communauté, car un prêtre dans une communauté ou une congrégation n'a pas de sens, si nous tenons compte de la définition ci-haut, le prêtre n'a de sens qu'en lien avec une paroisse, cellule de l'Église. Malheureusement cela ne se passe pas ainsi, les candidats entrant dans les communautés religieuses sont pratiquement dirigés vers la prêtrise s'ils possèdent le moindrement des aptitudes pour les études, indépendamment des besoins réels d'une communauté ou congrégation religieuse.

in Xto
Père Guy

"J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir".
credo

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10529
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par Fée Violine » ven. 19 déc. 2008, 11:13

Mais un religieux peut se rendre utile autrement que dans une paroisse. Par exemple les dominicains prêchent un peu partout, les Pères blancs évangélisent en Afrique, etc...

Avatar de l’utilisateur
abbaruah
Censor
Censor
Messages : 141
Inscription : sam. 22 nov. 2008, 18:00
Localisation : Bretagne

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par abbaruah » ven. 19 déc. 2008, 11:58

bonjour à tous,
bon, de toute évidence, c'est moi qui n'est pas bien compris, aussi puisque vous avez bien des réponses, pourquoi Zélie écrit elle " prêtre religieux " . à mon sens un prêtre est de toute façon religieux, :oops:
Pourquoi chercher Dieu sur une multitude de chemins, alors qu'il suffit de rester là, et de Lui faire toute la place.

zélie
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1465
Inscription : ven. 28 nov. 2008, 13:43

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par zélie » ven. 19 déc. 2008, 13:44

Merci à tous de vos réponses :fleur: , ça commence à devenir un peu plus clair.
Pour l'expression "prêtre religieux", c'est parce que c'est ainsi que je l'ai lu, dans un post où la personne savait de quoi elle parlait, donc en posant ma question j'ai gardé cette expression.

Un prêtre diocésain, je vois bien ce que c'est, car dans ma petite tête, c'est comme ça que j'ai toujours cru qu'était un prêtre.
Mais pour les religieux, entrés dans une congrégation et dirigés vers la prêtrise, une fois ordonnés, ne se placent-ils pas sous l'autorité d'un évêque? Comment et où sont-ils nommés, et à qui répondent-ils hiérarchiquement?

D'autre part, je pense ne pas dire une bêtise si je dis que tout prêtre est issu d'une solide formation, donnée dans un séminaire, d'une "fac de prêtres" en quelque sorte. Mais ces "écoles", ne sont-elles pas intégrées à un monastère, un endroit paisible retiré du monde favorisant la méditation et la prière, et peuplé et administré par des frères et des pères?

Excusez mes questions de candide, mais j'aimerais aller jusqu'au bout des choses.

Et pour Fée Violine, qu'est-ce qu'ils ont les dominicains, de si particulier? Et pourquoi on les classe toujours à part, jusque dans les blagues?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10529
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Différences entre prêtres

Message non lu par Fée Violine » ven. 19 déc. 2008, 13:46

Non, Abbaruah, un religieux est quelqu'un qui fait partie d'un ordre religieux (un moine par exemple). C'est la différence entre le clergé séculier (ceux qui sont dans le "siècle", dans le monde) et le clergé régulier (ceux qui suivent une règle).

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités