Reiki

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
André
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : jeu. 29 janv. 2009, 21:30

Coeur ouvert

Message non lu par André » ven. 10 juin 2011, 19:35

Bonjour

Je suis allé voir un moine de l’église catholique de la nouvelle Jérusalem qui a ce qu'il parait est célèbre pour guérir les gens de toute sorte de maux et il m'a dit que j'avais le cœur ouvert (je crois que c'est comme ça que cela s'appelle en français) c'est a dire que les esprits s'appuient facilement contre moi et cela depuis que je suis né.

Et c'est de la que viendraient mes sautes d'humeur , anxiété , dépression etc...

Qu'est ce que l’église catholique dit de ce problème de "cœur ouvert" svp ?

Est-ce que le moine a raison ?
Et Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Matthieu 19:14

Avatar de l’utilisateur
André
Censor
Censor
Messages : 122
Inscription : jeu. 29 janv. 2009, 21:30

Re: Coeur ouvert

Message non lu par André » jeu. 16 juin 2011, 21:27

Aucune réponse ? :exclamation:
Et Jésus dit : Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Matthieu 19:14

Avatar de l’utilisateur
Eriluc
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 686
Inscription : dim. 08 févr. 2009, 16:17
Localisation : Grenoble

Re: Coeur ouvert

Message non lu par Eriluc » jeu. 16 juin 2011, 21:40

Le peu que je sais est que le "coeur ouvert" est une notion liés au Reiki qui est une méthode de soin pour apporter la paix intérieure. Seulement elle est basée sur les concepts Taoïstes chinois du Chi et du Zen... ce qui n'est pas trop compatible avec la foi catholique.
Mais qu'est ce donc que cette "église catholique de la nouvelle Jérusalem" ?

Cordialement

Eric
"Être détaché de tout - première condition pour n'être indifférent à rien." [Gustave Thibon]

Avatar de l’utilisateur
MariaMagdala
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 498
Inscription : jeu. 22 sept. 2011, 20:10

Reiki

Message non lu par MariaMagdala » mer. 15 févr. 2012, 12:31

Bonjour à toutes et tous!

J'espère que je ne vais pas m'attirer vos foudres avec ce post.
J'ai vu que le sujet a déjà été abordé sur ce forum mais j'ai quand même besoin de vos lumières.

J'ai une collègue qui m'a proposé de participer à une initiation au Reiki. ça l'avait beaucoup aidé dans son combat contre son cancer et elle continue de le pratiquer sur elle-même depuis comme technique d'auto-guérison. On a abordé ce sujet, parce que je souhaite me spécialiser dans le massage anti-douleur et que je souhaitais trouver des méthodes complémentaires pour être plus efficace.

Je ne connais pas encore ce qu'est exactement le Reiki alors si des catholiques de ce forum ont déjà pratiqué ou réprouve cette technique, j'aimerai bien connaitre leurs points de vue.

J'en ai parlé a l'homme qui partage ma vie et qui est très croyant et pour lui il n'y a pas de souci: guérir par l'imposition des mains est connu dans la Bible, Notre Seigneur le faisait et il a envoyé ses Apôtres en faire de même.
Je précise que ce n'est pas pour jouer à Jésus, mais bien pour soulager un peu la souffrance que je vois autour de moi chaque jours.
De ce qu'on m'a dit du Reiki, on devient un canal pour transmettre l'énergie/la lumière/l'amour et autres qualificatifs pour aider a Guérir: pourquoi des réactions aussi virulentes contre???
Moi même, j'essaie de vivre dans l'amour de Dieu alors pourquoi ne pas partager cet Amour?
ça ne coûte rien, ne détruit pas le corps, ni l'environnement (a l'inverse de certaines thérapeutiques)

Voila, j'espère ne pas m'exposer à des réactions trop violentes: mon objectif avant tout c'est d'apporter du bien aux gens malades dont je m'occupe.

Merci et bonne journée à vous!
Dernière modification par MariaMagdala le sam. 29 déc. 2012, 17:43, modifié 1 fois.
" A celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré" (Mc 4,25)
" A celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il croit avoir " (Lc 8,18)
[/color]

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Reiki

Message non lu par cath1250 » mer. 15 févr. 2012, 19:26

Je ne me suis jamais soignée chez un thérapeuthe pratiquant le reiki, mais bien une médecine énergétique agissant dans le but de réharmoniser les chakras, etc....

résultats à court terme : guérisons physique immédiate d'un problème de dos
résultat à long terme : mise en avant des sources des problèmes (événements vécus, personnes "toxiques" étant souvent conjoint, parents, enfants, amis, etc.....)

Le bien être prodigué par la thérapie est plus ou moins long à la première séance (quelques jours), ensuite, ce temps de bien être raccourci, bref, ce n'est pas durable. Par contre, ce qui est durable, c'est la présence des personnes "toxiques" sur lesquelles on finit par faire des fixations, comme obstacles à notre bonheur et donc, sur le long terme : risques de divisions, conflits, etc...;

je ne connais donc pas le reiki, est ce que cela peut donner le genre problèmes que je vise ci dessus je ne saurais dire. une vraie thérapie nous orienterait à comprendre les personnes dites "toxiques" (d'ailleurs, on l'est aussi pour les autres) et a aborder le chemin du pardon (le pardon donné, le pardon reçu). compréhension, pardon, acceptation sont déjà des pas vers la guérison.

ci dessous un lien vers un site qui traite entre autre du reiki.
http://www.final-age.net/2006/03/le-reiki/
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2890
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Reiki

Message non lu par ti'hamo » jeu. 16 févr. 2012, 12:57

Cette précision de Cath me semble bienvenue et éclairante : si de telles techniques entraînent la fixation sur certaines personnes de l'entourage reconnues comme "toxiques", alors le résultat semble plus une coupure d'avec l'entourage, la méfiance, la défiance,
donc à l'opposé de l'amour, du pardon et de l'apaisement.

C'est d'ailleurs me semble-t-il le problème de toute tendance "new age" : rechercher son propre confort, son propre bien-être, personnel, à soi, mais contre les autres, jusqu'à considérer autrui comme obstacle à notre bien-être.
Rien à voir avec une optique chrétienne, donc.


Après, il faut aussi savoir faire la distinction entre des techniques d'apaisement, purement physiologiques (massages, relaxation, hypnose...) et bienvenues si elles sont maîtrisées et bien pratiquées dans un bon esprit,
et les interprétations ou "explications" farfelues que certains en donnent (même sur l'ostéopathie, qui fonctionne et n'a rien de new-age, on en trouve qui partent dans des explications un peu étranges...).

J'ai comme l'impression que la plupart des gens n'aiment pas trop admettre le principe de l'empirisme (= une technique fonctionne, peut être pratiquée et améliorée, mais on ne sait pas encore réellement l'expliquer), ont besoin d'une explication, et que sur ce besoin d'explication à tout prix se greffent des croyances malsaines.


Trier, faire œuvre de discernement, pratiquer les techniques éprouvées et efficaces dans un bon état d'esprit et sans jamais pousser au repli sur soi et à la méfiance envers autrui,
me semble une bonne solution.
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Reiki

Message non lu par Raistlin » jeu. 16 févr. 2012, 13:19

Voici un lien vers un article du père Verlinde : http://www.final-age.net/2006/03/le-reiki/

Le père Verlinde, avant de retrouver le Christ, a été disciple d'un gourou hindou et a vécu dans un ashram. Il connaît donc assez bien tous ces sujets et son aide est utile pour discerner.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
cath1250
Censor
Censor
Messages : 166
Inscription : mar. 15 févr. 2011, 9:47
Localisation : belgique

Re: Reiki

Message non lu par cath1250 » jeu. 16 févr. 2012, 14:10

si de telles techniques entraînent la fixation sur certaines personnes de l'entourage reconnues comme "toxiques", alors le résultat semble plus une coupure d'avec l'entourage, la méfiance, la défiance,
donc à l'opposé de l'amour, du pardon et de l'apaisement.
je précise que c'est avec bien du recul que je me suis rendue compte de cela. le poison est "distillé" au goutte à goutte. A cette époque, je n'étais pas chrétienne, j'étais en recherche et donc "ouverte" à tout..... Il s'agit de Mon expérience, peut être que d'autres n'auraient pas eu les effets que je décris ou auraient fait preuve d'un discernement immédiat grâce à une foi bien rodée.
Quand je parlerais les langues des hommes et celles des anges, si je n'ai pas l'amour je ne suis qu'une pièce de bronze qui résonne, qu'une cymbale qui retentit...
...L'amour est patient ; l'amour est plein de bonté. L'amour n'est point envieux ; il n'est pas présomptueux, il ne s'enfle pas d'orgueil. Il ne fait rien de malhonnête ; il ne cherche pas son intérêt ; il ne s'aigrit pas ; il ne soupçonne point le mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il met sa joie dans la vérité. Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout....

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités