Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

« Tous me connaîtront, des plus petits jusqu'aux plus grands. » (Jr 31.34)
Règles du forum
Initiation à la religion chrétienne, sous forme de questions & réponses, pour les chrétiens et les non-chrétiens. Cet espace n'est pas un lieu de débat mais d'exposé de la religion chrétienne ; les messages de ce forum sont modérés a priori et les réponses hétérodoxes ne seront pas publiées.
Kitab
Civis
Civis
Messages : 5
Inscription : mar. 14 nov. 2017, 0:07
Conviction : Catholique
Localisation : Les Halles, Strasbourg

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Kitab » mer. 22 nov. 2017, 11:11

Je suis tout à fait d'accord avec vous (et l'Eglise) lorsqu'il est question d'ordonner sa sexualité. Le mariage est en effet à honorer et revêt un caractère sacré. En revanche, je ne suis pas contre le concubinage ni contre une sexualité hors mariage, du moment que ce mode de vie et les relations sexuelles se déroulent dans un climat de confiance, de fidélité et d'amour mutuel (et non pas dans la recherche d'un simple plaisir physique) en attendant le mariage. Je ne comprends donc pas comment l'Eglise peut "condamner" le concubinage ou ce genre de relations, Dieu regarde les circonstances, notre coeur et nos intentions.

Altior
Senator
Senator
Messages : 878
Inscription : sam. 05 juil. 2008, 23:59
Conviction : catholique traditionnaliste
Localisation : In Ecclesia Dei

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar Altior » ven. 24 nov. 2017, 15:31

Bonjour, Kitab!
Je ne comprends donc pas comment l'Eglise peut "condamner" le concubinage ou ce genre de relations, Dieu regarde les circonstances, notre coeur et nos intentions.
La chose qui confère légitimité aux actes sexuels ne s'appelle ni «fidélité», ni «amour». La chose qui confère cette légitimité est une réalité objective et elle s'appelle «mariage».
Tout rapport sexuel avant le mariage ou en dehors du mariage, c'est à dire toute fornication, est, donc, illégitime. C'est un acte intrinsèquement mauvais. Lorsqu'un acte est mauvais, les circonstances, notre cœur, nos intentions peuvent jouer dans le même sens que dans tout crime il peut avoir des circonstances. Un crime passionnel n'est pas la même chose qu'un crime pour dérober de l'argent. Un crime fait par pitié face aux souffrances de la victime, éventuellement à sa demande (ce qu'on appelle euthanasie) n'est pas pareil à un crime qui provoque lui-même la souffrance. Toutefois, ces circonstances, ces bonnes intentions peuvent être au plus de motivations, mais pas des justifications pour un crime.

Prenons autre cas. La contraception (éventuellement versus l'abstinence périodique). La contraception est un mal intrinsèque. Un péché par elle-même. Intention, circonstance, etc, importent peu (ou même peu importent). L'abstinence périodique n'est pas un mal intrinsèque, car s'abstenir des relations sexuelles n'est pas un mal intrinsèque. Alors, dans le cadre de l'abstinence périodique, tout se joue sur l'intention et sur les circonstances. Ce couple a une raison sérieuse ? Une intention altruiste ? Y a t-il des circonstances comme par exemple un fort risque de maladie génétiquement transmise aux éventuels enfants ou une précarité réelle ? Alors on parle d'une légitimité (parfois même d'un devoir) de pratiquer l'abstinence périodique. Par contre, l'intention de ce couple n'est pas altruiste ? Alors on parle d'un péché. D'un péché par contraception. Cette fois, le péché n'est pas dans l'acte, mais dans l'intention.

Espérant que ça aide, fraternellement,
A.

murielle 3
Barbarus
Barbarus

Re: Faut-il s'abstenir de relations sexuelles

Message non lupar murielle 3 » mer. 29 nov. 2017, 10:19

j'ai une vision assez stricte de la morale dans ce domaine !
pas de sexualité en dehors du mariage : je parle de l'acte sexuelle proprement dit mais aussi de toutes les pratiques '' modernes ''qui ne mettent pas en jeu la virginité de la future épouse. il faut savoir patienter avant le mariage et avoir une chasteté totale sans s'autoriser de transgression.
Pour parler crûment, la masturbation réalisée seul(e) ou a deux n'a pas sa place dans un couple en construction ou après le mariage.
une seule règle de vie : abstinence hors mariage.


Revenir vers « Le Christianisme "pour les nuls" ! »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités