Le port du voile pour les femmes catholiques?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9667
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le port du voile

Message non lupar Fée Violine » ven. 04 nov. 2011, 8:35

Les femmes ne portaient pas de voile, mais des chapeaux ou des foulards, ce qui est différent. Le visage n'est pas caché, et les cheveux ne sont cachés qu'en partie. D'ailleurs ces couvre-chefs existent toujours, mais ne sont pas obligatoires.

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3315
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le port du voile

Message non lupar Kerniou » ven. 04 nov. 2011, 19:10

Il est vrai, qu'antérieurement les femmes se couvraient la tête pour sortir; d'où la différence entre les dames qui sortaient chapeautées et les femmes qui n'avaient pas les moyens de s'en acheter ... Il est tout à fait vraisemblable que la coiffure ait caché les cheveux pour ne pas susciter le regard des hommes. Les chevaux non coiffés, sur le dos comme nous disons maintenant, étaient l'apanage des " filles de mauvaises vie ", souvent pauvres dont les hommes abusaient et / où qui sombraient dans la prostitution. Dans la mesure où les cheveux non coiffés entraînaient une mauvaise réputation, on comprend pourquoi les femmes portaient un foulard, un " fichu " comme on disait à la campagne. Fichu qui cachait le fait qu'elles ne soient pas coiffées au sens d'une coiffure élaborée; mais le fichu protégeait aussi du froid du vent et du soleil, voire de la poussière lors des foins ou des battages ... Les ouvrières dans les usines en portaient, aussi, par mesure de protection voire de sécurité.
Je me souviens dans mon enfance, quand les femmes modestes ne pouvaient aller chez le coiffeur, elles mettaient un foulard pour sortir; un " cache-misère " comme elles disaient. Pour des questions de coût, elles n'y allaient se faire coiffer que pour les fêtes.
Ces habitudes se sont maintenues, pour les femmes âgées, jusqu'à la fin de leur vie et pour les autres, je dirais, jusque dans les années 60. A cette époque, les foulards même sous les chapeaux de soleil étaient très à la mode ! Les foulards de soie qui n'avaient pas la même fonction que les "fichus", étaient des éléments de coquetterie ou des accessoires luxueux, parfois signés par les grands couturiers.
Dans ma jeunesse, les femmes se couvraient pour entrer à l'église et les hommes se découvraient. Je portais donc un foulard pour aller à la messe et surtout quand il faisait froid.
J'ai déjà raconté comment adolescente à la fin des 60, je m'étais confrontée à mes parents en sortant les cheveux sur le dos, " les cheveux au vent " comme ils disaient. Maintenant, les choses sont différentes: les femmes se coiffent comme elles veulent quelque soit leur âge.
Sur le plan religieux, il n'existe aucune obligation si ce n'est une tenue correcte. ( au sens de décente ).
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Lislamite
Ædilis
Ædilis
Messages : 38
Inscription : ven. 10 juin 2011, 5:57

Re: Le port du voile

Message non lupar Lislamite » sam. 05 nov. 2011, 0:18

Je vous remercie pour vos témoignages.

En lisant ce que vous avez dit concernant le visage, j'ai osé aller plus loin en imaginant que l'éventail que l'on voit porté par des femmes plutôt bourgeoises dans les oeuvres traitant d'époques anciennes relève également d'un style vestimentaire à l'origine pudique. Aujourd'hui, on le voit comme un accessoire de coquetterie, mais ne s'agit-il pas de se cacher le visage, singulièrement quand ce dernier exprime des émotions ?

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6641
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le port du voile

Message non lupar Anne » sam. 05 nov. 2011, 2:36

Si vous pouvez trouver des sources qui appuient vos dires, ce serait intéressant.

D'après ce que j'ai pu voir, l'utilisation de l'éventail en Occident ne semble pas avoir, à priori ou exclusivement, cette fonction de "masque" des émotions mais plutôt à servir de moyen de communication.
Histoire de l’éventail en Europe

L’éventail a été importé en Europe par les Portugais à partir du XVIème siècle.
Cet accessoire fait fureur en Italie, avant de conquérir toutes les cours européennes.

Il a été introduit en France par Catherine de Médicis et son usage a d’abord été réservé à l’aristocratie.
Les éventails étaient alors de véritables objets d’art avec des montures d'ivoire, de nacre ou d'écaille et des tissus comme la soie ou la dentelle.
L’usage de l’éventail à la cour entraîna la création d’un langage codifié propice au badinage.

Il fallut attendre la fin du XVIIIème siècle pour que cet objet se démocratise et soit utilisé dans la classe moyenne.
A partir de 1830, il connaît un second âge d'or sous le Second Empire.

Il est aujourd’hui quelque peu tombé en désuétude sauf dans quelques pays comme l'Espagne, où il reste l’accessoire des danseuses de flamenco et un accessoire de mode.
http://www.gralon.net/articles/commerce ... s-1600.htm

Des exemples de ce langage codifié :
L'éventail placé près du coeur "tu as gagné mon amour"
L'éventail à moitié ouvert posé sur les lèvres "Peux-tu m'embrasser ?"
Se couvrir l'oreille gauche avec l'éventail ouvert "Je t'aime"
Fermer l'éventail complètement ouvert, lentement "Je promets de me marier avec toi"
Approcher l'éventail autour des yeux "Je suis désolée"
Laisser l'éventail reposer sur sa joue droite "Oui"
Laisser l'éventail reposer sur sa joue gauche "Non"
Placer l'éventail sur les lèvres "Embrasse moi"
Placer l'éventail devant le visage avec la main droite "Suis moi"
Placer l'éventail devant le visage avec la main gauche "J'aimerais connaitre vos pensées"
Bien d'autres exemples et un historique intéressant sur ce site :

http://www.artmony.biz/t1841-le-langage ... l-eventail

J'ai aussi un vague souvenir d'avoir vu quelque part que l'éventail servait aussi à certaines (comme l'impératrice Sissi) à cacher l'état navrant de leur dentition...
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Kerniou
Mater civitatis
Mater civitatis
Messages : 3315
Inscription : mer. 21 oct. 2009, 11:14
Localisation : Bretagne

Re: Le port du voile

Message non lupar Kerniou » lun. 07 nov. 2011, 18:36

Merci, Anne, de tous ces éléments très enrichissants. j'ignorais combien l'éventail ait été, à ce point, un code de communication aussi élaboré.
" Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu , car Dieu est Amour " I Jean 4,7.

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6641
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le port du voile

Message non lupar Anne » mar. 08 nov. 2011, 3:49

:cyrano: :>
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

nicoman
Civis
Civis
Messages : 9
Inscription : mar. 13 déc. 2011, 16:44

Re: Le port du voile

Message non lupar nicoman » mer. 14 déc. 2011, 19:28

bonjour,
je parcourais le forum lorsque ce sujet m'a interpelé.
il y as un point qui me "choque", dans la lettre de Saint Paul. il dit :"Mais toute femme qui prie ou prophétise tête nue fait affront à son chef ; car c’est exactement comme si elle était rasée. 6 Si la femme ne porte pas de voile, qu’elle se fasse tondre! Mais si c’est une honte pour une femme d’être tondue ou rasée, qu’elle porte un voile !"
puit a la fait il dit ceci : "La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas qu’il est déshonorant pour l’homme de porter les cheveux longs ? 15 Tandis que c’est une gloire pour la femme, car la chevelure lui a été donnée en guise de voile."

Si je lit corectement il dit clairement que, le seul voile pour une femme est les cheuveux long, sinon un voile est necessaire.
pardonnez moi si je choque dans ma facon d'interpreter cette lettre de Saint Paul. Et aussi je suis toute ouie a vos explications

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 774
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Le port du voile

Message non lupar Anaisunivers » mer. 14 déc. 2011, 21:53

Vous semblez mettre en parallèle ces extraits pour en tirer une conclusion : la femme doit portée le voile, sinon elle déshonore ce qu'elle est. La chevelure étant la marque de ce qu'elle est, a contrario l'homme les cheveux courts.
En fait, à l'époque, une femme rasée ou sans voile était simplement une prostituée. Donc St-Paul, par son texte, veut que nous soyons des femmes dignes. Pour l'époque, c'était avec le voile. Au XXè, les cheveux attachés ou sous un foulard pour la messe. Aujourd'hui, qu'importe ses cheveux.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 9667
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Le port du voile

Message non lupar Fée Violine » jeu. 15 déc. 2011, 0:48

Je ne pense pas que les prostituées se rasaient la tête! Par contre chez les juifs traditionalistes, ce sont les femmes mariées qui se rasent la tête (elles mettent une perruque).

Avatar de l’utilisateur
Anne
Prætor
Prætor
Messages : 6641
Inscription : jeu. 21 févr. 2008, 1:05
Conviction : Catholique romaine
Localisation : Provincia Quebecensis

Re: Le port du voile

Message non lupar Anne » jeu. 15 déc. 2011, 5:33

Mais le faisaient-elles déjà du temps de Paul ? J'ai l'impression que cette coutume est relativement récente. Ce serait à vérifier...

J'ai trouvé ceci (traduction-maison à partir de l'anglais) :
Même si dans l'Antiquité les coutumes vestimentaires des femmes étaient variées, les femmes de toutes cultures portaient les cheveux longs. Nulle part on ne voit les cheveux courts comme étant habituel pour les femmes. Les cheveux courts, pour celles-ci, étaient plutôt un signe de souffrance ou de disgrâce. Parmi les Juifs, les Grecs et les Romains, on rasait les cheveux des femmes adultères : c'était une punition extrêmement humiliante pour leur crime. [...]

Paul utilise deux mots différents pour la coupe des cheveux. Ce peut être κείρασθαι “tondus” avec des ciseaux, ou ξυρᾶσθαι “rasés” avec un rasoir. Paul utilise les deux ensemble, en pléonasme, emphatiquement, comme dans la version de la Septante de Michée 1:16. Le mot pour "disgracieux" est ici αἰσχρὸν, qui peut aussi être traduit par "honteux". Ici, Paul semble anticiper l'idée présentée plus en détail dans le verset 14. Le fait qu'une telle taille des cheveux soit universellement considérée comme étant honteuse montre qu'on puisse s'attendre à ce que la tête des femmes soit couverte.
http://www.bible-researcher.com/headcoverings.html

De plus, il me semble avoir lu quelque part que les prêtresses grecques avaient la tête rasée... Ce qui ne serait pas une bonne référence non plus pour notre ami Paul ! ;)
"À tout moment, nous subissons l’épreuve, mais nous ne sommes pas écrasés;
nous sommes désorientés, mais non pas désemparés;
nous sommes pourchassés, mais non pas abandonnés;
terrassés, mais non pas anéantis…
".
2 Co 4, 8-10

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Le port du voile

Message non lupar Géraldine » mar. 20 déc. 2011, 20:07

Bonjour,il fut un temps où l'on mettait un foulard dans les années 50 mais je n'ai
qu'un vague souvenir.....(par contre les fillettes avaient des gants blancs).
En Espagne,en 1971,les femmes portaient encore la
mantille.....
Pour l'habillement,être bien mise,sans excès de bijoux ou
d'impudeur,ça n'empêche pas l'élégance!
Je crois que chacune a sa manière de s'habiller sans
pour autant ressembler aux grands-mères de jadis!

Mon Dieu et mon Tout.
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.

Inconnue
Barbarus
Barbarus

Voile chrétien

Message non lupar Inconnue » ven. 01 juin 2012, 2:13

Bonsoir à tous, voilà je suis chrétienne othodoxe, et j'ai lu beaucoup de chose sur internet nottament sur des forums en rapport avec le port du voile chez la femme chrétienne. Je sais que le port du voile pendant la prière est fortement recomandé pour une femme mais il est aussi dit qu'il faut priez sans cesse (1Th 5:17) alors pensez vous que la femme chrétienne, si elle le souhaite et pour des raisons spirituel, pourrait porter un voile long dans la vie quotidienne?
Veuillez m'éclairer sans me jugez
Merci d'avance pour vos réponses, que Dieu vous Garde mes frères et soeurs

salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: Voile chretien

Message non lupar salésienne05 » ven. 01 juin 2012, 10:31

En France, quoi qu'il en soit, rien en vous empêche de vous vêtir comme bon vous semble. Et s'il s'agit de démarche personnelle qui a un sens spirituel pour vous, pourquoi pas ?

Je sais que les "converties" à l'Islam, ma parlent souvent de ce "voile qui les protège et qui les met en état de prière constante"... alors, ma foi... peut-être que ça convertirait certaines au christianisme :-D

Fraternellement.

Cécile

Avatar de l’utilisateur
Gaudeamus
Quæstor
Quæstor
Messages : 263
Inscription : mer. 02 mars 2005, 11:18

Re: Voile chretien

Message non lupar Gaudeamus » ven. 01 juin 2012, 10:52

Il conviendrait surtout de se demander quels sont les ressorts de cette fascination mimétique pour une autre religion et si ce sont vraiment des raisons spirituelles qui conduisent à singer l'islam.

Avatar de l’utilisateur
Mister be
Quæstor
Quæstor
Messages : 238
Inscription : jeu. 10 févr. 2011, 1:07

Re: Voile chretien

Message non lupar Mister be » ven. 01 juin 2012, 11:36

Nous sommes au cœur d'un débat de société concernant le voile de l'Islam. Cependant le texte que je vous propose aujourd'hui à partir d'une instruction de l'apôtre Paul aux Corinthiens n'a rien à voir ni de près, ni de loin, ni dans la forme, ni sur le fond, avec les femmes voilées de l'Islam.

Je veux seulement répondre au mieux à la question que plusieurs m'ont posée, au sujet de ce que l'apôtre Paul écrit concernant les hommes et les femmes qui prient et prophétisent dans l'église.

Voici le texte qui pose question. 1 Corinthiens 11.4/5

Tout homme qui prie ou qui prophétise, la tête couverte, déshonore son chef.

Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef: c’est comme si elle était rasée.

Si nous lisons bien, nous remarquons qu'il est question d'homme et de femme, pas seulement de femme, priant et prophétisant. Ce qui change peut-être la façon dont nous aborderons ce sujet.

Pour une meilleure compréhension, relisons tout le passage : 1 Corinthiens 11.1 à 16


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités