Aimez-vous les uns les autres

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Aimez-vous les uns les autres

Message non lu par astre » ven. 31 janv. 2014, 21:21

Je vous donne un commandement nouveau :

"Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés"

C'est un passage célèbre de l'Evangile, et pourtant ce soir, après une discussion avec un chrétien, je ne comprends plus le sens réel ...

Nous étions en désaccord sur la réciprocité ...

Un chrétien doit-il s'appliquer à aimer son prochain, quel qu'il soit, sans espoir de réciprocité ?
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par Jeremy43 » ven. 31 janv. 2014, 22:23

Bonsoir,

Tout à fait, l'amour est un don gratuit, quand on donne on attend pas de retour. Dieu fait pleuvoir sur le juste comme sur le méchant.

L'amour du chrétien va même plus loin puisqu'il faut bénir ses ennemis et être même prêt à se sacrifier et à souffrir pour eux, comme l'a fait notre Seigneur.

S'il ne faut pas attendre de retour des hommes, nous devons par contre tout attendre de Dieu, c'est d'ailleurs seulement Lui qui peut nous remplir pour que nous aimions les hommes comme Il les aime.

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par Peccator » ven. 31 janv. 2014, 22:51

Comme Je vous ai aimé.

Non pas sans espoir de réciprocité : Dieu nous donne le salut justement pour que son amour soit réciproque !
Mais sans exiger comme préalable cette réciprocité.

Nous devons aimer même ceux qui ne nous aiment pas, en espérant (d'une infinie patience) qu'un jour ils retournent leur coeur.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par astre » sam. 01 févr. 2014, 1:48

La personne avec qui je discutais pensait qu'il fallait s'aimer les uns... les autres... pour créer une unité.

Alors, que je lui expliquais qu'il fallait aimer l'autre même s'il ne nous aimait pas, au risque de se démunir, de se dépouiller pour lui. Automatiquement, il y avait un "donneur" et un "profiteur" de bons sentiments !

J'avoue que quelque fois, il faut s'armer d'une infinie patience ...
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2396
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par poche » sam. 01 févr. 2014, 8:17

Il ya environ vingt-et-un années ma mère a été tuée par un fou. L'homme a été arrêté. Il a fait une confession. La police lui a demandé: «Quels ont été les derniers mots de cette femme a parlé?" L'homme répondit: "Les derniers mots de cette femme m'a dit étaient, 'Jésus vous aime.' "

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par astre » sam. 01 févr. 2014, 18:28

C'est facile de prétendre aimer les gens qui sont très loin, mais beaucoup moins facile d'aimer ceux qui vivent avec nous ou tout près de nous.

Je me sens quelque fois incapable d'aimer : divergences de caractère, personnes qui me font souffrir ... Ce commandement peut paraître difficile à appliquer dans certaines situations, où l’amour du prochain se fait ardu... Je trouve qu'il est difficile d'aimer lorsque l'autre n'est pas conciliant, lorsqu'il ne vit pas avec Dieu...

On ne pas non plus forcer l'autre à nous aimer ... on a alors du mal à appliquer le commandement "Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés" ... c'est un peu un amour à sens unique ... ce n'est plus aimez "les uns, les autres", c'est aimez "l'autre" !
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par astre » dim. 02 févr. 2014, 18:57

C'est le troisième message que j'envoie ! J'espère que celui-ci sera enfin publié !

La personne, avec qui je discutais, pensait que l'on devait s'aimer les uns... les autres... pour pouvoir créer une unité ! Et que "s'aimer les uns les autres" était impossible lorsque l'autre éprouvait de la réticence ...

Il est vrai que l'on doit s'aimer, être charitable, avoir de la patience envers les autres mais jusqu'à quel point ? Je pense qu'il vous est arrivé à vous aussi, de ne pas avoir d'atomes crochus avec untel ou qu'une personne abuse de votre bonne volonté ? Dans ce cas, il est alors ardu de pouvoir appliquer ce commandement ?
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par astre » lun. 03 févr. 2014, 16:52

"Aimez vous les uns les autres, comme je vous ai aimés"

Quel est le sens réel du verbe AIMER ?

Je pardonne à ceux qui me blessent de quelque manière que ce soit, je n'ai pas de ressentiment envers eux, mais j'ai quand même du mal à les côtoyer ensuite ... je recherche la Paix et ne préfère pas provoquer tout simplement ! Alors, plutôt que de les contredire, je cherche à apaiser la situation ...

Et je pense, que lorsque l'on peut prier pour nos ennemis, on a pardonné ...

Mais alors "Pardonner" est-ce "Aimer" ?
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

Avatar de l’utilisateur
Ami
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : sam. 04 août 2012, 23:50
Localisation : Côte d'azur

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par Ami » lun. 03 févr. 2014, 21:02

Ce n'est que ma façon de voir les choses mais peut-être que ça va vous aider. Quand je lis cette phrase, "aimez-vous les uns les autres", je ne vois pas de rajout qui voudrait dire "seulement à condition que...", ni "dans le but d'obtenir un salut", ni "parce que ça vous donnera bonne conscience".. non, simplement aimez-vous. C'est sans appel, sans argumentation, quel qu'en soit le prix et les conséquence, il me semble que le choix d'aimer est toujours le meilleur choix à faire.
Ça ne veut pas dire tendre le bâton pour se faire battre. Il y a des milliers de façons d'haïr, mais on pense moins souvent aux milliers de façons d'aimer, il en existe une pour chaque personne et chaque contexte, chaque situation. Il y a de la beauté et de la laideur dans toute personne, certaines montrent plutôt bien la beauté, mais nous sommes nombreux à ne savoir montrer que nos plus vilains défauts et à en faire profiter les autres. Eh bien il faut tout aimer chez les personnes: leur beau comme leur mauvais. On ne peut pas aimer "partiellement" quelqu'un, on l'aime, ou on ne l'aime pas. Sinon, il est question d'aimer les aspects d'une personne, mais il semble évident qu'une personne ne se limite pas à un ou deux aspects.

Aimez-vous pour moi ça veut dire, aimez vous en entier, aimez vous TOUS, aimez vous quoi qu'il vous en coûte et même si vous n'y gagnez rien.
Après il est vrai que c'est très difficile: ce dont je parle c'est de l'idéal à atteindre selon moi. Après dans la pratique, si une personne vous fait du mal, vous pouvez la pardonner, vous pouvez réussir à l'aimer, mais il n'est écrit nulle part que vous devez rester à ses côtés physiquement et moralement sachant qu'elle va continuer à s'en prendre à vous.
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5028
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par gerardh » mar. 04 févr. 2014, 0:19

_______

Bonjour,

Aimer son prochain (tous les hommes ) et "aimez vous les uns les autres" (entre chrétiens), ce n'est pas exactement la même chose. Je pourrai développer, mais ce soir je suis fatigué compte tenu de l'heure !



__________

Avatar de l’utilisateur
Ami
Censor
Censor
Messages : 195
Inscription : sam. 04 août 2012, 23:50
Localisation : Côte d'azur

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par Ami » mar. 04 févr. 2014, 19:56

Effectivement il faudrait savoir si "les autres" ne concerne que les autres chrétien, ou si ce sont les autres humain. Enfin pour ma part un "autre" c'est tout ceux qui ne sont pas moi. Je le comprends ainsi :incertain:
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire."

Peccator
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 2234
Inscription : mar. 10 sept. 2013, 21:38
Localisation : Près de Paris

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par Peccator » mar. 04 févr. 2014, 21:35

Pour la comprendre, il faut replacer la phrase dans le contexte où l'évangéliste l'a écrite :
Jn 15, 9-17 a écrit :9 «Comme le Père m'a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. 10 Si vous observez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, tout comme j'ai moi-même observé les commandements de mon Père et je demeure dans son amour. 11 Je vous ai parlé de la sorte, afin que ma joie soit en vous, et que votre joie soit dans sa plénitude.»
12 «Voici mon commandement: Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. 13 Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. 14 Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande. 15 Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ignore ce que fait son maître; je viens de vous appeler amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père. 16 Ce n'est pas vous qui m'avez choisi; c'est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez porter du fruit, et un fruit permanent; alors tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l'accordera. 17 Ce que je vous ordonne, c'est de vous aimer les uns les autres.»

Jésus prononcent ces paroles à un moment bien particulier de l'évangile : Il est entré à Jérusalem avec ses disciples pour célébrer la Pâque une dernière fois avec eux. Il leur a lavé les pieds, a partagé avec eux son dernier repas, et a annoncé la trahison de Judas.
C'est à ce moment qu'il leur donne ce nouveau commandement, une première fois :
Jn 13, 31-35 a écrit :31 Judas sorti, Jésus dit: «Maintenant le Fils de l'Homme est glorifié, et Dieu est glorifié en lui . 32 Une fois Dieu glorifié en lui, Dieu aussi le glorifiera en lui-même, et il le glorifiera bientôt. 33 Mes petits enfants, je ne suis plus avec vous que pour peu de temps. Vous me chercherez et, comme je l'ai dit aux Juifs, je vous le dis aussi maintenant: Vous ne pouvez aller où je vais.
34 «Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. 35 C'est à l'amour que vous aurez les uns pour les autres, que tous vous reconnaîtront pour mes disciples.»
Jésus explique ensuite qu'Il est le chemin qui conduit au Père, et promet l'envoi du Saint-Esprit. :
Jn 14, 15-16 a écrit :15 Si vous m'aimez, vous observerez mes commandements. 16 Et moi je prierai le Père, et il vous donnera un autre Paraclet, pour qu'il demeure éternellement avec vous.
Il annonce son départ prochain, mais aussi qu'Il sera toujours avec eux. Il rappelle à nouveau ce que signifie observer ses commandements :
Jn 14, 21 a écrit :Celui qui a mes commandements et qui les observe, c'est celui-là qui m'aime. Et celui qui m'aime sera aimé de mon Père; je l'aimerai et je me ferai connaître à lui.
Je laisse chacun lire tout ce long passage, du chapitre 13 au chapitre 16. A de nombreuses reprises, Jésus revient sur l'importance d'obéir à ses commandements, sur l'importance de demeurer dans l'amour, sur le fait que l'amour entre les disciples signifie l'amour de Jésus, et que l'amour de Jésus signifie l'amour du Père.


Ce que Jésus explique là avec autant d'insistance, c'est que la charité est ce qui constitue l'Eglise. C'est parce que nous nous aimons les uns les autres que nous sommes reconnus comme disciples de Jésus. C'est parce que nous nous aimons les uns les autres, nous demeurons dans l'amour de Jésus, et par Lui nous demeurons dans l'amour du Père. C'est ce lien de charité qui nous unit au corps du Christ qu'est l'Eglise.



Mais il serait un peu rapide de croire que cet amour serait exclusif aux chrétiens. Relisons le verset 13 du chapitre 15 :
Lc 15, 13 a écrit :Le plus grand amour que quelqu'un puisse montrer, c'est de donner sa vie pour ses amis.
Pour qui Jésus a-t-il donné sa vie ? Pour le petit cercle de disciples à qui Il vient de laver les pieds ? Pour le cercle un peu plus grand de ceux qui l'ont suivi sur les chemins de Galilée et de Judée ? Pour tous les chrétiens ? Ou pour tous les hommes ?
Certes, Jésus appelle "ses amis" ceux qui respectent ses commandements. Et Jésus explique clairement qu'Il a choisi ses disciples : "Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est moi qui vous ai choisis".
Qui sont ceux que Jésus à choisi ? Une poignée ou une multitude ?


La réponse est claire dans la belle prière sacerdotale de Jésus, au chapitre 17 :
Jn 17, 20 a écrit :Je ne prie pas seulement pour eux, mais aussi pour ceux qui croieront en moi grâce à leur message. Je pris pour que tous soient un. Père, qu'ils soient unis à nous, comme toi tu es uni à moi et moi à toi.

Et bien sûr, nous ne pouvons pas oublier cette parole de Jésus juste avant son Ascension :
Ac 1, 8 a écrit :"Vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'au bout du monde".
Assurément, c'est à tout homme que nous devons montrer de l'amour, car c'est à tout homme que nous devons témoigner de l'amour de Jésus.
Non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux. Mc 14, 36

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 5028
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par gerardh » mar. 04 févr. 2014, 22:48

----

Bonsoir,

Le verset clé a bien été cité :
«Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. 35 C'est à l'amour que vous aurez les uns pour les autres, que tous vous reconnaîtront pour mes disciples.»
Donc il s'agit bien ici de l'amour entre chrétiens. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas aussi aimer notre prochain, c'est à dire tous les hommes, mais c'est un autre registre de relations.


_________

Avatar de l’utilisateur
astre
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1127
Inscription : lun. 24 juin 2013, 19:47
Localisation : Bretagne

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par astre » mer. 05 févr. 2014, 13:00

Commandement que l'on se doit d'appliquer le mieux possible, car il est la clé du bonheur sur terre et le passeport pour l'éternité.

Il faut avouer que dans notre monde actuel, il est parfois difficile de le mettre en pratique.

La discussion que j'ai eue avec cette personne ainsi que les réponses sur ce forum, m'ont permis d'approfondir et de me concentrer sur la définition réelle du mot "AIMER", ainsi que de faire le point sur mes relations avec les "autres".

On sera jugé sur l'amour. Un amour qui donne, qui ne juge pas, qui pardonne, qui compatit, qui tolère... On a souvent tendance à dire que si nous n'y arrivons pas , la faute en revient aux autres parce qu'ils ne sont pas aimables ? Notre Seigneur rend les autres meilleurs en les aimant ! Pour nous, humains, est-ce possible ?
L'amitié nous fait partager de grands moments de bonheur, mais aussi d'immenses peines. L'important est de partager, de s'écouter, de se soutenir.
Abbé Pierre

patgauche
Ædilis
Ædilis
Messages : 34
Inscription : ven. 16 nov. 2012, 0:21

Re: Aimez vous les uns les autres

Message non lu par patgauche » mer. 05 févr. 2014, 19:26

astre a écrit :Je vous donne un commandement nouveau :

"Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés"

C'est un passage célèbre de l'Evangile, et pourtant ce soir, après une discussion avec un chrétien, je ne comprends plus le sens réel ...

Nous étions en désaccord sur la réciprocité ...

Un chrétien doit-il s'appliquer à aimer son prochain, quel qu'il soit, sans espoir de réciprocité ?
Si tu donnes pour qu’il te soit rendu la pareille, que fais-tu d’extraordinaire? Les fils de ce monde n’en font-il pas autant!

Si tu aimes ceux qui t’aiment, quel mérite as-tu ? Les athées eux-mêmes n’en font-il pas autant!

L’amour véritable et désintéressé c’est mettre ses intérêts de coté pour que l’autre puisse s’épanouir. Comme disait Jésus: « Lorsque tu donnes un déjeuner ou un diner, ne convoque pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni des voisins riches, de peur qu'ils ne t'invitent à leur tour et que ce ne soit pour toi un rendu. Mais, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles »

Il n’y a pas de plus grand amour, nous dit Jésus, que de donner sa vie pour ses amis». Ainsi, tout ce que tu veux que les autres fassent pour toi, faites–le pour eux.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités