Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par Scratchy » jeu. 12 nov. 2015, 11:47

Bonjour,

Je me permets d'ouvrir un nouveau sujet, qui vous semblera peut être ridicule, mais sur lequel je m'interroge depuis environ une semaine surtout quelques jours après cette abomination qu'est Halloween.

La semaine dernière, je mangeais avec mon épouse chez ma mère le midi et le soir. A cette occasion, ma mère m'a demandé d'aller lui acheter un poulet chez un marchand ambulant qui vient s'installer tous les mercredis sur une des places de la commune avec son camion. Jusque là, rien d'anormal me direz vous.

Sauf que voilà, une fois acheté ce poulet, je me dirige vers la boulangerie la plus proche pour acheter du pain et quitte donc la place en question en contournant le camion. Et là, sur l'arrière du camion je vois une représentation d'un personnage féminin souriant vêtu d'une combinaison rouge. J'ai tout de suite compris qu'il s'agissait d'une représentation d'un démon. A côté se trouvait le nom de ce petit commerce ambulant "la rôtisserie". J'ai pensé que ce commerçant voulait jouer avec l'imagerie traditionnelle de l'Enfer pour symboliser cette rôtisserie. Qu'il s'agissait de communication.

Cependant, cette représentation m'a mis mal à l'aise et me suis dit que je ne prendrai plus de poulet chez cette personne car même si l'intention était sûrement juste publicitaire, je me dis qu'on ne peut pas relativiser voire caricaturer le démon.

Quand j'en ai parlé à ma mère et à ma femme, qui sont pourtant toutes les deux catholiques pratiquantes, en leur disant que je mangerai sûrement pas de ce poulet elles m'ont dit que je montais ça en épingle et que c'était juste publicitaire un peu comme les pubs pour la viande rouge (ce que je ne conteste pas).

Du coup, j'ai mangé de ce poulet tant le midi que le soir non sans quelques réticences mais me disant que c'est ma nature scrupuleuse qui entrait en ligne de compte.

Depuis, j'ai du mal à sortir cela de ma tête....Un catholique désirant vraiment suivre le Christ doit-il fuir ce genre de représentation quitte à s'abstenir de manger le cas échéant, comme dans le cas présent? J'ai conscience qu'il ne faut pas voir le démon partout mais qu'en est il dans le cas présent?

Bien à vous,

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 11008
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par Fée Violine » ven. 13 nov. 2015, 12:12

un personnage féminin souriant vêtu d'une combinaison rouge. J'ai tout de suite compris qu'il s'agissait d'une représentation d'un démon
Une femme souriante, vous y voyez un démon??? Mais le diable ne sourit pas.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1033
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par Libremax » ven. 13 nov. 2015, 13:32

Cher scratchy,

Dieu seul est saint et c'est à propos de Lui seul que peut se poser la question de la représentation ou de la caricature.
Le démon est lui-même une caricature, il n'y a pas d'interdit à le représenter; ça voudrait dire, sinon, que représenter quelqu'un équivaut à lui faire honneur de facto. Ou bien à vouer un culte. C'était vrai autrefois, c'est pour cela qu'il était interdit de représenter le vivant, mais aujourd'hui, on peut dépasser ce genre d'idée.

Cela dit, arborer des représentations plus ou moins démoniaque à des fins commerciales n'a rien d'élégant. Pour ma part, j'y vois surtout un indice de mauvais goût.
Ce genre de représentation devient vraiment inquiétant quand elle vise pour de bon à valoriser ou à banaliser ce qui est diabolique. Mais en ce qui vous concerne, je vois juste un peu d'humour dessiné à l'arrière d'un camion.

Avatar de l’utilisateur
Nanimo
Prætor
Prætor
Messages : 2536
Inscription : sam. 15 avr. 2006, 16:21
Conviction : Catholique
Localisation : CANADA
Contact :

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par Nanimo » ven. 13 nov. 2015, 15:23

Bonjour,
Quelques fils traitent du sujet. L'un le traite sur le plan plutôt théologique en le mettant à portée : Mais où est donc passé le Démon? Le fil fait neuf pages, donc...

Mais celui qui pourrait vous intéresser a été ouvert par une intervenante qui, comme vous, exprime des craintes : Le Démon existe-il vraiment? Ce fil n'est pas très long.

Bonne lecture!
Lest we boast
[couleur de la modératrice]

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5028
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par gerardh » ven. 13 nov. 2015, 15:27

_________

Bonjour,

Personnellement, je n'achèterais pas de chaussures Méphisto. Mais j'en mettrais si je n'avais rien d'autre. Il ne faut pas être juste à l'excès.


_________

Cinci
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 10273
Inscription : lun. 06 juil. 2009, 21:35
Conviction : catholique perplexe

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par Cinci » mer. 18 nov. 2015, 21:14

Scratchy,
J'ai conscience qu'il ne faut pas voir le démon partout mais qu'en est il dans le cas présent?
Ne croyez-vous pas que la démonstration a eu lieu au Bataclan, cher ami ?

  • «Le voleur ne vient que pour voler, et égorger, et faire périr. Moi, je suis venu pour qu'on ait la vie, et qu'on l'ait en abondance

    - Évangile de Jean 10, 10
Quand Jésus parle du voleur il parle bien du diable en effet.

Avatar de l’utilisateur
Scratchy
Censor
Censor
Messages : 143
Inscription : mer. 22 févr. 2012, 12:30

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par Scratchy » jeu. 19 nov. 2015, 11:50

Bonjour à tous,

Je vous remercie de vos réponses. Je pense, pour ma part, qu'il n'est pas anodin de se servir du démon, fût-ce dans un but publicitaire.
Aussi, j'ai décidé à ne plus aller chez ce commerçant...

Pour Fée Violine, il s'agit bien d'un démon (petites cornes sur la tête, fourche...)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par Invité » jeu. 19 nov. 2015, 14:34

Jusqu'où faut-il se méfier du démon? Je ne me sens pas compétent pour répondre à cette question mais je vous livre mon point de vue.
Il me semble qu'on doit se méfier du démon jusque dans notre tête. Si le Royaume des Cieux est en nous, le démon ne peut-il pas s'y trouver aussi ? Au pif, je dirais que l'Amour, le Royaume des Cieux s'exprime par le Coeur. Le démon, l'égocentrisme passe par la ratiocination.

Ceci dit, le raisonnement ne mène pas nécessairement au démon. L'important c'est que sa conclusion soit l'Amour.

Avatar de l’utilisateur
des jardins
Barbarus
Barbarus

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par des jardins » mar. 02 févr. 2016, 0:05

Jusqu'où faut-il se méfier du démon ? Jusque dans nos pensées, actions et paroles. Le démon, Satan, n'est-il pas l'ego non-mûr ?

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par Invité » jeu. 18 févr. 2016, 19:08

Bonjour,
Votre façon de l'avoir vu est la vôtre, elle est singulière et respectable; l'essentiel c'est que le mécanisme de défense de votre conscience soit actif pour essayer de le repérer en dedans de soi et au dehors; pour moi, il est partout......au sortir de la troisième j'ai cessé tout enseignement religieux. Le catéchisme et les prières se faisaient de façon "mécaniques" , sans compréhension profonde. J'ai bientôt 48 ans et j'éprouve d'un coup le besoin de me rapprocher de Dieu et de renouer avec la pratique.

Je me sens sale et tout le temps sous pression et dans la faute. C'est en faisant des recherches sur des sujets traitant de Lucifer que j'ai lu et constate les effets dévastateur de cet être vil. C'est vrai qu'il est très puissant et ne craint que Dieu et son fils Jésus-Christ envoyé pour nous délivrer de son emprise.

Je vous mets un lien vers un article que j'ai trouvé traitant du sujet.
http://www.serviteurs.org/Comment-se-pr ... on-du.html

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2396
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Jusqu'où faut-il se méfier du démon?

Message non lu par poche » sam. 12 mars 2016, 11:17

Priez-vous avant de prendre vos repas? Si vous priez avant de manger la bénédiction des prières provoque les démons qui doivent quitter et vous devriez être capable de manger en paix.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités