Le Jugement dernier

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
antoine75
Senator
Senator
Messages : 899
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Le jugement de Dieu

Message non lupar antoine75 » dim. 01 avr. 2018, 8:48

Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne.
Jésus ne nous dit -il pas un prémisse du jugement dernier ? Il nous dit que sur terre, toute personne qui se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges, de vaurien mérite d'être puni par la loi, mais ce qui m'intéresse plus ici, c'est le terme insensé qui est puni par la géhenne. Est-ce ainsi que l'on va être jugé, si on dit à quelqu'un qu'il est insensé, ira en enfer (que ce soit vrai ou faux !) ? Car seul Dieu sonde les cœurs et sait la valeur de chacun. Ne jugez donc personne de fou sinon vous risquez d'aller en enfer !

antoine75
Senator
Senator
Messages : 899
Inscription : sam. 04 oct. 2014, 20:52

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar antoine75 » mar. 03 avr. 2018, 18:42

Si on aime Jésus de toutes ses forces mais qu'on s'en sert pour confondre son prochain, c'est peanuts. On doit respecter son prochain. Jésus dira sûrement je ne vous connais pas ...

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Le jugement de Dieu

Message non lupar Libremax » mer. 04 avr. 2018, 15:49

Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d'être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d'être puni par le feu de la géhenne.
Jésus ne nous dit -il pas un prémisse du jugement dernier ? Il nous dit que sur terre, toute personne qui se met en colère contre son frère mérite d'être puni par les juges, de vaurien mérite d'être puni par la loi, mais ce qui m'intéresse plus ici, c'est le terme insensé qui est puni par la géhenne. Est-ce ainsi que l'on va être jugé, si on dit à quelqu'un qu'il est insensé, ira en enfer (que ce soit vrai ou faux !) ? Car seul Dieu sonde les cœurs et sait la valeur de chacun. Ne jugez donc personne de fou sinon vous risquez d'aller en enfer !
Attention ; pour le christianisme, le Jugement Dernier est autre chose que le jugement particulier.
Nous serons tous jugés personnellement. Mais à la fin des temps, après le retour du Christ, c'est là qu'il est question, dans la Bible et pour l'Eglise, du Jugement Dernier qui est l'accomplissement de la Création.
Je crois que nous serons jugés sur notre amour, c'est à dire sur notre capacité à aimer.
Et que tous nos gestes, nos paroles, nos pensées, construisent -ou détruisent cette capacité.
C'est pour cela que traiter notre frère de crétin est grâve, parce que cela blesse notre amour tout autant que la personne visée.

Avatar de l’utilisateur
papounet
Ædilis
Ædilis
Messages : 46
Inscription : lun. 01 mai 2017, 14:59
Conviction : Catholique proche de notre Pape François
Localisation : yvelines & finistère
Contact :

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar papounet » mer. 04 avr. 2018, 16:14

@Libremax & antoine

Dire que c'est grave (et que donc nous irons en enfer dans les flammes), pour avoir traité quelqu'un de "crétin" me parait quand même complètement aberrant, pour le moins excessif.

Que faites vous de la miséricorde de Dieu qui serait infinie ,y compris pour les plus grands criminels, que les responsables religieux nous rappellent sans cesse ?

gerardh
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 4599
Inscription : ven. 26 déc. 2008, 20:02
Conviction : chrétien non catholique
Localisation : Le Chambon sur Lignon (France)

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar gerardh » mer. 04 avr. 2018, 16:54

_______

Bonjour,

Dans la Bible le mot insensé a une acception spécifique : "l'insensé a dit en son cœur : il n'y a pas de Dieu".

Pour moi, le jugement dernier s'applique essentiellement au jugement des méchants.


________

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar Libremax » jeu. 05 avr. 2018, 0:12

@Libremax & antoine

Dire que c'est grave (et que donc nous irons en enfer dans les flammes), pour avoir traité quelqu'un de "crétin" me parait quand même complètement aberrant, pour le moins excessif.

Que faites vous de la miséricorde de Dieu qui serait infinie ,y compris pour les plus grands criminels, que les responsables religieux nous rappellent sans cesse ?
Bonsoir armide,
Je fais grand cas de la miséricorde infinie de Dieu.
Je crois seulement que cette miséricorde doit être réciproque, s'il s'agit de vivre la pleine communion avec Dieu dans ce qu'on appelle le Paradis. C'est à dire que notre coeur devra être totalement tourné vers l'amour. Si notre coeur se refuse à un tel amour infini, ou bien s'il n'est pas prêt, alors nous ne pourrons que nous purifier, ce qui sera vraisemblablement douloureux, ou bien nous détourner, et c'est ça, l'enfer. Dieu ne peut pas imposer Sa miséricorde et Sa charité.

C'est pour cela qu'il est grave de traiter son frère de crétin. Jésus y va du même style en disant qu'il vaut mieux s'arracher un oeil plutôt que de regarder en coin la femme du voisin. Tout cela est grave, parce que c'est trop bête : en nous laissant salir par de petits gestes idiots, on obscurcit peu à peu notre coeur. Au vu de ce que nous risquons en définitive de manquer, c'est vraiment trop bête. Voilà pourquoi, je pense, Jésus ne cesse de nous mettre en garde.

Gemini
Ædilis
Ædilis
Messages : 15
Inscription : ven. 27 mai 2016, 23:33
Conviction : catholique

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar Gemini » ven. 06 avr. 2018, 17:41

Bonjour,
Tout comme le souligne Libremax, j'ai vraiment l'impression en lisant ce fil qu'il y a une confusion entre jugement particulier et jugement dernier.

Pour rappel.

Jugement particulier: Jugement personnel de l'âme après la mort. Trois possibilités, paradis, enfer et purgatoire.

Jugement dernier: Jugement dans le corps physique après la résurrection de la chair et la venue du Christ (la parousie).
Confirmation "publique" du jugement particulier et mise en exergue de la conséquence du mal de nos actes commis à travers non pas seulement notre vie mais jusqu'à la fin des temps.
Deux possibilités, paradis et enfer, les âmes du purgatoire ayant purgées leurs peines, celles-ci sont vouées au paradis.

Nous sommes jugés sur l'amour ou notre manque d'amour (péché par omission) mais aussi sur nos actes mêmes (autres péchés non repentis).

Mourir avec un seul péché mortel (acte grave, fait en connaissance de cause et avec pleine volonté) étant suffisant pour nous damner d'après le catéchisme.

Astya
Censor
Censor
Messages : 168
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar Astya » ven. 13 avr. 2018, 18:43

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il apporter des précisions sur l'expression "fin des temps" ? Est-ce une expression qui vient de l'Ancien Testament ? Pourquoi le pluriel ?

Si j'ai bien compris : après la fin des temps et le jugement dernier, commence l'éternité : doit-on alors appréhender l'éternité comme un autre temps, infini, ou bien comme autre chose que le temps, ou les temps , ou bien comme un état stationnaire hors du (des) temps ?

Dernière question : les Hébreux avaient-ils la même conception linéaire du temps que nous ? Ou bien avaient-ils une conception cyclique, ce qui expliquerait le pluriel des temps ?

Pour ce qui est du jugement dernier, n'est-ce pas plutôt une annihilation du mal (par combustion comme un feu de paille ?) qu'une période de souffrance infinie ? A partir du jugement dernier, la situation change et il n'y a plus de place pour le mal ?

:oops: Désolée, mes questions ne sont peut-être pas très claires.

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar Libremax » sam. 14 avr. 2018, 19:39

Bonjour,

Quelqu'un pourrait-il apporter des précisions sur l'expression "fin des temps" ? Est-ce une expression qui vient de l'Ancien Testament ? Pourquoi le pluriel ?

Si j'ai bien compris : après la fin des temps et le jugement dernier, commence l'éternité : doit-on alors appréhender l'éternité comme un autre temps, infini, ou bien comme autre chose que le temps, ou les temps , ou bien comme un état stationnaire hors du (des) temps ?

Dernière question : les Hébreux avaient-ils la même conception linéaire du temps que nous ? Ou bien avaient-ils une conception cyclique, ce qui expliquerait le pluriel des temps ?

Pour ce qui est du jugement dernier, n'est-ce pas plutôt une annihilation du mal (par combustion comme un feu de paille ?) qu'une période de souffrance infinie ? A partir du jugement dernier, la situation change et il n'y a plus de place pour le mal ?

:oops: Désolée, mes questions ne sont peut-être pas très claires.
Bonjour Astya,
La fin des temps est une expression surtout néo-testamentaire.
Dans le livre de Daniel (dans l'Ancien Testament, donc), on parle bien du temps de la fin, ou d'un temps qui sera la fin ; c'est assez équivalent, mais c'est à peu près tout.
On utilise le pluriel parce qu'ici, le "temps" en question n'est pas une durée définie. Dans les textes originaux, la formulation peut aussi bien se traduire par fin des temps que par fin du monde, fin de l'âge, ou des âges, de l'ère... La fin ayant plutôt un sens de complétion, donc, quasiment d'accomplissement, que d'arrêt soudain.

Nul n'oblige personne à appréhender l'éternité d'une façon plutôt que d'une autre. On peut très bien partir du principe que les textes évoquent la fin des temps terrestres, et qu'il y a ensuite, un temps lié à autre chose, mais tout de même un temps.
Ou bien qu'on est hors du temps. Rien ne nous décrit ce qui est au-delà du temps.

Il semblerait que les hébreux avaient une conception assez cyclique du temps. La pratique de la prophétie elle-même repose dans la lecture des évènements passés aidant à mieux comprendre les évènements présents et permettant de projeter une parole pour l'avenir.
Mais à cette vision cyclique s'ajoutait pourtant la conviction, dès l'Ancien Testament, que l'Histoire avait un déroulement, un sens. c'est justement toutes les allusions au Jour du Seigneur, au messianisme, que le christianisme accomplit dans le Jugement Dernier.

Le Jugement Dernier, comme son nom l'indique, est un jugement : il y a donc l'idée de manifestation de la justice. Les textes ne décrivent pas d'annihilation, pas d'anéantissement du mal. Le mal est vaincu, définitivement écarté, mais les textes ne parlent pas précisément de combustion ... même s'ils parlent de feu éternel. Qui sait, c'est peut-être ce qu'ils sous-entendent? Mais même si c'est le cas, les évangiles semblent bien nous dire que ce serait une grande souffrance ...

Astya
Censor
Censor
Messages : 168
Inscription : lun. 04 juil. 2016, 16:07
Conviction : baptisée catholique assurément déiste

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar Astya » sam. 21 avr. 2018, 15:42

Merci Libremax pour votre réponse éclairante.

Comme j'ai vécu mon enfance en partie à la campagne, j'ai des souvenirs de feu de paille, parfois d'énormes volumes de paille, avec un embrasement et une combustion quasi instantanée : c'est impressionnant de rapidité, et après le volume des cendres est si petit qu'on a l'impression qu'il n'y a plus rien. Ces images me reviennent avec les textes concernant le Jugement : la séparation du grain et de la paille, la paille jetée au feu.

Trinité
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1830
Inscription : lun. 02 févr. 2015, 22:50
Conviction : catholique

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar Trinité » sam. 21 avr. 2018, 22:13

Bonsoir,
Dans Marc 13 on peut lire:

Alors on verra le Fils de l'homme venant sur les nuées avec une grande puissance et avec gloire. Alors il enverra les anges, et il rassemblera les élus des quatre vents, de l'extrémité de la terre jusqu'à l'extrémité du ciel.

Puisqu'il parle de l'extrémité du ciel, faut il en déduire qu'il fait allusion aux élus déjà morts et se trouvant au ciel,

Avatar de l’utilisateur
Apocalypse21
Censor
Censor
Messages : 120
Inscription : jeu. 30 janv. 2014, 18:33
Conviction : Chrétien
Localisation : Grand Est, France
Contact :

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar Apocalypse21 » lun. 11 juin 2018, 14:52

Bonjour à tous,

Je ne sais pas si c'est le bon sujet pour parler de ça, mais le sujet étant le jugement dernier, je pense que oui.

Ma question est simple et précise et j'attends une réponse claire et précise et sans de longs discours. Ayant déjà étudié ce sujet avec des amis protestants évangéliques et deux témoins de Jehovah, ça m'a mis en confusion surtout avec les témoins de Jehovah. Avec les évangéliques je n'ai pas trop compris non plus.

Prouvez-moi avec des citations de la Bible que l'Enfer existe !

Excusez-moi si je peux paraître un peu brusque dans ma demande mais j'ai besoin d'avancer parce que j'avoue que les explications des témoins de Jehovah sont claires notamment sur ce point : "Comment un père peut-il faire souffrir des enfants dans un Enfer" !

Quand nous disons Enfer de feu qu'est-ce que cela veut dire ? Est-ce que c'est réellement biblique la torture ou seulement dans les films ?

Merci de vos réponses.

Julien
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu.

Apocalypse 21,1

Avatar de l’utilisateur
Libremax
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 758
Inscription : mer. 01 avr. 2009, 16:54
Conviction : chrétien catholique

Re: Le Jugement dernier

Message non lupar Libremax » lun. 11 juin 2018, 19:20

Bonjour Apocalypse21.
Matthieu 13:50 et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.
Mt25.41 Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche: "Allez-vous-en loin de moi, maudits, au feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.
Mt25.45 Alors il leur répondra: "En vérité, je vous le déclare, chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces plus petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait".
Mt25.46 Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes à la vie éternelle».

Mc9.47 Et si ton œil entraîne ta chute, arrache-le; il vaut mieux que tu entres borgne dans le Royaume de Dieu que d'être jeté avec tes deux yeux dans la géhenne,
Mc9.48 où le ver ne meurt pas et où le feu ne s'éteint pas.

Jn5.29 et ceux qui auront fait le bien en sortiront pour la résurrection qui mène à la vie; ceux qui auront pratiqué le mal, pour la résurrection qui mène au jugement.

2Th1.6 Il est juste, en effet, que Dieu rende détresse pour détresse à vos oppresseurs,
...
2Th1.9 Leur châtiment sera la ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de l'éclat de sa majesté,
...Et il y en a bien d'autres.

Comment un Père aimant peut-il faire souffrir ses enfants dans un enfer ?

C'est une question à laquelle il faut répondre avec précaution. Celle de ne pas tout savoir, hormis une chose : l'Ecriture nous prévient assez largement (ces versets ci-dessus nous le montrent) pour que nous prenions la question de l'enfer au sérieux.

Seulement, l'Ecriture nous enseigne aussi que Dieu est infiniment miséricordieux. Nous pouvons en prendre pour preuve la parabole du Fils Prodigue, qui parle d'un père qui attend, qui ne cesse d'attendre le retour de son fils parti au loin, et qui, quand il revient, lui pardonne tout.

Il faut donc observer que l'Ecriture enseigne l'Enfer malgré la Miséricorde de Dieu.
On pourrait peut-être oser une hypothèse : peut-être l'Enfer est-il alors le résultat de la Miséricorde de Dieu.
Parce que si Dieu est amour, s'Il est Miséricorde, alors tout ce qu'Il fait, c'est par amour.

Pour mieux comprendre l'Enfer, il faut peut-être comprendre ce que nous appelons "Paradis". Or, le paradis, c'est entrer en totale communion avec Dieu, c'est devenir pleinement enfants de Dieu, et comme le Fils qui est Un avec le Père, c'est devenir comme Dieu, c'est en quelque sorte revêtir la Gloire de Dieu qui sera en nous et avec nous.("Soyez Parfait comme votre Père céleste est parfait" dit Jésus)
Et peut-être faut-il accepter que certaines personnes ne pourront pas vivre cela, et même, ne le voudront pas, parce que c'est très beau, mais c'est exigeant.

Et voilà pourquoi l'Enfer pourrait être le fruit de la Miséricorde de Dieu : Dieu ne peut pas nous forcer à L'aimer comme Il nous aime. Or, le Paradis, c'est peut-être bien cela, rien de moins que cela. Mais Dieu respecte notre dignité, Il ne va pas nous reprogrammer dans l'au-delà, nous aurons à désirer pleinement nous unir à Lui.

Dans la parabole du Fils Prodigue, le Père pardonne à son fils parce qu'il revient, et parce qu'il est désolé. Il ne lui accorde pas son pardon à son insu, ni contre son gré. Mais il attend. Soyons sûr que Dieu fera tout pour nous accueillir auprès de Lui, mais Il ne nous y forcera pas.


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités