Pourquoi l'homme est-il imparfait?

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Avatar de l’utilisateur
mike.adoo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1325
Inscription : sam. 08 mai 2010, 11:37

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par mike.adoo » ven. 04 déc. 2015, 19:43

sc001 a écrit :Et si le but est de s'améliorer sur terre, pourquoi Dieu (s'il est tout puissant) ne nous a-t-il pas tout simplement créé "fini" ?
Imaginez un homme qui voudrait aller sur le mont Blanc. Un pilote lui propose de l'y transporter grâce à son hélicoptère. On peut y voir de nombreux avantages : gain de temps, fatigue modérée, résultat garanti. Bilan : quelques photos ...et une journée très vite oubliée .

Si, au contraire, cet homme désire faire l'ascension par ses propres moyens, il devra tout planifier : équipement, nourriture, météo ... Livré à lui-même, il devra gérer son effort, ménager des poses, réfléchir, souffrir, et, peut-être, gagner le sommet (ou pas ). S'il y arrive, le souvenir de cette randonnée sera imprimé dans sa mémoire et il en sortira grandi.

Dans le cas contraire, il se posera des questions et envisagera une préparation plus sérieuse en vue d'un autre essai (perdre du poids, faire un régime, de la musculation, arrêter de fumer ...)

Ce qui est important, ce n'est pas le but, c'est le cheminement qui lui apprendra beaucoup sur lui même. Je doute fort qu'un petit tour en hélicoptère l'incite à arrêter le tabac !

Avatar de l’utilisateur
Man1905487
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Man1905487 » mar. 28 mai 2019, 22:21

Bonjour,

Vous avez tout à fait raison, à croire qu’il aurait fallu s’inventer un Dieu. Tellement nous sommes misérables.

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 242
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Briscard » mer. 05 juin 2019, 17:13

Cher sc001,

Votre question très pertinente est de celles que les mystères de la religion, la nôtre, peuvent amener à se poser quand on se met à raisonner, ce qui est le commencement de la fin car on ne trouve jamais de réponse surtout avec notre esprit humain très limité. Ce peut être aussi le commencement du doute qui est l'ennemi de la foi.

Quand on a la foi; la vraie, on ne se pose aucune question surtout comme la vôtre. Car il y en aurait des dizaines et des dizaines à se poser sans trouver la moindre réponse "raisonnable" tellement la religion chrétienne comporte de mystères insolubles pour l'homme.

Voyez-vous, cher sc001, pratiquez votre foi tranquillement sans chercher à comprendre quoi que ce soit...

L'homme est imparfait c'est vrai mais beaucoup deviennent des saints en pratiquant ce que notre Dieu nous demande. Et puis, n'oublions pas sa miséricorde qui est immense. Hein ?

Avatar de l’utilisateur
Fée Violine
Consul
Consul
Messages : 10554
Inscription : mer. 24 sept. 2008, 14:13
Conviction : Catholique ordinaire. Laïque dominicaine
Localisation : France
Contact :

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Fée Violine » mer. 05 juin 2019, 22:14

Briscard, si c'est ce que vous pensez vraiment, je me demande ce que vous faites sur un forum qui a comme sous-titre "pour l'intelligence de la foi" ?

Ce que vous décrivez là s'appelle le fidéisme et c'est condamné par l'Église.

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 242
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Briscard » jeu. 06 juin 2019, 13:47

Fée Violine a écrit :
mer. 05 juin 2019, 22:14
Briscard, si c'est ce que vous pensez vraiment, je me demande ce que vous faites sur un forum qui a comme sous-titre "pour l'intelligence de la foi" ?

Ce que vous décrivez là s'appelle le fidéisme et c'est condamné par l'Église.

Je ne connais pas du tout ce terme de "fidéisme" et je ne saisis pas non plus le sens de cette expression "l'intelligence de la foi".

Une explication claire et précise les concernant me serait donc des plus utiles.

Bien sûr que je pense ce que j'ai écrit plus haut. La foi seule permet de tout absorber de la religion chrétienne faite de multiples mystères comme le répètent sans arrêt tous nos religieux, pape y compris.

Je ne vois pas non plus en quoi ce que je viens d'écrire est en contradiction avec ce forum. Je suis persuadé de lire la même chose ou presque écrite par d'autres
....

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 861
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Libremax » jeu. 06 juin 2019, 16:24

Briscard a écrit :
jeu. 06 juin 2019, 13:47
Je ne connais pas du tout ce terme de "fidéisme" et je ne saisis pas non plus le sens de cette expression "l'intelligence de la foi".

Une explication claire et précise les concernant me serait donc des plus utiles.

Bien sûr que je pense ce que j'ai écrit plus haut. La foi seule permet de tout absorber de la religion chrétienne faite de multiples mystères comme le répètent sans arrêt tous nos religieux, pape y compris.

Je ne vois pas non plus en quoi ce que je viens d'écrire est en contradiction avec ce forum. Je suis persuadé de lire la même chose ou presque écrite par d'autres
....

Le fidéisme consiste à exclure la raison de la foi. Or, l'une ne va pas sans l'autre, c'est tout l'objet de l'encyclique "Fides et Ratio" de Jean-Paul II en 1998. Ne pas questionner la foi, ne pas chercher à la comprendre avec sa raison, (c'est le fidéisme) c'est ne pas la vivre avec l'intégralité de ce que nous sommes, puisque nous sommes aussi des esprits doués de raison.

Les mystères de la foi chrétienne ne sont pas des obstacles à la raison. Ils l'invitent, au contraire. Comme le disait François Varillon, ils sont ce que la raison n'a jamais fini d'explorer.

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 242
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Briscard » dim. 09 juin 2019, 12:51

Libremax a écrit :
jeu. 06 juin 2019, 16:24


Les mystères de la foi chrétienne ne sont pas des obstacles à la raison. Ils l'invitent, au contraire. Comme le disait François Varillon, ils sont ce que la raison n'a jamais fini d'explorer.
Vous mettez justement le doigt dessus ! Si, justement, la raison humaine est un obstacle de taille à tous les mystères que contienne la foi chrétienne.
Je n'en citerai que deux : la conception de Jésus sans l'intervention physique d'un homme et la résurrection des corps à la fin des temps....sans évoquer tous les autres...

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 861
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Libremax » dim. 09 juin 2019, 18:08

Briscard a écrit :
dim. 09 juin 2019, 12:51
Vous mettez justement le doigt dessus ! Si, justement, la raison humaine est un obstacle de taille à tous les mystères que contienne la foi chrétienne.
Je n'en citerai que deux : la conception de Jésus sans l'intervention physique d'un homme et la résurrection des corps à la fin des temps....sans évoquer tous les autres...
C'est voir le verre à moitié vide, ou à moitié plein.
Je pense que vous le voyez à moitié vide.
Nous ne pouvons pleinement saisir avec la raison les mystères chrétiens comme l'Incarnation et la résurrection de la chair. À partir de ce constat, il y a deux voies : renoncer à toute réflexion, à toute analyse sur ces vérités de foi, ou bien, au contraire, les explorer, les argumenter, les questionner.

Nous ne pouvons pas expliquer entièrement le mystère de l'Incarnation. Mais nous pouvons comprendre pourquoi il est nécessaire au Salut relativement à sa réalité biologique, comment ce mystère réalise pleinement ce qu'ont annoncé les Prophètes, ce qu'il implique sur la nature du Christ, discerner ce qui le différencie des conceptions de demi-dieux païens, donner un sens à la maternité de la Vierge Marie, etc. Tout ceci est affaire de raison.
Autrement dit, ce mystère ne rejette pas la raison, au contraire : il invite à être sondé encore et encore, sans jamais pouvoir être épuisé.

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Invité » lun. 10 juin 2019, 19:57

Bonjour Briscard,

La raison participe à la foi. Le récit de l'Annonciation nous l'enseigne:

A la salutation de l'ange qui lui souffle l'Esprit, "Marie fait reflexion: que peut être cette salutation ?". Cette réflexion de Marie est la pensée discursive faisant retour sur elle même dans une "conception".

Il ne faut pas confondre le mystère et la révélation du mystère, sa formulation pour notre raison.

Quand Marie se nomme Immaculée Conception, elle ne fait pas que l'être, elle le formule à la raison de l'homme. Et si Dieu veut que l'homme connaisse par la raison le mystère de l'Immaculée Conception, c'est parce qu'il veut que nous y participions car c'est pour nous qu'Elle le dit (et non seulement qu'elle l'est): c'est pour nous faire participer de cette conception sinon Dieu ne nous le ferait pas partager au moyen de la raison. Et c'est par la raison qu'il nous révèle ce mystère, car qu'est-ce que l'Immaculée Conception sinon la "possibilité de Dieu" et nous la faire partager, c'est nous donner cette possibilité de devenir Dieu, à nous les hommes. L'Immaculée Conception nous enfante bien à la divinité. Elle est celle qui peut Dieu en nous (Jésus dit en Saint Jean 10: "j'ai dit vous êtes dieux", et à Jean:"Voici y'a mère ").

Ainsi l'incarnation est une "conception" que Marie formule par la raison (vérité logique) et dont la réponse est Jésus incarné (Vérité ontologique).

Dieu fait participer tout l'homme, tout ce qu'il est dans sa constitution (esprit, âme, corps) pour le connaître. L'intelligence y compris (dont la raison fait partie):

"Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de toute ton âme, de tout ton coeur, de toute ta force, de toute ton intelligence (!)...".

Et oui l'intelligence aussi participe à l'amour de Dieu et donc à sa connaissance (à travers la formulation du mystère pour que nous puissions le concevoir en nous, et de cette conception le faire naître en nous.

Mais qui est Jésus sinon le logos (discours et raison) et ne demande-t'il pas de croire en lui ? Car après la conception de Marie (intelligence mariale spiritualisee par l'Esprit et provoquant la "réflexion" discursive, donc l'activité de la raison), Elizabeth dira:"heureuse celle qui a cru...": la croyance suit l'activité de l'intelligence, comme le croyant croît au logos (raison).

Mais voilà: dans le processus de la conception divine, la raison s'interroge et ne peut répondre au mystère ("que peut être cette salutation?" dit Marie). Sa réponse est pourtant un verbe (!) fait chair. Aussi on voit par l'Annonciation que l'activité de la raison est nécessaire à la conception de Dieu et à sa naissance en nous: c'est par l'evangile que nous croyons: par une lecture, donc par notre intelligence (spiritualisée, activée par l'Esprit saint).

Dois-Je continuer Briscard ?

Avatar de l’utilisateur
Briscard
Quæstor
Quæstor
Messages : 242
Inscription : jeu. 29 nov. 2018, 15:31
Conviction : Chrétien tout simplement
Localisation : Yvelines & Finistère

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Briscard » mar. 11 juin 2019, 11:43

Non, ce n'est pas la peine, car vous brodez sur l'annonciation et les paroles de Marie, mais vous ne traitez pas du fond du tout.

Cela ne m'apporte strictement rien...

Avatar de l’utilisateur
Invité
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi l'homme est-il imparfait?

Message non lu par Invité » mar. 11 juin 2019, 15:37

Ce que vous appelez "broder" s'appelle méditer.
Et méditer les évangiles ("broder sur l'Annonciation") est ce que nous demande Jésus:

"si vous demeurez dans ma parole la mienne, vous êtes pour de vrai mes disciples...".

Je constate que méditer les évangiles ne vous apporte rien. Soit. Affaire classée.

Maintenant quel est donc ce fond dont il faut traiter ? Vous oubliez de nous le faire savoir.

Comment ne pas saisir que Marie qui reçoit l'Esprit pour enfanter, c'est l'intelligence (dont la raison) qui reçoit l'intelligible (la lumière) et l'enfanter dans un logos.

Sans la rationalisation de Marie, point de conception. Et lire que l'Annonciation ne traite pas du fond. Mais il l'expose ce fond marial !
Marie est la "terre (substance vierge) à travailler à la sueur de son front (lieu analogique de l'intellect)".

Amicalement.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités