Vos questions sur le baptême

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7906
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Un nouveau baptême

Message non lu par Christophe » dim. 23 mai 2010, 17:17

Elliott a écrit :Je passe ma confirmation cette année
Vous avez commencé à réviser ? :-D
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Elliott
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : lun. 14 sept. 2009, 17:16
Localisation : La Réunion

Re: Un nouveau baptême

Message non lu par Elliott » dim. 23 mai 2010, 20:45

Bonjour, :)

C'est mon collège qui m'a proposé de faire ma confirmation cette année , j'ai accepté avec plaisir :-D. Mais je n'ai eu, pour l'instant, aucunes informations :/ . Nous avons un aumônier , je vais essayer de discuter avec lui ;) .
Thérèse de l’Enfant Jésus : « Si j’avais commis tous les crimes possibles, j’aurais toujours confiance, je sens que toute cette multitude d’offenses serait comme une goutte d’eau jetée dans un brasier ardent »

Avatar de l’utilisateur
k.krystel4
Barbarus
Barbarus

Baptême enfant adultérin

Message non lu par k.krystel4 » ven. 02 juil. 2010, 19:16

Bonjour,


Est-il possibe de baptiser son enfant né d'un adultère ?

Merci de vos réponses

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3173
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Bapteme enfant adultérin

Message non lu par Griffon » sam. 03 juil. 2010, 11:17

Evidemment !

De plus, qu'y peut l'enfant ?
Ce serait un comble de faire tomber sur l'enfant la faute des parents.
Ce n'est pas ce que nous a appris le Christ.

Cordialement,

Griffon.

Avatar de l’utilisateur
Columbanus
Rector provinciæ
Rector provinciæ
Messages : 510
Inscription : jeu. 21 août 2008, 13:53
Conviction : Catholique romain traditionaliste
Localisation : Artois

Re: Bapteme enfant adultérin

Message non lu par Columbanus » sam. 03 juil. 2010, 14:30

Normalement, rien ne s'y oppose!

Columbanus.
« Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié... »

Harfang
Persona
Persona
Messages : 1427
Inscription : mar. 09 sept. 2008, 23:45

Re: Bapteme enfant adultérin

Message non lu par Harfang » sam. 03 juil. 2010, 16:52

Bien sûr ! Le baptême est pour TOUS les hommes.
« O Crux Ave Spes Unica ! »
http://vidi-aquam.blogspot.com/

Avatar de l’utilisateur
OlivierT
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : lun. 24 août 2009, 14:27
Localisation : Bassenge (Liège-Belgique)

Re: Bapteme enfant adultérin

Message non lu par OlivierT » sam. 03 juil. 2010, 18:25

Absolument,
Il n'est pas responsable de l'acte adultérin qui l'a fait naître.
Pourquoi ne serait-il pas accueilli au sein de notre Communauté, investi de l'Esprit pour mener sa vie?
Baptisons-le, accueillons-le, et que le souffle de l'Esprit gonfle ses voiles. Il n'aura pas à ramer.

Olivier

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3173
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Bapteme enfant adultérin

Message non lu par Griffon » dim. 04 juil. 2010, 8:50

Bien sûr !

Il serait injuste de faire porter à l'enfant la faute de ses parents.
Et tous, nous sommes enfants de Dieu, "faits" pour ce sacrement.

Par contre, on va demander aux parents s'ils sont prêts à éduquer l'enfant dans la foi catholique.
Sans cela, le baptême n'a pas de sens.
Le baptême n'est ni une amulette magique, ni un passe-droit social.

Cordialement,

Griffon.
Jésus, j'ai confiance en Toi,
Jésus, je m'abandonne à Toi.
Mon bonheur est de vivre,
O Jésus, pour Te suivre.

Avatar de l’utilisateur
Séverin
Barbarus
Barbarus

Re: Bapteme enfant adultérin

Message non lu par Séverin » dim. 04 juil. 2010, 18:32

Bien sur qu'un enfant né d'un adultère peut être baptisé , il suffit que l'un des parents demande pour lui le baptême. Il n'y a aucun problème ni empechement.

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10513
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Bapteme enfant adultérin

Message non lu par Fée Violine » dim. 04 juil. 2010, 21:40

Le baptême est pour tout le monde! L'enfant n'est pas responsable des péchés de ses parents! (d'ailleurs tous les parents sont pécheurs)

Avatar de l’utilisateur
OlivierT
Censor
Censor
Messages : 83
Inscription : lun. 24 août 2009, 14:27
Localisation : Bassenge (Liège-Belgique)

Re: Bapteme enfant adultérin

Message non lu par OlivierT » lun. 05 juil. 2010, 9:07

J'adore cette unanimité enthousiaste.
Relisez les réponses depuis le début du fil, c'est amusant.

David_
Civis
Civis
Messages : 1
Inscription : sam. 14 août 2010, 4:58

Vos questions sur le baptême (enfants ou adultes)

Message non lu par David_ » sam. 14 août 2010, 5:07

David a écrit :Salut.

Quelqu'un ma donnez l'impression que, parmi les francophones, on ne croit pas que le sacrement du Baptême est absolument nécessaire d'être reçu par chaque individu qui sera sauvé.

Mais je crois (a cause du définition ex cathedra, du Conseil Oecuménique de Vienne, St. Jean 3:5 - et d'autres raisons ainsi que ces deux), que chaque âme doit nécessairement recevoir la caractère d'un Chrétien, et que la seule façon de la recevoir c'est par l'administration, dans l'eau, du sacrement du Baptême, et que cela c'est un dogme du religion Catholique.

Le définition est ainsi:
Pape Clément V, Conseil de Vienne, AD 1311-1312 (Tanner Vol. 15, p. 361) Ad hoc baptisma unicum baptizatos omnes in Christo regenerans est, sicut unus Deus ac fides unica, ab omnibus fideliter confitendum, quod celebratum in aqua in nomine Patris et Filii et Spiritus Sancti, credimus esse tam adultis quam parvulis communiter perfectum remedium ad salutem.
Quel est le sentiment qu'on trouve parmi les francophone?
Finalement, veuillez me pardonnez pour mon Français. On ne croirais jamais que c'était ma langue maternelle (cette poste a pris pas mal du temps a écrire, et ma grammaire est probablement horrible)! Je ne pratique pas assez, ni en parlant ni en écrivant.

Merci en avance pour vos réponses.


David

Avatar de l’utilisateur
Griffon
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 3173
Inscription : sam. 26 déc. 2009, 20:24

Re: Un question a propos du Baptême

Message non lu par Griffon » sam. 14 août 2010, 12:15

Bien sûr, David !

Cela mérite sans doute un peu de développements.

Si vous connaissez Jésus et l'Eglise, la moindre des choses est de rentrer par le baptême sans attendre dans la communion de enfants de Dieu qui sont déjà sauvés.
Evidemment, le baptême n'est pas magique : avec le baptême, on revêt de l'homme nouveau et on devient citoyen du Royaume de Dieu. Sinon, on trahit le sacrement, ce qui est encore plus grave que de ne pas se faire baptiser.

Mais il faut bien reconnaître que certains sont empêchés au cours de leur vie terrestre.
Il sont néanmoins des enfants de Dieu, même s'ils ne le savent pas.
Dieu les aime et les veut également dans son Royaume.
Ils rencontreront Jésus pour leur jugement.
Un Jésus que nous savons miséricordieux, car Il est le Sauveur.

Cordialement,

Griffon.

Avatar de l’utilisateur
Raistlin
Prætor
Prætor
Messages : 8191
Inscription : jeu. 01 mars 2007, 19:26
Localisation : Paris

Re: Un question a propos du Baptême

Message non lu par Raistlin » lun. 16 août 2010, 11:00

David_ a écrit :Mais je crois (a cause du définition ex cathedra, du Conseil Oecuménique de Vienne, St. Jean 3:5 - et d'autres raisons ainsi que ces deux), que chaque âme doit nécessairement recevoir la caractère d'un Chrétien, et que la seule façon de la recevoir c'est par l'administration, dans l'eau, du sacrement du Baptême, et que cela c'est un dogme du religion Catholique.
Hé bien vous êtes dans l'erreur puisqu'il existe deux autres façons, reconnues par l'Église, de recevoir le Baptême : le Baptême de désir et le Baptême de sang.


@ Griffon :
A proprement parler, seuls les chrétiens sont enfants de Dieu au sens de l'adoption filiale. Certes, les non chrétiens peuvent être dits enfants de Dieu dans le sens où Il est leur Créateur mais ils ne sont pas Ses fils et et Ses filles comme le sont les chrétiens. L'adoption filiale s'obtient par la seule union à Jésus-Christ.

C'est vrai qu'il semble à la mode d'appeler tout un chacun enfant de Dieu. Pourquoi pas. Mais il faut aussi rappeler la spécificité du Baptême qui seul nous fait entrer dans une relation filiale avec Dieu.

Cordialement,
« Dieu fournit le vent. A l'homme de hisser la voile. » (Saint Augustin)

Avatar de l’utilisateur
Olivier C
Consul
Consul
Messages : 1177
Inscription : jeu. 13 août 2009, 22:44
Conviction : Catholique
Localisation : Forum Segusiavorum
Contact :

Re: Un question a propos du Baptême

Message non lu par Olivier C » jeu. 11 nov. 2010, 15:24

Raistlin a écrit :Hé bien vous êtes dans l'erreur puisqu'il existe deux autres façons, reconnues par l'Église, de recevoir le Baptême : le Baptême de désir et le Baptême de sang.
Tout à fait, il y a une manière de comprendre la médiation de l'Eglise, la tradition l'a développée : Hors de l’Église point de salut ?
Ἐμοὶ γὰρ τὸ ζῆν Χριστὸς καὶ τὸ ἀποθανεῖν κέρδος. < christus.fr >

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités