Pourquoi je suis catholique

« Dieu leur donnera peut-être de se convertir et de connaître la vérité. » (2Tm 2.25)
Règles du forum
Forum de débats dialectiques entre personnes de bonne volonté autour de la religion chrétienne (catholicisme) et des objections formulées à son encontre

NB : L'attention des intervenants est particulièrement attirée sur la courtoisie et le respect ; les blasphèmes et provocations visant à blesser le sentiment religieux des lecteurs seront modérés ; les discussions inutilement polémiques seront verrouillées et leur initiateurs sanctionnés.
le bon Seb
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 1232
Inscription : mer. 19 juil. 2006, 13:47

Pourquoi je suis catholique

Message non lupar le bon Seb » mar. 04 mars 2008, 1:01

Bonsoir à tous,

je viens de remettre la main sur le manuel d'apologétique du Père Auguste Boulenger.

L'ouvrage date un peu (1937) et ça se voit au niveau des thématiques abordées (combat contre le modernisme). Il n'en demeure pas moins qu'il s'agit d'une ressource précieuse bien construite et accessible à quiconque aura la patience d'y jeter un œil.

Cet ouvrage compte trois parties articulées selon une progression logique : les préambules rationnels de la foi (on y traite notamment de l'existence de Dieu), la recherche de la vraie religion, et la vraie Eglise.

Il était présent pendant un temps sur le site http://www.jesusmarie.com mais je n'arrive plus à retrouver le lien. Je l'ai retrouvé sur internet mais c'est sur un site sédévacantiste, alors j'ai préféré procéder à quelques fouilles sur mon disque dur pour le mettre en téléchargement ici. Le fichier odt fait 399 pages et pèse 611,5 Ko.

Bonne lecture !

[Lien internet :]
http://www.salve-regina.com/salve/Manue ... _de_la_Foi
Pièces jointes
apologétique.odt
(611.45 Kio) Téléchargé 436 fois

Abderrazaq
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Abderrazaq » mar. 04 mars 2008, 1:03

pour ceux qui ne veulent peuvent pas lire le format odt
Avec quel programme peut on lire ce format ?

Benoit Douville
Censor
Censor
Messages : 78
Inscription : ven. 26 janv. 2007, 14:35

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Benoit Douville » lun. 19 mai 2008, 4:39

Je suis catholique parce que c'est vraiment la religion la plus sérieuse et crédible qui à une longue histoire. Lorsque je vais à la messe, je sais que le prêtre à fait des études en théologie et j'ai confiance en lui.

Salutations

Avatar de l’utilisateur
Shane
Censor
Censor
Messages : 129
Inscription : ven. 18 avr. 2008, 12:10

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Shane » lun. 26 mai 2008, 13:05

Je suis catholique, non pas parce que c'est la religion qui est la plus crédible, mais parce que je suis née ainsi. On peut donc parler de foi innée.

Tous ceux qui naissent avec une religion héréditaire, la trouveront certainement plus sérieuse et crédible que tout autre religion. Non ?

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1163
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Yves54 » lun. 26 mai 2008, 13:56

Je suis catholique, non pas parce que c'est la religion qui est la plus crédible, mais parce que je suis née ainsi. On peut donc parler de foi innée.

Tous ceux qui naissent avec une religion héréditaire, la trouveront certainement plus sérieuse et crédible que tout autre religion. Non ?

La religion catholique ne se transmet pas de Mère en fils.

La foi ne s'hérite pas, elle se découvre et s'accepte. Vous confondez culture et foi. Et la religion catholique est la seule vrai religion donc il n'y a pas à discuter de sa crédibilité. Tout comme la foi n'est pas inné puisqu'on la reçoit de Dieu.
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

Avatar de l’utilisateur
Yves54
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 1163
Inscription : lun. 16 avr. 2007, 19:48
Localisation : Paris

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Yves54 » lun. 26 mai 2008, 14:26

permettez-moi d'exprimer mon désaccord : la foi catholique étant la seule vraie foi, elle ne redoute pas la discussion ! C'est ce qui fait sa différence d'avec les sectes ou les idéologies mortifères, qui ont besoin de la coercition et de la manipulation mentale pour s'imposer aux esprits.

Sinon je confirme que la foi ne s'hérite pas : on ne naît pas chrétien on le devient.
.
Je me suis mal exprimé.


Oui, on peut discuter pour amener à la conversion mais on ne peut pas douter de sa crédibilité quant on est catholique.
« Commettre des erreurs est le propre de l'humain, mais il est diabolique d'insister dans l'erreur par orgueil »
Saint Augustin
(sermon 164, 14)

Avatar de l’utilisateur
Shane
Censor
Censor
Messages : 129
Inscription : ven. 18 avr. 2008, 12:10

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Shane » lun. 26 mai 2008, 14:53

La religion catholique ne se transmet pas de Mère en fils.
Les convertis restent dans le domaine de la rareté. La religion catholique tout comme tout autre religion, se transmet. Ca a toujours été comme ça. Surtout dans le cadre familial. Peut-être êtes-vous un contre-exemple de ce que j'avance, mais dans la très grande majorité des cas, avoir des parents cathos font des enfants cathos à moins de les dégouter à jamais et de les amener à une autre religion. A tous ceux qui naissent de parents musulmans sont musulmans, encore une fois je le dis les conversions sont rares. La religion se transmet donc. Vous trouverez des enfants athées, avec des parents athées. D'ailleurs, je fais de mon enfant un être catholique. Elle a 4 ans, n'a peut-être pas tout compris mais connait l'existence de Jésus. Elle est revenue de l'école un jour, et m'a sorti haut et fort qu'une maman lui avait dit que Dieu n'existait pas. De quel droit ? Mon enfant a alors considéré que Dieu n'existait pas. Très influençable à 4 ans, j'ai rectifié le tir sans trop de difficulté. Un enfant est influençable. Vous lui apprenez à croire en un Dieu Catholique, il sera catholique. Apprenez-lui a honorer la main de Fatma et il l'honorera. Donc si vous pensez que chacun est libre de choisir sa voie, c'est faux. Ils sont rares.

La naissance influence pas mal. Après effectivement, la foi c'est l'affaire de chacun. Il y a une séparation entre foi et religion. On peut appartenir à une religion, mais ne pas avoir la foi. C'est stupide, mais cela existe aussi. On peut ne pas appartenir à une religion mais avoir la foi, tout simplement. Croire en Dieu, et l'aimer, sans le classer. Pensez-vous que Dieu méprise ceux qui ne se sont pas "classés " mais qui l'aiment ? Ou méprise t-il un être qui se dit catholique mais qui n'aura rien fait d'autre que d'offenser Dieu ? Je ne remet pas en cause la crédibilité de la religion catholique (d'ailleurs ce n'était que pour enchainer derrière Benoit et souligner ce qu'il avait dit qui ne me semblait pas juste, tout comme vous), mais j'évite de jeter ou d'avoir un oeil méprisable sur tout ceux qui ne sont pas catholiques ou qui l'ont choisi pour des raisons qui ne conviennent pas aux plus fervents, en apparence en tout cas (je ne parle pas de vous). Je regarde simplement le cœur et ce qu'il donne. Un musulman qui se plante parce que ce n'est pas la bonne religion va forcément en enfer ? Je ne suis pas convaincu. Autrement dit si je suis catholique, je ne vais pas salir ma religion ni la rendre incrédible, ni la remettre en cause. Mais je vais regarder celui qui partage une autre religion : ne regarder que son coeur. Lui faire partager ma religion. Mais ne jamais lui dire qu'il est dans l'erreur. Celui qui est dans l'erreur, c'est celui qui rejette Dieu. L'ignorance n'est pas condamnable.

Malheureusement et surtout en 2008, la religion catholique est remise en cause. Alors discutons-en justement ! Ne nous arrêtons pas sur un "c'est la seule vérité". Cela ne suffit pas. Défendons notre religion. Benoit a parler de crédibilité, pourquoi personne n'a rebondit ? Pourquoi ne pas avoir discuté longuement avec lui du pourquoi du comment. Il y a des choses qui s'expliquent et qui doivent être abordé. Sinon quel est l'intérêt d'avoir un forum et de couper court à tout propos ? Il est catholique, cela suffit ? Ne parlons surtout pas de la crédibilité du catholicisme ? Si si ! Car le catholicisme a perdu sa place aujourd'hui. Et si parler est interdit au risque de, se taire est pire.

Je confonds très certainement culture et religion. Comme certains peuples d'ailleurs. Qui ont fait de leur religion une culture...Le catholicisme ne faisait-il pas partie de la culture française ? Cette confusion est faite par beaucoup.

Je ne contredis pas de façon tranchante ce que vous dites car au final vous dites vrai. Or j'ai constaté autre chose dans la vie réelle. Et je voulais le souligner. Ce n'est pas moi qu'il faut convaincre.

J'ai très bien compris ce que vous avez dit et j'ai fait exprès de dévier : car nous avons tous une façon de comprendre la vie, la religion. Il faut commencer par saisir le raisonnement d'autrui avant d'imposer quoique ce soit. Sinon c'est peine perdue et on se heurte à pire.

Tordue moi ? non non...

:ciao:

Avatar de l’utilisateur
ti'hamo
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2892
Inscription : sam. 17 mai 2008, 0:04

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar ti'hamo » mar. 27 mai 2008, 11:07

Les convertis, une rareté ? sur quoi se fonde une affirmation pareille ?
Sinon, d'ailleurs, sur une confusion entre foi et culture : quelqu'un élevé dans une culture plus ou moins chrétienne, ayant "fait sa communion" et son baptême parce que ça se fait dans la famille,
et qui plus tard revient vraiment à une foi authentique, est un converti.

(d'ailleurs, au vrai sens du terme, celui qui passe d'une foi héritée à une foi intérieure, profonde, passe aussi par une "conversion" : n'y a-t-il pas, dans St Paul, je crois, un appel à tous nous convertir ?)

Mais enfin, il y a aussi des convertis en provenance de milieux athées, ou musulmans, ou bouddhistes... ...C'est juste qu'ils ne passent pas à "ça se dispute" et qu'on n'en fait pas des tartines dans les journaux pour étudier ce passionant "phénomène sociétal" (ou "évolution sociétale", aussi).


Après ça, que la véritable question soit celle du cheminement plutôt que celle de la pratique codifiée ou de la croyance, oui, d'accord. Autrement dit plus simplement : la vraie question fondamentale, n'est pas "et vous, vous croyez en Dieu ou pas ?", sur laquelle tout le monde a tendance à se focaliser en pensant qu'elle résoud tout le problème, mais "et toi, qu'as-tu fais aux plus petits d'entre les Miens ?".
Cela dit, la question de la foi est donc très importante, partant justement de ce fait, puisqu'il est plutôt difficile (je trouve, personnellement) de se diriger vers Dieu et de chercher à participer à son Amour, si déjà on ne croit pas à Son existence,
ou que l'on se plante sur la signification de ce mot, "Amour".

En quelque sorte, effectivement la fin en soi n'est pas de tenir dans ses mains la carte et la boussole, en criant bien for "vous avez vu, je suis quelqu'un de bien, moi, j'ai quelque chose de plus que vous : une carte et une boussole, je sais où il faut aller !" - encore faut-il réellement y aller. Mais c'est tout de même préférable pour atteindre le but - sans carte et sans boussole on se perd assez facilement.

De ce fait, je trouve plus qu'embêtant le principe selon lequel on "va regarder celui qui partage une autre religion : ne regarder que son coeur." (soit dit en passant, j'aimerai bien, mais Dieu seul "sonde les reins et les coeurs") et "lui faire partager ma religion. Mais ne jamais lui dire qu'il est dans l'erreur. Celui qui est dans l'erreur, c'est celui qui rejette Dieu. L'ignorance n'est pas condamnable."
L'ignorance involontaire, non. La volontaire, si. Mais surtout : au nom de quoi ne pas lui dire qu'il est dans l'erreur, s'il l'est ? Ce serait un manquement certain à la charité, que de ne pas partager une vérité à laquelle on a eu la chance et le privilège d'avoir accès !
Si j'ai eu la chance d'être élevé dans un milieu/pays instruit, de recevoir une culture littéraire et scientifique conséquente, et que je tombe sur quelqu'un de bonne foi, mais qui se plante sur certains sujets - il croit que le sida c'est une malédiction des esprits et qu'on le soigne en dansant la samba, que la Terre est toute plate et repose sur le dos de 4 éléphants, que sais-je encore -,
est-ce une attitude juste de le regarder avec un regard condescendant et bienveillant en me disant en moi-même "ahlàlà, il est dans l'erreur, mais ce n'est pas grave, ce n'est pas un mal, l'ignorance, ce n'est pas sa faute" ??
Ce n'est peut-être pas sa faute, mais ce sera la mienne si je ne lui dis rien de ce que je sais. La vérité ne se détient pas, elle se partage.

Et pour en revenir à cette histoire de boussole, c'est même quasiment criminel de laisser quelqu'un qu'on a croisé sans lui faire part de nos connaissance dans la "cartographie théologique", le laissant risquer de se perdre complètement en chemin, sous prétexte qu'il a l'air gentil et qu'avoir une boussole ne résoud pas toute la question.


Donc, si, disons et redisons à ceux qui sont dans l'erreur, qu'ils le sont - et vous verrez, dès qu'ils s'y seront mis ils vous dépasseront mille fois dans la foi, et vous ne pourrez que vous en réjouir, comme des parents sont attendris de ce que leurs enfants, qu'ils ont élevés et protégés, à leur tour les protège dans leur vieillesse et leurs faiblesses,
ou comme un guide de haute montagne se sent fier et heureux de voir les réactions et l'admiration de sa cordée découvrant le spectacle sublime de l'autre versant, au terme de la marche.

Donc, non, je ne pense pas qu'une personne éduquée dans la foi musulmane finisse inévitablement en enfer de ce seul fait, si on comprend bien ce qu'est l'enfer,
mais je dis qu'elle risque encore plus de se planter sur Dieu et sur l'amour de dieu (et une personne élevée dans cette foi et qui croit de bonne foi et sincèrement, qu'on plaît à Dieu en tuant plein de monde ? je me dis que l'ignorance n'est pas une faute ? L'ignorance n'est pas une faute, mais elle mène à la faute).
(il y a à ce sujet un bel exemple dans le tout dernier tome des chroniques de Narnia, "La dernière Bataille", au sujet des "hommes et femmes de bonne volonté" d'une autre foi.)
“Il serait présomptueux de penser que ce que l'on sait soi-même n'est pas accessible à la majorité des autres hommes.”
[Konrad Lorenz]

Celui qui connaît vraiment les animaux est par là même capable de comprendre pleinement le caractère unique de l'homme.
[Konrad Lorenz]
Extrait de L'Agression

Balade
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Balade » sam. 07 juin 2008, 16:25

Je suis Catholique pour les trois raisons suivantes:

1) J'ai été baptisée dans cette confession.
(et à ce propos, je me souviens de ma grand-mère qui disait souvent que la foi était un don Dieu et qu'il la donnait à qui il voulait... Y aurait par hasard t-il des écrits qui viendraient appuyer ses dires? :incertain: )

2) J'ai choisi de demeurer Catholique.
Par la lecture de la Bible, par le témoignage de mes parents, puis accessoirement, par l'étude plus ou moins poussée d'autres confessions et religions, je me suis rendue très vite compte qu'aucune autre confession ne témoignait autant d'amour que le catholicisme.

3) Je reconnais le Pape comme père de l'Eglise et j'adhère et obéis au Magistère de cette dernière.

ximatt
Censor
Censor
Messages : 91
Inscription : mer. 11 juin 2008, 14:56

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar ximatt » jeu. 12 juin 2008, 14:53

(et à ce propos, je me souviens de ma grand-mère qui disait souvent que la foi était un don Dieu et qu'il la donnait à qui il voulait... Y aurait par hasard t-il des écrits qui viendraient appuyer ses dires? :incertain: )
il y en a meme beaucoup, par exemple :
Jean, 6.44 :"Nul ne peut venir à moi, à moins que le Père qui m’a envoyé ne le tire"
Ephésiens, 2.8-9 "8 Car vous êtes sauvés par la grâce, par la foi, et cela ne vient pas de vous,
c’est le don de Dieu"

Balade
Barbarus
Barbarus

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Balade » jeu. 12 juin 2008, 19:10

Ximatt... merci!
J'avais oublié ce passage de l'Evangile
Honte à moi. :oops:

Appoline

christelle
Quæstor
Quæstor
Messages : 228
Inscription : lun. 09 juin 2008, 15:08

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar christelle » ven. 13 juin 2008, 15:33

Je pourrai devenir catholique ça se dessine.
Mais soyons clair j'ai eu des tas d'influence sur les croyances, d'abord par mon milieu culturel, ensuite par mes propres gouts.
Les religions m'ont donné matière à réfléchir sur beaucoup de choses. Attention les religions ne sont pas les premiers puits de connaissance. Ou alors on croit que l'homme est vide.
Le christianisme m'a donné matière pour d'autres pistes de réflexion que je n'avais pas ailleurs. Surtout la figure du christ. Des choses m'ont interpellé. C'est un monothéisme qui est complexe et pose autrement les questions. J'ai envie de mieux connaitre.

Mais je suis un peu papillon, et je me pose un peu partout lol
c'est un peu le danger mais aussi ma façon d'adherer librement, ou ne pas adherer.

Quant à l'institution, ça va ptètre choquer, mais pour moi elle n'est pas sainte, et se critique largement jusqu'à la tete meme. Y a des constructions historiques, des mauvais choix, c'est aussi une institution politique, qui est une éponge.

En revanche un point ou je suis ok ! c'est dans la diversité et surtout le contact avec autrui mais des autrui pas qui nous conviennent forcément, des autres qui vous remettent sans arret en question sur ce que vous etes, sur vos croyances, sur vos actes.
A partir de là on se doit de participer à l'assemblée ! et en fait l'assemblée c'est aussi le monde ! ce n'est pas que l'Eglise.
Evidement, je ne suis pas sur qu'on est toujours inspiré du saint esprit. D'ailleurs je n'y crois pas que c'est automatique.
Et de toute façon j'ai pas vraiment encore réfléchis sur beaucoup beaucoup de concepts de ce genre. Ce sont plutot des impressions.

Par contre j'aime pas trop la religisiosité, c'est fatiguant.
Et je me pose des questions sur les gens trop dans la vie contemplative.
D'ailleurs je me pose des questions sur les pratiques et les expressions courantes de chrétiens. :s
Je me demande si l'unité de la trinité est toujours repsectée.
Enfin juste des questions parceque j'ai pas trop de réponse, il faudrait pour cela que je m'instruise, réfléchisse, et rencontre plus pour me faire une idée plus précise.
Ben oui je suis pas pro livres, c'est aussi en ayant un peu de connaissances et en les discutant qu'on développe les analyses. Je suis pour l'échange orale plus que bucher dans les livres meme "saints". C'est une étape mais juste une étape.

Avatar de l’utilisateur
François-Xavier
Pater civitatis
Pater civitatis
Messages : 757
Inscription : dim. 20 août 2006, 23:53
Contact :

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar François-Xavier » ven. 13 juin 2008, 16:25

(et à ce propos, je me souviens de ma grand-mère qui disait souvent que la foi était un don Dieu et qu'il la donnait à qui il voulait... Y aurait par hasard t-il des écrits qui viendraient appuyer ses dires? :incertain: )
Chère Appoline, je n'ai rien contre votre Grand mère, mais cette phrase est parfois assez mal interprétée. Oui, Dieu donne la foi à qui il veut. Et la foi et un fruit de la grâce. Et la grâce est gratuite. Et Dieu veut donner la grâce à tous.

Donc la foi peut être accueillie par tous, ce n'est pas une sorte de hasard qui ferait que finalement Marie-Brigitte a la Foi, mais pas Rachida. Ou alors on tombe .... dans le jansénisme. Vous me suivez ?
Un Dieu qui donne à l’homme des préceptes, et lui refuse la grâce sans laquelle il ne peut les accomplir ; un Christ qui n’a versé son sang que pour les élus ; des justes qui, lorsqu’ils font le bien, sont dans l’impuissance de résister à la grâce ; des pécheurs qui, lorsqu’ils font le mal, sont irrésistiblement entraînés : voilà le Jansénisme.(...) Quant à l’effet direct des dogmes jansénistes, il est aisé de voir combien il était désastreux en lui-même. La société que le christianisme établit et scelle entre Dieu et l’homme par l’amour était dissoute, du moment qu’il ne fallait plus voir dans le Créateur qu’un tyran qui condamne à des supplices éternels des êtres auxquels il a refusé impitoyablement la grâce qui les eût aidés à devenir des justes. D’autre part, la morale était ébranlée dans ses fondements, par une théorie qui, enlevant à l’homme la liberté d’agir et de n’agir pas, supprimait par-là même la responsabilité de ses actes.
Evidemment la foi se transmet ; ce n'est pas le fruit d'une sorte d'entropie... Et c'est le commandement du Christ à ses disciples et le rappel de l'apôtre : Fides ex auditu. D'où l'importance de l'évangélisation.

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Consul
Consul
Messages : 7853
Inscription : mer. 28 avr. 2004, 0:04
Conviction : Catholique
Localisation : Haute-Savoie

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Christophe » ven. 13 juin 2008, 22:54

Quant à moi, je suis catholique car je n'en fini pas d'être émerveillé par le génie du Christianisme. Chaque jour que Dieu fait, j'approfondis ou je découvre les trésors de notre magnifique religion... Je suis "tombé dedans" avec la découverte de la doctrine sociale de l'Église alors que j'errais en politique sur des chemins de traverses... Puis, ce furent tour à tour la noblesse de son idéal, l'authenticité de sa morale, la finesse de sa théologie... Et je sais qu'il m'en reste encore beaucoup à apprendre : la beauté de sa liturgie, le souffle de l'Ecriture, les profondeurs de sa spiritualité, la magnificence de son art...
Bref, je suis catholique parce que le catholicisme est capable d'étancher ma soif de spiritualité... J'ai envie de dire : toute soif de spiritualité. Il me semble que l'évangélisation, c'est d'abord comprendre les aspirations de chacun, et mettre en valeur ce qui - dans le patrimoine du Christianisme - peut y répondre.
Je suis aussi catholique, parce que l'idéal transcendant du Christianisme m'appelle à me convertir continuellement.

In Christo
Christophe
« Tout ce que vous faites au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le faites. » (Matthieu 25, 40)

Avatar de l’utilisateur
Géraldine
Tribunus plebis
Tribunus plebis
Messages : 2113
Inscription : lun. 21 nov. 2011, 15:08
Localisation : Province du Hainaut Occidental Belgique.

Re: Pourquoi je suis catholique

Message non lupar Géraldine » ven. 10 févr. 2012, 12:29

Je suis catholique parce que ma famille l' était, que je criis de toute mon âme en Dieu et que cela a toujours été une évidence pour moi.....je ne conçois même pas ma vie sans le Christ, a fortiori maintenant et je sens bien que cela se fortifie, si je puis dire, de plus en plus et rien ni personne ne pourra m' ôter cette fii mêne dans les pires difficultés.Etre catholique, ce n' est pas tant par tradition mais par.
conviction profonde.Je ne sais pas m' exprimer autrement......
Dirigátur, Domine, orátio mea sicut incénsum in conspéctu tuo.


Revenir vers « Apologétique »



Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités