Chrétienté et sexualité

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Shelton
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : jeu. 26 juil. 2012, 0:09

Chrétienté et sexualité

Message non lu par Shelton » lun. 30 juil. 2012, 16:59

Bonjour,
Je fais un sujet à part, je voulais répondre à un sujet d'Imarie38 qui avaient posé des questions, entre autres sur la sexualité, mais le sujet à dérivé sur la confession et date un peu donc je préfère refaire un topic. [ http://www.cite-catholique.org/viewtopi ... 28&t=17358 ]

Comme je l'ai dit dans mon topic dans cette section "Pour les nuls", je ne suis pas chrétien, mais j'aspire à le devenir.

J'ai lu vos réponses, et concernant la sexualité je comprends vos réponses mais certaines me semblent impossible à respecter dans notre société actuelle.

Rester vierge jusqu'au mariage, celà me semble difficilement faisable à part si j'ai la chance de trouver une amie chrétienne, aujourd'hui dans les moins de 20 ans c'est très difficile d'imposer ça à son/sa partenaire. Même avec de l'amour et de la bonne volonté, quand on a 20 ans et qu'on est en étude supérieur, on a ni l'argent, ni le temps de se marier; Et attendre 3 ou 4 ans sans rapport me semble insurmontable.

L'interdiction de la contraception aussi, au jour d'aujourd'hui avoir un enfant non désiré peut être catastrophique pour l'enfant et pour les parents. Autant je suis contre l'avortement pour les raisons que tout les chrétiens connaissent, autant je comprends le souhait d'interdire la contraception tout en le trouvant inapplicable. D'ailleurs je croyais que les catholiques avaient changé un peu d'avis à ce sujet ?
Car si on interdit la contraception, un jeune couple se résigne à l'abstinence ou se risque à de graves conséquences pour l'avenir de leurs enfants et du leur. Il vaut mieux à mon sens attendre quelques années d'avoir une situation stable et du temps pour s'en occuper.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par Raistlin » mar. 31 juil. 2012, 11:45

Shelton a écrit :Rester vierge jusqu'au mariage, celà me semble difficilement faisable
Vous savez, comme tout ce qui en vaut vraiment la peine et est important, c'est difficile. De toute façon, nous n'accordons pas de prix à ce qui est trop facile.

La vie sexuelle est un moyen privilégié d'exprimer son amour. En raison de cela, l'Église nous indique comment vivre notre sexualité de manière à toujours tendre vers le plus d'amour, vers une meilleure façon d'aimer. C'est sûr qu'il est tentant de céder à la facilité. Mais ça a un prix, celui de notre liberté (car on devient esclave de nos pulsions sexuelles) et de l'amour véritable.

Il ne faut donc pas voir la morale sexuelle comme une liste de choses à faire ou ne pas faire, mais comme une sorte de guide pour aimer toujours mieux. Après, c'est à nous de choisir qui nous voulons être et comment nous voulons aimer.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Shelton
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : jeu. 26 juil. 2012, 0:09

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par Shelton » mar. 31 juil. 2012, 17:53

Raistlin la raison de la difficulté ne vient pas que du fait qu'il est difficile pour moi de résister mais bien de, comme je l'ai expliqué, la partenaire qui si elle n'est pas chrétienne aura du mal à accepter ce genre de chose, comme je l'ai expliqué :
"aujourd'hui dans les moins de 20 ans c'est très difficile d'imposer ça à son/sa partenaire. Même avec de l'amour et de la bonne volonté, quand on a 20 ans et qu'on est en étude supérieur, on a ni l'argent, ni le temps de se marier; Et attendre 3 ou 4 ans sans rapport me semble insurmontable. "

Une personne non chrétienne ne pourra pas comprendre ce genre de raisonnement, et le manque de démonstration d'amour physique sera forcément très dur à accepter pour il/elle qui n'est pas croyant, et qui ne conçoit pas la chose de la même manière.

Il faut bien comprendre que je ne parle pas non plus, et loin de là, de coucher le premier soir ou je ne sais quoi. Mais bien d'un jeune couple de personnes raisonnables et qui s'aiment. Même si j'ai ma foi pour résister et même si je l'explique, je ne pense pas que l'autre puisse comprendre. Et au bout d'un moment forcément au fond d'elle elle aura le sentiment que je ne l'aime pas.

Alors forcément dans le meilleur des mondes je pourrais me trouver une femme chrétienne, malheureusement il faut bien avouer que je n'ai encore rencontré aucune fille chrétienne de mon âge dans toute ma vie...
Est-ce que avoir un rapport avec quelqu'un qu'on aime sincèrement et réciproquement est vraiment un péché grave ? Et si au final on se marie avec quelques années après ?

Avatar de l’utilisateur
Mine
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : mer. 23 mai 2012, 20:44

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par Mine » mar. 31 juil. 2012, 22:45

Moi je trouve que c'est faisable avec de la conviction et de la foi, est surtout un(e) conjoint(e) qui partage vos avis ou respecte votre choix et si je ne me trompe s'il/elle vous aime vraiment il/elle les respecteras sinon il y à un problème quelque part.
Moi je dit le mieu pour avoir un couple sain il faudrait complettement oublié que les rapport sexuelle existent avant de vouloir des enfants.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par Raistlin » mer. 01 août 2012, 13:36

Shelton a écrit :Raistlin la raison de la difficulté ne vient pas que du fait qu'il est difficile pour moi de résister mais bien de, comme je l'ai expliqué, la partenaire qui si elle n'est pas chrétienne aura du mal à accepter ce genre de chose
Oui, pardonnez-moi, j'avais mis de côté ce point.

Je pense qu'il faut alors expliquer les choses en vérité. Non pas qu'il s'agit d'une obligation morale quelconque, mais bien d'un désir de ne pas vivre la relation sexuelle en dehors de l'amour et que, pour un chrétien, il n'y a pas d'amour conjugal possible sans un engagement réel. Il faut toujours remettre l'amour au centre. Peut-être faudra-t-il lui dire que justement, vous ne voulez pas l'aimer n'importe comment, et vous servir d'elle pour assouvir vos pulsions. Peut-être faudra-t-il lui dire que la relation sexuelle ne mérite d'être vécue que dans l'amour véritable et dans le don total de soi-même. Autrement, on se sert seulement de l'autre, on ne se donne pas vraiment à lui.

Je sais que certaines paroisses proposent des parcours pour comprendre cela, même si un des deux membres du couple n'a pas la foi.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par PaxetBonum » mer. 01 août 2012, 14:20

Shelton a écrit : Même avec de l'amour et de la bonne volonté, quand on a 20 ans et qu'on est en étude supérieur, on a ni l'argent, ni le temps de se marier; Et attendre 3 ou 4 ans sans rapport me semble insurmontable.
Pour se marier il vous faut environ 1h à 1h30 selon le rite et généralement on fait une offrande libre au prêtre qui célèbre.
Donc les arguments du temps et de l'argent me semblent irrecevables.
Certes, les conventions sociales demandent réception et tout le tralala… mais cela n'a rien à voir avec le sacrement.
Si vous pensez que vous devez vous engager physiquement pour signifier votre amour au risque que 3 ou 4 ans d'abstinence soit insurmontable, alors je pense que vous ne manquerez pas d'offrir ces 1h30 au Seigneur et à votre épouse pour la vie entière.
Shelton a écrit :
L'interdiction de la contraception aussi, au jour d'aujourd'hui avoir un enfant non désiré peut être catastrophique pour l'enfant et pour les parents. Autant je suis contre l'avortement pour les raisons que tout les chrétiens connaissent, autant je comprends le souhait d'interdire la contraception tout en le trouvant inapplicable. D'ailleurs je croyais que les catholiques avaient changé un peu d'avis à ce sujet ?
Il n'y a pas d'enfant désiré ou non désiré.
Le couple catholique accueille les enfants que Dieu leur confie.
Avoir un enfant n'est ni un droit, ni un devoir, c'est un don.
La contraception s'oppose à la volonté de Dieu de faire de l'acte conjugal la source de la procréation, dés lors l'Eglise ne peut changer d'avis car elle ne peut accepter ce qui s'oppose à Dieu.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par salésienne05 » mer. 01 août 2012, 15:18

Si cela vous pose un problème, surtout à votre amie non croyante, et si vous êtes l'un et l'autre sûrs de votre amour, pourquoi ne pas s'engager (la fête pourra se faire plus tard : nous "renouvelons" notre sacrement de mariage tous les 5 ans avec mon mari).

Fraternellement.

Cécile

PS : si cela est si important pour vous, il faut que votre future femme le comprenne. Mon mari est non-croyant, aussi avais-je mis cartes sur table dès le départ pour qu'il n'ait pas ensuite à me reprocher mes icônes, ma messe quotidienne (quand on s'est rencontrés, nous vivions en ville donc j'alalis à la messe tous les jours), le baptême des enfants, la catéchèse, etc... Evidemment, je n'ai rien "imposé". Je n'ai pas dit à mon mari : l'Eglise m'ordonne donc je fais. Il faut que votre amie comprenne que vous ne respectez pas des "règles" mais que vous visez l'amour le plus haut... et que c'est pour elle aussi...

Shelton
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : jeu. 26 juil. 2012, 0:09

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par Shelton » mer. 01 août 2012, 18:16

Je comprends vos réponses, mais j'ai du mal à accepter certaines choses. Je me dis que je vis pas dans le même monde :incertain:

Quand on me dit que me marier prend 1h et que ça coûte rien ? Vous êtes sérieux ? Je fais pas de repas de famille ? J'offre pas un beau mariage à la femme ?
Quand on parle d'amour pour moi ça en fait partie, j'envisage pas du tout de bâcler mon mariage si je puis dire. C'est un souvenir qui reste à vie j'ai pas envie de faire ça sans ma famille et sans offrir le plus beau des mariages à ma fiancée.
Pour avoir fait quelques mariages, j'ai bien vu que le temps d'organisation et l'argent nécessaire est très loin d'être négligeable. Encore une fois, je ne veux pas pêcher mes questions sont pas la pour ça, mais bien concilier la foi avec le monde dans lequel on vit.

De même pour cette phrase :
"Il n'y a pas d'enfant désiré ou non désiré.
Le couple catholique accueille les enfants que Dieu leur confie.
Avoir un enfant n'est ni un droit, ni un devoir, c'est un don."

Je suis bien d'accord dans un monde parfait, mais c'est vraiment inconscient, il y a des réalités. Comme le fait que quand on est étudiant on a pas de revenu, on est censé l'habiller et le nourrir comment ? Mais au delà de l'aspect matériel, c'est réellement le problème de temps et de disponibilité. Si on m'envoit 2 mois au états unis en stage ? Et la journée on aura pas les moyens de se payer une nourrice.

C'est une équation assez complexe c'est vrai, je sais pas trop quoi penser. Mais je trouve ça un peu facile certaines remarques quand on a une bonne situation, tout le monde ne peut pas avoir des enfants sans être déraisonnable et les élever dans de très mauvaises conditions.

bal3a
Ædilis
Ædilis
Messages : 10
Inscription : lun. 30 juil. 2012, 1:32

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par bal3a » mer. 01 août 2012, 19:46

Soyez heureux d'être rejeté pour cela!

:sonne:

Je m'explique: si elle vous aime vraiment, mais vraiment très fort, comme l'homme de sa vie, elle respectera votre décision sans vous quitter/poser de problèmes. Ce sera dur, mais elle sera heureuse quand vous l'embrasserez et la prendrez dans vos bras.
Pratique, ça vous permettra de savoir si c'est "the one" :amoureux:

Si l'on vous dit pas de rapport avant votre mariage, c'est pour votre bien. Une fois que vous aurez intégré que ce n'est pas une tâche donnée aveuglement par un papi sénile du haut de son trône, mais un bon conseil, cela sera beaucoup plus facile de faire quelques années ce que certains ont fait toute leur vie (prêtre ) ; et l'Eglise, pour votre bien, l'a mis dans la case "obligatoire" comme beaucoup d'autres choses. Tout comme on force un enfant à se laver les mains avant de passer à table ( si vous pouvez me passer l'expression :p ).

Croyez en la sagesse de Dieu, il connaît l'homme bien mieux que nos petites personnes

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par PaxetBonum » mer. 01 août 2012, 22:53

Shelton a écrit : Quand on me dit que me marier prend 1h et que ça coûte rien ? Vous êtes sérieux ? Je fais pas de repas de famille ? J'offre pas un beau mariage à la femme ?
Quand on parle d'amour pour moi ça en fait partie, j'envisage pas du tout de bâcler mon mariage si je puis dire.
Le beau mariage que vous offrez à votre femme c'est pas un repas 4 étoiles, c'est une vie à l'aimer.
Le mariage c'est la ligne de départ, ce n'est pas l'arrivée.
Il reste beaucoup à parcourir, c'est là qu'elle vous attend ou elle n'a rien compris.
Bâcler votre mariage ça serait de le consommer avant, pas de le faire passer avant tout y compris des conventions sociales.
Shelton a écrit :
Je suis bien d'accord dans un monde parfait, mais c'est vraiment inconscient, il y a des réalités.
Dieu a créé le monde parfait, c'est l'homme qui l'a dégradé.

Jésus vous répond :

Mt 6:25- " Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ?
Mt 6:26- Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent ni ne recueillent en des greniers, et votre Père céleste les nourrit ! Ne valez-vous pas plus qu'eux ?
Mt 6:27- Qui d'entre vous d'ailleurs peut, en s'en inquiétant, ajouter une seule coudée à la longueur de sa vie ?
Mt 6:28- Et du vêtement, pourquoi vous inquiéter ? Observez les lis des champs, comme ils poussent : ils ne peinent ni ne filent.
Mt 6:29- Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a pas été vêtu comme l'un d'eux.
Mt 6:30- Que si Dieu habille de la sorte l'herbe des champs, qui est aujourd'hui et demain sera jetée au four, ne fera-t-il pas bien plus pour vous, gens de peu de foi !
Mt 6:31- Ne vous inquiétez donc pas en disant : Qu'allons-nous manger ? qu'allons-nous boire ? de quoi allons-nous nous vêtir ?
Mt 6:32- Ce sont là toutes choses dont les païens sont en quête. Or votre Père céleste sait que vous avez besoin de tout cela.
Mt 6:33- Cherchez d'abord son Royaume et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.
Mt 6:34- Ne vous inquiétez donc pas du lendemain : demain s'inquiétera de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Certes cela s'appelle la Foi.
Je ne prétends pas vous donner des leçons, je vous montre le but.
A vous de l'atteindre à votre rythme mais dés aujourd'hui il faut se mettre en route.

Dieu vous Bénisse et vous Garde !
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

salésienne05
Senator
Senator
Messages : 681
Inscription : lun. 06 juin 2011, 19:51
Localisation : Alpes-Maritimes/Hautes-Alpes

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par salésienne05 » mer. 01 août 2012, 23:55

Le but n'est pas de rejeter la contraception, Dieu merci !
L'enfant n'est pas seulement un "don". Il est le fruit de l'amour du couple, et les parents ne doivent pas être inconscients non plus !

Avec mon mari, nous sommes du genre "écolos". Donc pour moi, en oubliant l'Eglise, la pilule ne me convenait pas. Je l'ai prise pourtant mais ça n'allait pas. On pratique les méthodes dites "naturelles" et avec une bonne formation, c'est aussi fiable que les moyens de contraception classiques. Et il m'est personnellement complètement déconseillé d'avoir un autre enfant pour des raisons de santé, donc je ne prendrai pas le risque des méthodes naturelles si je n'étais pas certaine de leur efficacité...

Pour le mariage... Oui, je suis d'accord avec vous pour la fête. Des amis avaient fait un tout petit mariage avec leurs témoins et leurs parents, et chacun avait apporté quelque chose. C'était bucolique et très très beau. Deux ans après, une fois leur porte-monnaie plus étoffé, ils ont renouvelé leur sacrement, avec grande fête, belle robe et tout le tralala. C'était très bien aussi et on a fini très tard dans la nuit :p .

Quoi qu'il en soit, vous vous apercevrez très vite que, en dehors de la sexualité (qui n'est pas le plus problématique), vous penserez souvent que vous êtes d'un monde différent en étant croyant. Ne serait-ce que sur la vision des pauvres, des handicapés, des faibles, sur la volonté de justice, sur la pratique de la charité... S'il n'y avait que la sexualité, ce serait drôlement facile ! Autour de moi, on accepte beaucoup plus facilement ma vision de la sexualité que mon "dégoût" du consummérisme et du matérialisme ambiant...

Cependant, votre amie n'étant pas croyante, il faut aussi respecter ses désirs à elle, communiquer sur ce qu'il y a d'important pour vous deux. Quelqu'un d'athée ne comprendrait pas une obéissance à une règle si vous ne la comprenez pas totalement intérieurement et que vous n'êtes pas vous-même convaincu de son bien-fondé spirituel et humain (on n'est pas dans l'interdit/autorisé).

Fraternellement.

Cécile

Shelton
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : jeu. 26 juil. 2012, 0:09

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par Shelton » jeu. 02 août 2012, 1:26

Vous pouvez me donner des leçons de foi, il y a pas de problème je suis très très loin d'être un "bon" chrétien encore.

Mais si vous voulez je me pose des questions, quand je vois certaines familles, qui à cause de la précarité, des problèmes d'organisation, problèmes financiers, finissent par complètement louper l'éducation de leurs enfants, et leurs enfances sont souvent loin d'être belle et innocente, j'ai pas envie de faire ça avec les miens, j'ai pas envie d'être inconscient de la réalité comme j'ai expliqué plus haut.

bal3a je vois bien les bénéfices du mariage, ce n'est pas le problème mais notre monde a changé, il faut pas fermer les yeux, maintenant on peut pas se marier comme avant. Je pense qu'au delà du mariage, c'est l'engagement morale et profond envers l'autre qui compte, le fait de s'engager à être avec quelqu'un toute sa vie et d'en être conscient. L'acte du mariage est la conclusion de cette réflexion, mais c'est pas forcément l'acte qui compte mais la réflexion antérieure.

PaxetBonum vous n'y êtes pas du tout, je suis peut être trop terre à terre pour vous, mais je n'arrive pas à avoir votre vision des choses. Il y a des choses qui se font, comme faire un repas, une fête de famille, pas une question de 4 étoiles ou je sais pas quoi, mais faire un repas pour 50 personnes avec la logistique que ça implique, ça demande un minimum(beaucoup) de moyen, et du temps.

Avatar de l’utilisateur
Anaisunivers
Senator
Senator
Messages : 772
Inscription : jeu. 11 nov. 2010, 22:24

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par Anaisunivers » jeu. 02 août 2012, 23:01

Bonjour Shelton,
J'aime bien les réponses des intervenants, mais il y a un topo d'un prêtre qui,
avec sa franchise et avec humour, répond bien à vos questions et même plus. ^^
Ici : http://www.padreblog.fr/category/documents < Aimer en Vérité, plus particulièrement ceux du père Grosjean

Sinon, à propos de la contraception, les méthodes naturelles sont plus respectueuses à tous niveaux, et encouragés par l’Église que leurs autres.

Bonne soirée !

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par PaxetBonum » ven. 03 août 2012, 11:53

salésienne05 a écrit :Le but n'est pas de rejeter la contraception, Dieu merci !
Euh… si !
La contraception s'oppose au plan de Dieu qui lie l'acte conjugal et la procréation.
Dés lors l'Eglise a toujours rejeté la contraception qui s'oppose au plan divin tout en reconnaissant la nécessité d'une parenté réfléchie et donc la licéité d'une régulation naturelle reposant sur la responsabilisation des parents, le respect mutuel et la chasteté dans le mariage.
salésienne05 a écrit :
Quoi qu'il en soit, vous vous apercevrez très vite que, en dehors de la sexualité (qui n'est pas le plus problématique), vous penserez souvent que vous êtes d'un monde différent en étant croyant. Ne serait-ce que sur la vision des pauvres, des handicapés, des faibles, sur la volonté de justice, sur la pratique de la charité... S'il n'y avait que la sexualité, ce serait drôlement facile ! Autour de moi, on accepte beaucoup plus facilement ma vision de la sexualité que mon "dégoût" du consummérisme et du matérialisme ambiant...
C'est vrai que les médias nous stigmatisent surtout sur notre respect inconditionnel de la vie de sa conception à sa fin, mais le combat pour ne pas être du monde est bien plus étendu que cela.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Avatar de l’utilisateur
PaxetBonum
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 9524
Inscription : lun. 21 juin 2010, 19:01

Re: Chrétienté et sexualité

Message non lu par PaxetBonum » ven. 03 août 2012, 12:16

Shelton a écrit :Vous pouvez me donner des leçons de foi, il y a pas de problème je suis très très loin d'être un "bon" chrétien encore.
Je serais bien mal placé pour vous donner des leçons !
Se serait vous charger d'un fardeau que je ne veux pas porter… Dieu m'en préserve
Shelton a écrit :Mais si vous voulez je me pose des questions, quand je vois certaines familles, qui à cause de la précarité, des problèmes d'organisation, problèmes financiers, finissent par complètement louper l'éducation de leurs enfants, et leurs enfances sont souvent loin d'être belle et innocente, j'ai pas envie de faire ça avec les miens, j'ai pas envie d'être inconscient de la réalité comme j'ai expliqué plus haut.
Croyez moi l'éducation de vos enfant ne demande aucune ressource financière majeur, la seule ressource qu'il vous faut, et cela ne s'achète pas, c'est du temps et de l'attention. Du temps vous n'en n'aurez jamais assez quelque soit votre profession. C'est en cela que le rôle de l'épouse est essentiel, surtout que la mère possède naturellement une capacité supérieure à veiller sur ses enfants.

Shelton a écrit :PaxetBonum vous n'y êtes pas du tout, je suis peut être trop terre à terre pour vous, mais je n'arrive pas à avoir votre vision des choses. Il y a des choses qui se font, comme faire un repas, une fête de famille, pas une question de 4 étoiles ou je sais pas quoi, mais faire un repas pour 50 personnes avec la logistique que ça implique, ça demande un minimum(beaucoup) de moyen, et du temps.
Le repas c'est pour partager votre joie, c'est légitime.
Mais comme vous exposiez cela comme l'obstacle à un mariage proche, je vous indiquait que la fête ne doit pas être une opposition à l'essentiel : votre amour manifesté devant Dieu et les hommes dans le don mutuel à travers le sacrement du mariage.
C'est là l'essentiel : le sacrement de votre amour. La fête ne doit en aucun cas en être l'obstacle mais une manifestation seconde.
Donc si vous trouvez l'âme sœur et que vous partagez cette sacralité de l'amour humain, vous saisirez que le sacrement est l'essentiel (à mon goût la fête qui suit m'a toujours paru empêcher d'en prendre la mesure voire déviait le sens du sacrement).
Dés lors plus besoin ni de moyen, ni de temps.
Pax et Bonum !
"Deus meus et Omnia"
"Prêchez l'Évangile en tout temps et utilisez des mots quand cela est nécessaire"

St François d'Assise

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités