Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 547
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par Zarus » ven. 27 déc. 2013, 20:51

poche a écrit :
Zarus a écrit :Où ai-je dit qu'au grand jamais ça ne pourrait être un miracle ? j'ai juste écrit spontanément ce qui ne me convainquait pas dans le récit de Poche.
Je ne crois pas que la guerre ou les conflits politiques se sont arrêtés en Iran juste après cela non ? donc ce qui est parti c'est sans doute son malheur et ses envies de suicide. (Ce qui est subjectif et risque d'être la conséquence du réconfort qu'il a trouvé dans la croyance en Marie et non pas une action magique de celle-ci)

Et la résolution de problèmes est-elle une preuve ? parfois j'ai des problèmes et puis tout se règle plus tard, peut-être aurai-je pu croire moi aussi à une action surnaturelle si par hasard j'avais fait quelque chose de spécial ? cela me rappelle moi quand j'étais gosse où je voyais des faux liens entre tout. (Tout le monde passe par une période où on croit que sa pensée est magique, non ?)
D'ailleurs, comment fait-on pour discerner foi et auto-suggestion ? car finalement, à partir du moment où on croit à la vérité d'une seule religion, alors la foi des autres religions n'est que cela. (un catholique est bien obligé de dire que celui qui croit au corps astral est aveuglé par son auto-suggestion, que son mode de foi est faux alors que le sien est vrai, mais comment fait-il pour dire cela alors qu'il se base sur sa foi pour affirmer cela ?)

Puis, il reste un problème logique à vouloir écarter la logique, je ne comprends pas cette démarche d'auto-aveuglement où on doit se persuader de quelque chose..c'est une non-pensée, comment on pourrait y comprendre quoi que ce soit en renonçant à comprendre ? la raison voudrait qu'on dise peut-être c'est un phénomène naturel, peut-être autre chose mais on ne peut guère savoir. (Mais je n'ai jamais été convaincu de la simple notion de "surnaturel" donc bon)
L'essence de l'être c'est la raison, quand je dis "je", c'est un intellect, mon être est un intellect, une raison.
Renoncer à cela, c'est comme mourir.
En fait, il était un musulman qui priait la prière chrétienne pour la première fois. La situation était très difficile pour lui, (Pas d'argent, un membre de la famille qui était en difficulté sur le plan politique et était en exil dans un pays tiers et qui parlait de suicide.) La guerre ne s'arrête pas par magie. Mais ses problèmes et les problèmes de son frère ont été résolus. Le message original était sur un non croyant de prier les prières catholiques.
Je fais des chapelets. Et je vous invite tous à prier le chapelet*. Catholique, Juif**, Protestant, non croyant, personne avec des doutes.
*Même MOI ? quel serait le sens que je fasse cela puisque je ne crois pas en elle ? <:
**Vous avez le droit de proposer votre foi, mais il n'y a pas un paradoxe à appeler un juif ou un musulman à faire des prières qui sont sacrilèges selon sa religion ?
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par Invité » sam. 28 déc. 2013, 1:42

Zarus a écrit :Oui mais est-ce vraiment cohérent ? ce n'est pas certains font cela que c'est juste ou crédible; Jésus peut passer parfois pour un Boddhivasta pour certains bouddhistes mais ils ignorent ou nient le fait que la réincarnation hindouiste/boudhhiste n'est pas compatible avec l'évangile chrétien et je ne parle pas du syncrétisme.
Pareil pour les New-Ageux (Mais bon, faut-il les mentionner ?)
Les musulmans ne la vénèrent pas vraiment.
Cette dernière phrase me paraît inexacte au regard à ce que j'en sais.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maryam
Si je comprends bien, il y a une lecture de Marie comme personnage très pieux, et la tradition islamique semble reprendre des idées proches de l'immaculée conception.

Mais je partage l'idée de Zarus, on doit aimer Dieu de toute son intelligence:
Voici un site (protestant) qui développe ce que je pense à partir d'une citation de l'Évangile de Saint Marc (Marc 12:28-34).
http://oratoiredulouvre.fr/predications ... gence.html

On peut être croyant sans pour autant laisser sa raison au vestiaire. (si si ) :oui:

Enfin, il y a des différences théologiques fondamentales qui font que l'on ne peut prier une Sainte sans être en contradiction avec les dogmes de sa foi. La religion n'est pas comme un programme télé à la carte dont on choisirait les éléments qui nous arrangent ou en fonction du bénéfice ou de l'efficacité des prières, on serait alors plus proche de la superstition que de la foi, il me semble.

poche
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2397
Inscription : lun. 11 mars 2013, 9:28

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par poche » sam. 28 déc. 2013, 8:42

Zarus a écrit :*Même MOI ? quel serait le sens que je fasse cela puisque je ne crois pas en elle ? <:
**Vous avez le droit de proposer votre foi, mais il n'y a pas un paradoxe à appeler un juif ou un musulman à faire des prières qui sont sacrilèges selon sa religion ?
Je n'appelle pas musulmans et les juifs à la prière qui sont sacrilèges a leurs consciences. J'explique comment la Sainte Vierge intercède pour nous et je les invite à se joindre à la prière. Je ne demande pas personne de violer leur conscience. S'ils veulent prier, alors je leur souhaite la bienvenue à prier avec nous. Si elles estiment que une prière particulière viole leur conscience, je comprends
Jésus a dit de sortir et de prêcher l'Evangile à toutes les nations. Il n'a pas dit aller et ne parler à ceux qui regardent comme ils sont d'accord avec vous.
Dernière modification par poche le mer. 01 janv. 2014, 10:02, modifié 1 fois.

etienne lorant
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 13466
Inscription : mar. 08 avr. 2008, 16:53

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par etienne lorant » sam. 28 déc. 2013, 15:57

Zarus a écrit :Oui mais est-ce vraiment cohérent ?
Vous-même, quelle cohérence avez-vous envers vous-même, qui vous dîtes athée ? Ce qui parait cohérent, dans votre cas, c'est d'aller sur un site athée ou philosophique. Ici vous allez tomber tout le temps, non sur de l'incohérence, mais sur une cohérence dans laquelle vous ne savez pas entrer. Si vous ne savez pas entrer, votre cohérence n'y peut rien puisqu'elle demeure athée. Drôle de jeu !
«Cela ne vaut pas seulement pour ceux qui croient au Christ mais bien pour les hommes de bonne volonté, dans le cœur desquels, invisiblement, agit la grâce. En effet, puisque le Christ est mort pour tous et que la vocation dernière de l’homme est réellement unique, à savoir divine, nous devons tenir que l’Esprit Saint offre à tous, d’une façon que Dieu connaît, la possibilité d’ëtre associés au mystère pascal ». ( Gaudium et Spes, le Concile Vatican II )

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par Petit Matthieu » sam. 28 déc. 2013, 16:25

Aigue-marine a écrit :Merci à tous pour vos réponses toutes fort intérrèssantes.
Effectivement j'ai pensé que Marie était peut être pour moi l'accès vers un cheminement vers la foi.
Car j'ai l'impression que lorsque que j'essaie de prier Dieu, mes prières ne donne pas de fruit concret ...
Vous savez, la grande prière des chrétiens, c'est le "Notre Père". Dedans, il y a la phrase "Que votre volonté soit faite". Nous nous permettons de demander des choses à Dieu, la santé, des bienfaits pour ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins... Mais en dernier recours, nous disons "Que votre volonté soit faite".

Ce qui veut dire que les prières peuvent être exaucées ou non par le Seigneur. Lui seul sait ce qui est bon pour nous, et des choses que nous demandons aujourd'hui pourraient faire notre malheur demain. Remercions donc Dieu pour ce qu'il nous accorde, mais également pour ce qui ne nous est pas accordé. Le Seigneur est un Père pour nous, il sait ce dont nous avons besoin.

Aigue-marine a écrit :Cependant je m'interroge toujours sur le côté "validité" de ses prières.
Je me rend compte que j'ai peur de commettre une offense en priant alors que je ne suis qu'au début d'un cheminement et qu'il m'est difficile de savoir si j'ai la foi. Pouvez vous m'éclairez un peu plus à ce sujet ? Comment savoir si on a la foi d'ailleurs ? Je crois que c'est une question délicate car cela se sait dans le coeur non ?
Pour croire...il faut croire :) . Ne pensez pas que je me défile de cette question, mais il y a un acte de volonté qui doit venir de vous. La foi n'est pas un état de transe, mais c'est un acte de volonté qui répond à une sorte d'appel. Etre attiré pour la prière alors qu'on ne croit pas, être attiré par la religion catholique alors qu'on ne l'est pas, c'est clairement l'appel de Dieu qui vous invite à le rejoindre. Enfin, je pense que c'est cela. Mais vous êtes libre, Dieu ne veut pas une esclave mais une femme libre qui l'aimera de tout son coeur, sans contraite. La foi, elle se renforce, elle devient ferme et inébranlable avec le temps, nourrie par la prière, l'espérance et le bien que nous faisons chaque jour. Mais au départ, il faut se jeter dans le bain.
C'est un paradoxe, mais Dieu se découvre quand on croit en Lui, et reste inaccessible à ceux qui veulent le connaître sans croire. Votre vision du monde changera et votre foi naitra si vous décidez de croire aujourd'hui qu'il y a un Dieu infiniment bon qui souhaite nous offrir la vie éternelle, qui souhaite que nous connaissions qui nous sommes, où nous devons aller et à quoi nous sommes destinés. Alors allez-y dès maintenant. Vous n'avez rien à perdre et clairement tout à gagner !
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Avatar de l’utilisateur
Zarus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 547
Inscription : ven. 23 août 2013, 13:19

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par Zarus » sam. 28 déc. 2013, 20:33

etienne lorant a écrit :
Zarus a écrit :Oui mais est-ce vraiment cohérent ?
Vous-même, quelle cohérence avez-vous envers vous-même, qui vous dîtes athée ? Ce qui parait cohérent, dans votre cas, c'est d'aller sur un site athée ou philosophique. Ici vous allez tomber tout le temps, non sur de l'incohérence, mais sur une cohérence dans laquelle vous ne savez pas entrer. Si vous ne savez pas entrer, votre cohérence n'y peut rien puisqu'elle demeure athée. Drôle de jeu !
Qu'il y a t-il d'incohérent à vouloir comprendre l'avis des autres ? des gens disent avoir la vérité absolue, alors je suis prêt à l'entendre mais ils n'y arrivent pas et me demandent des choses qui ne me paraissent pas avoir le moindre sens, comme considérer des miéveries dégoulinantes et subjectives comme des preuves. (ou encore l'exigence de croire pour croire, ce qui est impossible, je ne peux pas croire en ce que je ne crois pas, j'aurai beau le vouloir je ne peux pas croire que si je saute d'un point je vais m'envoler)
Puis bon, même si je croyais, comment ferai-je pour différencier cela de l'auto-suggestion ? puisque cela demanderait de vérifier la fiabilité d'un "mode de sensation" (foi) en se fiant à ce même mode ! la foi ne prouve rien en elle-même. (tout les croyants ont la foi)

Et personne dans la section apologétique n'a pu me prouver que la foi chrétienne est rationnellement "la bonne". (et l'apologétique chrétienne elle-même presque elle-même !)

Je suis désolé, mais c'est une impasse pour moi.
Donc selon votre religion, je serai sans doute damné pour une impossibilité involontaire de voir la vérité de votre religion ? (l'Église Catholique disant que ceux qui refusent la foi chrétienne alors qu'ils auraient pu l'avoir le sont certainement; seuls ceux qui n'ont pas pu connaitre cette religion sont exemptés apparemment, je doute être compris dedans en tant que vivant dans un pays historiquement chrétien et ayant un grand accès à l'information catholique)

Vous ne voyez pas une erreur ? je n'arrive pas à vous comprendre vous et votre foi, franchement je suis sincèrement perdu. (Non ce n'est pas un orgueil rationnel, l'envie de jouer au plus fin ou quoi que ce soit, je n'y comprends guère quoi que ce soit)
"With my eternal life, I will see the world through to its end. Until everyone who won't like me is gone."
— Porky Minch

"Can you face your fears ?"
— Hanako

I speak from the noise
Souls and shapes, forever twisted
the lost voices of the damned
lure the bringer of despair

Avatar de l’utilisateur
Petit Matthieu
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1544
Inscription : lun. 02 févr. 2009, 20:23
Conviction : catholique
Localisation : Paris

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par Petit Matthieu » sam. 28 déc. 2013, 20:54

Zarus, j'ai l'impression que vous êtes exigeant avec la religion chrétienne. Et vous avez bien raison, permettez-moi d'ailleurs de vous assurer qu'elle est à la hauteur de toutes vos exigences, notamment rationnelles.

Toutefois, je trouve que vous êtes bien peu exigeant avec l'athéisme. Car où trouvez-vous l'assurance que toute la complexité physique et chimique de l'univers jusqu'à l'infiniment petit, que toutes ces lois mathématiques que l'on observe dans la croissance du brin d'herbe jusqu'à aux mouvements des astres...bref, que toutes ces lois ayant du sens puisqu'elles produisent l'ordre et permettent une vie qui s'adapte à tout milieu, naitraient du chaos, n'auraient en définitive aucun sens. La simple observation des découvertes en physique tend à poser de sérieux doute aux chercheurs sur l'existence d'une intelligence supérieure, d'une force motrice d'où nous sommes issus et par qui nous subsistons.

Votre sens critique se porte plutôt sur ce qui donne des réponses plutôt que sur l'athéisme, affirmation basée sur aucune preuve finalement, juste sur une observation bornée à la matière. D'ailleurs, cela prouve en un certain sens que vous avez plus d'espérance dans la religion que dans l'athéisme. Et c'est une bonne chose.

Je peux comprendre votre répulsion envers la Révélation chrétienne. Ne l'oubliez pas, nous ne sommes que des hommes, et notre image de Dieu est déformée par notre individualité. Dieu nous échappe en grande partie, mais ce que nous en savons est contenu dans la Bible, et surtout dans l'interprétation qu'en donne l'Eglise, qui a une mission vivifiante. Tout cela heurte l'homme de raison...au début. Mais voyez le nombre de personnes savantes et intelligentes qui ont été catholiques. Cela ne prouve rien, mais elles apportent tout de même un témoignage significatif.

Enfin, la religion chrétienne est déroutante, pour les chrétiens eux-mêmes. Il ne faut pas trop d'une vie pour toujours mieux comprendre et croire au plus profond de son coeur cette histoire folle de l'Incarnation de Dieu sur terre, cette relation entre Dieu et humanité, ce salut du monde par le bien, l'amour, poussé jusqu'au bout.
"Ce n’est que pour ton amour, pour ton amour seul, que les pauvres te pardonneront le pain que tu leur donnes."
Phrase finale de saint Vincent de Paul dans le film "Monsieur Vincent".

Jeremy43
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1020
Inscription : dim. 29 sept. 2013, 22:12

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par Jeremy43 » sam. 28 déc. 2013, 21:33

Bonsoir zarus,

Je crois que le plus important c'est de fouiller au fond de vous-même, de s'interroger sur votre vie, ce que vous êtes, votre rapport avec les autres, vos actes, vos buts etc... c'est dans ce cheminement que vous trouverez la Vérité.

Aigue-marine
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : dim. 22 déc. 2013, 20:21

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par Aigue-marine » lun. 30 déc. 2013, 17:51

Petit Matthieu a écrit :
Ce qui veut dire que les prières peuvent être exaucées ou non par le Seigneur. Lui seul sait ce qui est bon pour nous, et des choses que nous demandons aujourd'hui pourraient faire notre malheur demain. Remercions donc Dieu pour ce qu'il nous accorde, mais également pour ce qui ne nous est pas accordé. Le Seigneur est un Père pour nous, il sait ce dont nous avons besoin.
Oui je comprends ce que vous voulez dire, vous avez surement raison, malgré toutes les prières faites, c'est Dieu d'en décider l'exaucement ou non.

Petit Matthieu a écrit :Pour croire...il faut croire :) . Ne pensez pas que je me défile de cette question, mais il y a un acte de volonté qui doit venir de vous. La foi n'est pas un état de transe, mais c'est un acte de volonté qui répond à une sorte d'appel. Etre attiré pour la prière alors qu'on ne croit pas, être attiré par la religion catholique alors qu'on ne l'est pas, c'est clairement l'appel de Dieu qui vous invite à le rejoindre. Enfin, je pense que c'est cela. Mais vous êtes libre, Dieu ne veut pas une esclave mais une femme libre qui l'aimera de tout son coeur, sans contraite. La foi, elle se renforce, elle devient ferme et inébranlable avec le temps, nourrie par la prière, l'espérance et le bien que nous faisons chaque jour. Mais au départ, il faut se jeter dans le bain.
C'est un paradoxe, mais Dieu se découvre quand on croit en Lui, et reste inaccessible à ceux qui veulent le connaître sans croire. Votre vision du monde changera et votre foi naitra si vous décidez de croire aujourd'hui qu'il y a un Dieu infiniment bon qui souhaite nous offrir la vie éternelle, qui souhaite que nous connaissions qui nous sommes, où nous devons aller et à quoi nous sommes destinés. Alors allez-y dès maintenant. Vous n'avez rien à perdre et clairement tout à gagner !
Je vois ... C'est un peu comme "tout" au final il faut aller sur le terrain, chercher, tenter, pour savoir. C'est vrai que c'est un peu difficile de se jeter dans l'inconnu quand on doute, qu'on est pas sûr mais c'est surement la meilleure méthode pour savoir ce qu'il en est. Merci de votre réponse je n'y vois pas un défilement mais l'expression de la "réalité", car on est sûr de rien avant d'avoir essayer.

Mac
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3992
Inscription : lun. 09 févr. 2009, 23:40
Localisation : la Réunion

Re: Le sens des prières à Marie si l'on est pas catholique

Message non lu par Mac » lun. 30 déc. 2013, 22:02

Aigue-marine a écrit :....

Quant à l'histoire que vous avez raconté Poche, je me reconnais un peu dedans, dans le sens où je me suis apperçue que lorsque je priais Marie, je ressentais une grande paix et un appaisement de mes souffrances morales ensuite.
Je crois que c'est pour ceci que j'en ressens le "besoin".
Bonsoir Aigue-marine,

Vous dites "je ressentais une grande paix et un apaisement de mes souffrances morales ensuite."

Eh bien continuez à prier La Très Sainte Vierge Marie car ce que vous dites est assez clair. Elle est en tain de vous aider car pour certaines souffrance morales eh bien elle s'y connait.

@merci poche pour votre témoignage, des fois Dieu exauce en abondance et rapidement; qui cherche trouve dit Jésus Christ ce musulman était sans doute dans ce cas et Dieu lui a accordé ce qu'il demandait.
Zarus a écrit :Vous ne voyez pas une erreur ? je n'arrive pas à vous comprendre vous et votre foi, franchement je suis sincèrement perdu. (Non ce n'est pas un orgueil rationnel, l'envie de jouer au plus fin ou quoi que ce soit, je n'y comprends guère quoi que ce soit)
Je vous donne mon témoignage car effectivement vous pouvez être perdu, et Jésus est venu chercher ce qui était perdu.

J'ai jeûné et prié 40 jours et 40 nuits et il m'a été donné de voir JESUS CHRIST, mais aussi satan qui est un esprit maléfique et sa horde d'esprits infâmes .
Faites attentions mon ami à vos décisions quand il s'agit de Dieu et de Son fils Jésus Christ mort sur la croix du salut et ressuscité conformément au témoignage des Saints apôtres car ça ne plaisante pas les esprits mauvais. Convertissez-vous et faites-vous baptiser. Jésus Christ vous accompagnera soyez en assuré, en Lui vous pouvez avoir pleine confiance car Il est fidèle.

Fraternellement :coeur:

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités